djibnet.com: Republique Du Somaliland: - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Republique Du Somaliland: source de rancoeurs et frustrations? Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Nomad5 Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
68
Inscrit :
07-août 04

Icône du message  Posté 02 novembre 2004 - 02:43

Il est devenu de plus en plus apparent que pour une minorité d'esprits malades, l'évocation meme du Somaliland déclenche une sorte de "réflexe pavlovien": on dénigre systématiquement, calomnie et verse dans la démagogie tribale sans le moindre argument sérieux.

Est-ce un crime de la part d' un gouvernement légitimement élu de respecter la volonté de son peuple?

Ou est-ce plutot un reflet de la xénophobie clanique ambiante "aggravé" notemment par le fait que les Issaks y soient majoritaires?

Doit-on prétendre que Djibouti est une monarchie Mamassane alors qu'une véritable dynastie Mamassane s'accroche illégitimement au pouvoir et pille le pays depuis l'indépendance (il ne s'agit nullement d'une exclusivité Mamassane) ?

Peut-on prétendre que Djibouti est "accaparée" par ces memes Mamassanes qui sont sur-représentés à tous les niveaux (gouvernement,administration,armée sans meme parler de la garde prétorienne du tyran presque exclusivement composée de Mamassane)?

Comment dans un Etat, en cette ére surtout, un sous-clan Issa peut-il monopoliser à lui seul autant de postes stratégiques et de fonctions aussi bien dans l'administration que l'armée alors que les Issas dans leur ensemble ne représentent qu'un tiers de la population totale du pays?

Est-il envisageable qu'un jour la communautée Afar par exemple (qui est au moins aussi nombreux que la communautée Issa à Djibouti) dispose au moins d'un poste de premier-ministre disposant de pouvoirs réels à défaut d'etre "autorisée" à briguer la magistrature supreme?

Comment, dans ces circonstances, peut-on reprocher au Somaliland d'etre un "Etat Issak" alors que les 2/3 au moins de sa population sont issue de cette communauté et que, malgré tout, un président Samarone a été démocratiquement élu et que les autres communautés disposent également de prérogatives non négligeables (répartition équitable des porte-feuilles ministériels et des sièges à l'assemblée, dont le président est issu de la communauté Darod)?

Enfin, pourquoi est-il si difficile pour des individus éduqués, "intellectuels" auto-proclamés de faire preuve d'un minimum d'objectivité et d'esprit critique?



PS: il ne s'agit pas de tout analyser sous un angle ethnique, encore moins d'accuser une communautée particulière dans son ensemble mais surtout de relever les contradictions et l'hypocrisie de certains énergumènes souffrant de malhonneteté intellectuelle...

Ce message a été modifié par Nomad5 - 02 novembre 2004 - 02:57 .

0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   GENERAL Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 006
Inscrit :
12-octobre 04

Posté 10 novembre 2004 - 01:48

nomad tu n est pas bien place pour nous dire ceci.

certes , tu te trompe mon cher ami , djibouti est considere comme un pays a mojiraite issas car 4/5 de sa populations sont des issas , et ceci est reconnu meme par la france qui la nomme autrefois le cote français des issas et des afars .
alors pourquoi cette appelation si une forte majorite n'etait de ce tribu .. ?

de meme tu te trompe au sujets de la repartition de poste a djibouti car chaque tribu dispose d'un siege au parlement ancien qu'un portefeuilles ministerielle...

autrement , je constate que vous defendez les issaks , mais vous je vous affirme qu' une ecrassante majorite des cadre du pays sont d'origine de cette tribu
il faut l'avouer . je ne m'oppose pas a cette realite . car c est un don de dieu

en effet , vs critique les mamassans , en disant qu'ils occupent une majorite des poste a djibouti , alors tu peux me le prouve ?

mais moi je veux vs affirme que c est en somaliland que le tribalisme est le petit dejeuner.
a part la caricature que vous aviez nomme comme president le sieur rayale,
existe-il une fonction aussi puisante qui est exerce par une personne d'une autre tribu different de issaks.?

cependant , as-tu oublie pourquoi les vieux commercant qui se sont enrichi a djibouti tels ibrahim dheree et bahsaneh ont delocalise une grande partie de leur marchandise pour pouvoir s'installe la bas à hargeisa si ce n est pas pour aide leur proche..
de meme que ibrahim dheeree a construit a hargeisa un tres grand restaurant
mais si on reflechi bien , il aurait pu avoir plus de profits ici a djibouti et non a hargeisa...

0

#3 _le droitier (guest)

Groupe :
Invités

Posté 10 novembre 2004 - 04:29

GENERAL, le Wednesday 10 November 2004, 10:48, dit :

nomad tu n est pas bien place pour nous dire ceci.

certes , tu te trompe mon cher ami , djibouti est considere comme un pays a mojiraite issas car 4/5 de sa populations sont des issas , et ceci est reconnu meme par la france qui la nomme autrefois le cote français des issas  et des afars .
alors pourquoi cette appelation si une forte majorite n'etait de ce tribu .. ?

de meme tu te trompe au sujets de la repartition de poste a djibouti car chaque tribu dispose d'un siege au parlement ancien qu'un portefeuilles  ministerielle...

autrement , je constate que vous defendez les issaks , mais vous je vous affirme qu' une ecrassante majorite des cadre du pays sont d'origine  de cette tribu
il faut l'avouer . je  ne m'oppose pas a cette realite . car c est un don de  dieu

en effet , vs critique les mamassans , en disant qu'ils occupent une majorite des  poste a djibouti , alors tu peux me le prouve ? 

mais moi je veux vs affirme que c est en somaliland que le tribalisme est le petit dejeuner.
a part la caricature que vous aviez nomme comme president le sieur rayale,
existe-il une fonction aussi puisante qui est exerce par une personne d'une autre tribu different de issaks.?

cependant ,  as-tu oublie pourquoi les vieux commercant qui se sont enrichi a djibouti tels ibrahim dheree et bahsaneh  ont delocalise une grande partie de leur marchandise pour pouvoir s'installe la bas à hargeisa si ce n est pas pour aide leur proche..
de meme que ibrahim dheeree a construit a hargeisa un tres grand restaurant
  mais si on reflechi bien , il aurait pu avoir plus de profits ici a djibouti et non a hargeisa...

Voir le message

Je suis vraiment désolé Général ,revoyez votre cours d'histoire La Republique de Djibouti s'appelait Territoire français des Afars et des Issas avant l'indépendance de celle-ci,mais Cote Français des Somalis avant 1967.Les Français ont changé de nom pour donner le pouvoir à une faible minorité d'habitants,diviser pour mieux regner. :(
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Desaxee Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
6 658
Inscrit :
11-mai 03

Posté 11 novembre 2004 - 11:42

C'est bien ce que je disais, le tribalisme reprend vite le dessus.
C'est dingue qd meme faut absolument assumer ce besoinn d'affirmer son appartenance tribale.
Nomades et nationalisme !!!!

On peut meme deviner les tribus de l'un ou l'autre qd on voit kil defende la somaliland ou djibouti :P
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet