djibnet.com: Urgent : Signez La Pétition Pour Soutenir La Jeune Kaltoun - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Urgent : Signez La Pétition Pour Soutenir La Jeune Kaltoun Urgent : Signez la pétition pour soutenir la jeune Kaltoun Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   watson Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
182
Inscrit :
10-novembre 11

Posté 18 mars 2014 - 05:38

Djibouti : Kaltoun Robleh, 15 year old girl ▶ Raped by her teacher



Plus que trois jours pour soutenir la cause de la jeune Kaltoun.


Merci de signer la pétition


Merci de partager et de diffuser cette pétition largement

https://www.causes.com/posts/901873





Interview réalisée par La Voix De Djibouti, Média indépendant basé à Djibouti.
Source Page Facebook : https://www.facebook...djibouti?ref=hl

Nous sommes en février 2013. Kaltoum Robleh Awaleh, adolescente discrète, née le 1er janvier 1997 et élève de 3ème au collège d'enseignent fondamental (CEF) de Dikhil-ville dans le sud-ouest de la République de Djibouti, a alors 16 ans. Dans la soirée du 14 février 2013, au sortir d'une célébration de mariage à laquelle elle assiste, son professeur d'éducation physique et sportive (EPS), Hassan Mohamoud Robleh, dont elle ne soupçonne pas les intentions, entraîne l'adolescente chez lui et la viole. Elle tombe enceinte. Sa famille s'en alarme et une plainte est portée auprès du procureur de la République sous la référence RP782/PR/D/13. Mais cette requête n'est pas suivie d'effet. Pourtant, les faits (viol sur mineure) sont graves, ce sont des faits de crime aux termes du droit pénal djiboutien.

Devant cette situation, l'avocat de la jeune victime saisit le ministre de la Justice et des Affaires pénitentiaires, chargé des droits de l'Homme. Il le fait le 15 septembre 2013. Là non plus, point d'effet à ce jour.

Aussi la mineure, qui a entre-temps accouché d'un enfant, vit l'enfer. Livrée à ce silence judiciaire assourdissant qui laisse impunis les faits de crime dont elle a été victime, la petite Kaltoum Robleh Awaleh est comme anéantie. Elle ne va plus à l'école, pleure souvent et reste cloîtrée au domicile familial, sous les yeux impuissants de sa famille.

Quiconque normalement constitué ne peut qu'être choqué devant pareil drame qui se passe ici à Djibouti et maintenant.

Nous lançons un appel urgent à toutes les organisations de défense des droits humains et à toutes les bonnes volontés du monde pour que justice soit rendue à cette malheureuse et innocente adolescente.
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet