djibnet.com: Le Maroc Accusé De Déporter Des émigrants Africains Dans Le Désert - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Le Maroc Accusé De Déporter Des émigrants Africains Dans Le Désert Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   le 1000 eme menbre Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
20
Inscrit :
11-novembre 04

Posté 08 octobre 2005 - 12:21

MADRID (AFP)
8 octobre 2005 8h42

Le Maroc accusé de déporter des émigrants africains dans le désert

L'Espagne a commencé à expulser des émigrants africains, entrés illégalement sur son territoire, vers le Maroc, d'où des témoignages concordants ont indiqué vendredi que des Africains ont été déportés en masse dans le désert à la frontière algéro-marocaine.

Le soir même de la mort de six Africains tués en essayant de franchir la frontière de l'enclave espagnole de Melilla, dans le nord du Maroc, l'Espagne a expulsé vers le Maroc un groupe de 73 émigrants africains.

Ce groupe "remis par des policiers espagnols aux autorités marocaines" est arrivé jeudi soir dans la ville portuaire marocaine de Tanger (nord) venant d'Algésiras (sud de l'Espagne), a indiqué vendredi un haut responsable provincial. "Les autorités marocaines ont pris les dispositions appropriées pour assurer l'accueil (...) de ces personnes dans le respect de leur dignité", a assuré le du ministère marocain de l'Intérieur.

L'organisation non gouvernementale Médecins sans Frontières a annoncé vendredi avoir localisé jeudi soir à El Aouina-Souatar, à plus de 600 km au sud d'Oujda, "plus de 500 immigrants abandonnés à leur sort dans le désert du sud du Maroc après avoir été expulsés" des enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla (nord du Maroc) par la police marocaine.

Localisation des enclaves espagnoles de Ceuta et de Melilla au Maroc

"Selon le récit des immigrants, la police marocaine les a conduits en bus et en camions jusqu'à cette zone (..) après leur expulsion par la garde civile" espagnole, selon MSF, qui avec d'autres ONG a fait état de témoignages selon lesquels les forces de l'ordre espagnoles expulsaient en toute illégalité vers le Maroc des immigrants qui parvenaient à entrer à Melilla et Ceuta. MSF estime que "la restitution des immigrants, telle que l'ont décidée l'Espagne et le Maroc, vers un pays qui n'a pas de capacités minimales d'accueil, viole l'article 3 de la Convention contre la Torture".

Pour le groupe localisé jeudi --au sein duquel se trouvent des femmes enceintes et des enfants--, MSF dit avoir soigné plus de 50 personnes qui présentaient des blessures dues à des chutes et à des violences policières. Sur la base de témoignages directs, l'ONG espagnole SOS Racismo affirme que "depuis quelques semaines" d'autres immigrants sont également déplacés vers la frontière avec la Mauritanie car "c'est plus loin, alors que ceux qui sont à la frontière avec l'Algérie reviennent à pied pour retenter leur chance". Interrogée sur le sort des 73 expulsés et des déportés du désert, la vice-présidente du gouvernement espagnol Maria Teresa Fernandez de la Vega, a assuré:

© Samuel Aranda
Des mains s'accrochent à la clôture de l'enclave de Melilla le 7 octobre


"le Royaume du Maroc nous a donné toutes les garanties" sur le "traitement conforme à la loi, à la légalité et aux droits humains". Mme de la Vega a annoncé un voyage lundi au Maroc du ministre espagnol des Affaires étrangères Miguel Angel Moratinos "pour aborder plusieurs thèmes de coopération". "Nous espérons qu'à cette date les autorités marocaines nous auront fourni des données de l'enquête" ouverte au Maroc sur la mort de six émigrants africains tués par balles ou écrasés jeudi à Melilla, côté marocain, a-t-elle ajouté.

Depuis le début cet été des tentatives de passage en force massive à Ceuta et Melilla, 14 émigrants au total ont trouvé la mort. Le secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan, a estimé vendredi que l'immigration et les récents drames qui y sont liés constituaient "un très grave problème, un sujet très brûlant". M. Annan a souligné que "deux cents millions de personnes" dans le monde étaient actuellement "hors de leur pays". La Commission européenne a envoyé vendredi matin une mission technique à Ceuta et Melilla, afin d'"écouter attentivement les autorités marocaines et espagnoles pour voir comment on peut les aider", selon un porte-parole.

Le Haut commissariat aux réfugiés de l'ONU (HCR) est en "consultations étroites" avec l'Espagne et le Maroc pour s'assurer que les réfugiés politiques figurant parmi les centaines de personnes essayant de pénétrer à Ceuta et Melilla bénéficient d'un traitement équitable. "Nous préparons une mission qui ira très bientôt au Maroc", a déclaré à Genève le chef du HCR, Antonio Guterres. L'Espagnol Alvaro Gil-Robles, commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe, s'est déclaré vendredi "profondément révolté", par la mort de ces six émigrants et Bruxelles a appelé Madrid et Rabat à des "réactions proportionnées".
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Wallen Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
6 972
Inscrit :
11-mai 03
Location:
Somewheeeeeere over the rainbooow

Posté 09 octobre 2005 - 04:04

J'ai suivi ca à la tele 1000eme,
wallahi c'est ignoble, les droits de l'homme les plus elementaires sont bafoués.
Des hommes, des femmes des enfants lachés ds le desert algero-marocain.
Des etres humains qui errent ds la chaleur et l'aridité, ss rien a boire ou manger pndnt des jours! Des hommes, grands gaillards qui pleurent face à la dureté et l'injustice. Wallahi j'ai failli en pleurer, c'est deguelasse, tt ca pr etre sur que le "grand mechant homme noir" n'aille pas harpenter les rues de la bienpensante Europe.
Meme sarko s'assure que les vols groupés vont rebalancer les clandestins ds leur pays d'origine!
Y a pas de mots, chacun se renvoit la balle et des gens sont traités comme des animaux!
''Rumor travels faster, but it don't stay put as long as truth"
Will Rogers


Love makes the world go round
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Dr-Libaax Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Bannis
Messages :
3 076
Inscrit :
28-juin 05

Posté 09 octobre 2005 - 11:37

Les hommes ne cesseront jamais d'être violents et laisseront sur
le bord du chemin une fraction d'exclus de plus en plus importante.
J'ai vu les images de ces africains qui pleuraient et qui s'indignaient
du sort qui leur était promis .
Je n'arrive pas à croire qu'on puisse abandonner ces hommes , ces
femmes et ces enfants dans le desert....
Libaax :angry:
Il faut faire passer l'homme avant le profit , la croissance spirituelle avant le PNB. T Monod
Ne jetez pas la pierre à la femme adultère , je suis derrière . G Brassens
Le premier pas vers le bien est de ne pas faire le mal . JJ Rousseau
Les riches sont partout chez eux , pas les pauvres . G Cesbron
le colonialisme c'est maintenir quelqu'un en vie pour boire son sang goutte à goutte . MM Diabate
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet