djibnet.com: moolare - Affichage d'un profil

Aller au contenu

moolare : Profil Note du membre : -----

Réputation : 34 Good
Groupe :
Membres
Messages :
79 (0,02 par jour)
Plus actif dans :
Société et Culture (39 messages)
Inscrit :
15-mars 11
Vus :
2 797
Dernière activité :
L'utilisateur est hors-ligne nov. 16 2013 10:12
Actuellement :
Hors-ligne
Icône   moolare n'a pas encore défini son statut

Sujets que j'ai initié

  1. Un Petit Poème

    Posté 6 juil. 2011

    Comment pourrions-nous survivre?

    Dans ce monde où les riches sont toujours les rois
    Ceux qui n'ont aucun sous restent sans droits
    Comment pourrions survivre?

    Dans ce monde où les abrutis sont plébiscités
    Ceux qui pensent un peu laissés de côté
    Comment pourrions survivre?

    Dans ce monde où la jeunesse s'est égarée
    Leur avenir, mis entre guillemets, dérobé
    Comment pourrions-nous survivre?

    Dans ce monde où la vieillesse s'est effacée
    Face à leurs devoirs, leurs droits, détournée
    Comment pourrions-nous survivre?

    Dans ce monde où la vérité est camouflée
    Le mensonge, à toute heure raconté, répété
    Comment pourrions-nous survivre?

    Dans ce monde où nos droits sont bafoués
    À tout temps, en tout lieu, dissimulés
    Comment pourrions-nous survivre?

    Dans ce monde où la justice est parodiée
    A chaque instant, n’importe où, congédiée
    Comment pourrions-nous survivre ?

    Dans ce monde où les lois sont dictées
    Et, sur les citoyens sans tutelle seulement, appliquées
    Comment pourrions-nous survivre ?

    Dans ce monde où l’honnêteté est maltraitée
    Les vices, les débauches, les dévergondes, acclamés
    Comment pourrions-nous survivre ?

    Dans ce monde où les langues ne se délient
    Que pour chanter les éloges d’un diktat à délits
    Comment pourrions-nous survivre ?
  2. Le Discours D'un Président Africain

    Posté 8 juin 2011

    Un petit morceau de discours préparé par un Président d'un pays d'Afrique...

    Devinez lequel?

    "Chers citoyens, je suis heureux de me retrouver ce soir,

    vous au milieu de moi, moi autour de vous.

    Populations et populationes et villageois et villageoises, villois et

    villoises, campagnois et campagnoises, hommes et femmes de ce

    pays, enfants et enfantes, je vois que vous êtes nombreusement venus

    m'écouter, et je vous merci beaucoup. Maintenant que je suis chef

    d'état, tout va bien marcher dans ce pays: A partir de dorénavant, il

    n'y aura plus de corruption dans le ministration. Les corruptioneurs

    seront arrêtés par des services spécials, conduits aux tribunals, ou

    ils seront sévèrement justifiés par les justiciers et emprisonnés. Ils

    n'auront ni avocats ni ananas pour leur défense. Il n'y aura plus de

    volement de fonds publics, ni de fonds privés d'ailleurs. La justice

    fera son travail. A partir de désormais, chaque village aura son

    hopital et son école et ensuite 2 hopitals,puis 3 hopitals et ainsi de

    suite jusqu'à ce que tout le pays soit hospitalisé.



    J'ai des grands projets pour le pays. Nous allons goudromenter toutes

    les routes et robineter les villes pour que tout le monde ait

    l'eau courante. Ceux qui n'auront pas l'eau courante auront l'eau

    marchante grâce à des forages que nous allons diguer. Le pays étant très

    fertile nous allons exploiter le fer et aussi l'or car le pays est très

    ortile. Nous allons construire des barrages pour fabriquer de

    l'électricité et électrocuter tout l'ensemble du pays!

    Ainsi, chacun pourra s'électriser grâce à la lumière électrifique.

    Les barrages serviront aussi pour l'agriculture, la riziculture, et la

    poissonculture!

    Nous allons construire des ports pour les bateaux, des aéroports pour les

    avions et

    beaucoup de trainports pour les trains!

    Pour l'argent, ne vous inquiétez pas! Nous allons emprunter beaucoup

    d'argent au FMI, le Fondement pour le Marchandage et l'Industrie!

    Puis aux bailleurs des fonds qui n'ont fait que bailler et même aux

    dormeurs de fonds avec lesquels nous entretenons des rapports très très

    amicals!"


    peace and milk
  3. Gabaygi Cilmi Boodhari

    Posté 8 juin 2011

    Habsami

    Ninba tuu ka hely buu gabdhaa Hodan ku sheegaaye
    Oon heerkastay qurux ka tahay hawlin taa kale e
    Anna dookhu adiguu huwadey kuna hareer yaale
    Qaar buu gabdhaa hilibku iyo hugu cusleeyaaye
    Adna inaanad haabkaa ahayn hubiyey dhawrjeere

    Naasahan sidii hooto waran hore u soo taagan
    Dibnahaagan hiifkaba aqoon hadal san mooyaane
    Gudub halacsi daymada indhahan hibada loo siiyey
    Qosol hanaqa soo taabayoo caashaq hurinaaya
    Ilka aan hogoodii ka lumin kalana hoosaynin

    Sankaagaa hanaankiyo qorshaa hadiyad loo siiyey
    Dhabanada hareeraha wejiga halalac nuuraaya
    Suuniyaha haabkoodan wacan hadal dhamayn waaye
    luquntii habkii geri lahaa halal wax dhaafsiisey

    Timo hoos garbaha uga degoo sinaha haab-haabtay
    Heega iyo laafyaha gamcahan hibada loo siiyey
    Dhexdan aan hareeraha u fidin horena soo taagmin
    Hanaan quruxsan waataa luguu ka haqab beeleene


    nabad iyo caano
  4. La Jeunesse

    Posté 7 juin 2011

    La vie est source des tourmentes et des tumultes incessants, disaient les anciens. Ce qui compte, c'est comment gérer les moments de doute, de chagrin, d'echec, d'avarie, de diverses tangentes mélancoliques du quotidien. Cela forge une personnalité, des traits de caractère spécifiques voient le jour, des moyens d'adaptation insoupçonnés jusqu'alors apparaissent, des capacités de réaction humainement surprenantes se voient.
    Un jeune djiboutien, âgé de 15 à 25 ans, ayant quitté l'école car l'enseignement n'étant plus constructif, dont la rue lui donne des leçons de survie de tous les jours,les terrains des jeux étant "occupés" par une bande des "ainés", regardant à longueur des journées souvent des films de guerres insensées, voyant l'extrême pauvreté de son entourage et la largesse presqu'insolente des certains "citoyens nantis", en contact permanent d'une plante hallucinogène "le khât" à longueur des journées, parfois amis ou proches d'un dealer des drogues durs ou de notre fameux "damaaci",trouvera- t-il un échappatoire à la délinquance qui lui tend les bras et l'entoure matin, midi et soir comme une prescription médicale?? La réponse est NON!!!
    Ce n'est pas une hérésie des desseins moroses des jeunes sortis tout droit de mon imagination, c'est la réalité des jeunes dans notre pays des braves; et ils représentent 75% de notre population. Quel est l'avenir de notre pays?? Je ne sais pas mais je pense que vous avez une idée.
    Mais que faut-il faire alors?? je vous laisse m'en donner quelques avis, idées ou solutions

    en attendant, peace and milk
  5. Et Maintenant, Que Fait-On?

    Posté 25 avril 2011

    une question me taraude l'esprit depuis la mascarade-réélection d'IOG: que fait-on maintenant pour qu'enfin, on retrouve une liberté d'espression, une démocratie objective et une administration dans le vrai sens du terme dans notre cher pays?
    Depuis le 8 avril, je n'ai entendu ni lu aucun sujet ou écrit concernant des actions concrètes et fiables pour la "révolution du khamsin". On dirait que rendez-vous est donné dans 5 ans pour d'éventuelles manifestations, réunions ou dénonciations à travers les médias internationaux des exactions, corruptions et malversations du régime IOG épisode 3!!!!
    A moins qu'un "espoir" est attendu au vu d'un changement dans l'administration djiboutienne sous Guelleh 3, ce qui serait une erreur monumentale car comme dit un proverbe somali: "doofaar ma daahiro" (un cochon ne devient jamais purifié)ou le fameux proverbe africain: "ce n'est pas parce qu'un tronc d'arbre reste longtemps au marigot qu'il se transforme en caïman", IOG va reconduire un gouvernement idem que l'ancien ou éliminer quelques têtes de turc pour proclamer qu'un changement profond ait lieu dans la sphère politique djiboutienne et pasta. Je suis persuadé que l'opposition (la vraie, et des pseudo-opposants tels que ARA, ou les bannis d'IOG tel que Boreh) peut tirer son épingle de jeu et proposer des actions réalisables à djibouti dans le cadre d'un processus à long terme de sensibilisation et d'information sur la situation à Djibouti à travers des médias internationaux tels que France24, Africa24, RFI, TV5, etc... et obliger les pays occidentaux surtout les USA et la France d'arrêter de protèger le régime dictatorial en place.
    A travers ces actions, il trouverait une population djiboutienne plus mûre à une révolution.
    Sinon, ce sera la même chanson comme disait Ali Gab en 1999: "ma weynaatoy ma waantoydooy, wa wexeegi waatan maantana, haday wareer ha wareereyn weelka madhan sii" (chanson de campagne d'IOG à l'époque) pour la population et surtout pour la jeunesse actuelle qui voit l'existence des opposants capables d'être leurs leaders en vue d'une révolution à savoir DAF, Alexis Mohamed, Kassim Dini, Deberkaleh, etc...

    Mon rêve, comme nous tous, est de voir notre pays prospérer et se développer car il ya les atouts et les fonds nécessaires pour sortir l'ensemble de la population djiboutienne de la pauvreté afin que chaque citoyen ait un niveau de vie décent et palier aux besoins à tous les niveaux. Et ça, ce n'est pas possible à moins d'un TSUNAMI révolutionnaire emportant les "hyènes" et les "charognards" actuels qui se remplissent les poches avec les fonds publics sous les regards des citoyens affamés!!!
    Je ne suis pas un homme politique, loin de là, je fais même partie de ce qu'on appelle "les cadres" dans l'administration actuelle et je vois chaque jour mon pays qui se déteriore de plus en plus; j'en suis révolté. Beaucoup de ces jeunes "cadres" sont déçus comme moi e atttendent un VRAI LEADER patriotique pour sauver le pays, ou du moins ce qui en reste........

Mes informations

Titre :
Membre
Âge :
Âge inconnu
Anniversaire :
Anniversaire inconnu

Informations de contact

Courriel :
Privé

Commentaires

Page 1 sur 1
  1. Photo

    hodqa Icône

    18 nov. 2011 - 01:30
    Obama c est molard tout craché !!
  2. Photo

    Destinée Icône

    31 août 2011 - 20:01
    Moolare merci pour tes aimables vœux cousin.
    Ciid Moubarak et pleines de bonnes choses à toi et à tous tes proches aussi.
    A bientôt
  3. Photo

    moolare Icône

    27 mars 2011 - 20:01
    A coeur vaillant, rien n'est impossible
Page 1 sur 1