djibnet.com: Usn Flash Info Sur Lvd - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Usn Flash Info Sur Lvd USN Flash Info sur LVD Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   watson Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
182
Inscrit :
10-novembre 11

Posté 31 octobre 2013 - 05:56


La Ziyaara ou veillée religieuse commémorative du regretté Cheik Osman Waiss aura lieu dimanche 3 novembre 2013 au soir




Comme chaque année, la veillée religieuse commémorative de la mort du regretté Cheik Osman Waiss, grande figure religieuse et héros de la lutte pour l’Indépendance, assassiné dans la seconde moitié des années soixante, aura lieu en son mausolée (maqaam) de la capitale, près du camp militaire qui porte son nom, à savoir le Camp Cheik Osman ou CCO. Elle se déroulera dimanche 3 novembre 2013 à partir de 20 heures.







Le démocrate Abdi Doubad Darar a été libéré ce jour 30 octobre 2013 après 11 jours de détention arbitraire



Le démocrate djiboutien Abdi Doubad Darar, habitant de Balbala dans la banlieue de la capitale et membre de l’USN, illégalement arrêté samedi 19 octobre 2013 vers 13 heures par la police et détenu depuis lors, d’abord au Commissariat central puis au centre de rétention administrative de Nagad où il a été transféré mercredi 23 octobre, a été libéré aujourd’hui mercredi 30 octobre 2013 vers 11 heures, soit 7 jours au-delà de la durée légale maximale possible pour une garde à vue. Parce qu’interpellé sans motif, il n’a jamais été présenté devant le procureur de la République. Il a ainsi passé 11 jours de détention arbitraire, subissant des intimidations verbales répétées visant à le faire renoncer à son engagement politique pour le changement démocratique avec l’USN.

Nous ne pouvons que dénoncer cette atteinte grave aux droits de l’Homme contre laquelle la victime se réserve le droit de porter plainte.

La lutte continue.



Tournée médiatique réussie du président de l’USN, Ahmed Youssouf Houmed





Comme ont pu le suivre les Djiboutiens, le président de l’USN, Ahmed Youssouf Houmed, qui avait quitté Djibouti en août dernier pour la France, a profité de son séjour là-bas pour porter la voix de l’USN et de l’immense majorité des Djiboutiens sur la scène médiatique internationale. Sa tournée médiatique s’est déroulée du 4 au 26 octobre 2013 à et depuis Paris. Il s’est exprimé sur plusieurs grands médias internationaux comme sur des supports de la Diaspora djiboutienne. Il a été interviewé par quatre grandes radios à audience mondiale : Radio France International ou RFI (4 octobre), Africa 1 (7 octobre), Deutche Welle et Voice of America (VOA). Il est aussi passé sur trois grandes chaînes de télévision : le 4 octobre sur Africa24, le 11 octobre sur France24 et le 17 octobre sur TéléSud. De même, il a été l’invité du journal Le Monde et de deux grandes agences de presse : Agence France Press ou AFP (11 octobre 2013) et Panapress (4 octobre). Enfin, il a été joint par trois radios de la Diaspora djiboutienne d’Europe : AlterNantes, Radio RTN et Radio Libre.

Tout au long de ces interventions remarquées, le président de l’USN a décrit la situation de crise post-électorale qui prévaut en République de Djibouti depuis les législatives du 22 février 2013. Il a dénoncé le déni de sa victoire électorale à l’USN par le régime et la répression que celui-ci mène contre les dirigeants, membres et sympathisants de cette coalition. Il a dénoncé les arrestations illégales, détentions arbitraires, condamnations abusives, licenciements sans motif et autres privations d’activités de subsistance. Il a rappelé l’attachement de l’USN à la paix, à l’unité et à la démocratie, soulignant que l’USN privilégie le dialogue comme moyen de sortie de crise. Il a déploré que le dialogue politique USN-Gouvernement ouvert le 14 août 2013 à la demande de l’USN soit bloqué depuis le 14 septembre 2013 du fait du régime après un mois de négociations infructueuses. Le président Youssouf n’a cessé de réaffirmer l’unité des partis d’opposition regroupés au sein de l’USN et l’attachement populaire à cette unité dans la réflexion comme dans l’action.

Par ailleurs, le président de l’USN a été reçu au ministère français des Affaires étrangères (Quai d’Orsay) où il a longuement expliqué la situation post-électorale préoccupante de Djibouti.

A son retour au pays, dimanche 27 octobre 2013 vers 1 heure, le président Youssouf a été accueilli par les dirigeants ainsi que par de nombreux députés et cadres de l’USN. Il a été raccompagné à sa résidence par un impressionnant cortège de véhicules. Et le lendemain, lundi 28 octobre 2013 dans l’après-midi, les militants et sympathisants de l’USN lui ont réservé un accueil populaire massif au Quartier général de la coalition, Cité Maka Moukarama.

La lutte continue.
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet