djibnet.com: Sixty Million Frenchmen Can't Be Wrong - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Sixty Million Frenchmen Can't Be Wrong Que pensez-vous des francais? Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Desaxee Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
6 658
Inscrit :
11-mai 03

Posté 17 avril 2004 - 04:25

Des journalistes s'infiltrent pour décortiquer l'esprit français

LE MONDE | 15.04.04 | 14h51

Les Américains n'y comprennent rien, mais rien. Ils ont beau y mettre du cœur et revoir leurs conceptions du monde, la France provoque chez eux un sentiment d'inquiétante étrangeté. Les économistes ne comprennent pas comment un pays, où les impôts et la dette publique sont si élevés, avec un taux de chômage endémique et une bureaucratie enracinée, est devenu la quatrième puissance économique mondiale.


Ils ne comprennent pas non plus comment on peut avoir le plus fort taux de productivité horaire dans ces conditions… Quant aux diététiciens, ils s'étonnent toujours du fait que les Français vivent si longtemps et n'ont pratiquement pas de problèmes d'obésité alors qu'ils boivent, fument et mangent gras. Non, vraiment, c'est un mystère. A cela s'ajoute l'inénarrable arrogance française, tant et tant rebattue.

Pour tenter de percer ces énigmes, un couple de journalistes canadiens a infiltré la France et les Français pendant deux ans. Ils se sont installés à Paris, ont adopté une vie sociale "à la française", ont sillonné le territoire et visité les différents "pays" dont leurs amis français leur parlaient avec tant de passion. En adoptant une méthode d'anthropologue, ils ont tenté de décrypter les codes, us et coutumes des "indigènes". Le résultat est un livre surprenant et non dénué d'humour, paru fin 2003 en Amérique du Nord (1). Il passe au crible les marottes françaises, du culte de l'Etat à "l'art de l'éloquence", et décortique cet "esprit français".

Premier constat : dans la société française il n'y a pas de coupure nette entre passé et présent, au contraire des Américains du Nord, pour qui le mélange des deux paraît contradictoire. C'est, pensent-ils, ce qui rend les Français "résolument modernes et férocement archaïques à la fois". "Les Français ont inventé le système métrique, le code civil, le TGV et le Concorde. Mais ils produisent toujours des fromages, tel le roquefort, selon une recette vieille de douze siècles, et jouent au tarot, jeu de cartes italien qui date du Moyen Age."

Instructif, ce livre nous apprend par exemple que les soldes sont une tradition qui descend des guildes marchandes du Moyen Age, ou que le fait de fermer les volets d'une maison - chose étrange aux yeux des Anglo-Saxons - serait un réflexe qui date de la taille, un impôt prélevé sous l'Ancien Régime. En effet, les envoyés du percepteur évaluaient son montant en regardant par les fenêtres…

Et cette étude de l'arrogance franchouillarde, alors ? La réponse est simple : c'est à cause d'une conception différente des sphères privée et publique. "Serré contre un inconnu dans le métro, un Américain va sourire et tenter de parler pour marquer la distance. Pour le Français, marquer la distance, c'est surtout ne rien dire." De même, en France on n'hésite pas à exposer ses différends, car le débat fait partie de la sphère publique ; on en profite d'ailleurs pour exercer son "art de l'éloquence". Pour les Américains, au contraire, le débat relève du domaine privé et il est de bon ton d'afficher l'harmonie, même si on n'est pas d'accord. Ça explique beaucoup de choses...

Nous conclurons comme le Wall Street Journal : "Après l'avoir lu, vous penserez toujours que les Français sont arrogants, distants et autoritaires, mais vous saurez pourquoi."

Jean Fiawoumo

(1) Sixty Million Frenchmen Can't Be Wrong (60 millions de Français ne peuvent pas avoir tort), de Jean-Benoît Nadeau et Julie Barlow, éditions Robson Books, 2004, 345 p.


Bon Que pensez-vous des francais : car on a tous , plus ou moins cotoyés des frenchies : que ca soit les profs a Djibouti ou les gens pour ceux qui ont "visité" la France.
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   domi Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
7 521
Inscrit :
15-juillet 03
Gender:
Male
Location:
mars

Posté 29 novembre 2004 - 03:44

alors no answer?
enfin ,je me comprends..


Achetez en ,sinon on n'en vendra pas.

Quand ceux du bas regardent en haut , ils ne voient que des trous du cul . ...

Je ne crois pas en Dieu mais Dieu croit en moi

Si quelquefois tu te sens petit, inutile, démoralisé ou dépressif, n'oublie jamais que tu as été un jour le plus rapide et le meilleur spermatozoïde de ta bande... C'est toi, le grand gagnant !

Mon grand père "bouffait du curé", je "boufferai de l'imam' s'il le faut.
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Walane Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
476
Inscrit :
11-mai 03

Posté 29 novembre 2004 - 04:56

Good food, woman are not bad (look wise) but trop de YAP YAP
French people are never happy. You give them the world they'll ask for the universe!
Disclaimer:
The message on this post reflects solely the opinions of the author who accept no responsibilities for any physical, emotional, moral, material or pyscholigical damage.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
God grant me the courage to change the things that I can control, the serenity to accept the things that I cannot control, and the wisdom to know the difference.
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   domi Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
7 521
Inscrit :
15-juillet 03
Gender:
Male
Location:
mars

Posté 29 novembre 2004 - 10:03

Walane, le Monday 29 November 2004, 13:56, dit :

Good food, woman are not bad (look wise) but trop de YAP YAP
French people are never happy. You give them the world they'll ask for the universe!
Voir le message

yap yap ?
enfin ,je me comprends..


Achetez en ,sinon on n'en vendra pas.

Quand ceux du bas regardent en haut , ils ne voient que des trous du cul . ...

Je ne crois pas en Dieu mais Dieu croit en moi

Si quelquefois tu te sens petit, inutile, démoralisé ou dépressif, n'oublie jamais que tu as été un jour le plus rapide et le meilleur spermatozoïde de ta bande... C'est toi, le grand gagnant !

Mon grand père "bouffait du curé", je "boufferai de l'imam' s'il le faut.
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   Rackam Lenoir Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
30
Inscrit :
15-octobre 04

Posté 30 novembre 2004 - 03:13

Desaxee, le Saturday 17 April 2004, 13:25, dit :

Des journalistes s'infiltrent pour décortiquer l'esprit français

LE MONDE | 15.04.04 | 14h51

Les Américains n'y comprennent rien, mais rien. Ils ont beau y mettre du cœur et revoir leurs conceptions du monde, la France provoque chez eux un sentiment d'inquiétante étrangeté. Les économistes ne comprennent pas comment un pays, où les impôts et la dette publique sont si élevés, avec un taux de chômage endémique et une bureaucratie enracinée, est devenu la quatrième puissance économique mondiale.


Ils ne comprennent pas non plus comment on peut avoir le plus fort taux de productivité horaire dans ces conditions… Quant aux diététiciens, ils s'étonnent toujours du fait que les Français vivent si longtemps et n'ont pratiquement pas de problèmes d'obésité alors qu'ils boivent, fument et mangent gras. Non, vraiment, c'est un mystère. A cela s'ajoute l'inénarrable arrogance française, tant et tant rebattue.

Pour tenter de percer ces énigmes, un couple de journalistes canadiens a infiltré la France et les Français pendant deux ans. Ils se sont installés à Paris, ont adopté une vie sociale "à la française", ont sillonné le territoire et visité les différents "pays" dont leurs amis français leur parlaient avec tant de passion. En adoptant une méthode d'anthropologue, ils ont tenté de décrypter les codes, us et coutumes des "indigènes". Le résultat est un livre surprenant et non dénué d'humour, paru fin 2003 en Amérique du Nord (1). Il passe au crible les marottes françaises, du culte de l'Etat à "l'art de l'éloquence", et décortique cet "esprit français".

Premier constat : dans la société française il n'y a pas de coupure nette entre passé et présent, au contraire des Américains du Nord, pour qui le mélange des deux paraît contradictoire. C'est, pensent-ils, ce qui rend les Français "résolument modernes et férocement archaïques à la fois". "Les Français ont inventé le système métrique, le code civil, le TGV et le Concorde. Mais ils produisent toujours des fromages, tel le roquefort, selon une recette vieille de douze siècles, et jouent au tarot, jeu de cartes italien qui date du Moyen Age."

Instructif, ce livre nous apprend par exemple que les soldes sont une tradition qui descend des guildes marchandes du Moyen Age, ou que le fait de fermer les volets d'une maison - chose étrange aux yeux des Anglo-Saxons - serait un réflexe qui date de la taille, un impôt prélevé sous l'Ancien Régime. En effet, les envoyés du percepteur évaluaient son montant en regardant par les fenêtres…

Et cette étude de l'arrogance franchouillarde, alors ? La réponse est simple : c'est à cause d'une conception différente des sphères privée et publique. "Serré contre un inconnu dans le métro, un Américain va sourire et tenter de parler pour marquer la distance. Pour le Français, marquer la distance, c'est surtout ne rien dire." De même, en France on n'hésite pas à exposer ses différends, car le débat fait partie de la sphère publique ; on en profite d'ailleurs pour exercer son "art de l'éloquence". Pour les Américains, au contraire, le débat relève du domaine privé et il est de bon ton d'afficher l'harmonie, même si on n'est pas d'accord. Ça explique beaucoup de choses...

Nous conclurons comme le Wall Street Journal : "Après l'avoir lu, vous penserez toujours que les Français sont arrogants, distants et autoritaires, mais vous saurez pourquoi."

Jean Fiawoumo

(1) Sixty Million Frenchmen Can't Be Wrong (60 millions de Français ne peuvent pas avoir tort), de Jean-Benoît Nadeau et Julie Barlow, éditions Robson Books, 2004, 345 p.


Bon Que pensez-vous des francais : car on a tous , plus ou moins cotoyés des frenchies : que ca soit les profs a Djibouti ou les gens pour ceux qui ont "visité" la France.
Voir le message


Ah la France, mon deuxieme amour.Il est en ce qui me concerne comprehensible que les francais puissent paraitre arrogants et distants.Deja pour commencer , tout individu se reclamant avoir percu un minimum d'education devrait savoir parler francais, y'a qu'a voir la reine d'angleterre. :D Deuxiemement , je connais un peu les ricains , et je peux categoriquement affirmer que c'est n'est pas en Aveyron ni en Ariege qu'on me demanda si on avaient l'eau courante chez nous en Afrique.Le francais s'il ne te connait pas , il n'a rien a te dire , pas de questions minable a 2francs , pour detendre l'atmosphere ou paraitre plus "friendly". :D Mais d'un autre cote , pour etre juste, il y'a chez les americains , une certaine gentillesse que je n'ai rencontre nulle part ailleurs dans le monde, they're overall good people , et c'est vrai aussi qu'il se prennent autant au serieux que les francais.
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   Rackam Lenoir Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
30
Inscrit :
15-octobre 04

Posté 30 novembre 2004 - 10:59

Rackam Lenoir, le Tuesday 30 November 2004, 0:13, dit :

Desaxee, le Saturday 17 April 2004, 13:25, dit :

Des journalistes s'infiltrent pour décortiquer l'esprit français

LE MONDE | 15.04.04 | 14h51

Les Américains n'y comprennent rien, mais rien. Ils ont beau y mettre du cœur et revoir leurs conceptions du monde, la France provoque chez eux un sentiment d'inquiétante étrangeté. Les économistes ne comprennent pas comment un pays, où les impôts et la dette publique sont si élevés, avec un taux de chômage endémique et une bureaucratie enracinée, est devenu la quatrième puissance économique mondiale.


Ils ne comprennent pas non plus comment on peut avoir le plus fort taux de productivité horaire dans ces conditions… Quant aux diététiciens, ils s'étonnent toujours du fait que les Français vivent si longtemps et n'ont pratiquement pas de problèmes d'obésité alors qu'ils boivent, fument et mangent gras. Non, vraiment, c'est un mystère. A cela s'ajoute l'inénarrable arrogance française, tant et tant rebattue.

Pour tenter de percer ces énigmes, un couple de journalistes canadiens a infiltré la France et les Français pendant deux ans. Ils se sont installés à Paris, ont adopté une vie sociale "à la française", ont sillonné le territoire et visité les différents "pays" dont leurs amis français leur parlaient avec tant de passion. En adoptant une méthode d'anthropologue, ils ont tenté de décrypter les codes, us et coutumes des "indigènes". Le résultat est un livre surprenant et non dénué d'humour, paru fin 2003 en Amérique du Nord (1). Il passe au crible les marottes françaises, du culte de l'Etat à "l'art de l'éloquence", et décortique cet "esprit français".

Premier constat : dans la société française il n'y a pas de coupure nette entre passé et présent, au contraire des Américains du Nord, pour qui le mélange des deux paraît contradictoire. C'est, pensent-ils, ce qui rend les Français "résolument modernes et férocement archaïques à la fois". "Les Français ont inventé le système métrique, le code civil, le TGV et le Concorde. Mais ils produisent toujours des fromages, tel le roquefort, selon une recette vieille de douze siècles, et jouent au tarot, jeu de cartes italien qui date du Moyen Age."

Instructif, ce livre nous apprend par exemple que les soldes sont une tradition qui descend des guildes marchandes du Moyen Age, ou que le fait de fermer les volets d'une maison - chose étrange aux yeux des Anglo-Saxons - serait un réflexe qui date de la taille, un impôt prélevé sous l'Ancien Régime. En effet, les envoyés du percepteur évaluaient son montant en regardant par les fenêtres…

Et cette étude de l'arrogance franchouillarde, alors ? La réponse est simple : c'est à cause d'une conception différente des sphères privée et publique. "Serré contre un inconnu dans le métro, un Américain va sourire et tenter de parler pour marquer la distance. Pour le Français, marquer la distance, c'est surtout ne rien dire." De même, en France on n'hésite pas à exposer ses différends, car le débat fait partie de la sphère publique ; on en profite d'ailleurs pour exercer son "art de l'éloquence". Pour les Américains, au contraire, le débat relève du domaine privé et il est de bon ton d'afficher l'harmonie, même si on n'est pas d'accord. Ça explique beaucoup de choses...

Nous conclurons comme le Wall Street Journal : "Après l'avoir lu, vous penserez toujours que les Français sont arrogants, distants et autoritaires, mais vous saurez pourquoi."

Jean Fiawoumo

(1) Sixty Million Frenchmen Can't Be Wrong (60 millions de Français ne peuvent pas avoir tort), de Jean-Benoît Nadeau et Julie Barlow, éditions Robson Books, 2004, 345 p.


Bon Que pensez-vous des francais : car on a tous , plus ou moins cotoyés des frenchies : que ca soit les profs a Djibouti ou les gens pour ceux qui ont "visité" la France.
Voir le message


Ah la France, mon deuxieme amour.Il est en ce qui me concerne comprehensible que les francais puissent paraitre arrogants et distants.Deja pour commencer , tout individu se reclamant avoir percu un minimum d'education devrait savoir parler francais, y'a qu'a voir la reine d'angleterre. :D Deuxiemement , je connais un peu les ricains , et je peux categoriquement affirmer que c'est n'est pas en Aveyron ni en Ariege qu'on me demanda si on avaient l'eau courante chez nous en Afrique.Le francais s'il ne te connait pas , il n'a rien a te dire , pas de questions minable a 2francs , pour detendre l'atmosphere ou paraitre plus "friendly". :D Mais d'un autre cote , pour etre juste, il y'a chez les americains , une certaine gentillesse que je n'ai rencontre nulle part ailleurs dans le monde, they're overall good people , et c'est vrai aussi qu'ils se prennent moins au serieux que les francais, ou que le reste des europeens..
Voir le message


**edit**

Ce message a été modifié par Rackam Lenoir - 30 novembre 2004 - 11:00 .

0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   bounty Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
632
Inscrit :
23-août 04

Posté 02 décembre 2004 - 08:59

[quote=Desaxee,Saturday 17 April 2004, 13:25]
Des journalistes s'infiltrent pour décortiquer l'esprit français

LE MONDE | 15.04.04 | 14h51

Les Américains n'y comprennent rien, mais rien. Ils ont beau y mettre du cœur et revoir leurs conceptions du monde, la France provoque chez eux un sentiment d'inquiétante étrangeté. Les économistes ne comprennent pas comment un pays, où les impôts et la dette publique sont si élevés, avec un taux de chômage endémique et une bureaucratie enracinée, est devenu la quatrième puissance économique mondiale.


Ils ne comprennent pas non plus comment on peut avoir le plus fort taux de productivité horaire dans ces conditions… Quant aux diététiciens, ils s'étonnent toujours du fait que les Français vivent si longtemps et n'ont pratiquement pas de problèmes d'obésité alors qu'ils boivent, fument et mangent gras. Non, vraiment, c'est un mystère. A cela s'ajoute l'inénarrable arrogance française, tant et tant rebattue.

Pour tenter de percer ces énigmes, un couple de journalistes canadiens a infiltré la France et les Français pendant deux ans. Ils se sont installés à Paris, ont adopté une vie sociale "à la française", ont sillonné le territoire et visité les différents "pays" dont leurs amis français leur parlaient avec tant de passion. En adoptant une méthode d'anthropologue, ils ont tenté de décrypter les codes, us et coutumes des "indigènes". Le résultat est un livre surprenant et non dénué d'humour, paru fin 2003 en Amérique du Nord (1). Il passe au crible les marottes françaises, du culte de l'Etat à "l'art de l'éloquence", et décortique cet "esprit français".

Premier constat : dans la société française il n'y a pas de coupure nette entre passé et présent, au contraire des Américains du Nord, pour qui le mélange des deux paraît contradictoire. C'est, pensent-ils, ce qui rend les Français "résolument modernes et férocement archaïques à la fois". "Les Français ont inventé le système métrique, le code civil, le TGV et le Concorde. Mais ils produisent toujours des fromages, tel le roquefort, selon une recette vieille de douze siècles, et jouent au tarot, jeu de cartes italien qui date du Moyen Age."

Instructif, ce livre nous apprend par exemple que les soldes sont une tradition qui descend des guildes marchandes du Moyen Age, ou que le fait de fermer les volets d'une maison - chose étrange aux yeux des Anglo-Saxons - serait un réflexe qui date de la taille, un impôt prélevé sous l'Ancien Régime. En effet, les envoyés du percepteur évaluaient son montant en regardant par les fenêtres…

Et cette étude de l'arrogance franchouillarde, alors ? La réponse est simple : c'est à cause d'une conception différente des sphères privée et publique. "Serré contre un inconnu dans le métro, un Américain va sourire et tenter de parler pour marquer la distance. Pour le Français, marquer la distance, c'est surtout ne rien dire." De même, en France on n'hésite pas à exposer ses différends, car le débat fait partie de la sphère publique ; on en profite d'ailleurs pour exercer son "art de l'éloquence". Pour les Américains, au contraire,


A les français vraiment ils sont particuliers
Parigot tête de veau
Breton tête de con
Marseillais vaniteux
Sur la nourriture j’ajouterais volontiers les cuisses de grenouilles et les escargots.
Par contre les français arrogants, je dirais des fiers prétentieux
Car peu t on faire fortune avec un français
Il suffit d’acheter un francais au prix du marché
Et de le revendre au prix que le français prétend valoir.
Et puis cette prétention conduit les français à faire tout le contraire de l’anglo saxon
Les anglo roule a gauche
Les français roule a droite
Les anglo-saxons font parti de l’OTAN
Les français n’y sont plus
Les anglo-saxons construits leurs armements militaires avec le concours des états-unis
Les français construits leurs propre porte avions nucléaires tout seul.
Et puis les français aiment la compétition et battre les anglais c’est presque une obsession
Dans tout les domaines, scientifique, sportif, militaires, économiques, sexuel
Et si les américains on du mal a comprendre ces français
Les français on besoin de faire toujours le contraire et de prouver qu’ils on raisons
Alors si demain les anglais décident d’aller en enfer
Alors les français juste pour faire chier les anglais iront aux paradis.
Il suffit de leurs faire croire a un français qu’une JAGUAR est plus beau
Qu’une Peugeot 607 pour que le lendemain il se mette au travail comme un fou
Pour produire une voiture capable de dépasser la JAGUAR.
Alors tant que les anglo-saxons seront les plus forts tu trouveras toujours un
Français pour relever le défi.alors quatrieme puissance mondiale et bien
Si les français y sont parvenues merci aux anglo-saxons…
Les français sont parfois paternaliste, moraliste, humaniste, jacobiste,
Snobisme, mais surtout n’essayer jamais de lui faire la morale
Car la morale c’est le français qui la détient et personne d’autre compris.
A part ca je les aiment bien……………….. :D
0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   KAKA Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
19
Inscrit :
21-décembre 04

Posté 21 décembre 2004 - 06:47

Ne vous trompez pas, les français a Djibouti, c'est pas les Français en France. Les 2 Canadiens font ce qu'ils peuvent pour comprendre des choses simples : chacun sa vie. Il y a autant de différence entre USA et France qu'entre Ethiopie, Somalie et Djibouti.

A vous de voir, maintenant qu'il y a des US a Djibouti faites la comparaison.
0

#9 L'utilisateur est hors-ligne   Toto Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
6 800
Inscrit :
16-mai 03

Posté 22 décembre 2004 - 02:11

Toto souhaiterait obtenir de plus amples informations à propos de ce pseudo tout nouveau, tout beau : KAKA ?

Bien cordialement.
"Et j'ai vu quelques fois, ce que l'homme a cru voir" A.Rimbaud
"Le désordre, c'est l'ordre moins le pouvoir" L.Ferré
"Les bourgeois sont troublés de voir passer les gueux" J.Richepin......
"Je reviendrai et je serai des millions" Spartacus
"Tu ne peux meme pas savoir si Domi est la tete de mon sexe!" Sourcil
"C'est à ton tour d'etre un peu plus précis pierre stp ne fais l'autrIche" Saxarla, 31 janv.2008
"Le monde est une branloire pérenne, je ne peins pas l'être, je peins le passage" Ext. des Essais Livre III. Montaigne
"Le bon sens est le premier et le dernier argument de l'ignorance". Serge Portelli, ext.de "Le sarkozysme sans Sarkozy p.51
″Ce m’est sucre. Le deuil : la joie. Ce m’est suie !″ Jean-Antoine de Baïf...
0

#10 L'utilisateur est hors-ligne   domi Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
7 521
Inscrit :
15-juillet 03
Gender:
Male
Location:
mars

Posté 22 décembre 2004 - 07:15

Toto, le Wednesday 22 December 2004, 11:11, dit :

Toto souhaiterait obtenir de plus amples informations à propos de ce pseudo tout nouveau, tout beau : KAKA ?

Bien cordialement.
Voir le message



J'ai lu que l'épidémie de gastro avait atteint son pic.....
enfin ,je me comprends..


Achetez en ,sinon on n'en vendra pas.

Quand ceux du bas regardent en haut , ils ne voient que des trous du cul . ...

Je ne crois pas en Dieu mais Dieu croit en moi

Si quelquefois tu te sens petit, inutile, démoralisé ou dépressif, n'oublie jamais que tu as été un jour le plus rapide et le meilleur spermatozoïde de ta bande... C'est toi, le grand gagnant !

Mon grand père "bouffait du curé", je "boufferai de l'imam' s'il le faut.
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet