djibnet.com: A/fatah - Affichage d'un profil

Aller au contenu

A/fatah : Profil Note du membre : -----

Réputation : 0 Neutral
Groupe :
Membres
Messages :
5 (0 par jour)
Plus actif dans :
Politique et développement (3 messages)
Inscrit :
26-juillet 10
Vus :
1 322
Dernière activité :
L'utilisateur est hors-ligne Privé
Actuellement :
Hors-ligne
Icône   A/fatah n'a pas encore défini son statut

Messages que j'ai posté

  1. Dans le sujet : Les Issas Ou Des Nomades En Flagrant Délit

    Posté 23 sept. 2010

    Voir le message Zieg Heil, le 23 septembre 2010 - 02:32 , dit :

    Correction.. .

    Les Afars, les fourmis sont rien compares aux autres éthnies djiboutiennes, que Allah les réduisent(amin). Saddam Hussein disait qu'il y a deux choses qui n'aurait du pas exister les perses et les mouches moi je dis les mouches et les afars. Chez la nation djiboutienne ils sont la dernière tribus. Il ont pas d'élites ni de noblesses.Les filles afars d'arhiba ont remplace dans les bordels de la capitale les éthiopiennes depuis que iog a renvoyé les prostitues éthiopiennes. Ils ont été damne par Dieu parcque avec tout les chances qu'ils ont ils sont toujours à un état vils et barbares et s'adonne toujours au cannibalisme. Une chronique arabe d'un marchant qui a voyage dans la région de samara et dichoto rapporte ceci d'eux Ils n'ont pas d'habits sur eux, ou un minuscule tissue.Leurs femmes infertiles et sales puisque ils ne sont pas nombreux dans la région par rapport aux autres clans éthiopiens. Il suffit de voir sur Facebook la manière que leurs sœurs se comportent partout à l'étranger.[/size]Cette peuplade est vraiment le raaarra toufffou !!!


    Excusez lui, le gars s'était trempé de nom d'éthnie... Erreur de syntax.
    Eh mec, refais plus cela, hein! Entendu, Ezzet? Tu déçois les djibnautes...
    Ce bon, chers djibnautes, j'ai reglé l'affaire...

    MX




    :lol: C bien dit chapo z. Heil l'utilité de l'existence des afars et des mouches est à démontrer urgemment?
  2. Dans le sujet : Djibouti, Un Etat Pris À Son Propre Piège

    Posté 14 sept. 2010

    Voir le message Gargaro, le 14 septembre 2010 - 05:04 , dit :

    Gestion tribale de l’Etat ou la cause de l’échec

    Dire que l'Etat ne peut pas tout faire tombe sous le sens quel que soit le niveau de développement de l’Etat considéré. Toute fois Cette argument ne devrait pas servir d’alibi à Djibouti où la défaillance de l’Etat s’explique essentiellement par la gestion tribale de la chose publique.

    S’il est vrai que la culture nomade et la logique tribale ne riment pas avec l’Etat, Certaines d’entre elles seraient relativement nuisibles comme à Djibouti où la culture spécifique à la tribu nomade, Somali-Issa, se révèle être la principale cause de la déliquescence de l’Etat.

    L’eau et la terre : propriété collective

    Contrairement aux nomades Afars la société pastorale Issa ne connaît ni l’appropriation individuelle des terres, ni la répartition de pâturage entre les différentes espèces de cheptel, ni la technique de friche. L’eau et la terre appartiennent à tous les Issas.
    Dès lors, les humains, tout comme le bétail sont invités à se servir à volonté des ressources rares disponibles dans l’environnement à jusqu’à l’épuisement de celles-ci, en l’absence de toute sanction prévues pour protéger ce qui appartient à tout le monde.
    De par même cette coutume qui incite plutôt au pillage qu’à la rationalisation de maigres ressources, les nomades somalis-Issas contribuent malgré eux de manière significative à l’extension du désert dans la corne d’Afrique.
    Boutés hors de leur territoire condamné à une désertification accélérée et appuyés par le régime de Djibouti (autrefois par la somalie), les Issas en quête de végétation, harcèle régulièrement leur voisins Afars pour s’emparer de leur territoire.

    La transposition de la culture Issa à l’Etat

    C’est Hassan Gouled lui-même qui monte au créneau à l’aube de l’indépendance pour défendre tous ceux qui considèrent les deniers publics comme la manne de la tribu Issas : « Qu’est ce qui vous chagrine tant Monsieur Kamil ! Après tout S. Warsama s’est- il servi dans votre compte en banque, lance-t-il dans sa langue maternelle » à l’endroit d’un ancien amis de la LPAI (un fonctionnaire afar « bras cassé » à la présidence) qui lui paru particulièrement scandalisé par cette histoire de détournement de fonds public.
    L’auteur du vol ouvrait ainsi le ballet avec la bénédiction d’un dictateur qui aura été le garant de la culture de pillage tout comme le sera son dauphin Ismail Omar Guelleh.
    Chose encore plus étonnante, les auteurs de détournement des deniers publics sont généralement promus. Nombre d’entre eux seront même nommés ministres après coup : Salah hildid, Mogueh, Yaacin Elmi (waraba koreh), Abdallah Mighil et j‘en passe.
    Pour sûr, la pesanteur culturelle fonctionne au mieux. Car autant la société pastorale Issa vie au rythme de destruction de l’environnement et agression des voisins Afars, autant celle de la dictature tribale de Djibouti est ponctuée de pillage et de la mendicité.
    A propos, A. Moussa Iyé à l’UNESCO, ne serait il pas bien inspiré de réfléchir sur la manière de concilier les nomades Issas avec leur environnement et le régime de Djibouti avec l’Etat de droit, plus tôt que de passer son temps à justifier la conquête des pays afars par les milices Issas en Ethiopie avec sa fameuse théorie de régulation de conflit à peine voilée, comme convenu avec IOG ?



    SALUT,
    c'est aberrant, raciste et vraiment ignorant d'accuser une communauté comme le ISSAS (ou en gros le somali)de tradition et de culture gaspilleur et source des tous les maux qu'endurent en ce moment la corne de l'Afrique.
    sinon j'ai une explication à votre ignorance car c'est le reflet ou tout exactement les retombées de votre culture et tradition afar qui consiste à être coller à un bout de terre et de ne pas s'intéresser
    à son voisin ou la découverte d'autrui contrairement au somali ou issa qui fonctionne avec les liens qu'il tisse à chak coin du monde en se liant soit par le mariage soit par quelconque relation amicale.
    il suffit de jeter un coup d'oeil à arhiba et de constater combien ce quartier et les gens qui peuplent sont verrouiller et couper du monde. ils vivent dans la parcimonie et la haine d'un autrui(la communauté issa-somali) qui est innocent endurent lui même l'agressivité d'une politique qui n'épargne personne et l'hostilité du climat de la corne.
    sortez un peu de votre bulles chères freres afar en renonçant à cette culture qui n'a de sens que de baisser votre cousine pour rester cloitré à un bout de terre que vous allez sans doute quitter un jour (la mort oblige)et vous allez constaté la réalité par vous même. sinon votre politiq ou stratégie de jouer "à la victime" c du déjà vu donc proposer ns du nouveau.


    sans rancune!!!
  3. Dans le sujet : Journée Internationale Pour Brûler Le Coran

    Posté 10 sept. 2010

    Voir le message waakan, le 09 septembre 2010 - 09:06 , dit :

    Salam Missdjib,

    Cet histoire est vraiment drole pour deux raison.
    Primo ce prete qui brule le coran pour stoper la construction de la mosquee pres de Ground Zerro me fait vriment rire
    Secondo ts ces muslimans et pays muslimans qui manifeste contre ce evenement me fait encore et plus rire car i; n y a pas de probleme de bruler un coran je me rappelle a djib que de fois on brulaitpres de la mere de coran ( des vieux Kitaab).

    Au derniere nvelle il parait que le prete a renoncer a son projet car selon lui il a obtenu ce qu'il voulais cad stoper et deplacer la construction du mosque.

    Salamatay et aid mubarik


    ciid mubarek tous et toutes,

    waakan tu fais l'amalgame entre bruler du coran pour la haine à l'islam (et les musulman(e)s) et bruler des vieux kitab inusités pour empecher d'autres dommages comme le fait de les jetés dans les poubelles.
    reprend tes esprits et passe tw de ce soit disant modération qui ne te conduit qu'à atténuer l'acte ignoble de ce pasteur.

    salaam!
  4. Dans le sujet : Bonne Fete De Aiid

    Posté 9 sept. 2010

    Voir le message DIVAD, le 09 septembre 2010 - 10:42 , dit :

    BONNE FETE

    CIID WANAAGSAN

    AID MOUBARAK

    QIID SIINIL YAMQAY
    :)


    Aid mubarek kuli aam wa antum bilkhair
    bonne fete à tous et à toutes!!!
  5. Dans le sujet : Les Intellectuels Afars Dont Ali Couba Et Consorts Bougonnent Inutilem

    Posté 7 août 2010

    Voir le message trainer, le 06 août 2010 - 08:59 , dit :

    Les intellectuels afars dont ALI COUBA ET CONSORTS bougonnent inutilement.
    Examinons leur idéologie.

    1° Ils disent qu’ils sont haït par les éthiopiens, par le érythréens et par les issas ou somalis…

    Supposons tel ?
    Les afars sont-ils maudits ? Non.
    Dis-moi pourquoi tu bougonnes, je te dirais ce que tu es ?
    Comment une communauté peut-elle être haït avec le peuple qu’ils côtoient ?
    Simplement les afars sont des gens haineux. La passion les aveugles.
    Leurs idéologie tient sur une seule ligne : la haine

    2° Ils disent qu’ils sont régaliens et démocrates.

    Régalien ?
    Rigolade. L’auteur de ce forum souligne pertinemment là où ça ne va pas chez les afars.
    Un Obockois ne va jamais prétendre, par respect à la coutume, acheter ou posséder de façon radicale un terrain à Tadjourah. Déchirement interne. 7 mosquées et 7 cimetières.
    Le sultan ne pas propriétaire des terres, il administre.

    C’est une forme d’arriération. Tiré vers le bas par leur tradition, n’attendez pas qu’un afar puisse construire un état moderne où tout citoyen de ce pays peut vivre, acheter, posséder ou circuler. Leurs intellectuels le savent très bien. A défaut d’avoir un discours coordonné, ils cherchent un exutoire sur les autres peuples. Vous vivez dans une névrose collective : les issas sont ceci et cela, les somalis sont ceci et cela, les érythréens font ceci……

    Les afars sont-ils démocrates ?

    Parlons-en ! Le double discours n’est pas démocratique.
    Combien de sièges les afars sont-ils prêt à offrir aux Issak dans ce temps où les démocrates afars protestent la répartition du pouvoir : moitié postes ministériel, moitié député.
    Quelle démocratie espérons-nous des afars ? Sérieusement leurs discours c’est de la poudre aux yeux. Djibouti n’a pas besoin de belles paroles.


    II- La vérité ne tue pas mais blesse !

    Qui a précipité le pays dans une crise ?
    Effort de guerre. 10% d’impôt patriotique. Crise économique.
    80% de la population s’est appauvrit à cause de l’acharnement des afars sur le seul pays qu’il dispose de tant d’avantage. 1990-2000. Dix ans de retard.
    Si on fait le compte. Ça viendra certainement. Les afars payeront un impôt spécifique de dédommagement de la population djiboutienne. Le prélèvement de 10 à 15% d’impôt sur chaque travailleur afars peut proportionnellement réparé les djiboutiens.

    Que justice soit faite !

    slt tt le monde!
    excellente synthèse sur ces experts de la haine et de la rancune.et je soutiens ton idée sur l'impôt spécial dédommagement sur chaque afar pour reconstruire le pays et récupérer cette argent perdu dans l'armement et les charges qu'ont subi par la suite l'ensemble du peuple djiboutien.
    ce qui me surprend le plus chez ces afars c'est leur ingratitude envers le seul pays qui leur offre tant des privilèges et leurs cécité absolu des avantages dont ils bénéficient.
    pure encore ils proposent comme programme électoral de refaire l'hymne national, implanté les afars d'Éthiopie et d'Érythrée à Djibouti. que des tarés ces soit disant intellectuels de la haine!
    ils étaient où lorsqu'on élaborait cette hymne national? ils espionnaient pour le colon à ce que je présage!

    au moins il y a des gens qui ne mâchent pa leurs mots dans ce forum!


    bravo frere!

Mes informations

Âge :
Âge inconnu
Anniversaire :
Anniversaire inconnu

Informations de contact

Courriel :
Privé

Amis

A/fatah n'a pas encore ajouté d'amis.

Commentaires

A/fatah n'a pas encore de commentaires. Pourquoi ne pas lui dire bonjour ?