djibnet.com: Comment Se Concentrer Dans La Priere ? - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Comment Se Concentrer Dans La Priere ? A LE FAIRE SERIEUSEMENT..! Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   JEPENSE Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
245
Inscrit :
30-avril 05
Gender:
Male

Posté 06 juin 2005 - 05:28

COMMENT ARRIVER A SE CONCENTRER DANS SA PRIERE ?

ALLAH SOUBHANNOU WA TARALA

" Bienheureux sont certes les croyants , ceux qui sont humbles (khashi’un) dans leur prière " [sourate Al-Mu'minun :1-2]

" et tenez-vous debout devant Allah, avec recueillement. " [sourate Al-Baqara :238]

Abu Huraira (radiallahu ‘anhu) a dit : " Le messager d'Allah (sallallaahu alaihi wasallam) a prié un jour, s’est retourné et a dit : " ô untel et untel ! Vous ne parfaisiez pas votre prière ? Celui qui prie ne regarde-t-il pas quand il l’accomplit, comment il prie ? Certes, il prie pour lui-même. "

Ce khushu’ (recueillement) est perfectionné par un certain nombre de choses dont certaines sont dans le prieur et d'autres à l'extérieur. Parmi ces choses, sont :


1. Se Souvenir de la Mort
Anas (radiallahu ‘anhu) a dit : " Le messager d'Allah (sallallahu alaihi wasallam) a dit : " Rappelez-vous la mort dans votre prière parce que lorsqu’un homme se souvient de la mort dans sa prière, il s'efforce de parfaire la prière et prie comme un homme qui ne pense pas qu'il accomplira une autre prière après cela. Prenez garde et une excuse est cherchée pour chaque affaire. "


Le messager d'Allah (sallallahu alaihi wasallam) a ordonné au musulman de se rappeler la mort pendant la prière. Ceci parce que c'est le moyen de parfaire la prière. La souvenir de la mort crée l'appréhension dans les âmes et par elle les actions sont scellées. Ce qui vient après est plus effrayant. Où est l’issue contre le resserrement de la tombe ? Et qu’elle sera notre réponse quand nous serons interrogés dans la tombe ? De plus, nous ne connaissons pas notre destination, un jardin dont la largeur est comme celle du ciel et la terre ou un feu dont les hommes et les pierres sont le carburant.


Ainsi le serviteur imagine des visions de mort et ce qui vient après, ainsi il prie la prière d'un homme qui ne pense pas qu'il accomplira une prière après cela. Donc, il parfait sa prière, se compte lui-même parmi les morts, prépare son linceul, écrit son testament et rend leurs droits à ceux qui les possèdent. Quand il se réveille, il n'attend pas pendant le soir et quand vient le soir, il n'attend pas pendant le matin.


De cette manière il en vient à accomplir la prière, humble, soumis et en pleurs. Entre la crainte et l'espoir il fait face à l’au-delà et dit adieu au monde. C'est une prière d'adieu. Par elle, il dit adieu à sa famille, ses parents, ses frères et ceux qui sont les plus chers et les plus proches, en fait au monde entier.


Et il dit "Allahu Akbar" - Allah est le Plus Grand - en effet, Il est plus grand que toute chose. Il diminue ce monde et le considère comme insignifiant. Puis, il fait une invocation d’ouverture "ô Allah éloigne moi de mes péchés, comme Tu as éloigné l’occident de l’orient." Il visualise l'éloignement de l’occident de l’orient, puis il se rappelle ce qu’il peut parmi les péchés et erreurs qu’il porte sur son dos. Il craint de rencontrer Allah - Subhanahu - dans cet état et que la mort ne vienne avant qu’il ne se repente; donc il invoque par cette invocation, avec certitude et conviction qu’il sera exaucé.


Il réfléchit sur la signification de tout ce qu'il prononce pendant sa prière, se rappelant la grandeur et la puissance d'Allah - Ta'ala - dans son cœur, les larmes coulant de ses yeux parce que le Paradis et le Feu de l'enfer sont devenus évidemment plus proches de lui que les lacets de ses chaussures. Il personnifie la parole du messager (sallallahu alaihi wasallam) : " Priez une prière d’adieu, comme si vous Le voyiez et quoique vous ne Le voyiez pas, certes Il vous voit. "


Ceci est essentiel pour que la prière soit prise correctement et que le monde soit placé derrière nos dos. Si une personne savait que l'on entend ses paroles et que sans aucun doute elles atteindront le Roi, que dira-t-il alors? Et comment parlera-t-il ? Ne le verrez-vous pas peser ses lettres et mots ? Qu’en est-il pour celui qui supporte droit devant L’Audient, le Clairvoyant et l’Omniscient, Celui de qui aucun secret n'est caché ?


Abdullah ibn Shikhkhir (radiallahu ‘anhu) a dit : " J'ai vu le messager d'Allah (sallallahu alaihi wasallam) prier avec nous et dans sa poitrine il y avait un bourdonnement, en raison de ses pleurs, comme celui d'une bouilloire (quand elle bout). "


Les pleurs de 'Umar (radiallahu ‘anhu) pouvaient être entendus depuis la dernière rangée comme il a été rapporté dans Al-Bukhari. Abdullah ibn Shaddad a dit : " J'ai entendu le sanglotement de 'Umar alors que j'étais dans la dernière rangée et il récitait : " Je ne me plains qu’à Allah de mon déchirement et de mon chagrin " [sourate Yussuf :86]


Quant à Abû Bakr (radiallahu ‘anhu), les gens ne pouvaient pas entendre sa récitation dans la prière en raison de ses pleurs, comme 'Aisha (radiallahu ‘anha) l’a décrit quand elle a dit : " Le messager d'Allah (sallallahu alaihi wasallam) a dit alors qu'il était dans sa maladie (finale) : " appelez à Abû Bakr pour diriger les gens dans la prière. " Aisha a dit : " J'ai dit : Quand Abû Bakr se tient à ta place, les gens n'entendent pas en raison des pleurs, donc appelle ‘Umar et laisse-le diriger les gens ". Il (le messager) a dit : " appelez Abû Bakr et qu’il dirige les gens. " Aisha a dit à Hafsa : " Dis-lui (au messager) que quand Abû Bakr se tient à ta place, les gens ne l'entendent pas en raison des pleurs, donc qu’il appelle ‘Umar pour diriger les gens. " Hafsa le fit et le messager (sallallahu alaihi wasallam) dit : " Certes vous êtes comme les compagnons de Yussuf. Appelez Abû Bakr et qu’il dirige les gens dans la prière. " Hafsa dit à ‘Aisha : " Je ne tirerai jamais de bien de toi. "


Dans une autre narration : " Abû Bakr est un homme triste. Quand il se tient à ta place, il n'est pas capable de prier avec les gens. "


2. Réfléchir sur les sens des mots relatifs à la Prière
Quand il dit "Allahu Akbar" il se rappelle le sens de ces mots et la grandeur et la puissance d'Allah le Glorifié, qu'ils contiennent. Quand il cherche refuge auprès d’Allah contre Shaytan - le maudit - il réfléchit à la signification de la recherche du refuge et ce que cela entraîne et il s’accroche à Allah, l’Audient qui entend le serviteur, l'Omniscient qui sait ce que les Shayatin complotent. Il se rappelle que par ceci (la recherche du refuge) il ouvre la porte à tout le bien et ferme la porte à tout le mal. De la même manière il réfléchit sur les sens de Bismillah ..., le Tasbih (Subhanallah) et les prières sur le prophète (sallallahu alaihi wasallam).


Il est essentiel de revenir aux livres de Tafsir et aux paroles des savants jusqu’à ce que la personne comprenne exactement ce qu’elle dit et ce qu’elle comprend. Ceci pour toute sa prière, elle s'efforce de l’accomplir conformément à sa capacité et force.

Lorsque vous commencez votre prière, pensez que vous êtes seul face à DIEU. mais c'est à ce momen que shaytan va essayer de vous déconcentrer en vous faisant rappelez (est-ce que j'ai fait ceci ou cela...) ainsi pour vous déconcentrez au point même ou vous oubliez combien de rak'ats vous avez fait. Lorsque vous commencez votre prière, laissez vos soucis à la porte et cet instant priviligié qu'on a d'être face à notre SEIGNEUR, IL nous demande pas grand chose en contre partie de ce qu'IL nous donne, combien de temps dure une prière 10 minutes. ALORS PENSE PAR TOI MEME SI TU NE PEUX PAS ACCORDER 10 MINUTES A TON SEIGNEUR ENTIERE CONCENTREE SUR TA PRIERE.

CHEIKH HASSAN ABDELLAH IQS
[b]''Que ta langue ne devance pas ta raison.''[Chilon][/b]
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet