djibnet.com: Lettre Ouverte Au Ministre De L Education Nationale - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Lettre Ouverte Au Ministre De L Education Nationale LES PROF DE SES ET DE STG APPELLENT AU SECOURS Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   ALAHDIN DJ Icône

Groupe :
Membres
Messages :
3
Inscrit :
31-janvier 13

Posté 08 novembre 2013 - 08:27

Lettre ouverte au Ministre de l Education nationale

Objet : l échec de la réforme des séries ES et STG
Nous, enseignant de STG et de SES, lançons un cri d alarme sur la faillite imminente de la réforme des programmes d enseignement des sciences économiques et des sciences de gestion dans les lycées de notre pays.
Notre appel est motivé par des considérations essentiellement professionnelles et citoyennes mais ne vise aucunement une personne ou une institution en particulier.
Nous portons ici à votre connaissance les principales causes de l échec programmé de la reforme de nos séries respectives.
L inspecteur d eco-gestion et de SES cumule à lui seul l essentiel des causes à l origine de la banqueroute totale de la réforme des programmes et des manuels scolaires des filières SES/STG. En effet, les erreurs acadamiques(incompétence),les fautes de français(negligeance),la pauvreté des thémes(suppression de la sociologie sans raison evidente) et leurs répétitions( défaut de supervision), qui se trouvent dans le nouveau manuel de seconde SES, constituent des preuves patentes de la défaillance professionnelle de notre inspection. Faut il rappeler que l inspecteur ECO-GESTION /SES a preferé nommé au CRIPEN des jeunes professeurs inexperimentes au lieu et place des professeurs plus ancien.
Exemple : il nomma au CRIPEN un jeune qu il venait de titulariser en 2011 pour la simple raison qu il était le fils du proprietaire des supermarches NAPOLEON !!!!!! Aujourd hui, c est ce meme « jeune » qui est responsable de l élaboration des programmes et la production des manuels scolaires dans la serie SES.
Les MEILLEURS PROFESSEURS DOTES D UNE EXPERIENCE SOLIDE SUR LE TERRAIN SONT SOIT ECARTER OU SOIT MINORE DANS LE PILOTAGE ET L EXECUTION DE LA REFORME.


L éducation nationale est ravagée par un ouragan de malaise, de mal être et de démotivation généralisée chez la plupart des enseignants et par effet de contagion chez beaucoup d élèves.
En effet, l attitude du professeur démoralisé se transmet à l élève et provoque en lui la destruction à petit feu de cette envie innée d apprendre.

Les professeurs des sciences de gestion et des sciences économiques des lycées dénoncent l attitude irresponsable et intolérable de l inspecteur d Eco-gestion qui a précipité la faillite totale des filières STG et ES qui furent jadis les perles de toutes les séries.


0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   ELMI_ Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
10 603
Inscrit :
06-août 10
Gender:
Male
Location:
NY

Posté 08 novembre 2013 - 10:36

Voir le messageALAHDIN DJ, le 08 November 2013 - 06:27 PM, dit :

Lettre ouverte au Ministre de l Education nationale

Objet : l échec de la réforme des séries ES et STG
Nous, enseignant de STG et de SES, lançons un cri d alarme sur la faillite imminente de la réforme des programmes d enseignement des sciences économiques et des sciences de gestion dans les lycées de notre pays.
Notre appel est motivé par des considérations essentiellement professionnelles et citoyennes mais ne vise aucunement une personne ou une institution en particulier.
Nous portons ici à votre connaissance les principales causes de l échec programmé de la reforme de nos séries respectives.
L inspecteur d eco-gestion et de SES cumule à lui seul l essentiel des causes à l origine de la banqueroute totale de la réforme des programmes et des manuels scolaires des filières SES/STG. En effet, les erreurs acadamiques(incompétence),les fautes de français(negligeance),la pauvreté des thémes(suppression de la sociologie sans raison evidente) et leurs répétitions( défaut de supervision), qui se trouvent dans le nouveau manuel de seconde SES, constituent des preuves patentes de la défaillance professionnelle de notre inspection. Faut il rappeler que l inspecteur ECO-GESTION /SES a preferé nommé au CRIPEN des jeunes professeurs inexperimentes au lieu et place des professeurs plus ancien.
Exemple : il nomma au CRIPEN un jeune qu il venait de titulariser en 2011 pour la simple raison qu il était le fils du proprietaire des supermarches NAPOLEON !!!!!! Aujourd hui, c est ce meme « jeune » qui est responsable de l élaboration des programmes et la production des manuels scolaires dans la serie SES.
Les MEILLEURS PROFESSEURS DOTES D UNE EXPERIENCE SOLIDE SUR LE TERRAIN SONT SOIT ECARTER OU SOIT MINORE DANS LE PILOTAGE ET L EXECUTION DE LA REFORME.


L éducation nationale est ravagée par un ouragan de malaise, de mal être et de démotivation généralisée chez la plupart des enseignants et par effet de contagion chez beaucoup d élèves.
En effet, l attitude du professeur démoralisé se transmet à l élève et provoque en lui la destruction à petit feu de cette envie innée d apprendre.

Les professeurs des sciences de gestion et des sciences économiques des lycées dénoncent l attitude irresponsable et intolérable de l inspecteur d Eco-gestion qui a précipité la faillite totale des filières STG et ES qui furent jadis les perles de toutes les séries.


Clientélisme comme d'habitude à Djibouti et non méritocratie !
Cocorico
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Barrah Patrol Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
721
Inscrit :
01-juin 07
Gender:
Male

Posté 10 novembre 2013 - 02:41

Voir le messageALAHDIN DJ, le 08 November 2013 - 12:27 PM, dit :

Lettre ouverte au Ministre de l Education nationale

Objet : l échec de la réforme des séries ES et STG
Nous, enseignant de STG et de SES, lançons un cri d alarme sur la faillite imminente de la réforme des programmes d enseignement des sciences économiques et des sciences de gestion dans les lycées de notre pays.
Notre appel est motivé par des considérations essentiellement professionnelles et citoyennes mais ne vise aucunement une personne ou une institution en particulier.
Nous portons ici à votre connaissance les principales causes de l échec programmé de la reforme de nos séries respectives.
L inspecteur d eco-gestion et de SES cumule à lui seul l essentiel des causes à l origine de la banqueroute totale de la réforme des programmes et des manuels scolaires des filières SES/STG. En effet, les erreurs acadamiques(incompétence),les fautes de français(negligeance),la pauvreté des thémes(suppression de la sociologie sans raison evidente) et leurs répétitions( défaut de supervision), qui se trouvent dans le nouveau manuel de seconde SES, constituent des preuves patentes de la défaillance professionnelle de notre inspection. Faut il rappeler que l inspecteur ECO-GESTION /SES a preferé nommé au CRIPEN des jeunes professeurs inexperimentes au lieu et place des professeurs plus ancien.
Exemple : il nomma au CRIPEN un jeune qu il venait de titulariser en 2011 pour la simple raison qu il était le fils du proprietaire des supermarches NAPOLEON !!!!!! Aujourd hui, c est ce meme « jeune » qui est responsable de l élaboration des programmes et la production des manuels scolaires dans la serie SES.
Les MEILLEURS PROFESSEURS DOTES D UNE EXPERIENCE SOLIDE SUR LE TERRAIN SONT SOIT ECARTER OU SOIT MINORE DANS LE PILOTAGE ET L EXECUTION DE LA REFORME.


L éducation nationale est ravagée par un ouragan de malaise, de mal être et de démotivation généralisée chez la plupart des enseignants et par effet de contagion chez beaucoup d élèves.
En effet, l attitude du professeur démoralisé se transmet à l élève et provoque en lui la destruction à petit feu de cette envie innée d apprendre.

Les professeurs des sciences de gestion et des sciences économiques des lycées dénoncent l attitude irresponsable et intolérable de l inspecteur d Eco-gestion qui a précipité la faillite totale des filières STG et ES qui furent jadis les perles de toutes les séries.




Depuis quand Djibouti publie des manuels scolaire? Je croyais que la seule imprimerie qu'on avait etait faite pour imprimer les chiffons de propagante du RPP. S'il y a des problemes avec ces manuels il faudrait plutot critiquer l'editeur et non l'inspecteur. Et pour ce qui est de la suppression de la SOCIOLOGIE, je vois pas de quoi pleurer, la sociologie ne sert a rien, tout comme la PHILO et autre cours theorique. Tout les pays sont en train de remettre en cause leur system educatif et ces cours non necessaire apres la crise. Les changements TECHNOLOGIQUE rapides qui se produisent depuis les 13 dernieres annees accentues par la crise financiere et le chomage eleve ont mis en premiere lignes dans de nombreux pays un debat sur la necessite de reformer des systems educatifs desuetes datant des annees 50 et dans plusieurs cas ce sont les professeurs qui bloquent le debat ou les changements et Djibouti n'est pas une exception a cela.
Pour un pays qui est la porte d'entree des plusieurs Fibres dorsale importante du reseau internet, Djibouti devrait privilegier l'apprentissage en ligne et l'enseignement de nouvelles technologie afin de prendre avantage de ces Fibres au lieu d'etre juste un tremplin pour le traffic comme le port. Ce n'est pas seulement la reforme des series STG et ES qui est une echec mais toute la reforme du systeme educatif. Au lieu de privilegier l'education PROFESSIONELLE ces idiots de bureaucrates continuent de privilegier l'education ACADEMIQUE qui est une faillite totale pour Djibouti et continue de perpetuer ce chomage pandemique. Le pays a besoin de jeunes qui sont capable de creer leur propres entreprise et les plus aptes pour ca sont les jeunes qui recoient une formation PROFESSIONELLE mais toute la mentalite du pays et des bureaucrates est sur la formation ACADEMIQUE qui en fin de compte cree un surplus de jeunes trop formes, qui ont passe une grande partie de leur vie en formation et qui bien sure vont rechercher un salaire elevee pour ce temps passe sur les bancs. Tant que cette mentalite ne va pas changer le chomage serait toujours persistant et ce n'est un cours ou deux en demarrage d'entreprise ni de prets bancaire qui vont transformer un academicien en chef d'entreprise et plus particulierement a Djibouti ou les structures de soutien aux entreprises sont inexistantes alors que 1/3 des entreprises font faillite dans la 1ere annee et 1/2 avant la 5e.
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   saida90 Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
236
Inscrit :
31-janvier 10

Posté 12 novembre 2013 - 10:15

Il donne 70.000 DJF a chaque concepteur sans droit d'auteur et il veut produire un livre exemplaire. C'est un beau rêve dit mon cousin prof.
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   saida90 Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
236
Inscrit :
31-janvier 10

Posté 12 novembre 2013 - 10:17

Voir le messagesaida90, le 12 novembre 2013 - 10:15 , dit :

Il donne 70.000 DJF a chaque concepteur sans droit d'auteur et il veut produire un livre exemplaire. C'est un beau rêve dit mon cousin prof.

la il parle de SES je pense.
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet