djibnet.com: Sourire - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Sourire ca se passe ds la monde Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   doudou Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
253
Inscrit :
14-mai 03

Posté 09 février 2005 - 08:26

[color=green]
Un soldat afghan a été arrêté et détenu pendant quatre jours par la police après avoir été surpris en train d'avoir des relations sexuelles avec un âne dans un petit village de la province de Paktia, dans le sud-est de l'Afghanistan.

En garnison dans la province voisine de Paktika, le soldat s'était rendu dans un village proche de Gardez (100 km au sud de Kaboul) pour suivre une formation de la police, ont indiqué des témoins. Caché dans une maison en ruine, l'homme s'est accouplé à un âne appartenant à un paysan du village. Le soldat a été surpris dans ses ébats par un jeune garçon qui a immédiatement prévenu la police.

Pris sur le fait, le soldat a justifié son acte en disant être célibataire et n'avoir pas assez d'argent pour se marier. Il a été détenu pendant quatre jours puis libéré sans condamnation. [/color]



Une petite fille de quatre ans a fugué samedi à Alençon (Orne) pour rejoindre son fiancé âgé de six ans, a-t-on appris auprès du commissariat de la ville.

Selon les policiers, "la fillette, qui avait pris soin de remplir un sac à dos avec des effets personnels dont son 'doudou' a quitté le domicile familial samedi matin très tôt, puis a pris le chemin qui mène à la maison du jeune garçon dont elle est éprise".

Cette escapade matinale n'aura duré qu'une demi-heure en tout et pour tout. "Deux personnes qui résident dans la ville ont croisé la petite dans une rue. Elles se sont bien sûr empressées de savoir pourquoi cette fillette était seule dans Alençon à six heures du matin et elles ont accompagné la petite fille jusqu'à l'hôtel de police ", explique l'un des policiers.

Selon les fonctionnaires de police, la fillette a expliqué où elle habitait et a pu ainsi être raccompagnée à ses parents, "particulièrement surpris" de voir leur enfant revenir à la maison entre deux policiers, d'autant qu'ils "ne s'étaient pas aperçus de la disparition de leur petite fille".





Un chômeur américain gagne 49 millions de dollars au loto

Il y a une semaine, Tim Rivers, un ouvrier de 23 ans de Salem dans l'Etat américain d'Indiana, broyait du noir après avoir appris son licenciement. Il a depuis gagné 49 millions de dollars au super-loto.

Il avait acheté son billet de loterie vendredi dernier, la veille du tirage de ce super-loto. "En me réveillant dimanche, j'ai d'abord pensé que j'allais avoir à chercher un nouvel emploi, et que je n'avais pas la moindre idée comment en attendant, j'allais réussir à joindre les deux bouts. Et puis grâce à Dieu, l'argent est arrivé", a-t-il dit en recevant son chèque.

Le jeune homme qui vit dans une caravane avec sa femme Pam et ses deux enfants de 4 ans et de 6 mois, compte maintenant d'abord s'acheter une maison et deux véhicules 4x4.




Un Saoudien de 64 ans vient de prendre pour épouse une fillette de 13 ans pour son 58e mariage et il indique vouloir épouser encore deux femmes pour boucler sa marche nuptiale.

Saleh Al-Saïari, un berger devenu homme d'affaires, a expliqué au journal Asharq Al-Awsat qu'il s'apprêtait à "faire son habituel tirage au sort" pour éliminer l'une des quatre épouses qu'il garde, l'islam n'autorisant pas les hommes à avoir plus de quatre épouses en même temps.

La fillette de 13 ans, avec laquelle il a convolé il y a juste un mois, figure parmi ces quatre femmes, dont l'une doit céder la place à sa future élue. "J'entend boucler (ma vie conjugale) par un 60e mariage", dit-il en rappelant qu'il s'était marié pour la première fois à l'âge de 14 ans.

Il affirme être en "très bonne santé" après ses 58 mariages dont il a eu 36 enfants, notant qu'il s'était marié à "des universitaires et des illettrées". Mais "les épouses modernes sont meilleures parce qu'elles sont éduquées".

La polygamie est en vigueur dans les monarchies conservatrices du Golfe, donnant lieu à des familles nombreuses. Aux Emirats arabes unis, un père de 63 enfants s'était marié l'an dernier pour la douzième fois, avec une femme de 18 ans, dans l'espoir, selon lui, de porter sa progéniture au nombre de 100 et entrer dans le Livre Guinness des records.

Ce message a été modifié par doudou - 09 février 2005 - 08:28 .

0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet