djibnet.com: Iog Mégalomane - djibnet.com

Aller au contenu

  • (4 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Iog Mégalomane IOG mégalomane Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Kabula Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
45
Inscrit :
14-janvier 05

Posté 17 avril 2005 - 01:24

16/04/05 (B294) Folie de grandeur ou traité de manipulation de la Nation ? (Par Mohamed Qayaad)

A l'instar de la langue dans la tradition saussurienne, la théorie offre un double visage : une systématique volontaire, c'est- à -dire une cohérence, que contrôle "le principe d'empirisme"(Hjelmslev) et ses trois soucis : l'exhaustivité, la non-contradiction et la simplicité.

La Nation est régulièrement dénoncée comme un instrument de pouvoir et un instrument manipulateur. Or, les critiques ne semblent guère influer l’évolution de cet organe propagandiste, qui consacre par ailleurs de plus en plus de temps à parler de lui-même.

J'ai donc choisi de partir d’un extrait précis -Biographie : un visionnaire au service de son pays et de son peuple - paru dans la Nation du 11/04/05, de façon à croiser les discours manipulatoires et à préciser les attendus sur lesquels ils s’appuient, et, examiner les faits .

Le rôle de tout(e) djiboutien(ne) est de savoir déjouer les manipulations et la désinformation.

L'information dans ses colonnes est souvent fragmentaire pour ne pas dire inexistante, difficile à obtenir et sujettée à l'opinion des partisans.

Mais jusqu'où faut-il aller dans la quête de l'objectivité? Après tout, les bonnes histoires peuvent aussi être le fruit de simples citoyens.

Comment ne pas penser soudain aux élections mascarades (08/04/05), au talon d'Achille de la démocratie, à l'illusion de la liberté, au pouvoir usurpé? De quelle société avons-nous hérité?Et surtout quelle est celle que nous lèguerons à notre tour?

MOF, l'auteur de l'article mentionné ci-dessus, ne sait plus nommer une chose par son nom, tellement il est formaté à pratiquer le double langage et les faux semblants.
Cette personne que l'on qualifie en psychologie de "pervers" ou "pervers narcissique" utilise une stratégie de manière quasi-spontanée et ce dans son exp​ression la plus machiavélique.

D'où l'importance d'une prise de conscience et de faire face en répondant par une démarche individuelle.

Ce maniaque de travail exagère les mérites de son Guide Providentiel (IOG)ou déforme la vérité, il emploie des moyens malhonnêtes en déformant, ou masquant la réalité pour atteindre son objectif.Il a besoin d'étaler avec ostentation les mérites fantasmés d'IOG.

Ce dernier dépense de l'argent de façon inconsidérée pour parler de lui en terme élogieux.Il a besoin de créer autour de lui une aura de grandeur.Et, il n'aura aucun mal à utiliser des moyens frauduleux pour satisfaire son ambition.S'il ne peut accéder à ce pouvoir, il deviendra destructeur du pouvoir, et tout ce qui représente la hiérarchie.

Il est destructeur, surtout quand il développe une haine pathologique, une fixation à l'encontre de quelqu'un.Il devient manipulateur, pervers narcissique, trop égoiste pour rendre qui que ce soit heureux.

La seule personne qui l'intéresse c'est lui et son seul désir est de satisfaire ces propres besoins en se servant des autres.

Il n'a aucun scrupule et est incapable d'avoir des sentiments autre que celui de domination.

La vie ne peut pas se charger de lui rendre la pareille puisqu'il n'éprouve aucune émotion, il est vide à l'intérieur.

Il est incapable de se remettre en question, rien n'est jamais de sa faute, il culpabilise les autres je le cite " l'opposition a eu peur de m'affronter ".

Quant à MOF -l'auteur de l'article -, il essaie de séduire, de plaire tout en nous détournons de la vérité historique- celle de l'histoire politique de Djibouti-

Son travail vise à proposer une utopie chatoyante en lieu et place de la grisaille quotidienne.

Il joue en permanence sur le registre des émotions, il oppose la morbidité du réel à la perspective d'un amour idyllique avec IOG.

Les (les umpistes) voilà fixés mentalement à leur groupe et surtout à l'image trop belle qu'ils se font du grand maître !

Selon le psychiatre Jean Marie Abgrall, ce genre d'écrit ne peut que s'appuyer sur une donnée fondamentale qu'est la mystification "La mystification du discours s'appuie sur plusieurs éléments :

- la fabulation : le discours persuasif doit travestir le réel, le mythifier (en passant par la falsification de l'histoire politique de djibouti),
- la simulation : l'orateur joue, il crée un personnage séduisant (IOG),
- la dissimulation : l'orateur masque ses propres interrogations, il cache ses doutes
- la séduction : l'orateur ne peut raconter sa fable si elle ne s'accompagne pas du désir de l'auditeur de l'entendre jusqu'à son dénouement,
- le mépris : le persuadeur ne fait pas que travestir la réalité à son discours, il truque aussi la relation."

L'auteur nous dit "Les historiens ont coutume [....] de quels historiens parle-t-il?Veut-il réécrire l'histoire politique de djibouti?Alors que l'on sait que l'homme en question a une moralité et un passé peu glorieux.Veut-il délibérement falsifier les événements historiques soit pour se justifier aux yeux de ce mégalomane soit pour justifier un état de fait afin d'annihiler toute critique.

Ce genre de discours relève souvent des gens en souffrance, manipuler les autres leur permet de se placer en supériorité sans se fragiliser.

Dans la dernière campagne présidentielle, la Nation et l'ADI ont su utiliser tous les stratagèmes principaux de tromperie :

- usage intensif de la langue de bois séductrice par simplisme et stéréotypes, bataille vaniteuse d'auto-justification d'une part et de diffamation des rivaux d'autre part,
- farces et brimades,
- éducation moralisatrice (pieux mensonges et sainte colères) tantôt répressives et maniaques, tantôt permissives et démagogiques...

Les récits invérifiables du passé d'IOG, confondus avec la science de l'histoire, illustrée comme par caricature dans l'hagiographie est la trame de notre auto-mensonge, permanent et flatteur.

Dans l'Ump de Djibouti, les opportunités manipulatrices triomphent dans les sphères de l'argent, du sexe et du pouvoir.Ce sont les trois domaines où les pièges sont faciles à poser, où le bluff est tout puissant, où le paraître est, au départ du moins, plus important que les qualités, où la rumeur est plus puissante que la réalité.


Refusons d'entrer dans le piège de la compassion aveugle, pour exiger que soit enfin mis en oeuvre sa véritable nature de son rôle de collaborateur.

Alors, si ce n'est pas déjà engagé, pourquoi ne pas commencer......maintenant !

Mohamed Qayaad
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   ANGE FELIX Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
861
Inscrit :
02-avril 05

Posté 17 avril 2005 - 02:12

Kabula, le Sunday 17 April 2005, 11:24, dit :

16/04/05 (B294) Folie de grandeur ou traité de manipulation de la Nation ? (Par Mohamed Qayaad)

A l'instar de la langue dans la tradition saussurienne, la théorie offre un double visage : une systématique volontaire, c'est- à -dire une cohérence, que contrôle "le principe d'empirisme"(Hjelmslev) et ses trois soucis : l'exhaustivité, la non-contradiction et la simplicité.

La Nation est régulièrement dénoncée comme un instrument de pouvoir et un instrument manipulateur. Or, les critiques ne semblent guère influer l’évolution de cet organe propagandiste, qui consacre par ailleurs de plus en plus de temps à parler de lui-même.

J'ai donc choisi de partir d’un extrait précis -Biographie : un visionnaire au service de son pays et de son peuple - paru dans la Nation du 11/04/05, de façon à croiser les discours manipulatoires et à préciser les attendus sur lesquels ils s’appuient, et, examiner les faits .

Le rôle de tout(e) djiboutien(ne) est de savoir déjouer les manipulations et la désinformation.

L'information dans ses colonnes est souvent fragmentaire pour ne pas dire inexistante, difficile à obtenir et sujettée à l'opinion des partisans.

Mais jusqu'où faut-il aller dans la quête de l'objectivité? Après tout, les bonnes histoires peuvent aussi être le fruit de simples citoyens.

Comment ne pas penser soudain aux élections mascarades (08/04/05), au talon d'Achille de la démocratie, à l'illusion de la liberté, au pouvoir usurpé? De quelle société avons-nous hérité?Et surtout quelle est celle que nous lèguerons à notre tour?

MOF, l'auteur de l'article mentionné ci-dessus, ne sait plus nommer une chose par son nom, tellement il est formaté à pratiquer le double langage et les faux semblants.
Cette personne que l'on qualifie en psychologie de "pervers" ou "pervers narcissique" utilise une stratégie de manière quasi-spontanée et ce dans son exp​ression la plus machiavélique.

D'où l'importance d'une prise de conscience et de faire face en répondant par une démarche individuelle.

Ce maniaque de travail exagère les mérites de son Guide Providentiel (IOG)ou déforme la vérité, il emploie des moyens malhonnêtes en déformant, ou masquant la réalité pour atteindre son objectif.Il a besoin d'étaler avec ostentation les mérites fantasmés d'IOG.

Ce dernier dépense de l'argent de façon inconsidérée pour parler de lui en terme élogieux.Il a besoin de créer autour de lui une aura de grandeur.Et, il n'aura aucun mal à utiliser des moyens frauduleux pour satisfaire son ambition.S'il ne peut accéder à ce pouvoir, il deviendra destructeur du pouvoir, et tout ce qui représente la hiérarchie.

Il est destructeur, surtout quand il développe une haine pathologique, une fixation à l'encontre de quelqu'un.Il devient manipulateur, pervers narcissique, trop égoiste pour rendre qui que ce soit heureux.

La seule personne qui l'intéresse c'est lui et son seul désir est de satisfaire ces propres besoins en se servant des autres.

Il n'a aucun scrupule et est incapable d'avoir des sentiments autre que celui de domination.

La vie ne peut pas se charger de lui rendre la pareille puisqu'il n'éprouve aucune émotion, il est vide à l'intérieur.

Il est incapable de se remettre en question, rien n'est jamais de sa faute, il culpabilise les autres je le cite " l'opposition a eu peur de m'affronter ".

Quant à MOF -l'auteur de l'article -, il essaie de séduire, de plaire tout en nous détournons de la vérité historique- celle de l'histoire politique de Djibouti-

Son travail vise à proposer une utopie chatoyante en lieu et place de la grisaille quotidienne.

Il joue en permanence sur le registre des émotions, il oppose la morbidité du réel à la perspective d'un amour idyllique avec IOG.

Les (les umpistes) voilà fixés mentalement à leur groupe et surtout à l'image trop belle qu'ils se font du grand maître !

Selon le psychiatre Jean Marie Abgrall, ce genre d'écrit ne peut que s'appuyer sur une donnée fondamentale qu'est la mystification "La mystification du discours s'appuie sur plusieurs éléments :

- la fabulation : le discours persuasif doit travestir le réel, le mythifier (en passant par la falsification de l'histoire politique de djibouti),
- la simulation : l'orateur joue, il crée un personnage séduisant (IOG),
- la dissimulation : l'orateur masque ses propres interrogations, il cache ses doutes
- la séduction : l'orateur ne peut raconter sa fable si elle ne s'accompagne pas du désir de l'auditeur de l'entendre jusqu'à son dénouement,
- le mépris : le persuadeur ne fait pas que travestir la réalité à son discours, il truque aussi la relation."

L'auteur nous dit "Les historiens ont coutume [....] de quels historiens parle-t-il?Veut-il réécrire l'histoire politique de djibouti?Alors que l'on sait que l'homme en question a une moralité et un passé peu glorieux.Veut-il délibérement falsifier les événements historiques soit pour se justifier aux yeux de ce mégalomane soit pour justifier un état de fait afin d'annihiler toute critique.

Ce genre de discours relève souvent des gens en souffrance, manipuler les autres leur permet de se placer en supériorité sans se fragiliser.

Dans la dernière campagne présidentielle, la Nation et l'ADI ont su utiliser tous les stratagèmes principaux de tromperie :

- usage intensif de la langue de bois séductrice par simplisme et stéréotypes, bataille vaniteuse d'auto-justification d'une part et de diffamation des rivaux d'autre part,
- farces et brimades,
- éducation moralisatrice (pieux mensonges et sainte colères) tantôt répressives et maniaques, tantôt permissives et démagogiques...

Les récits invérifiables du passé d'IOG, confondus avec la science de l'histoire, illustrée comme par caricature dans l'hagiographie est la trame de notre auto-mensonge, permanent et flatteur.

Dans l'Ump de Djibouti, les opportunités manipulatrices triomphent dans les sphères de l'argent, du sexe et du pouvoir.Ce sont les trois domaines où les pièges sont faciles à poser, où le bluff est tout puissant, où le paraître est, au départ du moins, plus important que les qualités, où la rumeur est plus puissante que la réalité.


Refusons d'entrer dans le piège de la compassion aveugle, pour exiger que soit enfin mis en oeuvre sa véritable nature de son rôle de collaborateur.

Alors, si ce n'est pas déjà engagé, pourquoi ne pas commencer......maintenant !

Mohamed Qayaad
Voir le message


Message bien lu.
alors que proposes tu aux peuple?
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   doudou Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
253
Inscrit :
14-mai 03

Posté 18 avril 2005 - 07:57

il faut commencer par eduquer les abrutis comme toi
ca sera un ptit pas pr l'humanité mai j tassure un grd pas pr le peuple djib

tu es l'exemple de l'imbecile meme ki es decrit ds ce post,
aucun esprit critique, tu es rentré ds la "compassion aveugle"
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   ANGE FELIX Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
861
Inscrit :
02-avril 05

Posté 18 avril 2005 - 08:08

doudou, le Monday 18 April 2005, 17:57, dit :

il faut commencer par eduquer les abrutis comme toi
ca sera un ptit pas pr l'humanité mai j tassure un grd pas pr le peuple djib

tu es l'exemple de l'imbecile meme ki es decrit ds ce post,
aucun esprit critique, tu es rentré ds la "compassion aveugle"
Voir le message

on te demande imbecile de chevre animal.quel solution proposes tu pour ton peuple.est ce que ce clair pour ton crane bouisillée de kat.sinon casse toi.le pays n´a pas besoin de toi.et un coup de pied au cul te fera pas de mal.
cau bambina de Mabraze.
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   doudou Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
253
Inscrit :
14-mai 03

Posté 18 avril 2005 - 08:18

on se demande ki es la chevre entre toi et moi,
c sur ke sucer la bite a IOG a longueur de post c apporter des solutions

ma solution c de recuperer le peu de neurones dont tu dispose,
car ds ton cas le lavage a ete important...

le khat, je le laisse aux abrutis de ton espece ki fuyent la realité.

PS: jai une autre solution plus radicale, c de castrer les gueux comme toi
pr aider la nature a ne plus refaire la meme erreur.
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   ANGE FELIX Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
861
Inscrit :
02-avril 05

Posté 18 avril 2005 - 08:27

doudou, le Monday 18 April 2005, 18:18, dit :

on se demande ki es la chevre entre toi et moi,
c sur ke sucer la bite a IOG a longueur de post c apporter des solutions
 
  ma solution c de recuperer le peu de neurones dont tu dispose,
  car ds ton cas le lavage a ete important...
 
  le khat, je le laisse aux abrutis de ton espece ki fuyent la realité.

PS: jai une autre solution plus radicale, c de castrer les gueux comme toi
pr aider la nature a ne plus refaire la meme erreur.
Voir le message


petite cervelle de MAKBOUSA,
quand tu auras trouver une solution pour tes poubelles puantes qui aneantisent tes proches et les enfants,que tu cours aller acheter des antibiotiques chez le pharmacien de la mer rouge.viens discuter.mais ton pays il creve de nausée puantes.je vraiment honte.bien sur ta reponse ce la faute de IOG.aller va brouter ton kat et rejoins les moutons.ce votre devise,animal de chevre pourris qui n¨ont meme pas de respect pour la nature et animaux chez vous.laisser les pauvres betes betes manger des cartons et des sacs des plastiques.malheureux etre de chevre
0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   jocarlo64 Icône

Groupe :
Membres
Messages :
7
Inscrit :
05-mars 05

Icône du message  Posté 18 avril 2005 - 08:59

J'ai lu avec beaucoup d'intérêt votre article qui ne manque certes pas de lucidité,et de vérité.
Cependant,je ne partage pas l'ensemble de tes critiques,IOG reste pour l'instant un politicien habile,qui exploite à ses fins la détresse des djiboutiens,c'est un peuple fatigué qui ne cherche plus à contester,seul les soucis du jour les préoccupent,et IOG après les avoir affamés,le fait rêver d'un lendemain meilleur.
Il est habile,et la politique réquiert de l'habilité,ne lui réfusons pas cet acquit.Il peut paraître mégalo,mais l'histoire nous apprend où finissent les mégalos,donnons une chance à la patrie pour que la stabilité du pays demeure pour longtemps.
Je suis un compatriote attentif à l'intérêt du pays,et non à la politique politicienne,faisons lui confiance et jugeons les résultats,pour le moment nous constatons une très,très,très légère amélioration,après près de 30 années d'indépendance,soyons fairplay
Exposer son héridition à travers un article ne solutionne pas les problèmes,les diagnostiquer ne les règlent pas aussi,arrêtons de vocifèrer un instant,pour contribuer à penser comment régler nos difficultés,c'est de la bonne volonté qu'il nous faut pour rédresser la situation,ni IOG,ni un autre ne pourra les solutionner à court terme,la pauvrêté est une pendémie difficile à combattre,ne l'exploitant pas comme une arme politique....
Nous sommes suffisamment critiques et adultes pour condamner les excès,mais comment réellement comprendre cette opposition qui manque à son devoir civique,malgré le résultat connu à l'avance.

ANGE FELIX, le Sunday 17 April 2005, 13:12, dit :

Kabula, le Sunday 17 April 2005, 11:24, dit :

16/04/05 (B294) Folie de grandeur ou traité de manipulation de la Nation ? (Par Mohamed Qayaad)

A l'instar de la langue dans la tradition saussurienne, la théorie offre un double visage : une systématique volontaire, c'est- à -dire une cohérence, que contrôle "le principe d'empirisme"(Hjelmslev) et ses trois soucis : l'exhaustivité, la non-contradiction et la simplicité.

La Nation est régulièrement dénoncée comme un instrument de pouvoir et un instrument manipulateur. Or, les critiques ne semblent guère influer l’évolution de cet organe propagandiste, qui consacre par ailleurs de plus en plus de temps à parler de lui-même.

J'ai donc choisi de partir d’un extrait précis -Biographie : un visionnaire au service de son pays et de son peuple - paru dans la Nation du 11/04/05, de façon à croiser les discours manipulatoires et à préciser les attendus sur lesquels ils s’appuient, et, examiner les faits .

Le rôle de tout(e) djiboutien(ne) est de savoir déjouer les manipulations et la désinformation.

L'information dans ses colonnes est souvent fragmentaire pour ne pas dire inexistante, difficile à obtenir et sujettée à l'opinion des partisans.

Mais jusqu'où faut-il aller dans la quête de l'objectivité? Après tout, les bonnes histoires peuvent aussi être le fruit de simples citoyens.

Comment ne pas penser soudain aux élections mascarades (08/04/05), au talon d'Achille de la démocratie, à l'illusion de la liberté, au pouvoir usurpé? De quelle société avons-nous hérité?Et surtout quelle est celle que nous lèguerons à notre tour?

MOF, l'auteur de l'article mentionné ci-dessus, ne sait plus nommer une chose par son nom, tellement il est formaté à pratiquer le double langage et les faux semblants.
Cette personne que l'on qualifie en psychologie de "pervers" ou "pervers narcissique" utilise une stratégie de manière quasi-spontanée et ce dans son exp​ression la plus machiavélique.

D'où l'importance d'une prise de conscience et de faire face en répondant par une démarche individuelle.

Ce maniaque de travail exagère les mérites de son Guide Providentiel (IOG)ou déforme la vérité, il emploie des moyens malhonnêtes en déformant, ou masquant la réalité pour atteindre son objectif.Il a besoin d'étaler avec ostentation les mérites fantasmés d'IOG.

Ce dernier dépense de l'argent de façon inconsidérée pour parler de lui en terme élogieux.Il a besoin de créer autour de lui une aura de grandeur.Et, il n'aura aucun mal à utiliser des moyens frauduleux pour satisfaire son ambition.S'il ne peut accéder à ce pouvoir, il deviendra destructeur du pouvoir, et tout ce qui représente la hiérarchie.

Il est destructeur, surtout quand il développe une haine pathologique, une fixation à l'encontre de quelqu'un.Il devient manipulateur, pervers narcissique, trop égoiste pour rendre qui que ce soit heureux.

La seule personne qui l'intéresse c'est lui et son seul désir est de satisfaire ces propres besoins en se servant des autres.

Il n'a aucun scrupule et est incapable d'avoir des sentiments autre que celui de domination.

La vie ne peut pas se charger de lui rendre la pareille puisqu'il n'éprouve aucune émotion, il est vide à l'intérieur.

Il est incapable de se remettre en question, rien n'est jamais de sa faute, il culpabilise les autres je le cite " l'opposition a eu peur de m'affronter ".

Quant à MOF -l'auteur de l'article -, il essaie de séduire, de plaire tout en nous détournons de la vérité historique- celle de l'histoire politique de Djibouti-

Son travail vise à proposer une utopie chatoyante en lieu et place de la grisaille quotidienne.

Il joue en permanence sur le registre des émotions, il oppose la morbidité du réel à la perspective d'un amour idyllique avec IOG.

Les (les umpistes) voilà fixés mentalement à leur groupe et surtout à l'image trop belle qu'ils se font du grand maître !

Selon le psychiatre Jean Marie Abgrall, ce genre d'écrit ne peut que s'appuyer sur une donnée fondamentale qu'est la mystification "La mystification du discours s'appuie sur plusieurs éléments :

- la fabulation : le discours persuasif doit travestir le réel, le mythifier (en passant par la falsification de l'histoire politique de djibouti),
- la simulation : l'orateur joue, il crée un personnage séduisant (IOG),
- la dissimulation : l'orateur masque ses propres interrogations, il cache ses doutes
- la séduction : l'orateur ne peut raconter sa fable si elle ne s'accompagne pas du désir de l'auditeur de l'entendre jusqu'à son dénouement,
- le mépris : le persuadeur ne fait pas que travestir la réalité à son discours, il truque aussi la relation."

L'auteur nous dit "Les historiens ont coutume [....] de quels historiens parle-t-il?Veut-il réécrire l'histoire politique de djibouti?Alors que l'on sait que l'homme en question a une moralité et un passé peu glorieux.Veut-il délibérement falsifier les événements historiques soit pour se justifier aux yeux de ce mégalomane soit pour justifier un état de fait afin d'annihiler toute critique.

Ce genre de discours relève souvent des gens en souffrance, manipuler les autres leur permet de se placer en supériorité sans se fragiliser.

Dans la dernière campagne présidentielle, la Nation et l'ADI ont su utiliser tous les stratagèmes principaux de tromperie :

- usage intensif de la langue de bois séductrice par simplisme et stéréotypes, bataille vaniteuse d'auto-justification d'une part et de diffamation des rivaux d'autre part,
- farces et brimades,
- éducation moralisatrice (pieux mensonges et sainte colères) tantôt répressives et maniaques, tantôt permissives et démagogiques...

Les récits invérifiables du passé d'IOG, confondus avec la science de l'histoire, illustrée comme par caricature dans l'hagiographie est la trame de notre auto-mensonge, permanent et flatteur.

Dans l'Ump de Djibouti, les opportunités manipulatrices triomphent dans les sphères de l'argent, du sexe et du pouvoir.Ce sont les trois domaines où les pièges sont faciles à poser, où le bluff est tout puissant, où le paraître est, au départ du moins, plus important que les qualités, où la rumeur est plus puissante que la réalité.


Refusons d'entrer dans le piège de la compassion aveugle, pour exiger que soit enfin mis en oeuvre sa véritable nature de son rôle de collaborateur.

Alors, si ce n'est pas déjà engagé, pourquoi ne pas commencer......maintenant !

Mohamed Qayaad
Voir le message


Message bien lu.
alors que proposes tu aux peuple?
Voir le message

0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   DjibeauGosse Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
159
Inscrit :
08-juin 03

Posté 18 avril 2005 - 10:38

Jocarlos,

On sait tous que IOG est un politicien habile, moi j'irais même dire que c' est génie dans ce domaine. Mais ce génie, cette ruse de la politique ne sert pas du tout au pays mais bien qu'à lui seul ( car il as recu à se maintenir au pouvoir malgré une inaction presque totale).

Tu reconnais que le resultat etait connu à l'avance donc comment peux tu en vouloir à l'opposition à manquer son devoir civique ?

IOG a en effet comme tu l'as dit affamé le peuple et plus qu'hier qu'aujourdhui tout le monde à Djibouti est à sa merci. Des progrès, il y'en as eu mais à un niveau marginal par rapport au potentiel.

Tu as raison de dire que critiquer ici et là ne sert pas à grand chose mais glorifier ici et là ne sert pas à grand chose non plus.

Moi je lui fais pas confiance du tout et m'attends au pire des 6 années prochaines. J'espere sincèrementavoir tort.

Peace

Djibeaugosse
0

#9 L'utilisateur est hors-ligne   ANGE FELIX Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
861
Inscrit :
02-avril 05

Posté 19 avril 2005 - 03:49

DjibeauGosse, le Monday 18 April 2005, 20:38, dit :

Jocarlos,

On sait tous que IOG est un politicien habile, moi j'irais même dire que c' est génie dans ce domaine. Mais ce génie, cette ruse de la politique ne sert pas du tout au pays mais bien qu'à lui seul ( car il as recu à se maintenir au pouvoir malgré une inaction presque totale).

Tu reconnais que le resultat etait connu à l'avance donc comment peux tu en vouloir à l'opposition à manquer son devoir civique ?

IOG a en effet comme tu l'as dit affamé le peuple et plus qu'hier qu'aujourdhui tout le monde à Djibouti est à sa merci. Des progrès, il y'en as eu mais à un niveau marginal par rapport au potentiel.

Tu as raison de dire que critiquer ici et là ne sert pas à grand chose mais glorifier ici et là ne sert pas à grand chose non plus.

Moi je lui fais pas confiance du tout et m'attends au pire des 6 années prochaines. J'espere sincèrementavoir tort.

Peace

Djibeaugosse
Voir le message


Mr dJIBEAU GOSSE,

si tu as un probleme avec IOG,va le voir et lui dire. ici on te demande de faire quelque chose et de trouver une solution pour le peuple de Djibouti,qui est fatigué.
le peuple n´a pas besoin de type de ton espece raleur, et insulteur.si tu un incapable,alors casse toi dans ton coin, ou sinon, VA BOIRE LA MER DE LA SESTA
POUR DEGAGER TA HAINE CONTRE IOG.
au moin avec tout cette mer,tu vas fermer ta geulle,et la peuple aura un peu de repit de tes lamentations.
FILS DE VOLTAIRE QUE TU ES
0

#10 L'utilisateur est hors-ligne   jocarlo64 Icône

Groupe :
Membres
Messages :
7
Inscrit :
05-mars 05

Icône du message  Posté 19 avril 2005 - 11:10

Les choses ne sont sont pas faciles je suis plus que conscient,mais avons-nous le choix pour le moment,espèrons que le "MEHDI" dont certain pensent retrouver chez IOG fonctionne,l'ironie est une source,faisons lui confiance par défaut,car la situation est ainsi et rien ne sert à vociférer,courage......
restons positifs,le désorde ne pas bénéfique au pays,la soumission non plus,créons une attitude intermédiaire,la solution personne ne l'a,c'est certainement la loyauté envers le pays,les hommes passeront,et l'histoire les jugera,un peu de patience à vous les jeunes,votre tour viendra certainement et nous verrons votre habilité livresque.

DjibeauGosse, le Monday 18 April 2005, 21:38, dit :

Jocarlos,

On sait tous que IOG est un politicien habile, moi j'irais même dire que c' est génie dans ce domaine. Mais ce génie, cette ruse de la politique ne sert pas du tout au pays mais bien qu'à lui seul ( car il as recu à se maintenir au pouvoir malgré une inaction presque totale).

Tu reconnais que le resultat etait connu à l'avance donc comment peux tu en vouloir à l'opposition à manquer son devoir civique ?

IOG a en effet comme tu l'as dit affamé le peuple et plus qu'hier qu'aujourdhui tout le monde à Djibouti est à sa merci. Des progrès, il y'en as eu mais à un niveau marginal par rapport au potentiel.

Tu as raison de dire que critiquer ici et là ne sert pas à grand chose mais glorifier ici et là ne sert pas à grand chose non plus.

Moi je lui fais pas confiance du tout et m'attends au pire des 6 années prochaines. J'espere sincèrementavoir tort.

Peace

Djibeaugosse
Voir le message

0

#11 L'utilisateur est hors-ligne   Desaxee Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
6 658
Inscrit :
11-mai 03

Posté 19 avril 2005 - 11:20

Citation

J'ai lu avec beaucoup d'intérêt votre article qui ne manque certes pas de lucidité,et de vérité. Cependant,je ne partage pas l'ensemble de tes critiques Il est habile,et la politique réquiert de l'habilité,ne lui réfusons pas cet acquit.Il peut paraître mégalo,mais l'histoire nous apprend où finissent les mégalos,donnons une chance à la patrie pour que la stabilité du pays demeure pour longtemps.
Je suis un compatriote attentif à l'intérêt du pays,et non à la politique politicienne,faisons lui confiance et jugeons les résultats,pour le moment nous constatons une très,très,très légère amélioration,après près de 30 années d'indépendance,soyons fairplay
Exposer son héridition à travers un article ne solutionne pas les problèmes,les diagnostiquer ne les règlent pas aussi,arrêtons de vocifèrer un instant,pour contribuer à penser comment régler nos difficultés,c'est de la bonne volonté qu'il nous faut pour rédresser la situation,ni IOG,ni un autre ne pourra les solutionner à court terme,la pauvrêté est une pendémie difficile à combattre,ne l'exploitant pas comme une arme politique....
Nous sommes suffisamment critiques et adultes pour condamner les excès,mais comment réellement comprendre cette opposition qui manque à son devoir civique,malgré le résultat connu à l'avance


Habile ou pas habile soyons honnete avec le gouvernement:
- IOG et sa clique n'ont pas reglé le probleme de la corruption et n'essayent meme pas alors que c le premier probleme qui bloque le developement d'un pays
- pour la premiere fois a djib, bcp d'argent rentre a flot et malheureusement IOG et ses potes n'ont pas realisé meme a court terme ce qu'il devrait faire coté santé, education.
-On est tous d'acc qu'a djib la situation sociale peut etre MIEUX que ce qu'elle est now
-Il a beau etre malin IOg mais il peut mieux faire et c dommage que nous ne puissons pas changer de presdent democratiquement car il serait battu
-IOg a les moyens today de lancer une bataille contre la corruption, les problemes ethniques a l'embauche, de dialoguer avec l'opposition , de regler le probleme afar. Il a les moyens mais pas la volonté et ca c'est dommage.


- pour finir, esperons que Inch'Allah il aura cette volonté car il peut ameliorer notre situation economique et sociale , car il n'est pas question de degager IOg par la force (comme certains ici se permettent de penser).


Wa salaam
0

#12 L'utilisateur est hors-ligne   ANGE FELIX Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
861
Inscrit :
02-avril 05

Posté 20 avril 2005 - 11:12

Desaxee, le Tuesday 19 April 2005, 21:20, dit :

Citation

J'ai lu avec beaucoup d'intérêt votre article qui ne manque certes pas de lucidité,et de vérité. Cependant,je ne partage pas l'ensemble de tes critiques Il est habile,et la politique réquiert de l'habilité,ne lui réfusons pas cet acquit.Il peut paraître mégalo,mais l'histoire nous apprend où finissent les mégalos,donnons une chance à la patrie pour que la stabilité du pays demeure pour longtemps.
Je suis un compatriote attentif à l'intérêt du pays,et non à la politique politicienne,faisons lui confiance et jugeons les résultats,pour le moment nous constatons une très,très,très légère amélioration,après près de 30 années d'indépendance,soyons fairplay
Exposer son héridition à travers un article ne solutionne pas les problèmes,les diagnostiquer ne les règlent pas aussi,arrêtons de vocifèrer un instant,pour contribuer à penser comment régler nos difficultés,c'est de la bonne volonté qu'il nous faut pour rédresser la situation,ni IOG,ni un autre ne pourra les solutionner à court terme,la pauvrêté est une pendémie difficile à combattre,ne l'exploitant pas comme une arme politique....
Nous sommes suffisamment critiques et adultes pour condamner les excès,mais comment réellement comprendre cette opposition qui manque à son devoir civique,malgré le résultat connu à l'avance


Habile ou pas habile soyons honnete avec le gouvernement:
- IOG et sa clique n'ont pas reglé le probleme de la corruption et n'essayent meme pas alors que c le premier probleme qui bloque le developement d'un pays
- pour la premiere fois a djib, bcp d'argent rentre a flot et malheureusement IOG et ses potes n'ont pas realisé meme a court terme ce qu'il devrait faire coté santé, education.
-On est tous d'acc qu'a djib la situation sociale peut etre MIEUX que ce qu'elle est now
-Il a beau etre malin IOg mais il peut mieux faire et c dommage que nous ne puissons pas changer de presdent democratiquement car il serait battu
-IOg a les moyens today de lancer une bataille contre la corruption, les problemes ethniques a l'embauche, de dialoguer avec l'opposition , de regler le probleme afar. Il a les moyens mais pas la volonté et ca c'est dommage.


- pour finir, esperons que Inch'Allah il aura cette volonté car il peut ameliorer notre situation economique et sociale , car il n'est pas question de degager IOg par la force (comme certains ici se permettent de penser).


Wa salaam
Voir le message


Dexasse,ma puce,

alors toi tu penses que si un jour les opposants seront aux pouvoir,il n´y aura pas des corruptions dans le pays?il n´y aura pas du tribalisme ?et la vie a Djibouti sera en rose?et l´argent qui rentre aux pays sera distribuer a la population?
ben dit donc,leve toi de bonheur ma puce.
tu n´as pas compris que les opposants feront la meme chose que IOG une fois goutter aux pouvoirl´argent ce de l´energie du diable.et le diable gagne toujours
0

#13 L'utilisateur est hors-ligne   doudou Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
253
Inscrit :
14-mai 03

Posté 20 avril 2005 - 12:17

mon cher djibeaugoss,

la force et la faiblesse d'un dictateur comme IOG, c'est d'avoir fait un pacte avec le desespoir du peuple.
esperons mon frere, ke le notre durera pas trop longtemps....

"quand tu auras trouver une solution........"

ange debile,

j tassure ke la premiere des solutions, est l'education
elle reglera bien des maux du peuple, changer cette mentalité desuete, elle permettra l'eveil des consciences des jeunes generations a venir.
on dit souvent, kon comprend ke ceux kon connait
kon connait ke ceux kon nous apprend
kon apprend ke ceux kon nous enseigne

tu vois c'est une base de tte civilisaton ki se dit policée.......
0

#14 L'utilisateur est hors-ligne   doudou Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
253
Inscrit :
14-mai 03

Posté 20 avril 2005 - 12:20

ange felix,

j m'excuse de mes insultes kelke peu outrageantes , cela ne me ressemble pas
tt debat doit avoir lieu ds un respect mutuel

Ce message a été modifié par doudou - 20 avril 2005 - 12:21 .

0

#15 L'utilisateur est hors-ligne   ANGE FELIX Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
861
Inscrit :
02-avril 05

Posté 20 avril 2005 - 12:42

doudou, le Wednesday 20 April 2005, 10:20, dit :

ange felix,

j m'excuse de mes insultes kelke peu outrageantes , cela ne me ressemble pas
tt debat doit avoir lieu ds un respect mutuel
Voir le message


petite cervelle.

qui opposant dit pouvoir.
et surtout ne reve pas que tu auras la vie en rose.
cour toujours chanter dans les MABRAZE B) bouche toi un le peu le derriere et va netoiyer ta ville.
regarder les pauvres betes dans les rues,manger des cartons,et de plastique.
que vous raleurs et insulteurs,n´ont pas un petit respect a la nature.espece de singe :angry:
0

Partager ce sujet :


  • (4 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet