djibnet.com: celio000 - Affichage d'un profil

Aller au contenu

celio000 : Profil Note du membre : -----

Réputation : 8 Neutral
Groupe :
Membres
Messages :
226 (0,05 par jour)
Plus actif dans :
Politique et développement (197 messages)
Inscrit :
12-février 10
Vus :
2 172
Dernière activité :
L'utilisateur est hors-ligne oct. 07 2011 12:20
Actuellement :
Hors-ligne
Icône   celio000 n'a pas encore défini son statut

Sujets que j'ai initié

  1. Lisez Cette Interview Combien La Similitude Est Edifiante !

    Posté 20 janv. 2011

    Influente, intelligente, assoiffée d'argent et de pouvoir, l'épouse de Ben Ali a fait l'objet des plus folles rumeurs. Auteur d'une enquête approfondie sur la «régente de Carthage», le journaliste Nicolas Beau revient pour le figaro.fr sur cette personnalité honnie des Tunisiens.

    LEFIGARO.FR. - Beaucoup de rumeurs circulent sur le compte de l'ex-première dame tunisienne. Mais qui est-elle vraiment ?

    Nicolas BEAU. - Leïla Trabelsi traîne en effet une réputation assez sulfureuse, largement fausse d'après les éléments que nous avons pu recueillir. Beaucoup des rumeurs qui circulent sur son compte, notamment sur Internet, ont été propagées par des opposants. C'est en fait une femme qui, jusqu'à sa rencontre avec Ben Ali, a eu un parcours assez classique dans la Tunisie moderne, menant une vie de femme libre et indépendante. Elle s'est mariée, avant de divorcer à 21 ans, elle gagnait sa vie, elle sortait…

    Deux éléments ont beaucoup contribué à la confusion autour de son passé. D'une part, ce que nous révélons dans le livre* : il y a eu une deuxième Leïla Trabelsi. Une homonyme, au passé assez similaire sur bien des points, et qui a également circulé dans les allées du pouvoir… jusqu'à son étrange disparition. D'autre part, dans une volonté d'amnésie totale, le régime tunisien a empêché toute production sur l'histoire contemporaine du pays, a fortiori quand cela concernait le passé de Ben Ali ou de sa femme.

    Quelle première dame était-elle ?

    Elle est devenue la maîtresse quasi-officielle de Ben Ali en 1984, jusqu'à leur mariage en 1992. Dans un premier temps, c'est une première dame assez classique. Incarnant bien la femme tunisienne moderne, elle joue un rôle d'icône dans le cadre de la lutte contre l'intégrisme. Mais très vite, elle cherche à placer toute sa famille et fait preuve d'une espèce de boulimie d'argent énorme. Peu à peu, son clan va ainsi mettre la main sur tous les pans de l'économie tunisienne. C'est une femme très intelligente, qui a réussi à s'imposer au palais de Carthage au point d'en devenir une véritable «régente».

    Le premier ministre tunisien a dit avoir «l'impression» qu'elle tenait les les rênes du pouvoir ces dernières années. Était-ce le cas ?

    On peut dire qu'il y avait depuis dix ans une sorte de cohabitation au palais de Carthage, un partage des rôles. Leïla Trabelsi gérait l'argent de son clan mais aussi beaucoup de dossiers tunisiens importants dans le monde du business: les gros contrats de concessions avec l'étranger, l'import-export... Le président Ben Ali gérait toujours l'appareil sécuritaire, qu'il connaissait par cœur. Sur la fin, Ben Ali déclinant et elle étant plus jeune, :lol: elle a pesé de plus en plus sur les décisions du régime.

    Jusqu'à envisager de succéder à son mari ?

    Son ambition transparaissait clairement depuis deux ou trois ans, où elle apparaissait plus dans des moments politiques. Mais elle savait que succéder en personne à Ben Ali ne serait pas simple. D'abord, parce qu'elle avait contre elle le RCD, le parti du président déchu, qui se méfiait d'elle. Ses membres, pour beaucoup issus de la bourgeoisie tunisienne, n'avaient que mépris pour cette femme venue de rien et qui prétendait jouer un rôle de premier plan. Ensuite, le soutien de l'armée lui manquait, tout comme à son mari d'ailleurs, ainsi que l'ont prouvé les récents événements. Enfin, Wikileaks a révélé que les Etats-Unis surveillaient de près son clan, qualifié de «quasi-mafieux».

    Peut-on imaginer de la voir jouer à nouveau, un jour, un rôle de premier plan en Tunisie ?

    Le couple est dans une bien mauvaise posture. Sur la scène internationale, leurs amis se font rares. Quant à la Tunisie, Leïla y est très détestée. Il est d'ailleurs probable que si le couple était resté là-bas, elle ne serait plus de ce monde. Peut-être auraient-ils même fini comme les Ceausescu (le couple dictateur roumain fusillé lors de la chute du régime communiste, ndlr). En tout état de cause, la «régente» est finie.
    http://www.lefigaro.... -de-tunisie.php
  2. Sanaa Debout!

    Posté 17 janv. 2011

    Manifestations d'étudiants au Yémen


    Dimanche, un millier d'étudiants yéménites ont manifesté à Sanaa, appelant les peuples arabes à se soulever contre leurs dirigeants, à l'instar des Tunisiens. Les étudiants sont sortis du campus de l'université de Sanaa et se sont dirigés vers l'ambassade de Tunisie, accompagnés par des militants des droits de l'homme. "Tunis de la liberté, Sanaa te salue mille fois", scandaient les étudiants, qui répétaient également des slogans appelant les peuples arabes à "la révolution contre les dirigeants menteurs et apeurés". "Partez avant d'être déposés", proclamait l'une des banderoles brandies par les manifestants, sans s'en prendre nommément au président yéménite Ali Abdallah Saleh, au pouvoir depuis 32 ans.


    Des étudiants yéménites à Sanaa, le 16 janvier.AP/Hani Mohammed
    Sit-in devant le Parlement jordanien

    En Jordanie, près de 3 000 syndicalistes, membres de partis de gauche et islamistes ont participé dimanche à un sit-in à Amman, devant le Parlement, pour protester contre l'inflation et la politique économique du gouvernement. "En Jordanie, nous souffrons des mêmes maux qui ont affecté la Tunisie, et nous devons mettre fin à l'oppression, ainsi qu'aux entraves aux libertés et à la volonté du peuple", a affirmé le chef des Frères musulmans, Hammam Said, dans un discours. Après avoir fait l'éloge des Tunisiens qui "se sont débarrassés de leur dictateur", il a souligné que le peuple jordanien "n'acceptera pas d'avoir faim". Les manifestants, qui brandissaient des drapeaux de la Jordanie et de leurs partis, se tenaient debout devant la grille du Parlement, alors que les députés étaient réunis pour discuter des prix des aliments. "Jusqu'à quand continuerons-nous à payer le prix des vols et de la corruption ?", pouvait-on lire sur une des banderoles.


    Parlement jordanien, le 16 janvier.REUTERS/ALI JAREKJI
    Vu du Koweït, "une leçon pour tous les peuples de la région"

    Des députés de l'opposition koweïtienne ont salué "le courage du peuple tunisien" et prévenu que de nombreux régimes étaient menacés. "Tous les régimes qui oppriment leurs peuple et luttent contre l'identité arabo-islamique connaîtront le même sort", a déclaré le député islamiste Walid Al-Tabtabaï. "C'est une leçon pour tous les peuples de la région", a estimé le député Ahmad Al-Saadoun, un vétéran de la vie parlementaire.

    Le Soudan "prêt pour un soulèvement populaire"

    A Khartoum, Moubarak Al-Fadil, l'un des ténors de l'opposition soudanaise, a estimé que le pays était "prêt pour un soulèvement populaire". Dimanche, des partis d'opposition ont "félicité" les Tunisiens et plaidé pour la "fin du régime totalitaire" soudanais. Ils demandent aussi la démission du ministre des finances, jugé responsable de la hausse des prix. Un groupe d'ONG arabes, le Forum de la société civile du Golfe, a par ailleurs appelé l'Arabie saoudite à ne pas laisser le président déchu, réfugié à Jeddah, s'installer sur "une terre du Golfe".

    http://www.lemonde.f... 66270_3212.html
  3. Eritrea Rank 3Rd Fastest Growing Economie In 2011 In The World!

    Posté 30 nov. 2010

    ethiopia and Eritrea rank 3rd fastest growing economies for 2011 - Economist




    Ethiopia and Eritrea rank 3rd fastest growing economies for 2011 - Economist

    Ethiopia along with Eritrea are predicted to be the third fastest growing economies in 2011, according to the Economist's "The World in 2011" Publication. The paper said, both Ethiopia and Eritrea are expected to grow by 10% for the coming year and rank third behind Qatar and Ghana.

    Qatar with its burgeoning gas sector economy is the fastest growing economy in the world for the second year in a row. Eritrea is a new comer with most of the growth coming from the mining sector, the magazine said. A Chinese-funded cement factory is expected to open in 2011 in Eritrea, wrote the paper.

    "The ruling Ethiopian People's Revolutionary Democratic Front tightened its grip in 2010 elections, knocking a fragmented opposition out of the game until 2015. A New five-year economic plan will emphasize infrastructure development, industrialization, large scale commercial farming, and small private enterprise. Donor support and worker remittances will keep the national accounts in shape and the economy will grow by 10%", said the report.

    On its "To watch" prediction, the magazine said, "Ethiopia's support for the beleaguered government of Somalia will continue, cementing its strategic importance in the Horn of Africa and tightening its alliance with the United States".
  4. Une Bonne Analyse Du Discours En Somali

    Posté 20 nov. 2010

    -Khudbadii madaxweyne Ismaaciil Cumar Geelle uu jeediyay maalintii ciida ee uu ugu baaqay mucaaradka Jabuuti in ay raganimo la yimaadaan oo ay tartanka ka soo qeybgalaan ayaa waxa ay keentay dood hor leh oo ku wejahan fasiraada hadaladii uu madaxweynuhu jeediyay.
    Madaxweyne Geelle ayaa khudbada ku xusay in sida dalalka jaarka la aha Jamhuuriyada Jabuuti ee Somaliland iyo Itoobia ay mucaaradku muujiyaan geesinimo ay tartanka doorasho uga qeyb galaan iyagoon eegin cida isu soo taageysa jagada madaxweynaha ee xisbul xaakimka.
    Tani waa fariin ay ilaa iminka jawaab u waayeen mucaaridka Jabuuti oo ku adkeysanaya in madaxweynuhu aanu mar kale jagada isu soo taagi karin isla markaana aanu dastuurka bedeli karin.
    Mucaaridka oo looga dhaartay in ay afkaartooda ku soo bandhigaan gudaha ayaa beryahan danbe aad isugu abaabulayay qaaradaha Yurub iyo Woqooyiga Ameerica,waxaaney dhawaan London ku qabanayaan shirweyne ay uga arinsanayaan sidey u wejihi lahaayeen sidii doorasho xalaal ah uga qabsoomi leheyd Jamhuuriyada Jabuuti.
    Mucaaradka Jabuuti ayaa ilaa iminka ku guul dareystay in beesha caalamka ay ku qanciyaan in culeys lagu saaro madaxweyne Geelle in uu aqbalo hanaanka xisbiyada badan ee distuurka jabuuti fasaxayo.
    Waxa kale oo uu madaxweynuhu khudbadiisa ku xusay in talada Jabuuti ummada reer Jabuuti u siman tahay oo reer uun aney isa siin madaxtinimada Jabuuti,ereygaas ayaa u muuqda in madaxweynuhu leeyahay raga aanu isku ardaaga nahay yaanay is oradhanin kursiga ku qabsada,waxaaney tani keeni kartaa in shacbiga intiisa kale uu taageero madaxweynuhu uga helo.
    Waxa iyana hadalka madaxweynaha laga dhadhan saday hami ay dhici karto in uu ku jiro marwadiisa Khadra Maxamuud Xayd,oo mucaaridka intiisa badani ku eedeynayaan in ay iyadu tahay cida hagta siyaasada dalka Jabuuti.
    Marwada madaxweynaha ayaa sanadadan danbe aad hadal heynteeda ugu badatay mucaarid iyo muxaafidba,waana ay dhici kartaa in ay carbis ugu jirto sidii ay door lexaad leh uga qaadan laheyd hogaanka siyaasada jabuuti.
    Waxase ilaa iminka Marwadu ku kooban tahay uun ka talo siinta seygeeda xulashada siyaasiyiinta mudan jagooyinka iyo bixinta qandaraasyada ganacsi.
    Madaxweyne Geelle ayaa iminka u muuqda in uu mucaaridka u isticmaalayo tabihii siyaasiyan lagu muquuniyay qowmiyada Canfarta taas oo ah in si walba oo siyaasada loogu kala duwan yahay in hadana xiliga doorashada codka meel la isugu geeyo,ama xaalka laga dhigo laba daran mid dooro.
    Isku soo duuboo waxa laga dhadhansadey hadalka madaxweynaha Jabuuti Ismaciil Cumar Geelle in ku carinayo tartanka doorasho ee bilawga sanadka danbe ku beegan in hadii isaga laga carqaladeeyo uu keeni doono laba mid,Marwadiisa ama ruux ka soo jeeda Qowmiyada Canfarta,taas oo ku khasbi karta Mucaaridka iminkaba kala daadsan in ay ama tartanka sidaa ku galaan oo musharaxnimadiisa aqbalaan ama burburaan
  5. Une Bonne Analyse Du Discours En Somali

    Posté 20 nov. 2010

    -Khudbadii madaxweyne Ismaaciil Cumar Geelle uu jeediyay maalintii ciida ee uu ugu baaqay mucaaradka Jabuuti in ay raganimo la yimaadaan oo ay tartanka ka soo qeybgalaan ayaa waxa ay keentay dood hor leh oo ku wejahan fasiraada hadaladii uu madaxweynuhu jeediyay.
    Madaxweyne Geelle ayaa khudbada ku xusay in sida dalalka jaarka la aha Jamhuuriyada Jabuuti ee Somaliland iyo Itoobia ay mucaaradku muujiyaan geesinimo ay tartanka doorasho uga qeyb galaan iyagoon eegin cida isu soo taageysa jagada madaxweynaha ee xisbul xaakimka.
    Tani waa fariin ay ilaa iminka jawaab u waayeen mucaaridka Jabuuti oo ku adkeysanaya in madaxweynuhu aanu mar kale jagada isu soo taagi karin isla markaana aanu dastuurka bedeli karin.
    Mucaaridka oo looga dhaartay in ay afkaartooda ku soo bandhigaan gudaha ayaa beryahan danbe aad isugu abaabulayay qaaradaha Yurub iyo Woqooyiga Ameerica,waxaaney dhawaan London ku qabanayaan shirweyne ay uga arinsanayaan sidey u wejihi lahaayeen sidii doorasho xalaal ah uga qabsoomi leheyd Jamhuuriyada Jabuuti.
    Mucaaradka Jabuuti ayaa ilaa iminka ku guul dareystay in beesha caalamka ay ku qanciyaan in culeys lagu saaro madaxweyne Geelle in uu aqbalo hanaanka xisbiyada badan ee distuurka jabuuti fasaxayo.
    Waxa kale oo uu madaxweynuhu khudbadiisa ku xusay in talada Jabuuti ummada reer Jabuuti u siman tahay oo reer uun aney isa siin madaxtinimada Jabuuti,ereygaas ayaa u muuqda in madaxweynuhu leeyahay raga aanu isku ardaaga nahay yaanay is oradhanin kursiga ku qabsada,waxaaney tani keeni kartaa in shacbiga intiisa kale uu taageero madaxweynuhu uga helo.
    Waxa iyana hadalka madaxweynaha laga dhadhan saday hami ay dhici karto in uu ku jiro marwadiisa Khadra Maxamuud Xayd,oo mucaaridka intiisa badani ku eedeynayaan in ay iyadu tahay cida hagta siyaasada dalka Jabuuti.
    Marwada madaxweynaha ayaa sanadadan danbe aad hadal heynteeda ugu badatay mucaarid iyo muxaafidba,waana ay dhici kartaa in ay carbis ugu jirto sidii ay door lexaad leh uga qaadan laheyd hogaanka siyaasada jabuuti.
    Waxase ilaa iminka Marwadu ku kooban tahay uun ka talo siinta seygeeda xulashada siyaasiyiinta mudan jagooyinka iyo bixinta qandaraasyada ganacsi.
    Madaxweyne Geelle ayaa iminka u muuqda in uu mucaaridka u isticmaalayo tabihii siyaasiyan lagu muquuniyay qowmiyada Canfarta taas oo ah in si walba oo siyaasada loogu kala duwan yahay in hadana xiliga doorashada codka meel la isugu geeyo,ama xaalka laga dhigo laba daran mid dooro.
    Isku soo duuboo waxa laga dhadhansadey hadalka madaxweynaha Jabuuti Ismaciil Cumar Geelle in ku carinayo tartanka doorasho ee bilawga sanadka danbe ku beegan in hadii isaga laga carqaladeeyo uu keeni doono laba mid,Marwadiisa ama ruux ka soo jeeda Qowmiyada Canfarta,taas oo ku khasbi karta Mucaaridka iminkaba kala daadsan in ay ama tartanka sidaa ku galaan oo musharaxnimadiisa aqbalaan ama burburaan

Mes informations

Titre :
Membre
Âge :
Âge inconnu
Anniversaire :
Anniversaire inconnu

Informations de contact

Courriel :
Privé

Commentaires

celio000 n'a pas encore de commentaires. Pourquoi ne pas lui dire bonjour ?