djibnet.com: Le Vrai Bilan Du Mandat De M. Ismaël Omar Guelleh - djibnet.com

Aller au contenu

  • (2 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Le Vrai Bilan Du Mandat De M. Ismaël Omar Guelleh et les fausses perspectives de son évent Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Desaxee Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
6 658
Inscrit :
11-mai 03

Posté 05 avril 2005 - 09:55

par Mohamed Daoud Chehem
président du Parti djiboutien pour le développement (PDD)


Djibouti, 24 mars 2005. Au moment où IOG présente son faux bilan de son mandat sous forme d'un livre vert, décrivons le vrai bilan dont le peuple djiboutien est témoin.

En réalité, c'est à partir de 1996 que l'actuel Président a commencé à avoir le contrôle sur tous les ministères, par décret présidentiel signé par l'ancien Président Hassan Gouled en sa faveur, au détriment de son directeur de cabinet, M. Ismaël Guedi Hared. Dès cette année-là, il a supprimé la police nationale qui portait ombrage à sa police politique, pour la fusionner à la force nationale de sécurité qui se trouvait sous son contrôle par personne interposée. C'est aussi le début de la paupérisation de la population du fait de la réduction importante des salaires, des retraites et de la résiliation des baux de plus de 400 logements de particuliers qui n'avaient que les loyers comme seul revenu. Ces logements n'ont jamais été remis en état par l'administration, passant outre les obligations des contrats qui la liaient aux propriétaires dont certains n'ont pas pu les relouer à cause de leur mauvais état.

Élu Président de la République en 1999, M. IOG n'a fait que continuer sur sa lancée de 1996 à savoir :

– Destruction de tous les services ou établissements publics qui fonctionnaient normalement. C'est ainsi qu'il a fermé l'Office national d'Approvisionnement et de Commercialisation qui jouait bien son rôle de régulateur du marché des denrées alimentaires avant et après l'indépendance. A suivi la fermeture de l'établissement public des hydrocarbures sans justifications.

– Maintien dans la misère la population malgré l'accroissement des ressources financières dû, non pas à sa bonne gestion, mais lié à des facteurs extérieurs qui ont permis la présence des armées étrangères sur notre territoire en plus de celle de la France qui a presque doublé son aide financière. Cet accroissement est de l'ordre de 11,3 milliards FD d'après le budget national qui est passé de 35,2 milliards FD (153,04 millions d'euros) en 1999 à 46,5 milliards FD (202,17 millions d'euros) en 2005. Sur les 11,3 milliards, les recettes du port et de l'aéroport ne sont pas incluses.

Malgré cette manne financière, la situation dans le pays n'a pas cessé de se dégrader dans tous les domaines :

Santé : le seul grand hôpital du pays est devenu un mouroir. Tout en sachant son état réel, lors de l'émission Gros plan du 11-03-05, M. IOG s'est permis de dire que la santé va bien, vraiment il n'a aucun respect pour le peuple. Suppression de l'alimentation des malades depuis son arrivée au pouvoir, c'est incroyable mais vrai.

Éducation : les enseignants sont découragés à la base, dès leur formation à l'école normale. C'est ainsi que les salaires des normaliens sont passés de 80.000 FD [350 euros] à 15.000 FD [65 euros] qui ne couvrent même pas leurs frais de transport. Quel résultat à attendre d'un enseignant démoralisé délibérément par le pouvoir ? Aussi la politique de répression contre les enseignants revendiquant leurs droits a fait fuir à l'étranger nos cadres de grande valeur.

Voirie : entre janvier 2003 [3400B] et mars 2005 [3620B], l'État a acheté plus de 200 véhicules immatriculés en série B pour une valeur de plus d'un milliard FD [4.350.000 euros]. Parmi ces 200 véhicules, il n'y a aucun véhicule utilitaire tel que bennes de ramassage des ordures ni ambulances qui font grand défaut dans les districts de l'intérieur. Les rues de la capitale sont bondées d'ordures par manque des camions. Cela nous montre que l'État a démissionné de ses obligations.

Contrairement à ce qu'il avance dans son livre, les arriérés de salaires et les créances des fournisseurs ne sont pas réglés à ce jour.

Aujourd'hui, IOG ne peut tromper le peuple djboutien qui est témoin de cette dégradation puisqu'il la vit quotidiennement. Enfin, le constat que l'on peut faire de sa gestion des deniers publics est le suivant : plus l'argent rentre, plus la pauvreté augmente sous ce régime.

Toutefois, seul projet que l'on peut mettre à son actif, c'est l'usine d'eau minérale d'Ali-Sabieh.


REVENONS AU FONCTIONNEMENT DE L'ÉTAT
Dès qu'il a été élu en 1999, IOG a continué à détruire :

– les institutions républicaines telles que la police, l'armée et la gendarmerie qui était un corps respecté par toute la population, pour créer sa propre garde républicaine qui a juré sur le livre du Coran de défendre sa personne et non les institutions du pays.
– l'administration est actuellement inexistante, il n'y a plus d'écrit, tout est devenu verbal.
– le service public est aussi inexistant, chacun s'appropriant le domaine dont il est chef.
– la justice est réduite au silence et sous ses ordres.
– le Trésor public est dépoullé de ses fonctions initiales.
– les biens immobiliers de l'État abandonnés tombent en ruine par manque d'entretien.
– la Constitution du pays est mise au placard. Toutes les lois sont bafouées. IOG les fait adopter tout juste pour se donner une image à l'extérieur. Par la suite, il n'en respecte aucune.
– la démocratie et les droits de l'Homme, il ne les connaît pas. Pour lui, ce sont les affaires des pays occidentaux, il fait ce bon lui semble de son peuple.
– les médias sont publics, sur les textes, mais ils restent uniquement au service du parti au pouvoir et de son chef. Ils ne diffusent que les propagandes mensongères du gouvernement. Parfois ils se font les champions des insultes envers l'opposition ou de tout personne critiquant le régime.
– le pouvoir législatif est réduit au rôle d'une chambre d'enregistrement.
– de plus la corruption est généralisée et l'impunité a atteint tous les niveaux.


FAUSSES PERSPECTIVES DE SON EVENTUEL SECOND MANDAT
Personne ne peut attendre de ce régime un avenir meilleur pour les raisons suivantes :

1. – Monsieur Ismaël Omar Guelleh veut se maintenir au pouvoir par la force. Or, tout le monde est conscient, sauf lui peut-être, qu'un régime se basant sur la force contre la volonté populaire a toujours eu une fin tragique et le sien ne fera pas exception et il connaîtra le même sort. Ce genre de régime peut même conduire à la destruction du pays.

2. – Sur le plan social, la loi n°155/AN/02/4L du 31-01-2003, relative à la réduction des pensions de retraite va entrer en vigueur à partir du 01-01-2007. Tous les fonctionnaires, employés, militaires, policiers et gendarmes verront leurs pensions diminuer de moitié. Cela sera la création de nouveaux pauvres qui vont s'ajouter à ceux qui existent aujourd'hui. M. IOG ne sait qu'appauvrir la population dans l'espoir de rester le plus longtemps possible au pouvoir. Déjà, tous les retraités sont victimes de l'arbitraire du pouvoir qui calculent leurs pensions sur l'indice de 1991 qui leur fait perdre ainsi de 500 à 700 points de leurs échelons. En procédant encore à la diminution des pensions, il montre qu'il n'est pas du tout soucieux des autres sauf de ses propres intérêts.

3. – Depuis l'année 2000, la gestion du port de Djibouti est confiée au port du Dubaï. Le contrat entre les deux pays est gardé top secret par le signataire. Dans son livre de faux bilan, IOG reconnaît lui-même que le port est bénéficiaire, mais personne ne sait où vont ses recettes puisque aucun sou n'est versé au Trésor public. L'extension du port de Djibouti est, certes, nécessaire et même obligatoire pour accroître sa capacité étroitement liée au développement de l'Éthiopie avec laquelle nous devons renforcer le partenariat dans tous les domaines. Mais malheureusement, le port de Doraleh n'appartient pas à l'État djiboutien. Il est la propriété d'un État tiers qui prendrait aussi, dans quelques mois, notre douane en main. Cela signifie que nous mettons nos ressources financières entre les mains d'un État tiers. Alors que deviendra notre souveraineté nationale et notre État aussi ? Dans ce cas, il est permis de penser que la République de Djibouti deviendrait le 10ème Émirat qui emploierait des travailleurs étrangers sous-payés au détriment des Djiboutiens qui grossiraient le flot des pauvres qui n'a cessé d'augmenter durant le mandat de IOG.

Pour garder notre souveraineté nationale qui risque de nous échapper, l'État djiboutien doit construire ce port lui-même en ouvrant son capital aux investisseurs nationaux et étrangers tout en donnant priorité à ceux qui ont des intérêts dans notre pays. Nous entendons souvent dire que Djibouti n'a pas les moyens suffisants. C'est un faux prétexte car l'obtention de financements est toujours liée à la crédibilité d'un gouvernement, c'est ce qui fait défaut aujourd'hui à ce pouvoir. Egalement, nous devons former nos jeunes dans le cadre de l'exploitation du futur port et montrer que nous sommes capables de conduire notre pays vers un avenir meilleur pour notre peuple sans le mettre entre les mains d'un État tiers sous prétexte qu'il sait mieux gérer que nous. Nous disons à Monsieur Ismaël Omar Guelleh que les Djiboutiens ne sont pas des mineurs incapables. Il suffit de savoir les diriger.

Nous pourrions donner encore d'autres raisons montrant que les perspectives, projetées par le candidat sortant pour son éventuel second mandat, ne conduisent qu'à un avenir incertain.

Au vu de son bilan négatif sur tous les plans, malgré les ressources financières suffisantes, IOG a mis au grand jour son mépris pour le peuple djiboutien, son incompétence à gérer les affaires de l'État. Le journaliste au mensuel Nouvel Afrique-Asie, M. Sy Savané Mamadou Saliou avait publié dans le numéro de mai 1999, un article intitulé "La déraison au pouvoir" et qui se terminait par la question suivante : « Est-ce que l'ancien policier saura devenir chef de l'État ». Aujourd'hui, nous pouvons répondre à cette question sans hésitation. Monsieur Ismaël Omar Guelleh a raté sa transformation du policier à un homme d'État. Donc, le peuple djiboutien, n'ayant rien à attendre de lui, doit lui refuser un nouveau mandat. – MDC
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   bounty Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
632
Inscrit :
23-août 04

Posté 06 avril 2005 - 09:13

Voirie : entre janvier 2003 [3400B] et mars 2005 [3620B], l'État a acheté plus de 200 véhicules immatriculés en série B pour une valeur de plus d'un milliard FD [4.350.000 euros]. Parmi ces 200 véhicules, il n'y a aucun véhicule utilitaire tel que bennes de ramassage des ordures ni ambulances qui font grand défaut dans les districts de l'intérieur. Les rues de la capitale sont bondées d'ordures par manque des camions. Cela nous montre que l'État a démissionné de ses obligations

:(( :(( :(( :(( :(( :(( :(( :(( :((
quand kamil100 se gratte le gland c'est qu'il c'est fait piquer par des moutisques
quand il se gratte le cul saleté de moustique.....
:(( :(( :(( :(( :(( :(( :(( :(( :((
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   garei Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
173
Inscrit :
29-octobre 04

Icône du message  Posté 06 avril 2005 - 04:59

Merci désaxée de nous rapeller le désastreux mandat du président, pufffffffff!!
Vraiment désolant l'état du pays, il a déja assez corrompu le pays comme ça, il pourrais faire un effortà présent, mince alors!!!
(Mais , il parait que lorsqu'on y goutte une fois c comme une drogue on n'y peux plus rien!!!! :(( :(( :(( :(( )
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Zaki Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
67
Inscrit :
15-juin 04

Posté 09 avril 2005 - 09:18

Salut,

Voici le droit de réponse de notre Premier ministre au sujet de l'article de Mr Mohamed Daoud Chehem. A vous d'apprecier la situation "paradisiaque" que nous décrit notre souriant premier ministre et fier gouvernant. Malgré ça, la pauvreté gagne de terrain. :angry:

Est-ce un grand mensonge balancé depuis la hall du compagne présidentielle car la journaliste précise que le document avait bel et bien l'entête de la compagne pour notre despote local? C'est à se demander où va ce pays? :(( :(( :(( :((




-----------------------------------------------------------------------------------------------
LETTRE DE M. DILEITA MOHAMED DILEITA

06/04/2005 11:52 FAX 253356501 MINISTERE FINANC [5 pages]

CAMPAGNE PRÉSIDENTIELLE 2005
DIRECTION NATIONALE DE CAMPAGNE

À Madame Colette DELSOL
Directrice de publication des Nouvelles d’Addis
Paris
Fax : (33.1) 6404 4712
E-mail : colette.delsol@lesnouvelles.org

Madame la Directrice,
Suite à l’article de Monsieur MOHAMED DAOUD CHEHEM, Président du PDD, paru dans votre numéro du 24 mars 2005, intitulé « le vrai bilan du mandat de IOG et les fausses perspectives de son éventuel second mandat », j’ai l’honneur de vous transmettre au nom du Gouvernement de Djibouti notre droit de réponse à l’article calomnieux.

Conformément aux dispositions légales en vigueur, je tiens à ce que notre réponse soit publiée dans le prochain numéro de votre publication.

Veuillez agréer, Monsieur la Directrice, mes salutations distinguées.

LE DIRECTEUR DE CAMPAGNE
[signature]
DILEITA MOHAMED DILEITA

[suit un texte de 11.738 signes]







--------------------------------------------------------------------------------
PRÉCISIONS DE MME COLETTE DELSOL

Paris, 6 avril 2005. – Je viens de recevoir par télécopie un « droit de réponse » du Premier ministre djiboutien, M. Dileïta Mohamed Dileïta, directeur de campagne du Président Ismaël Omar Guelleh, dans le cadre de la campagne présidentielle 2005.

M. Dileïta Mohamed Dileïta exige, « au nom du Gouvernement de Djibouti » un droit de réponse suite à la parution sur notre site d'un article de M. Mohamed Daoud Chehem, président du Parti djiboutien pour le développement (PDD), jugé « calomnieux ».

Le droit de réponse du Gouvernement de Djibouti (non daté, sur papier à en-tête « Campagne présidentielle 2005, direction nationale de campagne », faxé du ministère des Finances) n’apparaît pas très justifié dans le cas précis, ni sur le fond, ni sur la forme.

C’est donc dans un esprit de contribution à un débat démocratique que nous publions ce droit de réponse sur notre site.

Colette Delsol
Directrice
Les nouvelles d’Addis







--------------------------------------------------------------------------------
DROIT DE RÉPONSE

Suite à l’article paru sur « le vrai bilan du mandat de IOG et les fausses perspectives de son éventuel second mandat », il est nécessaire de rétablir la vérité et d’éclairer les djiboutiens sur les basses motivations qui animent ceux qui sont en charge exclusive de travestir la réalité économique perceptible sur le terrain.

L’article fait le bilan de la période du Président Gouled, tout en insinuant que le Chef de Cabinet de l’époque avait des pouvoirs importants conférés par le décret pris en 1996, alors que tout le monde est unanime (y compris les opposants, dont en particulier M. Ismail Guedi lors de son dernier « auto-interview ») pour saluer le bilan de Hassan Gouled, et indirectement le sien.

L’auteur de cet article a pris comme période de référence l’année 1996 pour brosser un tableau qui a le mérite de séduire ceux en quête de sensationnel et vivant à mille lieues de la réalité. Or, il est de bon sens d’opposer la vérité à cette catégorie de personnes qui font preuve de mauvaise foi intellectuelle à des fins bassement politiciennes.

Et cette vérité n’est pas fabriquée de toutes pièces rnais constatée par des auditeurs extérieurs indépendants que sont, entre autres, le Fonds Monétaire International (FMI) et la Banque Mondiale car il est utile de rappeler (à ceux qui l’auraient manifestement oublié) que l’on ne peut être à la fois gestionnaire et auditeur de son programme :

A titre de rappel, de 1992 à 1996, la croissance du PIB était globalement négative (-4,5% en 1995) et le déficit budgétaire avait ateint en 1994 un niveau record d’environ 7 milliards FD, soit 9% du PIB. Par ailleurs, les factures impayées aux établissements publics s’accumulaient et le déficit de la balance courante représentait 27% du PIB en 1994, l’Etat n’ayant d’autres recours que de laisser sa dette extérieure s’accumuler et de puiser dans les réserves officielles.

C’est pour remédier à une situation économiquement désastreuse, de par ses indicateurs macroéconomiques que par la dégradation des finances publiques, que le gouvernement de Gouled a recouru, dès avril 1996, à un programme de stabilisation financière (Accord de Stand-By) sous l’égide du FMI.

S’alignant dans la continuité de cette voie courageuse et réaliste empruntée par son prédécesseur que le Président IOG, dès son élection en 1999, a poursuivi la conclusion d’un Programme de Stratégie de Réduction de la Pauvreté et la Croissance (PSRP) sous la houlette de la Banque mondiale et du FMI.

Les principaux axes de ces programmes ont consisté à l’assainissement des finances publiques, à la réforme de la fonction publique, à la réduction de la masse salariale par la démobillisation des personnels policiers et militaires, à la libéralisation du marché de travail et à la restructuration des entreprises publiques.

Les efforts fournis ainsi que les sacrifices consentis par la population ont abouti à des résultats très encourageants. La croissance réelle du PIB devient positive (près de 1%) à partir de 1998 et le budget de l’Etat a renoué avec l’excédent.

Grâce aux efforts de redressement entrepris dans le cadre du programme d’ajusternent macro-économique, le PIB en terme réel enregistre des évolutions positives et cette tendance à la hausse s’est poursuivie car la croissance est passée de 2.2% à 3.2% de 1999 à 2004.


1991-1994 1995-1999 2000-2004
Déficit conventionnel 4 993 3 210 1 526
% Déficit / ressources 18 11 4
% Déficit / ressources intérieures 21 13 6
Taux de croissance du PIB – 0.7 2.2 3.2


Le déficit budgétaire est passé de 21% (période 1991-1994) à 6% (période 2000-2004) des ressources budgétaires.

Il est important de souligner que les sacrifices de nos concitoyens qui ont supporté d’énormes sacrifices au niveau de leur pouvoir d’achat étaient dictés par le souci d’améliorer leurs lendemains pour eux et leurs progénitures. Une situation que nous avons aujourd’hui la satisfaction d’apprécier les résultats fort encourageants.

Ainsi, les baux (dont certains avaient été conclus sur des bases clientélistes à l’époque où les champions de la critique aujourd’hui occupaient des postes décisionnels) ont été résiliés et un programme a été mis en place pour apurer progressivement les arriérés de loyers sur la base d’audits réalisés par des cabinets indépendants.

Aussi, depuis 1999, le gouvernement a réussi à résorber une partie des arriérés de salaires et a rétabli, en avril 2003, le paiement régulier des agents de l’Etat, le 25 de chaque mois. En outre, il assure depuis 1999 des pensions d’invalidité aux invalides de guerre. La mise en œuvre d’une politique sociale combinée à la réduction drastique des déficits publics constitue la priorité de la politique budgétaire de l’Etat durant cette période.

Parmi les grands objectifs de politique économique et sociale qul ont été menés au cours des cinq dernières années figure le maintien de la stabilité des prix en maîtrisant l’inflation en dessous du seuil de 2% et la réduction de la pauvreté.

Cette inflation a pu être atténuée, dans le cadre de la politique de lutte contre la pauvreté du Gouvernement, grâce à une réduction conséquente de la pression fiscale au cours des cinq dernières années sur beaucoup de produits importés. Plus particulièrement, le taux moyen de la taxe intérieure à la consommation (TIC} sur les denrées alimentaires est passé de 25% à 8% actuellement. Le coût de ces mesures fiscales désinflationnistes s’élève à plus de 12 milliards FD sur l’ensemble de la période (2,4 milliards de FD en moyenne par an), soit 10% du PIB.

Et la performance réside dans le fait que, pour un Etat qui tire l’essentiel de ses ressources de la fiscalité, ces mesures sociales au coût fiscal élevé n’ont pas empêché une mobllisation exceptionnelle des ressources, notamment les ressources fiscales et non fiscales qui ont augmenté chaque année de l’ordre de 1.5 Milliard FD en trésorerie entre 2001 et 2003.

Durant cette période, les recettes totales se sont situées à 27,3 Milliards FD, soit un accroissement de près de 17% par rapport à 1991-1994 et 13% par rapport à 1995-1999. Cette amélioration des recettes s’explique principalement par une augmentation des recettes budgétaires et également par les ressources extérieures qui se sont accrues.

Ces ressources extérieures en augmentation sont le signe indiscutable de la crédibilité du programme de réformes économiques mis en place et de la bonne gouvernance dans la gestion des finances publiques. En effet, les résultats remarquables enregistrés dans le prograrnrne de stabilisation macroéconomique et des réformes structurelles ont nettement contribué à l’amélioration des relations entre Djibouti et les bailleurs de fonds.

Quant aux ressources provenant du stationnement des troupes étrangères, d’une part elles reflètent la sécurité de la place de Djibouti au niveau régional et, de I’autre, elles traduisent la respectabilité de Djibouti auprès des grandes puissances qui ont négocié dans un esprit de véritable partenariat. Ces ressources ne sont nullement une manne tombée du ciel. Le tableau ci-dessous en est l’illustration parfaite :


1999 2000 2001 2002 2003
Recettes 22 362 23 969 23 679 24 720 32 025
Recettes fiscales 20 605 21 099 20 796 22 164 25 257
Impôts directs 8 469 8 780 9 277 9 804 10 316
Impôts indirects 11 287 11 409 10 477 11 462 11 627
TIC 6 330 7 267 6 502 7 229 7 433
Autres taxes 849 910 1 042 898 3 314
Recettes non fiscales 1 757 2 870 2 883 2 556 6 768


Au niveau social, durant la période 1999-2004, les dépenses des secteurs sociaux sont évalués à 19 Milliards FD. Ces dépenses sont allées au ministère de I’Education (+8.84%), le ministère de la santé (+6.56), ainsi que divers programmes sociaux tels que les pensions versées aux invalides de guerre, la consolidation des accords de paix ou, plus récemment encore, le service national adapté (SNA). Le poids du ministère de l’éducation dans le budget représente ainsi 28.05% des dépenses en 2004.

L’effort du gouvernement au profit du secteur de la santé est allé, d’une part, vers la formation des auxiliaires de santé afin de compenser les importants départs à la retraite de ces demières années ainsi que vers la réhabilitation des infrastructures hospitalières et des dispensaires de santé. Enfin, I’accès aux médicaments de base a été privilégié avec le développement des pharmacies communautaires.

Au niveau de la réforme des retraites, I’auteur de l’article n’a certainement pas saisi la problématique. En restructurant et rationalisant le système des retraites, le Gouvernement a permis le départ de nombreux travailleurs ayant atteint l’âge de la retraite et ainsi créé des conditions propices à l’embauche des jeunes djiboutiens. Ainsi, tout en assurant la pérennité du système des retraites, le mandat de Ismaïl Omar Guelleh s’est distingué par un souci constant de répartir les ressources et les efforts menés en faveur des plus faibles en privilégiant I’avenir et la lutte contre un chômage qui hante l’économie djiboutienne.

Et les premiers résultats de la réforme sont positifs et encourageants puisque, moins de trois années après son adoption, elle a permis une amélioration significative de la situation financière du système, tout en assurant un bien être durable aux aînés et le renforcement de la crédibilité du système de protection sociale.

Quant aux entreprises publiques auxquelles il est fait allusion dans cet article, leur liquidation ou privatisation préconisée par les institutions internationales répond à un principe qui veut que l’Etat doit se désengager des activités proprement commerciales pour se consacrer à ses missions de service public. L’ère est révolu (peut-être cela a-t-il échappé à l’auteur du pseudo-bilan) où I’Etat doit s’occuper de tout parce qu’aujourd’hui il faut moins d’Etat et mieux d’Etat.

Sur les critiques infondées et fantaisistes relatives au fonctionnement de l’Etat, il est irresponsable de la part de l’auteur de vouloir salir l’image des institutions républicaines qui assurent le respect de ses droits et ses libertés sans lesquelles il n’aurait pas eu le loisir de lancer, sans être inquiété, ses invectives si la situation réelle correspondait réellement au tableau apocalyptique qu’il prétend décrire.

Symptomatique de l’absence de logique dans son raisonnement (pour autant que I’on puisse le qualifier) : le responsable du PDD semble se plaindre de l’intérêt des investisseurs de Dubaï pour notre pays, et notamment dans le cadre du projet de Doraleh, sous le prétexte fallacieux de la sauvegarde notre souveraineté alors que c’est bien la stabilité et la sécurité de l’environnement politique de notre pays qui les a incité à investir à hauteur de centaines de millions de dollars US. Si le fonctionnement de l’Etat est tel qu’il le décrit, ces investisseurs se seraient-ils bousculés pour venir à Djibouti ? Il vaut mieux, ne serait-ce que par sagesse et raison, réfléchir par deux fois avant de prendre sa plume surtout lorsque l’on a occupé la fonction noble d’ordonnateur du Budget de I’Etat.

C’est vrai qu’il n’y a rien de plus aveugle que celui qui ne veut rien voir mais pour votre information, indépendamment des échéances électorales, les indicateurs macroéconomiques sont régulièrernent publiés et validés par des institutions internationales (telles que le FMI, la Banque mondiale, BAD…).

Pour conclure, il n’est pas inutile de souligner que, sous le mandat de IOG, la réalisation de ces réforrnes et les résultats encourageants qu’elles ont engendré a perrnis à notre pays de renouer avec la croissance qui a permis également de rehausser la crédibilité de Djibouti vis-à-vis de la communauté internationale.

Fort de ces résultats indiscutables, le Candidat Ismaïl Omar Guelleh se présente devant le peuple qui est seul souverain pour lui accorder sa confiance et personne ne peut lui confisquer ce droit universel.
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   ANGE FELIX Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
861
Inscrit :
02-avril 05

Posté 12 avril 2005 - 04:30

garei, le Wednesday 6 April 2005, 14:59, dit :

Merci désaxée de nous rapeller le désastreux mandat du président, pufffffffff!!
Vraiment désolant l'état du pays, il a déja assez corrompu le pays comme ça, il pourrais faire un effortà présent, mince alors!!!
(Mais , il parait que lorsqu'on y goutte une fois c comme une drogue on n'y peux plus rien!!!! :((  :((  :((  :(( )
Voir le message


Ce bien de raler,insulter,
que proposes tu a ton peuple pour qu´il soit hereux?
je suis certain que si ton President te propose un post clé dans son gouvernement ou te nomme Ambassadeur quelque part.la tu vas de suite oublier ton peuple,et chanter louange a ton president.
cretin d´hypocrite.arrete de brouter,et cherche une solution pour ta ville Djibouti sois propre,et que vos enfants respirent un bon air.
mais parait´il que les enfants, et les femmes,sont en deuxieme classe pour les mari djiboutien.ce vrai ca?
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   Desaxee Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
6 658
Inscrit :
11-mai 03

Posté 12 avril 2005 - 04:56

Ange MAlefixe , hyene va !! tu voudrais que tout le monde se taise et chante les louanges de ton president ( IOG que tout le monde execre a djibouti car c'est un dictateur africain): tu voudrais qu'on applaudisse c ca !!
Non mieux qu'on manifeste devant son palais et apres quand je serais a Gabode , c'est toi qui tendra la main ? Tu ricaneras comme un Diable qui pousse les gens sur le mauvais chemin :lol: :P

Si nous n'avons pas les moyens materielles et l'asistance du peuple (il faut qu'ils fassent une cure de rehabilitation d'abord tellement qu'ils sont drogués), nous ne nous tairons pas !!

La parole c tout ce qui reste a l'opposant djiboutien !!!
Le savoir est une arme, faites-la passer : il faut que les djiboutiens sachent qu'ils sont trompés par une clique au pouvoir, que la misere regne (communiqué de l'Adi sur la secheresse dans la brousse) et que tous les sous qui rentrent au pays sont detournés au profit de l'enrichissement d'une petite clique!!

C'est ca la solution Ange malefixe !!! :P

Tu me fais rire toi , tu critiques les seules voix qui s'elevent contre la tyrannie.
Autant je respecte celui qui obligeait de se taire pour faire vivre sa famille a djibouti et de travailler pour IOG sans elever la voix autant toi tu es un traitre malfaisant, tu aurais collaborré avec les colons francais si tu etais né ya 60 ans.
Tu es le tueur des voix innocentes qui se plaignent de leur misere

:P
0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   ayanna Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Attente Validation
Messages :
518
Inscrit :
20-janvier 05

Posté 12 avril 2005 - 05:02

tu es un traitre malfaisant, tu aurais collaborré avec les colons francais si tu etais né ya 60 ans.
Tu es le tueur des voix innocentes qui se plaignent de leur misere

=D> =D> =D>
0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   ANGE FELIX Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
861
Inscrit :
02-avril 05

Posté 12 avril 2005 - 08:59

Desaxee, le Tuesday 12 April 2005, 14:56, dit :

Ange MAlefixe , hyene va !! tu voudrais que tout le monde se taise et chante les louanges de ton president ( IOG que tout le monde execre a djibouti car c'est un dictateur africain): tu voudrais qu'on applaudisse c ca !!
Non mieux qu'on manifeste devant son palais et apres quand je serais a Gabode , c'est toi qui tendra la main ? Tu ricaneras comme un Diable qui pousse les gens sur le mauvais chemin  :lol:  :P

Si nous n'avons pas les moyens materielles et l'asistance du peuple (il faut qu'ils fassent une cure de rehabilitation d'abord tellement qu'ils sont drogués), nous ne nous tairons pas !!

La parole c tout ce qui reste a l'opposant djiboutien !!!
Le savoir est une arme, faites-la passer : il faut que les djiboutiens sachent qu'ils sont trompés par une clique au pouvoir, que la misere regne (communiqué de l'Adi sur la secheresse dans la brousse) et que tous les sous qui rentrent au pays sont detournés au profit de l'enrichissement d'une petite clique!!

C'est ca la solution Ange malefixe !!!  :P

DEXASSE,DEXASSE,
sois tu es vraiment dexasse par le kat,ou bien si tu es née dexasse par la nature.
comme bien de fois je le repete et je le repete encore,je ne suis pas Djiboutien,et je ne travaille pas pour le compte de ton President qui t¨envois Ehtiopian Airlines tout les jours pour te droguer imbecile.
on te demande de faire quelque chose pour ses pauvres personnes qui crevent de faim et sont dans la misere.on ne te demande pas de donner des avis sur l¨agenda de ton President,puisque tout le monde le connais.alors bouge ton cul,sinon va faire une cure a GABODE ca va te changer le crane pourrie de kat.
tu es d´acord avec moi?

Tu me fais rire toi , tu critiques les seules voix qui s'elevent contre la tyrannie.
Autant je respecte celui qui obligeait de se taire pour faire vivre sa famille a djibouti et de travailler pour IOG sans elever la voix autant toi tu es un traitre malfaisant, tu aurais collaborré avec les colons francais si tu etais né ya 60 ans.
Tu es le tueur des voix innocentes qui se plaignent de leur misere

:P
Voir le message

0

#9 L'utilisateur est hors-ligne   L-M Gaslé Icône

Groupe :
Membres
Messages :
9
Inscrit :
12-mai 05

Posté 18 mai 2005 - 09:42

Salut...

Ange-Félix, tout le monde sur ce forum croit dur comme fer que tu es à la solde d'IOG. Si c'est vrai, saches que tu t'y prends vraiment très mal. Car en fait, tu ne fais que le desservir ton Patron; et si j'étais lui, il y a longtemps que je t'aurais viré. Car je n'imagine pas IOG utiliser quelqu'un d'aussi maladroit.

Et pour ma part, je crois qu'à vrai dire tu ne roules ni pour IOG ni pour quelqu'un d'autre... sauf peut-être pour toi-même.

D'où ma question: que cherches-tu vraiment, mon frère ?

Cela fait moins de deux petits mois que tu fréquentes ce forum, et je note que tu as réussi deux belles performances en si peu de temps:
a) Tu as réussi très vite (dès le premier mois) à te propulser au rang de "membre avance". Normal, me diras-tu, avec plus de 12 messages par jour et je ne sais combien de sujets ouverts par toi. Seulement voilà: tout ce que tu écris rélève plus de la provocation de bas étage qu'autre chose.
B) Tu as réussi l'exploit de dresser presque tout le monde sur ton dos.

Je suppose que ce n'est pas vraiment ce que tu recherchais. A quoi ça sert d'avoir obtenu ce titre (que tus probablement tant convoité de ''membre avancé", si c'est pour être la risée de tout le monde. N'oublies pas que ce titre implique, de ta part, une certaine responsabilité vis-à-vis de ce forum. Or que fais-tu, toi ? Tu es TROP présent... De sorte que tes innombrables messages, souvent aussi mal-à-propos qu'agaçants, prennent finalement des allures de pop-up indésirables. Bref, tu inondes ce forum d'ondes parasites.

Un conseil de grand-frère: changes donc de méthode, si tu veux vraiment acquerir une certaine respectabilité.
0

#10 L'utilisateur est hors-ligne   ANGE FELIX Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
861
Inscrit :
02-avril 05

Posté 19 mai 2005 - 12:40

L-M Gaslé, le Wednesday 18 May 2005, 19:42, dit :

Salut...

Ange-Félix, tout le monde sur ce forum croit dur comme fer que tu es à la solde d'IOG. Si c'est vrai, saches que tu t'y prends vraiment très mal. Car en fait, tu ne fais que le desservir ton Patron; et si j'étais lui, il y a longtemps que je t'aurais viré. Car je n'imagine pas IOG utiliser quelqu'un d'aussi maladroit.

Et pour ma part, je crois qu'à vrai dire tu ne roules ni pour IOG ni pour quelqu'un d'autre... sauf peut-être pour toi-même.

D'où ma question: que cherches-tu vraiment, mon frère ?

Cela fait moins de deux petits mois que tu fréquentes ce forum, et je note que tu as réussi deux belles performances en si peu de temps:
    a) Tu as réussi très vite (dès le premier mois) à te propulser au rang de "membre avance". Normal, me diras-tu, avec plus de 12 messages par jour et je ne sais combien de sujets ouverts par toi. Seulement voilà: tout ce que tu écris rélève plus de la provocation de bas étage qu'autre chose.
    B) Tu as réussi l'exploit de dresser presque tout le monde sur ton dos.

Je suppose que ce n'est pas vraiment ce que tu recherchais. A quoi ça sert d'avoir obtenu ce titre (que tus probablement tant convoité de ''membre avancé", si c'est pour être la risée de tout le monde. N'oublies pas que ce titre implique, de ta part, une certaine responsabilité vis-à-vis de ce forum. Or que fais-tu, toi ? Tu es TROP présent... De sorte que tes innombrables messages, souvent aussi mal-à-propos qu'agaçants, prennent finalement des allures de pop-up indésirables. Bref, tu inondes ce forum d'ondes parasites. 

Un conseil de grand-frère: changes donc de méthode, si tu veux vraiment acquerir une certaine respectabilité.
Voir le message


hi hi hi :) tu me fais bien marrer mon grand.
on politique on recois des coups et on doit savopir les redonner les coups.
moi je fou furieux que vous critiquer un president qui ne cherche a aboutir a une solution et de rassembler les djiboutiens.mais vous ne faite meme pas un effort de votre coté de saluer son travail.uniquement vous etes la dans ce forum a le salir de tout les noms,et je me demande si vous n´etes sale vous meme.
vous etes tous des bandes de raleurs,parceque vous n´avez rien a foutre et le kat vous monte dans le crane et vous extermine.
je poser une solution a faire un effort de cotisation de 50fr a chacun,pour pouvoir nettoiyer les salatés et poubelles sur la ville. mais personne n´ose lever son petit doigt.
mais critiquer et avoir une grande geulle ,vous etes tous des grands champions
des tintins debile par le kat =D>
0

#11 L'utilisateur est hors-ligne   Real Ange Felix Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
59
Inscrit :
19-mai 05
Location:
Djibouti

Posté 19 mai 2005 - 01:48

ANGE FELIX, le Thursday 19 May 2005, 12:40, dit :

L-M Gaslé, le Wednesday 18 May 2005, 19:42, dit :

Salut...

Ange-Félix, tout le monde sur ce forum croit dur comme fer que tu es à la solde d'IOG. Si c'est vrai, saches que tu t'y prends vraiment très mal. Car en fait, tu ne fais que le desservir ton Patron; et si j'étais lui, il y a longtemps que je t'aurais viré. Car je n'imagine pas IOG utiliser quelqu'un d'aussi maladroit.

Et pour ma part, je crois qu'à vrai dire tu ne roules ni pour IOG ni pour quelqu'un d'autre... sauf peut-être pour toi-même.

D'où ma question: que cherches-tu vraiment, mon frère ?

Cela fait moins de deux petits mois que tu fréquentes ce forum, et je note que tu as réussi deux belles performances en si peu de temps:
    a) Tu as réussi très vite (dès le premier mois) à te propulser au rang de "membre avance". Normal, me diras-tu, avec plus de 12 messages par jour et je ne sais combien de sujets ouverts par toi. Seulement voilà: tout ce que tu écris rélève plus de la provocation de bas étage qu'autre chose.
    B) Tu as réussi l'exploit de dresser presque tout le monde sur ton dos.

Je suppose que ce n'est pas vraiment ce que tu recherchais. A quoi ça sert d'avoir obtenu ce titre (que tus probablement tant convoité de ''membre avancé", si c'est pour être la risée de tout le monde. N'oublies pas que ce titre implique, de ta part, une certaine responsabilité vis-à-vis de ce forum. Or que fais-tu, toi ? Tu es TROP présent... De sorte que tes innombrables messages, souvent aussi mal-à-propos qu'agaçants, prennent finalement des allures de pop-up indésirables. Bref, tu inondes ce forum d'ondes parasites. 

Un conseil de grand-frère: changes donc de méthode, si tu veux vraiment acquerir une certaine respectabilité.
Voir le message


hi hi hi :) tu me fais bien marrer mon grand.
on politique on recois des coups et on doit savopir les redonner les coups.
moi je fou furieux que vous critiquer un president qui ne cherche a aboutir a une solution et de rassembler les djiboutiens.mais vous ne faite meme pas un effort de votre coté de saluer son travail.uniquement vous etes la dans ce forum a le salir de tout les noms,et je me demande si vous n´etes sale vous meme.
vous etes tous des bandes de raleurs,parceque vous n´avez rien a foutre et le kat vous monte dans le crane et vous extermine.
je poser une solution a faire un effort de cotisation de 50fr a chacun,pour pouvoir nettoiyer les salatés et poubelles sur la ville. mais personne n´ose lever son petit doigt.
mais critiquer et avoir une grande geulle ,vous etes tous des grands champions
des tintins debile par le kat =D>
Voir le message



Arrête de donner une leçon de morale à ces intellectuels, toi qui a un niveau CM2. Walahi tu me surprend depuis ta formation à l'INAP, Initiation Internet et Technologie Web.

Voilà que tu te prends au centre du monde, à proposer des solutions à des gens que tu torture regulièrement.
0

#12 L'utilisateur est hors-ligne   ANGE FELIX Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
861
Inscrit :
02-avril 05

Posté 19 mai 2005 - 02:01

Real Ange Felix, le Thursday 19 May 2005, 11:48, dit :

ANGE FELIX, le Thursday 19 May 2005, 12:40, dit :

L-M Gaslé, le Wednesday 18 May 2005, 19:42, dit :

Salut...

Ange-Félix, tout le monde sur ce forum croit dur comme fer que tu es à la solde d'IOG. Si c'est vrai, saches que tu t'y prends vraiment très mal. Car en fait, tu ne fais que le desservir ton Patron; et si j'étais lui, il y a longtemps que je t'aurais viré. Car je n'imagine pas IOG utiliser quelqu'un d'aussi maladroit.

Et pour ma part, je crois qu'à vrai dire tu ne roules ni pour IOG ni pour quelqu'un d'autre... sauf peut-être pour toi-même.

D'où ma question: que cherches-tu vraiment, mon frère ?

Cela fait moins de deux petits mois que tu fréquentes ce forum, et je note que tu as réussi deux belles performances en si peu de temps:
    a) Tu as réussi très vite (dès le premier mois) à te propulser au rang de "membre avance". Normal, me diras-tu, avec plus de 12 messages par jour et je ne sais combien de sujets ouverts par toi. Seulement voilà: tout ce que tu écris rélève plus de la provocation de bas étage qu'autre chose.
    B) Tu as réussi l'exploit de dresser presque tout le monde sur ton dos.

Je suppose que ce n'est pas vraiment ce que tu recherchais. A quoi ça sert d'avoir obtenu ce titre (que tus probablement tant convoité de ''membre avancé", si c'est pour être la risée de tout le monde. N'oublies pas que ce titre implique, de ta part, une certaine responsabilité vis-à-vis de ce forum. Or que fais-tu, toi ? Tu es TROP présent... De sorte que tes innombrables messages, souvent aussi mal-à-propos qu'agaçants, prennent finalement des allures de pop-up indésirables. Bref, tu inondes ce forum d'ondes parasites. 

Un conseil de grand-frère: changes donc de méthode, si tu veux vraiment acquerir une certaine respectabilité.
Voir le message


hi hi hi :) tu me fais bien marrer mon grand.
on politique on recois des coups et on doit savopir les redonner les coups.
moi je fou furieux que vous critiquer un president qui ne cherche a aboutir a une solution et de rassembler les djiboutiens.mais vous ne faite meme pas un effort de votre coté de saluer son travail.uniquement vous etes la dans ce forum a le salir de tout les noms,et je me demande si vous n´etes sale vous meme.
vous etes tous des bandes de raleurs,parceque vous n´avez rien a foutre et le kat vous monte dans le crane et vous extermine.
je poser une solution a faire un effort de cotisation de 50fr a chacun,pour pouvoir nettoiyer les salatés et poubelles sur la ville. mais personne n´ose lever son petit doigt.
mais critiquer et avoir une grande geulle ,vous etes tous des grands champions
des tintins debile par le kat =D>
Voir le message



Arrête de donner une leçon de morale à ces intellectuels, toi qui a un niveau CM2. Walahi tu me surprend depuis ta formation à l'INAP, Initiation Internet et Technologie Web.

Voilà que tu te prends au centre du monde, à proposer des solutions à des gens que tu torture regulièrement.
Voir le message


combien de fois t´ai je dit ,tu dois un peu grossir.une torture ce une ceremonie B)
0

#13 L'utilisateur est hors-ligne   Real Ange Felix Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
59
Inscrit :
19-mai 05
Location:
Djibouti

Posté 19 mai 2005 - 06:09

ANGE FELIX, le Thursday 19 May 2005, 14:01, dit :

combien de fois t´ai je dit ,tu dois un peu grossir.une torture ce une ceremonie B)
Voir le message


Une céremonie, oui pour toi, mais une souffrance, tu sais pour les autres. Combien tu as nicker des pauvres opposants, et tu invites maintenant le reste de leurs enfants à rentrer au pays. =D> =D>

Warya hadaad walaan tahay tool ku qaabta doon doono.......

En ce qui me concerne, tu dois te mettre au boulot, et arrête tes inepties, pauvre connnnnnnnnnnnnn. Tous ça, c'est notre fontomas, qui t'as envoyé à l'INAP, pour te former 2 semaines à l'initiation en informatique. :angry:

Ton collègue qui te veut du bien.
0

#14 L'utilisateur est hors-ligne   ANGE FELIX Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
861
Inscrit :
02-avril 05

Posté 19 mai 2005 - 06:17

Real Ange Felix, le Thursday 19 May 2005, 16:09, dit :

ANGE FELIX, le Thursday 19 May 2005, 14:01, dit :

combien de fois t´ai je dit ,tu dois un peu grossir.une torture ce une ceremonie B)
Voir le message


Une céremonie, oui pour toi, mais une souffrance, tu sais pour les autres. Combien tu as nicker des pauvres opposants, et tu invites maintenant le reste de leurs enfants à rentrer au pays. =D> =D>

Warya hadaad walaan tahay tool ku qaabta doon doono.......

En ce qui me concerne, tu dois te mettre au boulot, et arrête tes inepties, pauvre connnnnnnnnnnnnn. Tous ça, c'est notre fontomas, qui t'as envoyé à l'INAP, pour te former 2 semaines à l'initiation en informatique. :angry:

Ton collègue qui te veut du bien.
Voir le message

Je suis heureux d´apprendre,que j´ai un fils quelque part a Djibouti et qui porte mon nom.
alors mon petit fils junior,tu cherches ton pere? :P
0

#15 L'utilisateur est hors-ligne   Real Ange Felix Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
59
Inscrit :
19-mai 05
Location:
Djibouti

Posté 19 mai 2005 - 06:28

ANGE FELIX, le Thursday 19 May 2005, 18:17, dit :

Je suis heureux d´apprendre,que j´ai un fils quelque part a Djibouti et qui porte mon nom.
alors mon petit fils junior,tu cherches ton pere? :P
Voir le message


Depuis quand un fou reconnaît son fils, waryaa khashiin, arrêtes tes vomissements , laisse les gens civilisés tranquile, ils ont 20 ans d'avance que toi. Eux au moins, ils étaient sur les bancs des écoles, pendant que toi tu t'occupais de leurs parents opposants.

Idiro t'as déjà dit, c'est pas colmme ça que tu vas faire plaisir notre maître IOG, il doit êtrev fâché dès qu'il voit qu'il y a des igonrants et imbéciles comme dans notre agence. En plus tu es agaçant, tu mes ton grand nez dans la cour des grands (forum Djibnet).

Ton collègue qui te veut du bien.
0

Partager ce sujet :


  • (2 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet