djibnet.com: Zieg Heil - Affichage d'un profil

Aller au contenu

Zieg Heil : Profil Note du membre : -----

Réputation : 13 Neutral
Groupe :
Membres
Messages :
429 (0,09 par jour)
Plus actif dans :
Politique et développement (308 messages)
Inscrit :
06-septembre 09
Vus :
4 357
Dernière activité :
L'utilisateur est hors-ligne juin 13 2011 10:15
Actuellement :
Hors-ligne

Derniers visiteurs

Icône   Zieg Heil n'a pas encore défini son statut

Sujets que j'ai initié

  1. Message D'adieu!

    Posté 13 juin 2011

    Chers Djibnautes,
    Après cette courte période d'une année et demi pendant laquelle j'ai nouri les discussions, voilà que les "gouroux" de Djibnet m'ont contraint à abandonner le forum de manière indirecte. Je crois qu'ils sont eux-même allogènes, c'est d'ailleurs inadmissible et dépasse la limite du tolérable de se voir fouetter par des avertissements de façon assez fréquente et dépourvus de bon sens, de raison mais surtout en déhors de toute sphère de logique. Toute personne dotée de bon coeur parviendrait à la conclusion que ceci s'agit d'une injustice sans équivoque!
    J'ai décidé donc de mèner mon combat autrement, mais d'abandonner ce forum. Que se réjouissent ceux que j'ai beaucoup gèné : Dheg dheer dhimatoo, dhulkii nabad. :P

    PS: Je vous prie de considérer mon présent message comme un dernier et vous assure que je ne zapperai
    point pour me créer un nouveau compte sur ce forum... jamais cela!

    Adieu...

    MX
  2. Conception D'un Nouveau Parti Politique À Djibouti: Fnd

    Posté 27 mai 2011

    Mes chèr(e)s compatriotes autochtones,

    Nul doute que la donne à Djibouti s’avère inconcevable !
    Plus de partis politiques que jamais, mais surtout pas le dynamisme requiert pour se débarrasser d’un mal qui a tant existé.
    Bien plus de pseudo leaders que jamais, qui prétendent vouloir faire la chose à la « loyale », mais toujours en vain !
    Après tant d’années de tyrannie et d’autocratie, causant la peur puis le désespoir aux citoyens « autochtones » djiboutiens, nous avons le droit absolu de songer à nous créer un nouveau parti politique ayant comme sigle FND (Front National Djiboutien).
    Quand on a trop souffert d’oppression tant mentale que physique, il va enfin de soi qu’on veuille mettre un terme à la tyrannie par tous les moyens possibles.

    Les buts clés de ce parti (FND) se résument en quelques points essentiels :

    ♣ Restituer le droit et la légitimité du Peuple Autochtone ;

    ♣ Restaurer le respect du droit de sol au détriment du droit de sang actuellement en vigueur ;

    ♣ Mettre les officiers allogènes "obstinés" au pas derrière les officiers autochtones ;

    ♣ Mettre en place une politique de changement en vue d'annuler les lois portant atteinte
    aux Autochtones mais donnant droit aux allogènes;

    ♣ Instaurer une promotion sociale visant à mettre fin à la dictature de type
    "IDOOR" qui s'exerçe sur les autochtones et dont le parrain principal est la chatte du Gros Lard;

    ♣ Faire revenir la représentation majoritaire des autochtones dans les services publiques ;

    ♣ Assurer enfin une garantie sociale durable au peuple autochtone ;

    Et ce, pour ne citer que l’essentiel. Sinon, la liste des actions à accomplir s’étend vers l’infini…
    En effet, l’intégration sera plus que nécessaire pour les allogènes afin de mieux vivre à la manière d’un « guest ».
    Pour tous ceux qui sont intéressés, je leur fais part de mon intime conviction de pouvoir faire la chose telle qu’elle se devrait d’être.
    L’adhésion n’est réservée uniquement qu’aux ‘autochtones’, et nul autre n’y sera désirable dans ce beau milieu de saints, de peur que cela compromette la bonne foi des propriétaires de ce pays !
    Que Dieu protège notre chère et sainte communauté ISSA contre les fourberies et les contraintes matérielles souvent occasionnées par ces espèces morbides et parasitaires « allogènes » !


    MX
  3. Les Gadas De Balbala Agonisent...

    Posté 28 avril 2011

    Il y a maintenant quelques jours, un combat serré a changé le quotidien des balbalawis de tribus confondues!
    Les gadaboursis vivant à Balbala se sont confrontés avec les Issas autochtones dans des combats qui ont fait des blessés graves ainsi que des déplacés.
    Tout a commencé peu après les élections du 8 Avril 2011 dernier, dit-on, que les gadas ont déposé une plainte au 4ème arrondissement, reprochant les Issas du même quartier de les avoir menacé parce qu'ils ont voté IOG! Et le soir qui suivait ce jour-là, ils (les gadas) ont fait l'assaut contre eux pour que les Issas ripostent à leur tour! Dans leurs têtes, ils avait l'idée que la "réaction" est souvent considérée, plutôt que la "provocation"!
    Quels malins!
    Mais leur plan n'a pas marché. Ils ont reçu d'écrasantes raclées qui les ont fait fuir à l'autre côté de la tribune de défilé militaire du Gros Lard, connue sous le nom de Tora Bora.
    Lorsque tout le monde s'est réuni (Yacin Elmi Bouh, Saîd Barkat ainsi que les responsables tribales de deux côtés), la donne vire au pire, parce que les responsables tribales "gadas" ont envisagé qu'ils n'accepteront aucun "deal" tant que MM X, Y et Z (des responsables tribales Issas) résident dans le quartier! "Qu'ils déménagent dans la journée", martèlent-ils!
    Ce qui s'avère impossible aux yeux des Issas qui, eux, n'ont pas hésité à dégager de la salle!
    Maintenant, un éventuel "deal" est loin de voir le jour.

    MX
  4. La Responsabilité Des Actes De Iog À Hassan Gouled Aptidon!

    Posté 25 avril 2011

    Chers Djibnautes,

    De nos problèmes du quotidien, tout le monde en parle si souvent, mais personne n’en va à la source. Nous, djiboutiens, délirons tous sur ce foutu forum, disant que nous devons nous débarrasser de ce mal qui s’est emparé de nous dès notre accession à l’indépendance, sans que personne ne mette à l’évidence le cerveau de tout ce mal.
    Si cela aurait été fait à temps, nous aurions peut être eu l'occasion de traiter ce mal à la racine.
    Mais bon, je vais le dire, par impulsion « instinctive », sans cacher mes émotions.
    En la personne que je suis, je trouve que le Feu Hassan Gouled Aptidon, quoiqu’il est mort (j’en suis bien conscient de la lourdeur de mon pêché !), est responsable de tout ce qui se passe à Djibouti à l’heure actuelle !
    Alors, la question POURQUOI se pose !
    Tout simplement parce que le regretté, bien qu’ayant connu l’atrocité des coups que IOG portait à ses frères contemporains, profitant du parrainage du premier, lui avait transmis le « privilège » du trône.
    Nom de Dieu ! Mais il (le défunt !) aurait pu mesurer la gravité de sa décision !
    Pourquoi n’avait-il pas réfléchi, un tant soit peu?

    Voilà enfin un « petit » dauphin qui a mis ses pas dans ceux du défunt ! On n’oubliera jamais que Feu Hassan Gouled avait supprimé indirectement tous ses « chalengeurs » du trône avant l’indépendance. Parmi eux, Feu Mohamoud Harbi, pour n'en citer que lui en ce moment.
    En conclusion, la faute n’est point à IOG, mais plutôt à celui qui lui a accordé le « Guidon » de direction de la destinée de ce pauvre pays.
    A Hassan Gouled Aptidon doonc de savoir comment il en répondra devant Dieu au jour du Jugement Dernier.

    MX

  5. Warsama, Président Légitime De La République De Djibouti?

    Posté 11 avril 2011

    Les éléctions qui se sont déroulées la journée du Vendredi 08 April 2011 ne ressemblaient en rien celles précédentes et ont laissé des fragments de sensations inoubliables dans le coeur des partisans de IOG!
    Ce dernier s'est vu ébranlé, plus que jamais, par un candidat indépendant qu'il traitait de "vaurien" en le présentant lui-même comme représentant de la pseudo-opposition.
    Celui-ci s'est avéré dangereux pour la survie du Gros Lard.
    Hélas! IOG vit des moments durs en cet instant!
    Mais "The game is not yet over!"


    MX

Mes informations

Titre :
Membre
Âge :
Âge inconnu
Anniversaire :
Anniversaire inconnu
Gender:
Male
Location:
D J I B O U T I

Informations de contact

Courriel :
Cliquez pour m'envoyer un courriel

Amis

Voir 50 amis aléatoires de 3

Commentaires

Zieg Heil n'a pas encore de commentaires. Pourquoi ne pas lui dire bonjour ?