djibnet.com: Loubna - Affichage d'un profil

Aller au contenu

Loubna : Profil Note du membre : -----

Réputation : 0 Neutral
Groupe :
Membres
Messages :
3 (0 par jour)
Plus actif dans :
Forum Général (2 messages)
Inscrit :
08-juillet 10
Vus :
821
Dernière activité :
L'utilisateur est hors-ligne août 27 2010 06:48
Actuellement :
Hors-ligne
Icône   Loubna n'a pas encore défini son statut

Messages que j'ai posté

  1. Dans le sujet : Uk Parliement Vs France Parliement

    Posté 4 août 2010


    The Che il n'ya pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre. Thorgal va tout faire pour detourner le sujet quand il est a court d'argument.
    Ta mauvaise foi m'écoeure par moment Thorgal. Il n'est pourtant pas difficile de comprendre que The che remets en cause l'incompetence de deux individus et non de toutes les femmes musulmanes, africaines ou autres. Il te parle de faits et de choses qui se sont passés et que nul ne peut nier et toi tu vas tt de suite ds les accusations. Tu fais ta conclusion en fonction de ce que toi tu veux comprendre. Arrêtes de vouloir tt le temps avoir raison pour tout et pour rien.
    :) ss rancune

    Ps: je sais que j'aurais droit a tout un paragraphe de copié collé, histoire de prouver que tu as raison ...on connait la technique c bon, dont even try it lol
  2. Dans le sujet : Aie Les Histoires D'amour .....sur Internet....font Tres Mal..

    Posté 19 juil. 2010

    Voir le message sanka, le 19 juillet 2010 - 12:40 , dit :

    Pour un moment j'avais l'impression que ce chauffeur de taxi avait fait crouler mon château de sable que je me suis construit sur une splendide plage, oui ce chauffeur de taxi d'un coup il commence à me parler de sa vie, ca aussi je me souvenais, ici tout le monde s'en mêle aux affaires de tous et se racontent à tous, il m'a dit qu'il s'appelait FARAH un nom typique Djiboutien, âgé de 55 ans avec 11 enfants dont le dernier était à peine né avec sa femme de son second mariage, d'habitude à cette âge à Djibouti les personnes âgés se distinguent par leur pratiques réguliers de l'Islam et surtout donnent une intention particulière aux poids de leur paroles, Farah lui n'était pas de ce genre il avait l'air d'un type qui n'a pas de poils sur la langue, il n'arrêtait pas de parler et moi dans ma tète je n'arrêtais pas à me demander "mais qui va s'en occuper de ses enfants si demain il fermait les yeux, oubliant que c'est dieu qui nourrit tous, même si je n'ai jamais vu Dieu descendre et donner à manger, pas qu'il en a besoin mais le prophète Mohamed asw affirmait "Chaque chose a une raison d'être", et ca me semblait difficile de trouver une raison dans cette logique.


    Farah me parle des années 80, il me parla de la lutte pour l'indépendance, de la souffrance que beaucoup de Djiboutiens toute ethnie confondu ont connu pour gagner leur liberté, notre liberté.
    Il me parle avec joie de ses 3 plus grands enfants, qui se trouvent respectivement en Inde, en Maroc, et en Angleterre, l'ainé de la famille vit en UK, âpres avoir conclu les études en France et décrocher un Master il n'a pas eu le courage de rentrer au bled ou peut être FARAH n'a pas voulu que son fils ainé regagne sa patrie, il ne veut pas admettre mais je sens de ces paroles, il me semble qu'il a tenu son fils loin de Djibouti comme pour une sorte d'assurance, comme un joker à jouer si quelque chose n'allait pas à Djibouti, ca fait 11 ans qu'il ne l'a pas revu, 11 ans et il ne laissait apparaitre aucun émotivité envers son fils, par contre il souriait largement quand il parlait de Western Union et de l'argent que chaque mois que son fils lui envois, il savait tout sur Western Union comme le nombre de pays que l'agence opère, son origine, ses tarifs,....tout, mais je ne suis pas convaincu qu' il savait autant sur comment son fils gagnait sa vie et comptait ses jours, je ne suis pas surpris d'ailleurs la culture de tenir tout dedans est la norme dans notre société, tout le monde cache bien ses émotions oui c'est un tabou de dire "tel personne me manque", rarement on vois de l'accolade émotionnelle entre 2 personnes, on préfère se donner la main, oui se saluer comme des "adultes", pleurer ou parler d'émotion c'est pour les faibles, c'est pour les enfants.


    Ses deux autres enfants dont parmi une fille, poursuivent leur études en Maroc et Inde, celui de Maroc est soutenu avec l'argent que le grand envoie depuis l'Angleterre, l'autre bénéficie d'une bourse gouvernementale si on peut le dire, il affirme que une fois tous les 2 mois la jeune fille envoie de message de SOS, la bourse gouvernementale n'est pas toujours ou presque jamais ponctuel, le frais de l'inscription universitaire n'attendent pas, ca doit être frustrant de ne pas être en mesure d'aider ton fils en besoin dans un pays lointain ou peut être il faut juste vivre pour savoir exactement ce qu'on ressent. Farah n'est pas inquiet du futur, il ne s'inquiète pas car pour lui il n'a simplement pas un futur, il faut déjà avoir un futur pour s'en inquiéter selon lui, il n'a de retraite ni de couverture sanitaire, la même chose pour sa famille. Chaque jour il part se coucher vers 2 du matin et reprends sa routine à 10h du lendemain au volant de son petit taxi Toyota de couleur verte assez entretenu, à ma grande surprise il me dit qu'il est du barwaqho, cette cité de Balballa, ce grand quartier à quelques Kilomètres du centre Ville Djibouti.




    Chapitre 2

    J'éteins le ventilateur et comme tous les matins avant d'aller prendre la douche je passe une bonne dizaine de minute allonger à admirer la voix du Cheik Shureim que je l'ai enregistré sur mon notebook, écouter du coran âpres les réveil c'était pour moi une manière de prier Dieu de ne pas rencontrer des mauvaises langues durant la journée mais je dois avouer ce n'était qu'une habitude que j'ai adopté durant ce vacance. Une fois pris la douche, à peine regagner ma chambre je trouve comme tous les matins un "barjiin", la mini chaise typique Djiboutien, à coté 2 plats, un plat contient la fameuse "loxoox" Djiboutien c'est impossible de ne la pas reconnaitre et surtout de ne pas l'aimer surtout quand elle est chaude c'est une merveille, dans l'autre plat il y'avait de la viande hachée couvert du "subaag saafi" ou du beure traditionnelle, le subag rend tellement bon tous les aliments que pour moi je l'aurai déclaré patrimoine de l'humanité, à coté se trouvaient une bouteille d'eau et un thermos de thé, c'était comme ca tous les matins, je me réveillais, je me lavais, je mangeais, je sortais, c'était paradisiaque contrairement en Occident ou je me réveillais toujours en retard et je ne faisais même pas à temps pour prendre un café avant de plonger dans le boulot et dans le stress, mais ca s'explique bien, ici j'ai ma mère a cote, l'être qui m'est chère de plus au monde comme tous les personnes.

    C'est incroyable combien une mère est importante dans une vie d'une personne souvent on se rend compte trop tard, quand elle nous quitte ou quand on la quitte, rarement on la rend hommage autant qu'elle mérite même si comme rapporte un xadiis du prophète asw, une fois un homme demande u prophète qu'il voulait porter sa mère sur le dos en aller-retour jusqu'à la mec pour solder son compte avec elle, le prophète lui répondit que cela ne correspondait même pas au souci que sa mère a eu chaque fois qu'elle risquait de lui faire tomber de son dos, cela dit tout sur l'importance d'une mère et c'est pourkoi je me sentais aussi bien à coté d'elle. Ma mère est une femme d'un caractère combatif incroyable elle n'abandonne jamais et ne se tire jamais en arrière devant tous les genres de difficultés, elle n'accepte jamais les compromis et préfère vivre un seul jour bien plutôt que milles médiocres, je me rappelle des jours ou elle se réveillait à 3h du matin pour attendre l'eau de la fontaine, parfois ca n'arrivait même pas et cela lui obligeait à porter des jerricans de 25 litres toute seule depuis la fontaine distants de 300 mètres, mais cela n'était pas une exception pour ma mère, toutes les mères de mon quartier et de tous les autres quartiers ont connu et connaissent cette expérience, c'est frappant quand on voit comment elles affrontent avec dignité ces difficultés sans se lamenter le moindre, elles font de travails dont personne ne leur reconnais, un travail sans salaire, sans reconnaissance si ce n’est que l’espoir de voir un jour leur fils et filles grandir et reussir...to be continued.




    Huno dis nous la suite, personellement chui fatigué de lire...si tu te presses pas à ecrire ce qui s'est passé avec la fille dee shekadadu we baaryi lol et les gens vont passer a autre chose.
  3. Dans le sujet : L'allemagne Toute Puissante Ecrase L'argentine !

    Posté 9 juil. 2010

    Voir le message yeux de biche_, le 04 juillet 2010 - 06:59 , dit :

    l'administrateur , est il juste ? , il a supprimé ma reponse et il ne l'a pas fait a la provocation ? :o franchement Mr Djibnet , revoyez votre balance !

    Yeux de biche, je me suis inscrite sur le forum ya 3 jrs mais j'avais comme mm l'habitude de lire les djibnautes, mais dis moi tu n'as pas honte hein? tu insultes une pauvre tite fille innocente et tu n'arrêtes pas de crier raciste raciste ....Tu soutiens l'allemagne mais en même temps tu dis hair les blancs & les occidentaux (leurs visions de choses, leurs valeurs et comment ils fonctionnent ds le monde). Tu te dis musulmane mais tu insultes tt ce qui bouge sur le forum pour un oui ou pour un non. Tu dis ne pas aimer le tribalisme mais tu es la premiere a surgir quand quelqu'un se permet de faire les éloges d'un pays voisin. Ma cherie tes écrits te trahissent, tu essayes d'être quelqun que tu n'es pas, faut arrêter avec ta skyzophrénie, il serait temps pour toi d'être honnête envers les gens mais aussi envers toi même. Tu dis être fière de ta personne et de ton parcours...qui dit être fiere de sa personne dis aussi aimer soi même. Sauf que quand tu passes tom temps a insulter et a critiquer les gens. Il faut commencer a t'aimer toi même et a te respecter aussi et les gens feront de même. Tu ne px crier Amour et Respect dans le vide
    Sans rancune sista ... a+

Mes informations

Âge :
Âge inconnu
Anniversaire :
Anniversaire inconnu

Informations de contact

Courriel :
Privé

Amis

Loubna n'a pas encore ajouté d'amis.

Commentaires

Loubna n'a pas encore de commentaires. Pourquoi ne pas lui dire bonjour ?