djibnet.com: Le Communautarisme :un Danger - djibnet.com

Aller au contenu

  • (2 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Le Communautarisme :un Danger Peut-on débattre du sujet tabou ? Noter : -----

#16 L'utilisateur est hors-ligne   Farah Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
149
Inscrit :
28-mars 04

Posté 23 juin 2005 - 10:11

Chacal,


Qayaad s'est engouffre tout de go dans l'instrumentalisation tribalisante du regime!
Son intervention est malhonnete intellectuellement !
Je n'ai vu aucune haine dans les articles de A.Coubba et de F.S, celui de xagag bagoul est plus vehement!

Pour le reste "chacal":

-Pensez vous le parallele fait entre le ressentiment qu'il y a entre les afars et les issas est à rapprocher de l'antisemitisme?
-Pensez vous qu'il fut judicieux de comparer la blessure de God et des massacres?
-God fut il lache par son parti apres sa blessure pour justifier une telle diatribe verbale à l'endroit de toute une communaute?
-J'attends toujours que vous me fassiez part de ce que "cache" ces interventions a votre sens.

Enfin libre à vous d'estimer que cette intervention fut honnete ou interessante, ou d'estimer que son pari ( Vous devez etre devin pour presumer de ce que Qayaad
ambitionnait à travers son texte) est reussi!

De mon point de vue Qayaad a perdu la une occasion de se taire!

Vouloir faire dans les alambiques verbaux(assaisonne d'une "larme" de plagiat pour rehausser le gout) , c'est son choix mais il faut, quand on se veut responsable, mesurer le poids des mots ou des images utilises!

Ce message a été modifié par Farah - 23 juin 2005 - 10:23 .

0

#17 L'utilisateur est hors-ligne   Che Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
295
Inscrit :
01-janvier 04

Posté 24 juin 2005 - 01:32

Debattre, critiquer, echanger et changer d’idees si necessaire quand la verite l’exige, telle doit etre une approche honnete et digne dans la quete de verite. Je me demandes ce qui nous fais defaut pour nous accorder sur l’evidence; Est ce que la verite se resume desormais a ce que Foucault exprimait en “l’appropriation d’autrui a des fins de communication”?

Notre gouvernement est passe maitre dans ce domaine, son but est de se servir des djiboutiens quelque que soit leur appartenance ethnique, clanique ou socio-professionnel; Tout etre humain est une commodite chere a ce systeme, une patte a modeler d’une valeure inestimable. Qu’en est-il de toute cette confusion qui regne au sujet de Qayad que les uns admirent, les autres rejettent enfin d’autres nuancent? Pourquoi compliquer au risque de confondre, des choses simples?
A moins de fermer les yeux sur l’evidence, nous savons que notre gouvernement se joue delicieusement du tribalisme non pas dans le but de favoriser un clan, sous clan ou “genou” mais bien de faire semblant de le faire afin de consolider son pouvoir et garder le peuple dans l’obscurantisme, rien de nouveau dans un telle strategie, les colons l’ont fais, notre gouvernement a l’egard de bien de gouvernements africains, l’as perfectionne. Je restes persuade que la plupart d’entre nous sommes en accord sur ce diagnostic, pourtant nous perdons souvent de vue, notre objectif premier qui est de voir un jour la justice et l’egalite entre tous triompher dans notre pays. Il ne sert a rien de pourfendre le systeme en place si en meme temps nos paroles et actions contribuent a son renforcement! Qayad rend un hommage appuye et merite a un homme qui a tout perdu et souffert dans sa chair du fait de son opposition au regime en place, nous devons tous faire de meme. Mais la ou il perd le nord et se morfond dans un style ou la jouissance de se voir ecrire des mots savants le dispute a l’appropriation de citations d’auteurs de renomme dans un contexte inapproprie. Comment peut-on a partir de faits inexactes, d’apres Qayad, MIAG n’as pas beneficie du soutien des opposants surtout afars d’apres Qayad car après tout leur but n’etait pas de changer les mentalites “mais bien de monter de toutes pièces un scénario dans lequel la communauté " issa " était artificiellement placée dans la position de la seule responsable des malheurs de la communauté " afar ", quelle injustice faite a Ahmed Dini qui avait inlallassablement fais compagne avec DAF durant les dernieres elections legislatives, quelle injustice pour ceux toutes ethnies confondus qui sont venus l’applaudir et voter pour eux. Partir d’une injustice pour justifier ou minimiser une autre injustice constitue a ne jamais render ni aux uns, ni aux autres, pire meme elle augmente les injustices que l'on croit combattre. Je rejette autant les propos de Qayad sur cette soi disante mythique “elite afar” que les propos revanchards de Xagag Bagoul, F.S malgre ses efforts tombe aussi dans une certaine messure dans le meme piege que Qayad.

Quant au sujet du communautarisme, certes la societe djiboutienne est fragmente en ethnie, clan et sous clan, ca existe certes mais il faut faire attention aux conclusions qu’on en tire a moins de rendre un precieux service au systeme qu’on est cense combattre car lui ne lesine pas sur les moyens pour diviser et regner. Pour autant dire que les opposants afars s’opposent a un pouvoir issa comme si dans la realite il existait un pouvoir issa est trompeur. Je me demandes comme Feu Dini et DAF ont pu donc rassembler des foules consequentes a Djibouti Ville. Comment ces hommes integres peuvent-ils etre aussi aveugle au point d’assimiler le pouvoir aux issas ou dans le cas de DAF a un pouvoir “mamassan” sans que la realite des faits ne supportent leur accusation? Certes a un moment de leur histoire, certains opposants definissaient leur combat d’un point de vue communautaire mais je penses que beaucoup ont appris depuis cette triste guerre civile. Qu’on se le dise, le gouvernement n’a jamais profite a aucune ethnie, suffit de regarder la misere dans laquelle se trouvent l’ecrasante majorite des djiboutiens. Arretons de nous stigmatiser, c’est un jeu dangereux dont les consequences seront irreversibles si ca continue. Nous nous opposons sur des chimeres, des mensonges. L’etat de notre peuple, de l’Afrique en general merite un traitement digne et superieur. Souvenez vous, l’Afrique est le continent le plus pauvre et le plus demuni du monde.
0

#18 L'utilisateur est hors-ligne   Chacal Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
40
Inscrit :
18-mai 05

Posté 24 juin 2005 - 12:49

Salut à tous ,


Laisse-moi vous dire Farah tout de même, mon étonnement et ma frustration quand vous écrivez : " Qayaad s'est engouffre tout de go dans l'instrumentalisation tribalisante du regime!
Son intervention est malhonnete intellectuellement !
Je n'ai vu aucune haine dans les articles de A.Coubba et de F.S, celui de xagag bagoul est plus vehement! " .
J'imagine que vous êtes l'auteur de l'article " interpellation légitime ou cocktail délirant " vu la manière dont vous continuez à vous déchainer sur Qayaad et le style me le fait penser.
Qayaad a touché à une plaie .En quoi avait-il tort de dire cela ?
Il faut être naif ou dupe pour le qualifier d'un espion ou est-ce votre manière de discréditer tout individu révolté contre " la pratique de deux poids , deux mesures".
Il dit tout haut ce que beaucoup le pense tout bas. Sur ce point , il mérite mon soutien..
Je voudrais vous - Farah - faire remarquer que si le propos d’entrée de votre texte me surprend, l’argumentaire par sa subtilité comporte des éléments injustes .
Qayaad dit en parlant de MIAG " l'opposition djiboutienne a trop souvent laissé à son sort " il poursuit plus loin "quelles
sont les motivations de cette mouvance anti-iog ? " en aucun cas , il parle de l'opposition afare .Je trouve malhonnête de votre part d'en faire dire des choses que l'auteur n'en a pas dit. Il serait judicieux de lire ce qui est écrit et non de fantasmer le texte.
Que cache-il leur discours ? Certainement une dictature ...
Ils veulent disqualifier purement et simplement le discours de Qayaad en question et rejeter son opinion - aussi légitime soit-elle - hors du débat public .

A=
0

#19 L'utilisateur est hors-ligne   Farah Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
149
Inscrit :
28-mars 04

Posté 24 juin 2005 - 01:56

Mr Chacal,

Merci de m'accorder la paternite de l'article "cocktail delirant" ou de rapprocher mon style de celui de l'auteur, c'est tout a mon honneur :D
Il n'est malheureusement pas de moi bien que je souscrive à ce que l'auteur ecrit!
Tres cher Chacal, Djibnet est une plate forme de discussion et comme j'ai deja eu l'occasion de te le dire, tu peux - à tord ou à raison - acquiescer aux propos de Qayaad: Libre à toi! Il n'est question de se dechainer sur personne; Je te fais part d'un point de vue sur les posts dont tu nous as si gentillement gratifie.
"Rejeter" une opinion est une prerogative consubstantielle du debat democratique,
ce n'est pas parce que vous defendez bec et ongle les productions MQ que je me permettrai de voir l'auteur derriere vos ecrits...
Sorry si t'aurais prefere me voir faire des genuflexions ou des salamaleiks ou encore applaudir avec les doigts des pieds à la lecture de MQ ; Ce n'est pas le genre de la maison: Analyse sans concession est le seul pack en vitrine!
Ceci etant tres cher Chacal une nouvelle fois, je t'invite à repondre aux questions que je t'ai pose plus haut, que l'on puisse avancer dans l'analyse du texte de Qayaad.
Je n'ai qu'une seule reponse jusque la, assez etonnante je dois le dire mais j'attends d'avoir le reste pr reagir:

Que cache-il leur discours ? Certainement une dictature
0

#20 L'utilisateur est hors-ligne   Dona del fuego Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
938
Inscrit :
03-juillet 03

Posté 24 juin 2005 - 02:56

Bonjour tlm, SlT farah,


Cher Farah je ne sais pas si tu as bien compris l entiereté de ma conception de la chose lol. Je ne dis pas que ce communautarisme etait intreseque a la population djib. Mais je dis qu il l est aujourd hui pcq introduit, et surtt pcq assimilé. Dini s opposait a iog pcq certes autocrate mais aussi pcq issa. Cela ne reduit en rien sa dignité. Dini a ete l un des premiers a avoir un debut de programmes pol mais il n en reste pas moins identifié autant par ses partisans que les autres comme portant l identité afare politisée.


Autant que tous ce qui se reconnaissent en daf ou aden robleh a l epoque s y reconnaissaient par identification ethnique, Fourlaba, odaxgob or whateva. La raison est pourtant simple, nous n avons pas d appartenance partisane, ni ideologique et encore moins programmatique. Tout se resume a ceci dans la politique africaine et djib "on veut notre part du gateau" ou "ils veulent notre part du gateau". Et c est bien ce qui transparait dans la petite conversation entre idro et che.

Daf et cie ne sont pas des traitres dans la ma logique mais plutot des lobbistes, ils sont contre la dictature certes, mais porte l espoir des leurs d avoir aussi leur place,leur interets.....et ils ne sont pas tjrs ethniques ces interets, ils sont parfois only personnels....l ethnicisme et l opportunisme c est l histoire de notre pseudo politique et plus vite on la verra comme telle et mieux ca sera.

Je sais bien que tt les issas ne sont pas nantis, tout comme tt les afars ne sont pas victimes ca c est un fait....mais le reel c est aussi la perception qu on a des faits et elle est pas aussi cartesienne.

Je ne suis prise dans aucun engrenage imposé...au contraire en etant consciente autant de l imposition de cette pensée que de son assimilation je sors du conditionnement.

Ds un autre registre, je suis pour biensure l egalité des chances et l instauration d une meritocratie...
Quant á la decentralisation, c est une opération a nuancer. Decentraliser quoi au juste? L administration, la gestion des ressources ? Yen a pas donc on decentralisera ou propagera tt simplement la non administration, la non gestion. Nous devons avoir une administration centrale assainie avant de penser a une decentralisation pour eviter la diffusion de la faiblesse de l ancien regime. Oula je vais me calmer je parle deja au passé :lol:

Nabadey.
L'avenir de l'homme, c'est la femme.

Louis Aragon.

Ce qui est le plus beau chez une Femme c'est sa dignité, et non seulement son corps. Mais il faut être digne pour pouvoir s'en rendre compte!

Unknown

Femme noire, femme obscure
Huile que ne ride nul souffle, huile calme aux flancs de l'athlète, aux flancs des princes du Mali
Gazelle aux attaches célestes, les perles sont étoiles sur la nuit de ta
peau.

Senghor
0

#21 L'utilisateur est hors-ligne   Che Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
295
Inscrit :
01-janvier 04

Posté 24 juin 2005 - 04:56

"Mais je dis qu il l est aujourd hui pcq introduit, et surtt pcq assimilé. Dini s opposait a iog pcq certes autocrate mais aussi pcq issa" Et pourquoi Dini ne serait pas oppose a IOG tout court parcequ'il mene une politique injuste a tout le peuple djiboutien? C'est lire dans les pensees de feu Dini "parcequ'il est afar, quoi sa movitation primaire a ete de s'opposer a un autocrate, n'oublions pas qu'il s'opposait a IOG parceque celui est Issa" Dini a clarifie dans une interview aux nouvelles qu'il s'opposait a une ideologie non a un clan.


"Autant que tous ce qui se reconnaissent en daf ou aden robleh a l epoque s y reconnaissaient par identification ethnique, Fourlaba, odaxgob or whateva. La raison est pourtant simple, nous n avons pas d appartenance partisane, ni ideologique et encore moins programmatique" Et pourquoi aujourd'hui tant de djiboutiens toute ethnie confondue se reconnaissent en DAF? Certes, il n'est pas de science elevee que de constater que le peuple s'oppose souvent sur des fausses problematiques claniques mais il est du devoir d'un leadership comme celui de DAF ou du Feu Dini d'ouvrir les yeux au peuple et de se battre consequement pour ses interets propres qui sont loin d'etre d'ordre clanique.
Pourquoi se bat donc MIAG? D'apres ta lecture, donc MIAG s'oppose a un autocrate mais il s'oppose aussi a IOG parceque celui est Issa?

"Tout se resume a ceci dans la politique africaine et djib "on veut notre part du gateau" ou "ils veulent notre part du gateau". Et c est bien ce qui transparait dans la petite conversation entre idro et che" J'aimerais savoir ou est ce que j'ai reclame mon cadeau? Je m'opposais au discours d'Idro mais quand est ce qu'ais je reclame "notre part"? Je prends la parole en mon nom et au nom de l'interet general a moins que dans ma conversation avec Idro tu n'ais pas pu deceler une quelque apartenance a un groupe et la revendication de droits speciaux pour ce dernier.

"Daf et cie ne sont pas des traitres dans la ma logique mais plutot des lobbistes, ils sont contre la dictature certes, mais porte l espoir des leurs d avoir aussi leur place,leur interets.....et ils ne sont pas tjrs ethniques ces interets, ils sont parfois only personnels....l ethnicisme et l opportunisme c est l histoire de notre pseudo politique et plus vite on la verra comme telle et mieux ca sera" et pourquoi DAF ne porterai pas l'espoir de tous les djiboutiens? Si dans sa lutte noble, il poursuit des interets personnels comme celui d'etre president, il y a t-il une immoralite a cela?

"Je sais bien que tt les issas ne sont pas nantis, tout comme tt les afars ne sont pas victimes ca c est un fait....mais le reel c est aussi la perception qu on a des faits et elle est pas aussi cartesienne" Exactement, il est donc du devoir d'un leardership clairvoyant de faire converger les interets oh combien convergents du peuple mais qui malheureusement divergent sur des chimeres.

"Je ne suis prise dans aucun engrenage imposé...au contraire en etant consciente autant de l imposition de cette pensée que de son assimilation je sors du conditionnement" Et tu ne crois pas que DAF, DINI, MIAG et d'autres anonymes n'ont pas fais ce constat la? D'apres toi non pour DINI ou DAF car pour le premier son opposition a un autocrate etait accesoirrement lie a au clan de celui ci et pour DAF meme si ce n'est toujours pas le cas, il porte aussi les interets de son clan aussi et pour MIAG Dona?

Peace upon all of you.
0

#22 L'utilisateur est hors-ligne   Farah Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
149
Inscrit :
28-mars 04

Posté 24 juin 2005 - 08:06

Wlc Back Dona! :)

On disait donc

Citation

Cher Farah je ne sais pas si tu as bien compris l entiereté de ma conception de la chose lol. Je ne dis pas que ce communautarisme etait intreseque a la population djib. Mais je dis qu il l est aujourd hui pcq introduit, et surtt pcq assimilé.

« Introduit » On est donc dac sur la tribalisation délibérée maintenant i dont agree quand tu me dis que le processus est assimile! Je ne le pense pas! Et au jour d’aujourd’hui je pense que certains se plaisent à souffler sur la braise pour entretenir de fausses conceptions sur l’autre that’s all



Citation

Dini s opposait a iog pcq certes autocrate mais aussi pcq issa.

No Dona absolument pas dac with yu mais pas dac du tout! Dini s’opposait à IOG parce qu’il était issa?! Mais bien sur que NON! Tu vides de toute sa substance l’engagement d’un homme honorable et honoré pour l’avènement d’un état démocratique à Djibouti. Si ses considérations s’étaient résumées à cela, il aurait pu le faire beaucoup plus tôt et en pleine force de l’age avec Gouled.

Citation

Cela ne reduit en rien sa dignité. Dini a ete l un des premiers a avoir un debut de programmes pol mais il n en reste pas moins identifié autant par ses partisans que les autres comme portant l identité afare politisée.

Toujours pas dac, Dini était vu comme un leader capable de transcender les clivages ethniques et de mettre l’intérêt suprême des djiboutiens avant toutes autres considérations. Je suis sur que l’afar, l’issa , l’arabe, l’issack ou le gada lui ont et lui auraient fait confiance en tout état de cause.

Citation

Autant que tous ce qui se reconnaissent en daf ou aden robleh a l epoque s y reconnaissaient par identification ethnique, Fourlaba, odaxgob or whateva. La raison est pourtant simple, nous n avons pas d appartenance partisane, ni ideologique et encore moins programmatique.

Les acteurs politiques, les anonymes, le peuple de Djibouti ont lors des dernières élections présidentielles fait preuve d’une détermination sans faille! Plusieurs signaux forts ont été émis : L’opposition multiethnique mais unanimement réunie autour d’une plate forme électorale ( GOD en étant l’un des fers de lance) a tenu bon, il n’y a pas eu de candidat de dernière minute et le peuple a massivement boycotté les élections.
Une véritable dynamique a été crée, elle se doit d’être entretenue! Lentement mais sûrement et résolument un véritable bloc d’opposition s’est façonné, il arrive à maturité et les considérations d’un autre ordre que celles des idées sont répudiées, éconduites sans ménagement.

Citation

Tout se resume a ceci dans la politique africaine et djib "on veut notre part du gateau" ou "ils veulent notre part du gateau". Et c est bien ce qui transparait dans la petite conversation entre idro et che.

On a pas du lire la même chose parce qu’il n’était pas question de « part de gâteaux » pour Idro…Et s’il fallait en rester à cette image culinaire « tout les djiboutiens doivent avoir leur part du gâteau » sans distinction aucune si ce n’est celle du mérite et l‘état djiboutien doit dans sa gestion de la chose publique demeurer impartial.

Citation

Daf et cie ne sont pas des traitres dans la ma logique mais plutot des lobbiste (...) l ethnicisme et l opportunisme c est l histoire de notre pseudo politique et plus vite on la verra comme telle et mieux ca sera.

Je n’ai rien contre l’ambition en tant que telle, je suis déjà plus sceptique quand il s’agit d’opportunisme surtout en politique! Bien que ce soit semble t il une condition sine qua none à la reussite en politique; Les regles du jeu sont en train de muer Dona!

Citation

Je sais bien que tt les issas ne sont pas nantis, tout comme tt les afars ne sont pas victimes ca c est un fait....mais le reel c est aussi la perception qu on a des faits et elle est pas aussi cartesienne.

La perception de qui a Dona? Le peuple? Les intellectuels? Who?
Ben justement c’est parce que la perception de certains peut être biaisée par des considérations conjoncturelles artificielles et chimériques qu’il faut tenter de recadrer le propos sans perdre de vue l’essentiel.

Citation

Je ne suis prise dans aucun engrenage imposé...au contraire en etant consciente autant de l imposition de cette pensée que de son assimilation je sors du conditionnement.

Imposée à coup de rouleau compresseur mais pas assimilée..

Citation

Quant á la decentralisation, c est une opération a nuancer. Decentraliser quoi au juste? L administration, la gestion des ressources ?

Je ne vois pas trop ce qu’il y aurait à nuancer; Dans le cadre de l’accord signé le 12 mai 2001, la décentralisation, volet essentiel s’articule à 3 niveaux:
-Politique = participation des citoyens par le biais de leurs élus locaux à la gestion et la valorisation de leur collectivité
-Administratif = mise en place d'une administration plus efficiente car plus proche de ses administrés
-Économique = promouvoir des pôles de développement économiques en dehors de la capitale et réduire les disparités régionales
(extrait de l’accord…)

Cette décentralisation doit permettre l’affermissement de la démocratie locale, l’implication des populations dans la gestion des affaires publiques locales et permettre aux nouvelles autorités et à la société civile de travailler ensemble de manière plus productive.
A la lourdeur de l’administration centrale devrait se substituer une localité plus réactive…Une coopération décentralisée également avec les bailleurs de fonds serait un formidable moyen de pérenniser et de capitaliser les aides allouées aux différents secteurs dans toutes les regions.

Salam alleikum
0

#23 L'utilisateur est hors-ligne   Real Tuam Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
285
Inscrit :
18-novembre 04

Posté 24 juin 2005 - 11:09

Salam Aleykoum,


Enfin, ce genre de debats a au moins le merite de nous rappeler que nous devons constemment peser nos mots (surtout dans notre contexte ou les susceptibilites tribales predominent)...a moins de verser sciemment dans une certaine forme de sabotage qui ne tromperait helas personne.

Cela dit, une fois de plus nous n'aurions fait que tourner en rond inutilement si nous ne nous decidions pas a lancer des initiatives concretes.
A quoi bon en effet de multiplier ad vitam aeternum les palabres steriles et gaspiller nos energies quand nous pourrions les canaliser sur des projets precis pour precipiter la chute de cette dictature anachronique?

Le constat est clair et fait l'unanimite:

Le peuple, encore largement biaise par les a priori sectaires se laisse facilement pieger par le tres basique diviser pour mieux regner tandis qu'une certaine pseudo-opposition ne fait que renforcer la credibilite de la tyrannie.

L'opposition veritable est martyrise et doit fuir le pays pour eviter les pires traitements.

La maffia qui tient les renes du pays ignore superbement les accords de paix signee avec le FRUD et se complait dans une ouverture de facade.

Comment imaginer un seul instant dans ces conditions que la salvatrice decentralisation (qui doit, bien entendu, aller de pair avec un assainissement de l'administration centrale) puisse etre menee de facon volontaire et positive par ce regime?

Pourtant, une decentralisation effective est la condition sine-qua-none d'une meilleur efficacite dans la lutte contre la corruption et la dilapidation des deniers publics ainsi que d'une meilleur gestion des priorites et des moyens disponibles, prealables a tout developpement durable.

En remettant cette decentralisation aux calendes grecques, il va sans dire que le parti-Etat n'hypotheque pas seulement le developpement du pays tout-entier mais compromet surtout la perennite de la paix retrouvee.

Ma proposition, quant a moi, est la suivante: prenons nos responsabilites pour organiser un mouvement de jeunes qui recruterait aussi bien dans la diaspora que sur le sol national afin de sensibiliser les differentes opinions publiques sur le sort reserve a notre peuple tout en publiant des bulletins d'information a destination de notre propre communaute.

Libre a vous de critiquer ma proposition mais de grace evitons pour une fois le surplace et proposez a votre tour des initiatives concretes susceptibles de soulager durablement nos miens en denoncant dans la cohesion ce systeme moyennageux...

Que dirons-nous a nos enfants (qui risquent deja l'acculturation) lorsqu'ils nous demanderont ce que nous avons fait pour honorer notre devoir envers notre patrie/nos miens et douteront legitimement de notre coherence vis-a-vis de nos "ideaux"?






PS: je mets l'emphase sur la jeunesse car c'est cette derniere qui, a travers le monde et l'histoire, s'est battue, souvent sacrifiee et continue de la faire (il n'y a qu'a regarder l'exemple de nos voisins Kenyans et Ethiopiens) pour voir l'avenement d'une societe un peu plus morale.
0

#24 L'utilisateur est hors-ligne   Dona del fuego Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
938
Inscrit :
03-juillet 03

Posté 25 juin 2005 - 10:29

Bsr les garcons,

Tirez ps en mm tps quand mm lol. Bon je vais essayer de m expliquer plus Che.

Logiquement la base de tout, de la democratie c est bien le peuple on est d accord. Notre peuple souffre d une maladie d ordre clanique c est un fait. Le jour ou un vieux issa dans sa banlieu se sent representé par un arabe ou un afar sur base de leur ideaux communs et vis versa rappelez moi, en entendant on est un peu loin du compte meme en ville (mm si il y a qq evolutions elles restent minimes pour une democratie parlementaire de 28 ans).

Donc quand il a opposition au pouvoir sur quelques axes que ce soit, la politique autocrate ou les sous vet violets du president il n en reste pas moins, que l identication du peuple a ce leader se fera sur base clanique. D ailleurs, ce sujet a ete soulevé dans une reunion que DAF presidait. Ce dernier a reconnu l existence d une telle identification mais s y est formellement opposé, en sommant les personnes se reconnaissant dans cette image de disposer, pcq lui a besoin de gens le soutenant pour ses idées..... C est peu etre pour ca que des franches plus large de la population le soutiennent aujourd hui, il essaie d aller a contre sens, de briser certains mecanismes...mais rien n est gagné d avance et le chemin est long.

Bref tt ca pr dire que tant que ce genre d identifications existeront dans les consciences populaires, l opposition se fera sur base clanique. L homme en politique c est essentiel mais ce qui le fait sur la scene c est bien le peuple.
Un homme politique est a l image de ceux qui le soutiennent....et en cela je trouve que iog nous va a ravir sans quoi il serait plus lá enfin c est une autre histoire.

Quant á vtre converse, je vs cite

[idro] avec ts ces jeunes prets à ns faire la peau pcq on est issa
[Che] Idro tu vas trop vite dans tes conceptions (…)
[Che] Tu delires tu sous entend que les afars veulent faire la peau aux issas (…)
[idro] c n'est pas un secret ca couz

Imaginons que cela soit vrai que les afars veulent vraiment faire cela...l enjeux c serait des dattes ou le pouvoir? Et l issa qui dans sa phobie se sentirait guetter tu crois qu il pense qu on lui en veut pr son joli qoudhanté? com on guys reconnaissons les tares de notre societé si on veut y changer qq ch.
Tu vois je te pretais pas personnelement ché une revendication quelconque....mon point ne portait pas sur vous, mais je n ai pas ete assez explicite sorry.

Non l opportunisme est un correlaire de la politique et n est pas une mauvaise chose en soi.... mais dans un contexte comme le notre, enduit d une touche de tribalisme, de manque de controle, de corruption oui ca devient une tare.

Tu sais a ce jeu des questions pieges ont peut aller loin....les motivations d un hommes politique ou de son parti peuvent etre multiples....MIAG est peu etre la preuve vivante d une avancée ideologique et politique dans notre pays ou etre une partie intégrante d une strategie de neutralisation de son parti qui veut s´eviter les faiblesses d un parti monoethnique who knows. Et en connaissance de cause cad du communautarisme maladif ne serait ce pas une opportunité politique de s en servir afin d elargir son electorat ? Et c est pas la peine de crier au scandale c est une manoeuvre tt a fait correcte compte tenu du but.

Ceci dis tu peux ne pas etre d acc mon but est autre que de convaincre sinon je serais candidate.

:D Farah thx bro de me souhaiter la bienvenue, c est tjrs un plaisir de me prendre le bec avec toi tu sais bien.
Par contre si cela ne te frustre pas trop je te reponds dans la 2nd mitant. ;)

Pax
L'avenir de l'homme, c'est la femme.

Louis Aragon.

Ce qui est le plus beau chez une Femme c'est sa dignité, et non seulement son corps. Mais il faut être digne pour pouvoir s'en rendre compte!

Unknown

Femme noire, femme obscure
Huile que ne ride nul souffle, huile calme aux flancs de l'athlète, aux flancs des princes du Mali
Gazelle aux attaches célestes, les perles sont étoiles sur la nuit de ta
peau.

Senghor
0

#25 L'utilisateur est hors-ligne   Che Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
295
Inscrit :
01-janvier 04

Posté 27 juin 2005 - 10:15

Non non Sista Dona, il n’est pas question de questions pieges ou de malice de ma part dans cette conversation. Le ton est respectueux, sans invectives, ni doigt pointe, on essaye de se comprendre, c’est un excercice difficile, surtout quand cela transite par l’ecrit. C’est tout doux et delicieux comme conversation !lol

Je suis a 100% d’accord –au risque de me repeter- sur le fait que notre societe est grangrenee par une plaie beante, puante : LE TRIBALISME, refuge illusoire pour damnes de la terre entretenu par les sangsues du drame humain. Mais a trop voir du tribalisme partout, on en arrive a perdre de vue l’essentiel.
Je m’explique:
Le peuple malgre ses defaillances, nous lance par moments d’eclats des appels a l’aide comme quelqu’un qui se noye au large submerge par les vagues d’une mer en folie; Les dernieres elections legislatives en sont un exemple edifiant ou le peuple est venu en nombre applaudir et vote pour les candidats unis de l’opposition dont Dini, DAF, MIAG et bien d’autres. Ce n’etait pas une mince affaire, c’est un signe porteur d’espoir, riche d’enseignement. Dans un environnement ou notre « almighty » gouvernement avec la puissance dont il dispose pour dresser et manipuler les corps comme les esprits, sabote et detruit a souhait tout celles et ceux qui oseraient se mettre sur son chemin, l’opposition Unie menee par Feu Ahmed Dini a reussi l’exploit dans ces elections legislatives et peut etre les auraient gagne sous un ciel ou les regles du jeu etaient democratiques. Certes le chemin est long, seme d’embuches, certes le tribalisme existe au sein du peuple meme si l’occasion (ou les conditions) d’exprimer sa noblesse n’as jamais ete offerte a celui ci (peut etre un jour InchAllah); Certes aussi certains s’identifient ou rejettent un parti ou un leader d’opposition selon leur appartenance clanique mais confondre cet etat de fait avec le message d’un leader ou ses idees comme Feu Dini en concluant qu’il « s opposait a iog pcq certes autocrate mais aussi pcq issa » est non-conforme a la realite. DAF a lui-même reconnu la separation des idees et l’appartenance clanique, tu l'ecris dans ton message « DAF Ce dernier a reconnu l existence d une telle identification mais s y est formellement opposé, en sommant les personnes se reconnaissant dans cette image de dispose ». Le merite leur revient d’elever le peuple a sa dignite.

Quant a l’engagement de MIAG, excepte son courage, ses solides convictions politiques et les idees nobles qu’il incarne, je ne peux speculer car je les ignorent, les raisons qui l’ont pousse a adherer a l’ARD , cependant ton explication est a fait plausible contenu du but, seulement contenu du but … Rassures toi Dona, personne ne criera au scandale surtout pas moi.

Peace be upon all of you and much love.
0

#26 L'utilisateur est hors-ligne   Djib_sincère Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
334
Inscrit :
07-février 04
Location:
Djibouti
Interests:
DJIBOUTI

Posté 05 juillet 2005 - 10:47

J'avais bien dis que l'ARDHD est un site à faire VOMIR.

INSULTES, FAUSSES ACCUSATIONS, DELIRES.....WWW.ARDHDINSULTESZERO.ORG
0

#27 L'utilisateur est hors-ligne   LIBANLONDON Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
37
Inscrit :
26-juillet 05

Posté 26 juillet 2005 - 06:58

=D> slt mec je m appelle liban abdoulkarim mohamed et je voudrais te dire que tu a

tort de parler des afars comme ca les afars n aont tt simplement pas leur place

a djibouti mais en ethiopie c est tt etvive le rpp l ump iog ainsi que les autres loups

au moins eux c des loups qui n ont pas faim et il sont quand meme un tt petit peu

inteligent il faut bien leur accorder ca a bas l opposition.
0

#28 L'utilisateur est hors-ligne   Desaxee Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
6 658
Inscrit :
11-mai 03

Posté 26 juillet 2005 - 09:19

au riske de me repeter les jeunes : le tribalisme (organisation d'une ethnie en tribus) n'est pas le probleme .
Le probleme c'est de favoriser les gens d'une meme tribu que soi.

Vous comprenez NOW? :angry:
0

Partager ce sujet :


  • (2 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet