djibnet.com: Ardhd Ou Le Site De La Haine - djibnet.com

Aller au contenu

  • (5 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Ardhd Ou Le Site De La Haine Noter : ----- 1 Votes

#1 L'utilisateur est hors-ligne   GENERAL Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 006
Inscrit :
12-octobre 04

Posté 26 novembre 2005 - 08:49

il n y a pas fort longtemps , j ai appris a lire un site se soi disant opposant djiboutien ,
je le considerai comme un site serieux et voila un jour je termine de lire des articles vraiment choquant .
j ai decide de lui ecrire un message pour cherche a comprendre leur opinions et en reponse ils m ecrivent
qu ils n acceptent pas de publie des articles qui peuvent en aucun cas soutenir les dirigeants du pays .

cela m impressionna de plus , mais helas pour eux j ai su rapidement que c etait un site cree par des francais voyous et des ivrognes pour salir l image de notre pays .
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Desaxee Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
6 658
Inscrit :
11-mai 03

Posté 26 novembre 2005 - 11:03

Faut bien une source differente de la Nation ;)
sinon c vrai que leurs caricatures et leurs tons ne me plaisent pas non plus, j'y vais rarement las bas....

Mais c dommage qu'on ait pas la liberte d'exp​ression sinon ce site n'aurait jamais existe :blink:
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   moktar Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
38
Inscrit :
25-juillet 05

Posté 28 novembre 2005 - 04:56

Juste pour dire a Desaxée que j'ai apprecié sa reponse. Il est temps que la Nation accepte de publier autre chose que les eloges a IOG
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   gabayo Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
208
Inscrit :
27-août 05

Posté 05 décembre 2005 - 04:22

L ARDHD est créé pour conserver et faire durer la haine et la rancune des afars et/ou gadaboursis à l egard des issas ! ils veulent allier à leurs causes dumement fantasmagorique la population ami samaroon!
QU ON soit afar ,samaroon ou issas ,notre combat est le meme : faire regner l ETAT de droit et qu aucun crime ne soit impunie dans notre cher pays !
cependant ,il existe un bemol: la plupart des samaroon ou issac,vivant et nés à djibouti, se sentent plus somalilandais que djiboutien et que donc par consequent ils ne peuvent contribuer en aucune maniere les luttes que nous menons ou que nous pouvons mener pour changer le statut quo.
je ne suis pas tribaliste mais observateur et j observe que les pop d origines somalilandais sont plus travailleurs et plus debrouillards que les issas ! EN effet ils ne considerent pas djibouti comme leurs pays et sont donc par cet effet plus poussés à bosser davantage que les autres pour s en sortir !
ce qui est positive en soi mais demoralisant en d autre cas ! IMAGINEZ que la somaliland puisse obtenir sa reconnaissance international en tant qu ETAT à part entiere! les personnes ou la communauté d origine somalilandaise serait ammenéé à plier bagage et à migrer vers leurs pays d origine! ces bagages sont en effet garnis des capitaux et des savoirs djiboutiens qui seront expatriés vers la somaliland!
je dis ceci : il faut que les issas se reveillent bon sang et qu ils commencent à bosser à la folie! NOTRE GOUVERNEMENT ne nous encourage pas à travailler davantage car il considere que ces trés dangereux que les issas soient tous des intellos puisqu ils sont les mieux placés pour faire la revolution et dire NON à ce qu ils font!
je repete encore une fois , je ne suis pas tribaliste mais observateur et djibouti sera penalisé à moyen ou long terme si les enfants du pays ne reagissent pas!
LA somaliland est bcp plus stable politiquement que nous par ce qu il n y a que deux tribus en son sein à savoir les issac et les samaroons! ALLEZ VISITEZ UN INSTATNT HARGUEISSA , la mentalité dominante veut que les issas sont des gens inculques ,analphabetes , des bergers et ils te feront savoir par tt les moyens !
ALORS que chez nous à djibouti , toute personne est roi et a meme le droit d insulter ton pays !!!!!
ENFIN , je dis vive la republique sans IOG et les autres monstres , vive le peuple djiboutien !!!!!!!!!!
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   Walane Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
476
Inscrit :
11-mai 03

Posté 05 décembre 2005 - 06:37

Vive la republique de Djibouti! Gabayo waxbaa kajiraa waaxaad leedihid.
Mais je blame IOG et la tyranny sanguinnaire en place. C’est l’etat qui divise pour mieux reiner. Je vous donne un example. Lors de greves des enseigants a Djibouti, tous les jeunes prof djiboutiens etaient unis contre le ministere de l’education a l’epoque. A fin de les diviser, l’etat raconte aux parents de jeunes issas (prof) qu’il fallait bien expliquer a leur “enfants” de ne pas adherer aux “autres” (jeunes prof gadaboursi, issac) qui veulent “le mal du pays” puisqu’ils sont des etrangers. Now, which one of ya’ll think that Mariam Ismail (prof d’EPS) is a foreigner? I don’t.

Frankly, I don’t believe that a non-issa can go in Djibouti and do what DAF did: Openly critizise the government. Some will say that DAF went to jail so many times. But if he was a non-issa we’ll never see him again.


A friend of mine (samaron) recently seen me talking about politic with my issa friends and guess what he said to me next time I’ve seen him: If you want them to stay your friends never talk to them about politics. I knew he was talking about personal experience because I’ve seen this sort of discomfort amongst gada/issacs/darood. It’s strange when a fourlaba talks about how bad the government is and as soon as an issac, gadaboursi or darood joins he/she goes to a lower gear. This sort of receptivity is easily infiltrated to the mass by a minority.

La realite est que les jeunes eduques qu’ils soient a l’etranger ou au bled sont divises and this is the IDEAL SITUATION for IOG.

I personally believe that we need to change this mentality and it’s always the majority that can make the big difference, that is les jeunes ISSAS. Il y’a plus des issas qui souffrent sous IOG que des issacs/gada/darood/arab etc.

My advise to the non-issa: Djibouti is as much as yours as it is for the issas. In fact djibouti is known for taking good of the others. After all JABUTI TAHKUL CIYALAHA WA TARABI CIYAL AL-NAAS.
Disclaimer:
The message on this post reflects solely the opinions of the author who accept no responsibilities for any physical, emotional, moral, material or pyscholigical damage.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
God grant me the courage to change the things that I can control, the serenity to accept the things that I cannot control, and the wisdom to know the difference.
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   Real Tuam Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
285
Inscrit :
18-novembre 04

Posté 05 décembre 2005 - 09:44

Gabayo, dans ton analyse tu omets de nous rappelere que les Issas, largement favorises par la tyrannie hereditaire depuis l'independance peuvent souvent compter sur un proche, un "cousin" tribal pour les coopter ou les assister financierement.
Donc pourquoi se surpasser quand on sait que l'on sera "toujours" privilegie, favorise sur les autres ou dans le pire des cas assiste ?

Evidemment, c'est une vision quelque peu reductrice des choses mais il n'empeche qu'un Issa trouvera souvent "naturel" d'etre favorise sur un "etranger".
En simplifiant encore un peu plus, selon lui, le role de l'Etat est de promouvoir "prioritairement" les interets des "veritables nationaux" (en laissant de cote le cas des Afars).

Enfin, bref, je ne vois pas sinon ce qu'il y'a de contradictoire a vouloir oeuvrer pour l'interet de Djibouti et du Somaliland simultanement.
Nos interets sont-ils irreconciliablement opposes ?
0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   Che Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
295
Inscrit :
01-janvier 04

Posté 06 décembre 2005 - 06:53

« Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est con, on est con, qu'on ait vingt ans qu'on soit grand-père, quand on est con, on est con. » - Brassens
Pour paraphraser Brassens, l’ethnie, le clan ne fait rien à l’affaire, quand on est travailleur, on est travailleur, quand on est beau, on est beau et quand on est con, on est con qu’on soit d’un clan ou d’un autre.

C’est la rechute ! dans le bain le bain de jouvence tribal, les esprits s’affaissent et se régénèrent dans les eaux profondes de la paresse humaine, c’est tellement facile d’avoir des certitudes quand tout vous semble confus ! Et avant, les généralisations toutes faites, les regards restreints, les demi vérités qu’on fait passer pour des grandes vérités.

Quel est le but ? Celui de faire avancer un pays ou de patauger dans les émotions inutiles ? Celui de surpasser des différences fabriquées ou de les renforcer a coups d’analyses pâteuses et sans fondements ? Celui de lâchez l’homme ou de le tenir dans des chaînes imaginaires mais non fatales ?

Gabayo, pour quelqu’un qui voulait prouver « scientifiquement » à Tico, les non fondes de la politique gouvernementale- Ely s’en était ému, qui avait applaudi de deux mains-, le retour en arrière est cruel. Tu fanfaronnes un bel hymne comme pour préparer le terrain a l’irrésistible envie que tu sens monter en toi « QU ON soit afar ,samaroon ou issas ,notre combat est le meme : faire regner l ETAT de droit et qu aucun crime ne soit impunie dans notre cher pays ! » suivi d’un « cependant ,il existe un bemol: la plupart des samaroon ou issac,vivant et nés à djibouti, se sentent plus somalilandais que djiboutien et que donc par consequent ils ne peuvent contribuer en aucune maniere les luttes que nous menons ou que nous pouvons mener pour changer le statut quo »

Si bien commencé, la fanfaronnade tel un feu de paille perd de sa vigueur très rapidement, balayée par ces vents « maléfiques » et circulaires qui tourbillonnent bien des esprits dans la corne de l’indigence. Je me demande comment tu comptes faire avancer le pays quand tu l’ôtes d’une partie de ses membres ? Comment comptes tu redonner souffle à un peuple qui arrive a peine a respirer ? Comment comptes tu éduquer un peuple que ses leaders subjuguent et déchirent en leur fabriquant des différences fatales afin de se maintenir au pouvoir ? Sûrement pas en imitant ce jeu de division dont ils se sont fais les maîtres incontestés !
Comment sais tu que la plupart de ceux que tu nommes exclusivement comme originaires du « Somali land » se sentent plus « Somali Landais » que Djiboutien ? Comment en es-tu arrivé à cette conclusion ? En effectuant des observations scientifiques ? Aurais tu commande un sondage auprès d’un organisme réputé ? Combien de ces personnes connaitrais tu personnellement ?
Il est vrai que le tribalisme érigé en forme de gouvernance -non pas pour profiter a une ethnie ou un clan spécifique- a malheureusement des effets dévastateurs, faisant croire a certains d’être des « exclus » tout en miroitant à d’autres un quelconque sentiment « d’inclusion », voila comment les colons ont divise pour mieux régner et voila comment nos pseudo leaders continuent avec une assiduité remarquable une politique nauséabonde des plus anachroniques. Au final, aucun clan, aucune ethnie n’y gagne sauf une petite minorité non représentatif d’aucun clan /ethnie. La triste affaire, les damnes de la terre s’entrechoquent pour des histoires de clopinettes tandis que les maîtres fouettards se partagent ses restes. Au lieu de construire des scénarios catastrophes sur une éventuelle reconnaissance du gouvernement auto proclame du « Somali land » et sur les conséquences oh combien néfastes de cette reconnaissance pour Djibouti car d’après toi la soi disante communauté d’origine « Somali landaise » plierait bagage avec capital et savoir faire, tu ferais mieux de rassembler les djiboutiens, tous les djiboutiens autour du refus pure et simple de la stratégie du diviser pour mieux régner, et l’instauration de valeurs et règles qui valoriseraient les meilleurs d’entre nous. Tu ferais mieux de comprendre pourquoi nous en sommes arrives la, de démystifier la sale politique des divisions et de faire comprendre aussi bien a ceux qui se sentent « exclus » qu’a ceux qui se croient « inclus » qu’ils sont tous dans la merde et bien pour longtemps si ils ne s’unissent pas pour leur intérêt commun : Sortir de la merde !

Les mythes du genre « les pop d origines somalilandais sont plus travailleurs et plus debrouillards que les issas » ne nous amèneront nulle car non objectives, dépourvus de tout fondement, pis ils contribuent au renforcement de ces divisions artificielles. J’ignore où tu es allé chercher pareil verdict mais les mêmes questions ci-dessus sont aussi valables ici. Quel beau discours tu nous gratifies avec pour espérer détrôner la culture qui a su maintenir l’incompétence d’un gouvernement que tu sembles honnir tant ! Le gouvernement a tellement besoin des Gabayo et Tuam ! Tant que la théorie des mythes tiendra bon, celle du diable en sera en sortira encore plus renforcée. C’est quand même malheureux que la seule raison que tu ais trouver pour haranguer et motiver ceux que tu nommes ici « issas » soit celle d’un hypothétique danger provenant d’une éventuelle reconnaissance de la république auto proclame du Somali land et la possibilité que ceux que tu nommes ici « issaks et samarones » plient bagage avec fortune et enfants !!!! Tristounet !!!

Tu n’es pas tribaliste mais observateur dis tu, je ne sais pas ce que tu observes mais si tu observes quelque chose cela doit sûrement être avec des lunettes crépusculaires ; comment voudrais tu que les enfants du pays réagissent quand tu les divises en mille ?
Les enfants du pays ou du moins ce qu’il en reste d’après ton scénario catastrophe te demande de leur restituer une partie de leurs membres pour réagir.

Quant a Tuam et sa théorie de la victime singulière, sur le même champ ou gît sa victime préférée, gisent aussi des milliers d’autres, pensons ensemble a panser nos blessures tant les pansements se font rare au pays des blessures (de l’âme) abondantes.

Vive toutes les républiques qui ont ou sont en passe de « lâcher » l’Homme!
0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   Chacal Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
40
Inscrit :
18-mai 05

Posté 06 décembre 2005 - 07:49

Salam à tous & toutes,

on peut penser que Gabayo va nous embarquer dans une cascade de sarcasmes de mauvais goût.Il remplace, pour la bonne cause, le carcan psychanalytique par un carcan formel !
Il est inquiétant que les jeunes qui devraient avoir des idées modernistes expriment une intolérance aggressive envers les Autres. Cela prouve qu’ils ont des difficultés à sortir du modèle idéologique qui développe la haine et l’intolérance envers l’autre. Ces enfants possèdent le même code que ceux qui ont haï et haïssent toujours les Autres, et qui ne communiquent qu’à travers la violence.
Sortir enfin du débat stérile , cristallisé « sur l‘Autre» , pour le dépassionner
est un impératif.
Autre posture à balayer tant elle est légère et inconséquente : l'autoflagellation et le refus de soi.
On a droit à des variantes tout aussi absurdes sur le thème du tribalisme , ou plutôt de l'a-tribalisme .De même qu'on a peur que le refus d'accepter l’Autre d'origine différente soit pris pour du racisme, on se dit qu'on ne peut pas l’invoquer comme ne faisant pas partie de l'essence de la culture djiboutienne puisque Djibouti ne se reconnaît plus de référence tribale. Ah ! Les vieux réflexes acquis contre le colonialisme à l'époque du combat pour l’indépendance ont la vie dure et produisent des effets paradoxaux.
Tout ceci est aussi très révélateur d'un vieux réflexe venant du fond des âges parmi les
jeunes éduqués: le tribalisme qui fait un retour fracassant même si ils voudraient bien le cacher. Ils sont en train de tout faire pour refuser d'assumer leurs responsabilités.

Ce message a été modifié par Chacal - 06 décembre 2005 - 08:09 .

0

#9 L'utilisateur est hors-ligne   Real Tuam Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
285
Inscrit :
18-novembre 04

Posté 06 décembre 2005 - 09:29

Pour preciser les choses, mon but etait de rappeler la mentalite de l'autre camp, leurs a-prioris et de completer l' "analyse" de Gabayo.
En effet, il ne suffit pas de remarquer ceci ou cela mais de rechercher les veritables causes profondes avant de nous assener des "observations" du genre: ils se sentent plus Somalilandais que Djiboutien etc.
Si certains Djiboutiens se sentent plus Somalilandais, c'est bien qu'il y'a une raison quelque part non?
En effet, ils se sentent largement exclus et discrimines par un Etat qu'ils percoivent essentiellement comme un "appareil Issa" mais aussi et surtout par une partie de la population qui a du mal a discerner la vie en brousse de celle dans un Etat digne de ce nom (que cela soit a tort ou a raison).
Evidemment, la masse tient a ses prejuges mais debattre sereinement des "sujets qui fachent" est deja un premier pas en soi pour deconstruire ses mythes...

Par contre Gabayo n'a peut-etre pas completement tort lorsqu'il dit que les Issas sont les mieux places pour faire la revolution (ou du moins selon mon humble avis).
Ainsi, avec une partie significative des Issas rejetant un Etat qui donne l'impression de defendre leurs interets face aux "ennemis Afars" et aux "envieux Cusbiyans", cette dictature anachronique se verrait sapee d'un de ses fondements: le mythe du seul Etat defendant les interets Issas.
A charge pour les autres communautes de les appuyer et de surpasser leur timidite et auto-inhibition qui "legitimise" d'une certaine facon leur "mise a l'ecart" (du moins a posteriori dans la rethorique
tribalo-populiste).

Ne pas croire en l'Etat-clanique implique egalement de rejeter avec vigueur l'idee meme d' "interets" specifiques a un clan donne.
Avons-nous une autre alternative si nous ambitionnons un projet autrement plus noble que celui propre a un clan donne (a supposer qu'un tel projet, aussi primitif fut-il, soit envisageable actuellement)?



PS: Che, ma facon qui se veut deliberemment explicite d'aborder ces themes reflete quelque part le peu d'estime que j' eprouve a l'encontre de tout sectarisme et j'attends d'autrui un effort similaire au mien pour refrener son emotivite selective...
0

#10 L'utilisateur est hors-ligne   Desaxee Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
6 658
Inscrit :
11-mai 03

Posté 06 décembre 2005 - 09:45

heeeeeeee mais arretez vos conneries che et Chacal.
Soit vous etes trop indealiste , soit vous n'etes pas somalilandais ou n'ayant jamais frequente un. :blink:

Gabayo a raison de souligner ce point , les djiboutiens d'origine somalilandaise ont une autre vision de djibouti, comme la Somaliland prend un essor economique considerable a cette vitesse, ce sera un pays viable et prospere et les somalilandais seront tres contents et heureux de construire le pays de leurs parents/ grand parents (certains ont deja commence), a la longue on risque de perdre toute une classe economique parceque l'herbe est plus verte ailleurs. Je ne leurs en veux pas , on va toujours la ou il y'a plus d'opprtunites economiques et encore mieux si c'est le pays de ton clan. Ils ont beau etre djiboutiens mais ils sont consideres comme de citoyens de second classe (combien de ministres Issaks a djib?si ma memoire est bonne je n'en vois q'UN).
Comment alors ne pas preferer habiter dans le pays de ses parents, au climat agreable et a la vie pas chere?
Che, j'ai des origines somalilandaise , des cousins, famille, connaissances a moi djiboutiens ont deja commencer a investir la bas (commerce, immobilier). Donc c'est en connaissance de cause que je te parle, pas besoin de statisques ou des oeuvres litterraires. Ca c'est la verite. Je ne connais aucune famille somalilandaise qui a du fric a djibouti et qui n'as pas des interets economiques las bas.

C'est vrai ce que DAF a fait aucun issak ou gada n'aurait ose, il se ferait meme decendre par la population djiboutienne avant que IOG ne le mets a Gabode. "Mais tu te crois a Hargueisa qu'on lui aurait balance"!!!

Desole de vous faire sortir de votre torpeur les idealistes , la realite du pays est autre. IOG a tellement fait des mecontents que meme les ISSas veulent avoir sa peau, a force de foutre DAF en prison ca l'a pas reconcilier avec les fourlabas.
Bilan : a cause d'une clique compose d'arabes, afars , issaqs, gadas (en minorite of course ces derniers) et les issas en majorite, le reste de la pop djib est dans la merde.....et les issaks , gadas sont des citoyens de 2e categorie (ils se sentent moins djiboutiens) alors que les afars, FRUD existe toujours que je sache.
Donc au moins que cette clique ne soit arrete , on va tout droit vers une catastrophe .

Quand au fait que les somalilandais sont plus debrouillards que les autres , je dirais c vrai mais tout est comparatif. Ils le sont plus par rapport auc ISSas et Afars qui considerent que djibouti c leur pays et qui attendent que tout soit livre sur un plateau d'argent alors que quand tu es un outsider (somalilandais, arabes), tu te cassent le cul pour reussir car t'as pas le choix.
Attention , c'est pas une question de genetiques , c juste une question de mentalites, il y'a plus de commerce arabes et issaks que issas ou afars (quasi inexistant cette ethnie dans le commerce)......
Nous ne connaissont tous djibouti et comment leur differentes communautes marchent pas besoin de se la jouer idealiste.
Tous les magasins de la rue de mouche/ centre ville sont arabes suivi des somalilandais.
Qu'est-ce qui empeche un afar de faire la meme chose?c'est une question de mentalites et d'habitudes communaitaires.
On sait a djib qui sont les riches , les puissants !!! et les laisses pour compte...
En ne reconnaissant pas le facteure ethnique dans la vie politique, economique, vous fermez les yeux sur la realite.
PS: si ca tourne pas mal a djib, je me prepare a aller vivre en somaliland (et je ne suis pas seule a penser comme ca). ca c pour CHE B)
0

#11 L'utilisateur est hors-ligne   Walane Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
476
Inscrit :
11-mai 03

Posté 06 décembre 2005 - 11:39

=D> =D> =D>
Disclaimer:
The message on this post reflects solely the opinions of the author who accept no responsibilities for any physical, emotional, moral, material or pyscholigical damage.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
God grant me the courage to change the things that I can control, the serenity to accept the things that I cannot control, and the wisdom to know the difference.
0

#12 L'utilisateur est hors-ligne   Lola Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
441
Inscrit :
21-mars 05

Posté 07 décembre 2005 - 06:39

Misconception comes with the Territory!!!!!!!!!!!!!!


je ne suis pas tribaliste mais observateur et j observe que les pop d origines somalilandais sont plus travailleurs et plus debrouillards que les issas !

If I go to England..........All the diaries belong to Indian......They have to work hard..........Do u know why

If I go to France........Arabs and other foreigners work hard ......etc.........Can u tell me why?

If I go to Down Under............Italians and Asians work hard............Can u tell me why?

If I go to USA...........Hispanos work hard ......Can U tell me why..?

Gabayo..........Think twice.........before u repeat urself and slander ppl that u don't know?......................

il faut que les issas se reveillent bon sang et qu ils commencent à bosser à la folie! === Speak for urself but no for ISSAS & Afars Mister!!!!!!!!!

There are alot ISSAs & Afars that work hard and God Knows What they worth..(They don't show off like Jennifer Lopez, I am still jenny from the block, then showing off the rock that she got.........God bless the green)

Defamation is a Crime!!!!!!!!!!!

Ce message a été modifié par Lola - 07 décembre 2005 - 07:27 .

0

#13 L'utilisateur est hors-ligne   gabayo Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
208
Inscrit :
27-août 05

Posté 07 décembre 2005 - 02:35

il y avait une vieille exp​ression somalienne qui disait "hadaalka siina loo yignii sinaa loo qaaday" et j ai l impression qu on m a mal compris ou que je me suis fait mal comprendre !
D abord une chose :qu on le veuille ou non nous sommes tous originaire de quelque part et le nier serait se mentir !ORIGINAIRE d un lieu ou d un espace mais aussi appartenant à des clans et à des tribus eparses que toute personne est attachéé plus ou moin fortement! ceci est une realité bonne ou mauvaise qu importe c est comme ça! il est vrai que le colon s est basé sur ses differences tribales pour diviser et donc pour mieux p arvenir à ses fins ! ceci se perpetue jusqu à nos jours à travers le "service de la population de djibouti" qui ,lors des demandes de la carte d identité, questionne et cherche l origine et la tribus des personnes desireux d obtenir cette fameuse carte !
CECI etant dit , je reviens à "che" et aux autres qui m accuse de sectariste primaire ou de je ne sais koi d autres ! mon but n etait pas de diviser mais de faire comprendre aux membres de cette republique que tt concourait à ce que les personnes les plus defavorisés du moins l aspect symbolique de l appartenance à la republique iraient vers le pays qu ils pensent acquerir une citoyenté garantie et entiere! PERSONNE ne me dirait s il n est hypocrite ou naif que les personnes d origines somalilandais n ont pas d attache ou de lien fort ou faible avec la somaliland de surcoit voisine!D ailleurs , L ETAT somal ilandais multiplie les rencontres et les discours pour attirer tous les enfants du pays chez eux ! PREMIEREMENT ceci se manifeste ,comme l a si bien decrite desaxéé ,par l investissement et la reconstruction du pays ! on permet à chacun d avoir son entreprise et d investir là ou il espere tirer profit des ses capitaux ! ainsi ,le lien moral(et/ou tribal?) et national est doublé par un autre l ien extremement plus fort qui est le lien economique ! ce double lien et le sentiment d exclusion non pas social mais politique que ces p ersonnes ressentent à d jibouti serait le leitmotiv d une futur migration vers un pays qui les paraissent l egitimement "le leurs".
DESAXEE l a aussi bien decrite : l economie djiboutienne est dominéé par les arabes et des somalilandais que nous sommes d ailleurs fier ! DES VRAIS ENTREPRENEURS mais des vrais patriotes ? on sai t que les arabes s en foutent carrement de notre republique car ,selon eux ,ils appartiennent moralement et p syc hiquement au yemen !la preuve en est qu il ne participe pas ou assez à la p olitique djiboutienne! il ne se mainifeste pas lor s des elections c ar pour eux la dictature en place garantie l essor de leurs affaires!
les capitalistes djiboutiens d origines somalilandais sont lésés ou avantagés ,que sais je, par les directives et la politique economique et fiscal que méne le gouvernement ;mais la realité est qu il ne domine pas ou ne maitrise pas ces politiques qu on les impose !il faut mettre en paralléle à notre autre ETAT voisin qui leurs promet garantie de la proprieté privéé et reduction de tt charges fiscales! DE PLUS , ils peuvent interagir s u r cette politique et avoir ai nsi l impression de la maitriser ou d y partic iper sereinement!
IL faut ajouter à ceci les etudiants ou les intellos djiboutiens sont pas majoritairement mais à une certaine proportion d originine slandaise! ces etudiants sont en effet "remplis" des dires et des rumeurs ou parfois des realités et des verités que les emplois à djibouti sont tribalemen t distribués!il va de soi que pour assurer leurs avenir , ces etudiants sont plus poussés à revendiquer la somaliland que djibouti! une somaliland qui leurs ressemblent ethniquement et qui donc par consequen t leurs epargnerait tte partialité à l embauche puisqu ils sont un des leurs ! la r ealité est qu à djibouti tt personne est dis c rimi né meme chez les issas qu o n leurs donnent le titre tant evoquateurs de "possesseurs de djib"!
AINSI cette discrimination t ribale ou ethnique à l embauche expliquerait une migration raisonnéé des nos chers compatriotes slanders!
QUE DEVI ENDRAI T DJIBOUTI SANS SES MEMBRES ? il faudra y repondre pleinement dans 5 ,10 ou 15 an s lorsque la somaliland aura sa reconnaissance international ;mais on peut se projetter et dire qu e l econ omi e dji b s effondrera car retirer des cap itaux comme en argentine ( ici c etait l inflation qui a causé ces fuites)!ces fuites de capitaux est à ajouter des fuites de cerveau slanders vers leurs pays d origine! ce serait t errible pour notre pays etant donné que les fuites de capitaux vers les paradis fiscaux existent bel et bien dejà et que les fuites des cerveau continuent de prendre des p roportions vraiment elévé!
CHE et les autres , mieux vaut pr even ir qu e guerrir car il nous faudra des decennies et des decenies pour nous guerrir! je n exclue personne de la societé mais le systeme ,la coutume intresequement tribal mais aussi une identité devenue obessesionnel chez tt les slnders qui veulent construire et faire reconnaitre l eurs ETAT qui , je le rappelle à REAL est aussi t ribal puisque composé de deux ethnie qui s entendent à mer v eille!
je ne suis pas tribaliste lo in de là mais je suis lucide et je ne vois que du feu wallahi!
nos autres compatriotes afars sont eux aussi discriminés par le systeme iogien et ils ont choisi la mau vaise option pour defendre leurs droits ! ils se sont regroupés en tribus excluant par la meme les autres tribus ou plutot membres d e la republique qui sont eux au ssi spoliés de leurs droits les plus elementaires!
je conclus et je dis qu il faut que notre societé soit pour seule et unique valeurs le travail et la meritocratie !
VIVE LA REPUBLIQUE ET VIVE LE PEUPLE DJIBOUTIEN :je n aggresse personne j espere en disant ces vives!!
0

#14 L'utilisateur est hors-ligne   Dona del fuego Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
938
Inscrit :
03-juillet 03

Posté 07 décembre 2005 - 02:54

Ah tuam tu me tueras tjrs...

Je t accorde une chose, si des djiboutiens se sentent etrangers dans leur propre pays il y a un grave probleme. Leur identification a l etat, au sol et a la nation djib a ete bloquee par qq ch et quoi que ce soit cette ch, elle doit disparaitre. Now devant ca tu as deux solutions, tu te joins a ceux qui pensent qu il nous faut ns debarrasser de cette tyrannie, du clientelisme et de la tribalocratie ou sinon la porte (frontiere) est grande ouverte, go home and fight for a state of right in wht u call ur real country, pcq le probleme reste le mm, la somaliland est multi ethnic despite wht we do think most of time, confusion between issac ppl and somaliland.

Il y a aucune honte a se sentir plutot d un pays qu un autre, surtt kan c un pays frere, mais faut arreter de pleurer sur son sort je trouve ca pathetique.

w salam
L'avenir de l'homme, c'est la femme.

Louis Aragon.

Ce qui est le plus beau chez une Femme c'est sa dignité, et non seulement son corps. Mais il faut être digne pour pouvoir s'en rendre compte!

Unknown

Femme noire, femme obscure
Huile que ne ride nul souffle, huile calme aux flancs de l'athlète, aux flancs des princes du Mali
Gazelle aux attaches célestes, les perles sont étoiles sur la nuit de ta
peau.

Senghor
0

#15 L'utilisateur est hors-ligne   Chacal Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
40
Inscrit :
18-mai 05

Posté 07 décembre 2005 - 03:12

Salam à tous & toutes ,

En préambule, je précise que je ne suis pas idéaliste , je ne connais pas d"idéaliste dans mon entourage, et portant, je suis stupéfait de la bêtise de Desaxée.
Il me semblait que Desaxée se réclamait des idéaux cartésiens et d'universalité.
Tout cela n'est qu'illusion et ignorance !

Parmi tous les avis exprimés, avec conviction, passion, humour ou idéalisme, il y a beaucoup d'arguments infondés ou hors sujet. Notamment chez ceux qui prônent le tribalisme ou pour être précis l'ethnocratie/clanocratie.

Les seules vraies questions sont les suivantes. Cela a-t-il un sens ? Qu'est-ce que la République De Djibouti ? Qu'est-ce qui fonde l'identité djiboutienne ? Existe-t- elle une conscience djiboutienne? si non, à nous de la créer.
Sinon, Djibouti continuera d'être une abstraction réservée à des tribalistes à courte vue.

Je ne nie pas que la RDD est marquée autant par le retour des intégrismes, des nationalismes et des ethnismes mais ce que je dénonce c'est la banalisation et la dramatisation magistralement joué par le sieur Gabayo pour certainement amuser la galerie.
C’est essentiellement l’Autre qui fait l’objet d’un rejet,d'exclusion,d'une haine plutôt qu'une acceptation, au détriment d’une meilleure reconnaissance de l’Autre en tant qu’Autre, en tant que sujet singulier et universel.

Il s’agit donc de comprendre pourquoi l'Autre est aujourd’hui posé comme un problème. Il s’agit aussi de trouver les modes de traitement possibles au plan politique, social et éducatif.
Je ne me reconnais pas dans ces discours tribalistes qui donnent la primauté de l’appartenance à une communauté sur la reconnaissance de l’individu. C’est une forme d’apologie de l’atomisation traduite par la métaphore de la mosaïque.
Tout repli identitaire est en effet suicidaire. Toute négation des identités et des différences identitaires l'est tout autant.

Ce sont bien mes arguments que j'avance. Et je ne vois pas en quoi ce seraient des conneries Desaxée. Que voulez-vous extirper ? Un lepénisme rampant ? Une xénophobie non avouée ? Tout cela pour discréditer ceux qui ne partagent pas votre opinion ?

Eh bien je ne me reconnais dans aucune de ces catégories.


Merci. Cela contribuera un peu à remettre ce débat sur la voie que vous vous acharnez à lui faire quitter.
0

Partager ce sujet :


  • (5 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet