djibnet.com: Des Violences Intercommunautaires À Djibouti - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Des Violences Intercommunautaires À Djibouti Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   thorgal Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
18 355
Inscrit :
07-mai 08
Gender:
Male
Location:
La France et le monde parfois!!

Posté 04 août 2021 - 02:34

Des violences intercommunautaires font au moins trois morts à Djibouti
Les affrontements, qui ont impliqué des Issa et des Afar, se sont produits dans plusieurs quartiers de la capitale, où des maisons ont été incendiées.

Des violences entre communautés au cours desquelles la police est intervenue ont entraîné la mort d’au moins trois personnes, dimanche 1er août à Djibouti, où les incidents de ce type sont extrêmement rares. Les violences, qui ont impliqué des Issa et des Afar, les deux grandes communautés de ce pays de la Corne de l’Afrique, se sont produits dans plusieurs quartiers de la capitale.

« Il a été constaté plusieurs actes criminels d’une extrême gravité. En effet, des maisons ont été incendiées de manière intentionnelle », a déclaré lundi à la télévision publique la procureure de Djibouti, Lamisse Mohamed Saïd. « Des personnes innocentes ont été gratuitement violentées », a-t-elle ajouté, sans évoquer le caractère communautaire de ces incidents.
Mme Saïd a fait état de « trois décès », sans dire si ces derniers sont survenus dans les affrontements ou au cours de l’intervention de la police. Des habitants ont signalé à l’AFP une dizaine de morts, dont un boulanger « lynché par de jeunes Afar », selon l’un d’eux. Selon des témoins, les violences ont commencé en début d’après-midi à Warabaley, où des maisons issa ont été incendiées, et se sont ensuite étendues à d’autres quartiers. Des maisons afar ont notamment été brûlées à PK12, un quartier de la capitale.


Lundi, la vie avait repris son cours normal malgré une forte présence policière dans certains quartiers. L’accès à Internet était cependant erratique et Facebook inaccessible. Les réseaux sociaux djiboutiens s’échauffaient depuis plusieurs jours, après que des affrontements similaires ont eu lieu fin juillet dans la région éthiopienne Somali, près de la frontière sud de Djibouti.

https://www.lemonde....90387_3212.html
"Le boeuf est lent..
Mais la terre est patiente"
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet