djibnet.com: doudou - Affichage d'un profil

Aller au contenu

doudou : Profil Note du membre : -----

Réputation : 0 Neutral
Groupe :
Membres
Messages :
249 (0,04 par jour)
Plus actif dans :
Forum Général (185 messages)
Inscrit :
14-mai 03
Vus :
1 752
Dernière activité :
L'utilisateur est hors-ligne mars 17 2008 03:07
Actuellement :
Hors-ligne
Icône   doudou n'a pas encore défini son statut

Sujets que j'ai initié

  1. Ohh Tradition

    Posté 19 juil. 2005

    DJIBOUTI CITY, 12 July (IRIN) - For thousands of years, girls in the area that is now the tiny African country of Djibouti, have been subjected to pharaonic circumcision.

    It is a practice that involves cutting away a girl's inner labia and clitoris, and sewing the wound together, leaving a tiny hole for passing urine and menstrual blood.

    Siti Robitu, 21, describes a recent argument she had with her family over the circumcision of her four-year old daughter. "My father, my mother - they all cried," she said. "They wanted my daughter to be circumcised. I was against it."


    "At first, I asked the doctor to do it, but he refused," Siti said. "My mother was furious. When you are not circumcised, the whole neighbourhood talks behind your back. They say she [my daughter] is like a white woman."

    Djibouti's health ministry estimates that 98 percent of all Djiboutian women are circumcised - the highest rate of any country in the world.

    "Mothers have their daughters infibulated to make sure that they get a husband and a secure future. Otherwise they get loose and become prostitutes, people believe here," Fatuma Abdi, from the Djibouti National Women's Union (UNDF) explained.

    "It is the women not the men who insist on circumcision," she added. "The weird thing is that my mother believes she has benefited from it. How, she can't tell me."

    Siti is encouraged by activists like Fatuma Abdi not to follow age-old tradition."


    ma response:

    dire a ttes ces femmes que la tradition ne consiste pas à conserver des cendres, mais à entretenir une flamme....

    a bon entendeur salut
  2. Aux Pantins Et A Leurs Devots

    Posté 2 juil. 2005

    Partout ds ce forum, on dit ke le despote assurent a ses sujets la tranquillité civile.
    pour cette raison, ils cautionnent ce kil sy passe

    Soit, mais qu'y gagnent-ils? si son insatiables avidité, si les vexations de son ministere les desolent plus que ne feraient leurs dissensions.

    Q'y gagnent-ils? si cette tranquillité même est une de leurs miséres?
    on vit tranquille en prison; en es-ce assez pour s'y trouver bien?

    les grecs enfermés ds l'antre du cyclope , comme dirait R, y vivaient tranquille en attendant que leur tour vint d'etre devorér.

    cela fait 28 ans que nous sommes dans cet antre, a quand l'eveil?
  3. Abjecte

    Posté 6 juin 2005

    ayaan hersii ali a encore frappée..............
  4. Au Commencement était La Bétisse

    Posté 9 févr. 2005

    Le roi du Swaziland, Mswati III, s'est offert une voiture de luxe à 500.000 dollars (390.000 euros), rapporte dimanche la presse du pays dont les deux tiers des habitants vivent avec moins de 11 dollars par jour.

    Le dernier monarque absolu d'Afrique australe rejoint ainsi le club restreint des quatre "super riches" de la région à posséder une Maybach 62 de Daimler Chrysler, selon l'édition dominicale du Times de Mbabane.

    "Nos clients sont des gens hors-normes, c'est-à-dire super riches, des rois et des reines, des ressortissants de pays producteurs de pétrole et des gagnants du loto", explique la porte-parole de Daimler Chrysler en Afrique du Sud, Fanyana Shiburi, citée par le journal.

    Les autres propriétaires de Maybach 62 dans la région sont les trois puissants hommes d'affaires sud-africains Cyril Ramaphosa, Tokyo Sexwale et Patrice Motsepe, ajoute-t-elle.

    La voiture est livrée avec téléviseur, lecteur de DVD, 21 enceintes stéréo, un réfrigérateur, le téléphone sans fil, la climatisation, un sac de golf et un seau à champagne en argent...

    Outre les coûteuses fantaisies de son monarque de 36 ans, le Swaziland, petit pays d'un million d'habitants enclavé entre l'Afrique du Sud et le Mozambique, s'illustre par le plus fort taux d'infection due au Sida au monde avec 38,8 % de séropositifs, un chômage à 40 % et un tiers de la population dépendante de l'aide alimentaire pour sa survie.

    Le roi Mswati III se retrouve fréquemment l'objet de controverse en raison de ses dépenses: lors de son dernier anniversaire en avril cette année, il avait acheté dix BMW pour lui-même et certaines de ses onze épouses. Il a également fait bâtir dix nouveaux palais pour héberger ses femmes pour un montant de 100 millions d'emalangeni (17 millions de dollars, 13 millions d'euros).

    Le déficit du budget national atteignait 800 millions d'emalangeni en 2002.
  5. Sourire

    Posté 9 févr. 2005

    [color=green]
    Un soldat afghan a été arrêté et détenu pendant quatre jours par la police après avoir été surpris en train d'avoir des relations sexuelles avec un âne dans un petit village de la province de Paktia, dans le sud-est de l'Afghanistan.

    En garnison dans la province voisine de Paktika, le soldat s'était rendu dans un village proche de Gardez (100 km au sud de Kaboul) pour suivre une formation de la police, ont indiqué des témoins. Caché dans une maison en ruine, l'homme s'est accouplé à un âne appartenant à un paysan du village. Le soldat a été surpris dans ses ébats par un jeune garçon qui a immédiatement prévenu la police.

    Pris sur le fait, le soldat a justifié son acte en disant être célibataire et n'avoir pas assez d'argent pour se marier. Il a été détenu pendant quatre jours puis libéré sans condamnation. [/color]



    Une petite fille de quatre ans a fugué samedi à Alençon (Orne) pour rejoindre son fiancé âgé de six ans, a-t-on appris auprès du commissariat de la ville.

    Selon les policiers, "la fillette, qui avait pris soin de remplir un sac à dos avec des effets personnels dont son 'doudou' a quitté le domicile familial samedi matin très tôt, puis a pris le chemin qui mène à la maison du jeune garçon dont elle est éprise".

    Cette escapade matinale n'aura duré qu'une demi-heure en tout et pour tout. "Deux personnes qui résident dans la ville ont croisé la petite dans une rue. Elles se sont bien sûr empressées de savoir pourquoi cette fillette était seule dans Alençon à six heures du matin et elles ont accompagné la petite fille jusqu'à l'hôtel de police ", explique l'un des policiers.

    Selon les fonctionnaires de police, la fillette a expliqué où elle habitait et a pu ainsi être raccompagnée à ses parents, "particulièrement surpris" de voir leur enfant revenir à la maison entre deux policiers, d'autant qu'ils "ne s'étaient pas aperçus de la disparition de leur petite fille".





    Un chômeur américain gagne 49 millions de dollars au loto

    Il y a une semaine, Tim Rivers, un ouvrier de 23 ans de Salem dans l'Etat américain d'Indiana, broyait du noir après avoir appris son licenciement. Il a depuis gagné 49 millions de dollars au super-loto.

    Il avait acheté son billet de loterie vendredi dernier, la veille du tirage de ce super-loto. "En me réveillant dimanche, j'ai d'abord pensé que j'allais avoir à chercher un nouvel emploi, et que je n'avais pas la moindre idée comment en attendant, j'allais réussir à joindre les deux bouts. Et puis grâce à Dieu, l'argent est arrivé", a-t-il dit en recevant son chèque.

    Le jeune homme qui vit dans une caravane avec sa femme Pam et ses deux enfants de 4 ans et de 6 mois, compte maintenant d'abord s'acheter une maison et deux véhicules 4x4.




    Un Saoudien de 64 ans vient de prendre pour épouse une fillette de 13 ans pour son 58e mariage et il indique vouloir épouser encore deux femmes pour boucler sa marche nuptiale.

    Saleh Al-Saïari, un berger devenu homme d'affaires, a expliqué au journal Asharq Al-Awsat qu'il s'apprêtait à "faire son habituel tirage au sort" pour éliminer l'une des quatre épouses qu'il garde, l'islam n'autorisant pas les hommes à avoir plus de quatre épouses en même temps.

    La fillette de 13 ans, avec laquelle il a convolé il y a juste un mois, figure parmi ces quatre femmes, dont l'une doit céder la place à sa future élue. "J'entend boucler (ma vie conjugale) par un 60e mariage", dit-il en rappelant qu'il s'était marié pour la première fois à l'âge de 14 ans.

    Il affirme être en "très bonne santé" après ses 58 mariages dont il a eu 36 enfants, notant qu'il s'était marié à "des universitaires et des illettrées". Mais "les épouses modernes sont meilleures parce qu'elles sont éduquées".

    La polygamie est en vigueur dans les monarchies conservatrices du Golfe, donnant lieu à des familles nombreuses. Aux Emirats arabes unis, un père de 63 enfants s'était marié l'an dernier pour la douzième fois, avec une femme de 18 ans, dans l'espoir, selon lui, de porter sa progéniture au nombre de 100 et entrer dans le Livre Guinness des records.

Mes informations

Titre :
Membre
Âge :
Âge inconnu
Anniversaire :
Anniversaire inconnu

Informations de contact

Courriel :
Cliquez pour m'envoyer un courriel
Website URL
Website URL  http://