djibnet.com: Quand Des Juges Français Se Prennent Pour Dieu. - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Quand Des Juges Français Se Prennent Pour Dieu. Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   le_patriote Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
61
Inscrit :
09-octobre 05

Icône du message  Posté 09 février 2006 - 03:18

Tel, le Le juge Fabrice Burgaud, magistrat instructeur de l'affaire d'Outreaus a admis avoir commis des erreurs d'appréciation, le juge a souvent fait reposer sur d'autres la responsabilité des échecs de l'instruction. D'où l'ensemble du système judiciaire est mis en cause.Il s'agit d'un système qui montre ses failles aujourd'hui, des magistrats boureaux qui accusent sans se préoccuper de l'innocence de l'accusé.Un système aveugle profitant à Madame Borel qui accuse notre president sans même prendre en compte de son innocence et qui surmediatise l'affaire.Il dit se sentir « responsable » mais refuse encore une fois de s'excuser : « J'estime avoir fait honnêtement mon travail, sans aucun parti pris. » Après son discours, le jeune juge se perd dans des explications confuses. Plusieurs fois, il répète « c'était horrible », « j'ai fait vérifier », « il existait des indices graves et concordants », « des doutes on en a eu pratiquement dès le départ », « je me suis interrogé sur ce que disaient les enfants ».
Après cette déposition, il sera plus difficile de faire du seul juge Burgaud une victime expiatoire des dysfonctionnements de la justice. Le problème posé est désormais clairement celui d'une vraie réforme de l'institution.
D'où le juge Burgaud est à l'image de Mme Borrel qui tisse des liens avec alhoumekani qui pourrait pourtant être le meurtrier de son mari, qui sait?
D'ailleurs, Alhoumekani est un menteur.Le témoin Alkoumekani est arabe (donc maîtrise mal le somali) et pourtant, il dit avoir entendu de la bouche de Guelleh qui parle le somali: « le juge fouineur est mort ».Il faut se demander comment dit t-on ‘fouineur’ en somali, c’est compliqué !
Comment Guelleh aurait dit en somali « le juge fouineur est mort » et comment Alhoumekani le dit en somali « le juge fouineur est mort » et comment un autre djiboutien parlant le somali le dirait t-il ?
Guelleh n'est pas aussi con, il ne parlerait jamais à côté de son garde du corps fou pour parler d'une affaire de meurtre de tel ampleur.Ce qui prouve le mensonge d'Ahoumekani et l'innocence de motre president IOG malmené par une justice et une presse calomnieuse.

Ce message a été modifié par le_patriote - 09 février 2006 - 03:25 .

0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   bounty Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
632
Inscrit :
23-août 04

Posté 09 février 2006 - 08:46

Ce qui prouve le mensonge d'Ahoumekani et l'innocence de motre president IOG malmené par une justice et une presse calomnieuse.



Patriote
A t on avis verrait on un jour a Djibouti un juge se faire lyncher
En public « et bien non »
Que un juge d’instruction en France est trop de pouvoir est ce une
Bonne chose pour la démocratie oui ou non……c’est un débat……?
Mais qu’un juge à Djibouti n’a aucun pouvoir c’est une abérration.

Le système judiciaire français a au moins le mérite de s’interroger
Et de ne pas être aux ordres des politiques.

Car si guelley et Chirac avaient les moyens de pressions suffisantes
Il y aurait belles lurettes que un non lieu aurait été prononcé
Pour l’affaire borrel….

Comme si tu le dis IOG est innocent alors la justice française est
Justement assez indépendant pour lui garantir sa défense.

Alors qu’est ce qu’il attend fonce
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet