Accueil » Photos » Un pas vers l'éternité... A step towards eternity... #Dark...

Un pas vers l'éternité... A step towards eternity... #Darktable #NikonD90

Un pas vers l'éternité... A step towards eternity... #Darktable #NikonD90

Marcher... marcher encore, depuis plus de trois heures je marche, parfois l'haleine courte, en remontant le ravin de Peyre Rouge passant sous le Pas de Maupas... Le temps est magnifique malgré le tard de la saison. Le parking de Fréchinets est loin la forêt d'épicéas et de mélèze a cédé le pas aux pierres, le paysage commence à dévoiler son théâtre grandiose.

Deux femelles bouquetins se chauffent au soleil en observant ma progression... Je me fais discret pour ne pas les déranger outre-mesure... Un moment j'hésite entre le Pas des Bassachons et celui du Fouillet, je préfère ce dernier pour son coté plus aérien... plus engagé. L'arrivée sur le plateau, à cette époque, est toujours d'une grande plénitude, désert un immense espace s'ouvre pour abriter ma solitude.

Toisé par le Grand Veymont, je lui tourne le dos face au vent devenu glacial à 1800 mètres d'altitude... Je suis environné de centaines d'hectares que seul je parcours, avec comme seuls témoins; le ciel et la fragile pelouse alpine... Les marmottes sont déjà dans leur sommeil hivernal, les oiseaux se sont tues, l’edelweiss est desséchée...

L'arrivée face au Mont Aiguille est toujours, comme une révélation, dans son faste minéral... les courbes du plateau de Peyre Rouge le masque, pour graduellement le dévoilé , lieux symbolique de la naissance de l'escalade, il est à frontière entre Vercors et Trièvres... Pensant au grand Sebastião Salgado je ne peux qu’immortaliser ce moment en noir et blanc, en m'imaginent comme lui, découvreur de site naturel intact de la prédation humaine...

Walking ... walking again, for more than three hours I walk, sometimes short breath, up the ravine of Red Peyre passing under the Pas de Maupas ... The weather is beautiful despite the late season. The Fréchinets car park is lit spruce and larch forest gave way to stones, the landscape begins to reveal its grandiose theater.

Two ibex females warm themselves in the sun watching my progress ... One moment I listen between the Pas des Bassachons and Fouillet, I prefer the latter for its more aerial side ... more engaged. The arrival on the plateau, at that time, is still of a great fullness, desert an immense space opens to shelter my solitude.

Flooded by the Grand Veymont, I am facing the icy wind at 1800 meters altitude ... I am surrounded by several hectares that I walk alone, with only witnesses; the sky and the fragile alpine lawn ... The marmots are already in their winter sleep, the birds are silent, the edelweiss is desiccated ...

The arrival facing Mont Aiguille is still, like a revelation, in its mineral splendor ... the curves of the plateau of Peyre Rouge the mask, for gradually the unveiled, Symbolic places of the birth of climbing, it is a border in Vercors and Trièvres ... Thinking of the great Sebastião Salgado I can only immortalize this moment in black and white, imagine me like him, discoverer of intact natural site of the human predation ...

(plus d'infos...)

Photo prise le 18 octobre 2017 (© ImAges ImprObables / Flickr)

Voir aussi :
 auvergne-rône-alpes, isère, montagne, plateau, plateau du vercors, vercors, blacon, blacon est du vercors, montaveilla, ciel, nuage, peyre rouge, mont aiguille, pierre, traitement, n&b, noir et blanc, b&w, black and white, darktable
 

Photos Bw