djibnet.com: Nomad - Affichage d'un profil

Aller au contenu

Nomad : Profil Note du membre : -----

Réputation : 0 Neutral
Groupe :
Membres
Messages :
123 (0,02 par jour)
Plus actif dans :
Forum Général (108 messages)
Inscrit :
29-juillet 03
Vus :
1 819
Dernière activité :
L'utilisateur est hors-ligne déc. 02 2005 09:20
Actuellement :
Hors-ligne
Icône   Nomad n'a pas encore défini son statut

Messages que j'ai posté

  1. Dans le sujet : Je Fais Un Pas,

    Posté 7 mai 2005

    frida,
    feu a dada
    flamme a toi
    finalement te soit.
  2. Dans le sujet : Chanteurs De L??uvre-vie.

    Posté 23 avril 2005

    Et deja, l' oeuvre-vie n'est plus vie!
  3. Dans le sujet : Je Fais Un Pas,

    Posté 23 avril 2005

    tout cela pour dire, pour ne pas le redire, que:

    L'homme est entré sans bruit
    Seul en avant d'un chemin
    Comme un sens de plus

    L'homme comme un voyageur
    Epousant les teintes de la Terre
    Et de sa blanche incandescence

    L'homme continuellement naissant
    Trace son tour de compas
    Où se brise le cercle

    Rien qu'un oiseau qui passe
    Vêtu de son vêtement d'aile
    Créateur de son vol et de son cri

    fixe a jamais
    debut et fin.
  4. Dans le sujet : Je Fais Un Pas,

    Posté 23 avril 2005

    il ya des soirs comme ca, ou les mots se pretant au je, s'arrangent pour former cette image qui ne demande qu'a etre trans-posee. ils vous viennent volontiers ces mots et cette toile aussi s'impose tel l' eau a son lit. la main peut bien s'appeller nomad, qu' importe puisque le tableau trouve toujours fin et exposition. d' autant plus qu' une ffois acheve, jamais il n' acheve ni la peinture ni l' inspirationn.frida a raison, les poetes ont ete pris des fois par la meme main, mais il est encore plus vrai que l' anonymat a maintes hebergements. alors si ce poeme ressemble de loin ou de pres a un autre, il n' est cependant que continu.
  5. Dans le sujet : Mon Je N'est Pas Moi

    Posté 21 mars 2005

    Il va pleuvoir avant le jour
    L'impatience est sur les eaux
    Et la lampe mercenaire

    Et ce bruit c'est la pluie
    La mer est dans le ciel
    Avec ses pulsations de large

    Et le "je", acrroche
    Le coin des nuages
    Danse liquide

    Il a plu c'est le jour
    Plus libre que l'amour
    A l'évasion du soir

Mes informations

Titre :
Membre
Âge :
Âge inconnu
Anniversaire :
Anniversaire inconnu

Informations de contact

Courriel :
Cliquez pour m'envoyer un courriel