djibnet.com: Pour Arreh - djibnet.com

Aller au contenu

  • (2 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Pour Arreh Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   the turtle Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
3 622
Inscrit :
12-avril 11

Posté 14 août 2013 - 07:54

Ma Douce Soeur

Que loue, soit cet hasard, un jour, sur mon sentier,
Par un heureux alea mit, toi, cette merveille,
D'une gaiete pareille a l'univers entier.
Plus belle a mille etes, venant du Dieu altier,
Tu es, ma douce soeur. Et, s'Il doit nous chatier,
Pour nous ne saurons quoi, qu'au moins, sur toi, Il veille.

Ton accueil chaleureux, drole et cordial flambeau,
Est pour alimenter les eternelles joies.
Aussi, comment ne pas chanter, meme au tombeau,
La vie et ces hasards qui, agreables et beaux,
Tels des lumineux grains, notre ennui le rougeoient..?

Ce message a été modifié par the turtle - 14 août 2013 - 08:22 .

0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   the turtle Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
3 622
Inscrit :
12-avril 11

Posté 14 août 2013 - 08:04

http://www.djibnet.c...ing-silly-mine/
Voici le poeme que je t'ai promis. L'inspiration est sur ton amour platonique pour la petite banquiere somalienne.

Quant a la forme, en ces temps ou tu es encore a parler de W. Siad, sans etre capable de dire en quoi tient ta "siadiation" , aimerais-je dire que celle-ci est de mon cru. Elle a encore un long chemin a parcourir, avant de me faire passer pour un maitre. Elle doit faire ses plus humbles preuves et resister a mes propres critiques, tout d'abord. D'ailleurs, que je ne l'ai pas encore baptisee, te donne l'idee de l'effort que demande toute pretention.

Enjoy it, bro ...!! :)
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   the turtle Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
3 622
Inscrit :
12-avril 11

Posté 15 août 2013 - 11:31

Voir le messagethe turtle, le 14 août 2013 - 07:54 , dit :

Ma Douce Soeur

Que loue, soit cet hasard, un jour, sur mon sentier,
Par un heureux alea mit, toi, cette merveille,
D'une gaiete pareille a l'univers entier.
Plus belle a mille etes, venant du Dieu altier,
Tu es, ma douce soeur. Et, s'Il doit nous chatier,
Pour nous ne saurons quoi, qu'au moins, sur toi, Il veille.

Ton accueil chaleureux, drole et cordial flambeau,
Est pour alimenter les eternelles joies.
Aussi, comment ne pas chanter, meme au tombeau,
La vie et ces hasards qui, agreables et beaux,
Tels des lumineux grains, notre ennui le rougeoient..?

He le maitre des amours platoniques, as said, counting on you ...!!
:lol:
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Arreh Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
905
Inscrit :
16-novembre 04
Gender:
Male
Location:
Terrien
Interests:
speculation contemplative, extatique

Posté 16 août 2013 - 09:36

Voir le messagethe turtle, le 14 August 2013 - 04:54 PM, dit :

Ma Douce Soeur

Que loue, soit cet hasard, un jour, sur mon sentier,
Par un heureux alea mit, toi, cette merveille,
D'une gaiete pareille a l'univers entier.
Plus belle a mille etes, venant du Dieu altier,
Tu es, ma douce soeur. Et, s'Il doit nous chatier,
Pour nous ne saurons quoi, qu'au moins, sur toi, Il veille.

Ton accueil chaleureux, drole et cordial flambeau,
Est pour alimenter les eternelles joies.
Aussi, comment ne pas chanter, meme au tombeau,
La vie et ces hasards qui, agreables et beaux,
Tels des lumineux grains, notre ennui le rougeoient..?


Tortue, c'est une tres belle piece,comme d'habitude ces vers demontrent o combien tu manie ce style qui t'es tres particulier.
On a l'impression que tu produit les vers comme dans une ligne de production digne d'un taylorisme rigoureux vu les tonnes que tu as poste deja depuis ces dernieres annees, cela montre ton talent.

Cependant on voit la difference des vers qui sont produit resultant d'un sentiment ou des emotions et ceux produit je dirais un peu de maniere juste pour produire des vers.
La difference c'est dans la premiere categorie les vers et les mots nous parlent,vibrent de vie et touchent les ames meme les plus arides.Dans ce registre meme un poeme pas riche en semantique,ni tres bien construit peut saisir les ames car nous autres humains nous sommes essentiellement emotives.
Alors dans la deuxieme categorie on ressent rien malgre l'esthetique et la rigueur,meme venant d'un maitre comme toi,il y'a une certaine aridite emotive dans cette categorie de poeme.

By the way tu peux lire comme Baudelaire dans son poeme Spleen et Ideal est toujours vif dans mon ame depuis que j'ai lu pour la premiere fois en classe de premiere, et ce poeme est plus que jamais present en moi. Ce poeme la, ne possede aucun rime,des longs vers et pourtant tres fort.

Je te conseillerai de ne plus ecrire juste pour ecrire mais d'ecrire uniquement sous l'effet des sentiments et des emotions tu verras.
Fraternellement.

Arreh
Ma Maman
Mine intarissable d'amour et de tendresse pour moi
Apres Allah et Son Messager a la cime des origines de mes emois
En realite maman tu es ma principale porte d'entree vers la felicite divine
Ceci corrobore par tant de hadiths authentiques et nullement une chose vaine
Arreh
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   the turtle Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
3 622
Inscrit :
12-avril 11

Posté 17 août 2013 - 12:31

Cher Arreh,

Plaisir de te lire. Meme s'il saute aux yeux que tu ne sais rien sur les fleurs du mal de Baudelaire. Mais absolument rien. Mon espoir etait que tu racontes tes affinites avec W. Siad. Mais te voila dire n'importe sur mon livre de chevet. Du Arreh pur et beau, comme d'hab'.

Je te soumets le meme poeme mais en inversant les strophes. De sorte que la finale devienne l'introductive, et celle qui occupa cette place anterieurement devienne La finale. Telle perrfection est ma quete pour ma forme. Qu'en penses-tu ..?? Pour ton education, cette partie des fleurs du mal que tu cites souvent sans rien en connaitre, est le genie de baudelaire avec des formes propres a lui. Mais quelque fut son talent, je doute qu'il ait songe ce dont je tente. La permutation des strophes.

Enjoy it again ...!!

Ma Douce Soeur

Ton accueil chaleureux, drole et cordial flambeau,
Est pour alimenter les eternelles joies.
Aussi, comment ne pas chanter, meme au tombeau,
La vie et ces hasards qui, agreables et beaux,
Tels des lumineux grains, notre ennui le rougeoient..?

Que loue, soit cet hasard, un jour, sur mon sentier,
Par un heureux alea mit, toi, cette merveille,
D'une gaiete pareille a l'univers entier.
Plus belle a mille etes, venant du Dieu altier,
Tu es, ma douce soeur. Et, s'Il doit nous chatier,
Pour nous ne saurons quoi, qu'au moins, sur toi, Il veille.

A+ :)
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   mahad1 Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
2 299
Inscrit :
28-novembre 12
Gender:
Male
Location:
Djibouti

Posté 17 août 2013 - 02:46

Remords posthume (1847)

Lorsque tu dormiras, ma belle ténébreuse,
Au fond d'un monument construit en marbre noir,
Et lorsque tu n'auras pour alcôve et manoir
Qu'un caveau pluvieux et qu'une fosse creuse ;

Quand la pierre, opprimant ta poitrine peureuse
Et tes flancs qu'assouplit un charmant nonchaloir,
Empêchera ton coeur de battre et de vouloir,
Et tes pieds de courir leur course aventureuse,

Le tombeau, confident de mon rêve infini
(Car le tombeau toujours comprendra le poète),
Durant ces grandes nuits d'où le somme est banni,

Te dira : " Que vous sert, courtisane imparfaite,
De n'avoir pas connu ce que pleurent les morts ? "
- Et le ver rongera ta peau comme un remords.


Charles Baudelaire.
Seigneur, accorde-moi sagesse (et savoir) et fais-moi rejoindre les gens de bien. Sourate 26.83
0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   the turtle Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
3 622
Inscrit :
12-avril 11

Posté 24 août 2013 - 04:36

Impressionnant...! :blink:
Tu es un fin connaisseur en poesie aussi alors ...?? =D>


Voir le messagemahad1, le 17 août 2013 - 02:46 , dit :

Remords posthume (1847)

Lorsque tu dormiras, ma belle ténébreuse,
Au fond d'un monument construit en marbre noir,
Et lorsque tu n'auras pour alcôve et manoir
Qu'un caveau pluvieux et qu'une fosse creuse ;

Quand la pierre, opprimant ta poitrine peureuse
Et tes flancs qu'assouplit un charmant nonchaloir,
Empêchera ton coeur de battre et de vouloir,
Et tes pieds de courir leur course aventureuse,

Le tombeau, confident de mon rêve infini
(Car le tombeau toujours comprendra le poète),
Durant ces grandes nuits d'où le somme est banni,

Te dira : " Que vous sert, courtisane imparfaite,
De n'avoir pas connu ce que pleurent les morts ? "
- Et le ver rongera ta peau comme un remords.


Charles Baudelaire.

0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   mahad1 Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
2 299
Inscrit :
28-novembre 12
Gender:
Male
Location:
Djibouti

Posté 24 août 2013 - 07:16

Voir le messagethe turtle, le 24 août 2013 - 04:36 , dit :

Impressionnant...! :blink:
Tu es un fin connaisseur en poesie aussi alors ...?? =D>

Remords posthume (1847) est une oeuvre d'Art... dans la catégorie ambiance glauque! Catégorie que j'affectionnais particulièrement a une époque pas si lointaine. ;)

En voici une autre.

LE VAMPIRE (1847).

Toi qui, comme un coup de couteau,
Dans mon cœur plaintif es entrée,
Toi qui, comme un hideux troupeau
De démons, vins, folle et parée,


De mon esprit humilié
Faire ton lit et ton domaine,
— Infâme à qui je suis lié
Comme le forçat à la chaîne,



Comme au jeu le joueur têtu,
Comme à la bouteille l'ivrogne,
Comme aux vermines la charogne,
— Maudite, maudite sois-tu !


J'ai prié le glaive rapide
De conquérir ma liberté,
Et j'ai dit au poison perfide
De secourir ma lâcheté.


Hélas ! le poison et le glaive
M'ont pris en dédain et m'ont dit :
« Tu n'es pas digne qu'on t'enlève
A ton esclavage maudit,


Imbécile ! — de son empire
Si nos efforts te délivraient,
Tes baisers ressusciteraient
Le cadavre de ton vampire ! »

Charles Baudelaire.
Seigneur, accorde-moi sagesse (et savoir) et fais-moi rejoindre les gens de bien. Sourate 26.83
0

#9 L'utilisateur est hors-ligne   the turtle Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
3 622
Inscrit :
12-avril 11

Posté 24 août 2013 - 08:38

Merci l'ami, Mahad, pour cette sublime oeuvre du genie. =D>

Ceci est un autre terrain ou d'emblee je leve une fois de plus mon couvre-chef a tes connaissances. Le glauque, le macabre ou le morbide, comme tu le dis est dit Romantisme. Dommage que tu aies divorce d'avec ce sublime univers.

Ah..! Mahad, sais-tu la der des ders sur ton pote, pioupiou ..??
Il fait, depuis peu, ds la boule de cristal. Mais chez lui, avec des predilections, par leur Absolu, quasi-scientifiques. Il a predit la mort en prison d'un intelligent, qui a deja reussi a commuer en prison, ce qui vaudrait a bien d'autres .... la peine capitale...!
Pauvre pioupiou, quel parchemin d'inepties et d'heresies ....!! :lol:
0

#10 L'utilisateur est hors-ligne   the turtle Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
3 622
Inscrit :
12-avril 11

Posté 25 août 2013 - 05:22

He Mahad,

En attendant que notre brave de Arreh s'extirpe de ses contemplations soufiques, il me plairait de lire d'autres oeuvres, que tu aurais aimees. Alors lache-toi si tu en aurais. =D>

Voir le messagemahad1, le 24 août 2013 - 07:16 , dit :

Remords posthume (1847) est une oeuvre d'Art... dans la catégorie ambiance glauque! Catégorie que j'affectionnais particulièrement a une époque pas si lointaine. ;)

En voici une autre.

LE VAMPIRE (1847).

Toi qui, comme un coup de couteau,
Dans mon cœur plaintif es entrée,
Toi qui, comme un hideux troupeau
De démons, vins, folle et parée,


De mon esprit humilié
Faire ton lit et ton domaine,
— Infâme à qui je suis lié
Comme le forçat à la chaîne,



Comme au jeu le joueur têtu,
Comme à la bouteille l'ivrogne,
Comme aux vermines la charogne,
— Maudite, maudite sois-tu !


J'ai prié le glaive rapide
De conquérir ma liberté,
Et j'ai dit au poison perfide
De secourir ma lâcheté.


Hélas ! le poison et le glaive
M'ont pris en dédain et m'ont dit :
« Tu n'es pas digne qu'on t'enlève
A ton esclavage maudit,


Imbécile ! — de son empire
Si nos efforts te délivraient,
Tes baisers ressusciteraient
Le cadavre de ton vampire ! »

Charles Baudelaire.

0

#11 L'utilisateur est hors-ligne   Arreh Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
905
Inscrit :
16-novembre 04
Gender:
Male
Location:
Terrien
Interests:
speculation contemplative, extatique

Posté 26 août 2013 - 12:57

Je suis emballe comme je fus emballe hier soir en ecoutant des classiques somalis ,vraiment emballe par ce poeme de Baudelaire que je n'ai pas vu auparavant,ce quI est frappant c'est rendre beau ce qui est maussade. On a l'impression de lire une histoire dans ce style,trop sublime

Voir le messagemahad1, le 24 August 2013 - 04:16 PM, dit :

Remords posthume (1847) est une oeuvre d'Art... dans la catégorie ambiance glauque! Catégorie que j'affectionnais particulièrement a une époque pas si lointaine. ;)

En voici une autre.

LE VAMPIRE (1847).

Toi qui, comme un coup de couteau,
Dans mon cœur plaintif es entrée,
Toi qui, comme un hideux troupeau
De démons, vins, folle et parée,


De mon esprit humilié
Faire ton lit et ton domaine,
— Infâme à qui je suis lié
Comme le forçat à la chaîne,



Comme au jeu le joueur têtu,
Comme à la bouteille l'ivrogne,
Comme aux vermines la charogne,
— Maudite, maudite sois-tu !


J'ai prié le glaive rapide
De conquérir ma liberté,
Et j'ai dit au poison perfide
De secourir ma lâcheté.


Hélas ! le poison et le glaive
M'ont pris en dédain et m'ont dit :
« Tu n'es pas digne qu'on t'enlève
A ton esclavage maudit,


Imbécile ! — de son empire
Si nos efforts te délivraient,
Tes baisers ressusciteraient
Le cadavre de ton vampire ! »

Charles Baudelaire.

Ma Maman
Mine intarissable d'amour et de tendresse pour moi
Apres Allah et Son Messager a la cime des origines de mes emois
En realite maman tu es ma principale porte d'entree vers la felicite divine
Ceci corrobore par tant de hadiths authentiques et nullement une chose vaine
Arreh
0

#12 L'utilisateur est hors-ligne   the turtle Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
3 622
Inscrit :
12-avril 11

Posté 26 août 2013 - 05:46

Voir le messageArreh, le 26 août 2013 - 12:57 , dit :

Je suis emballe comme je fus emballe hier soir en ecoutant des classiques somalis ,vraiment emballe par ce poeme de Baudelaire que je n'ai pas vu auparavant,ce quI est frappant c'est rendre beau ce qui est maussade. On a l'impression de lire une histoire dans ce style,trop sublime

Le Soufi est revenu parmi nous ..!!

Au fou...!
Au fou...!
:lol:

(Nice to see you back, bro ..) =D>
0

#13 L'utilisateur est hors-ligne   the turtle Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
3 622
Inscrit :
12-avril 11

Posté 29 août 2013 - 11:47

Mahad,

Rien de neuf a ns offrir ..?
:lol:

Voir le messagemahad1, le 24 août 2013 - 07:16 , dit :

Remords posthume (1847) est une oeuvre d'Art... dans la catégorie ambiance glauque! Catégorie que j'affectionnais particulièrement a une époque pas si lointaine. ;)

En voici une autre.

LE VAMPIRE (1847).

Toi qui, comme un coup de couteau,
Dans mon cœur plaintif es entrée,
Toi qui, comme un hideux troupeau
De démons, vins, folle et parée,


De mon esprit humilié
Faire ton lit et ton domaine,
— Infâme à qui je suis lié
Comme le forçat à la chaîne,



Comme au jeu le joueur têtu,
Comme à la bouteille l'ivrogne,
Comme aux vermines la charogne,
— Maudite, maudite sois-tu !


J'ai prié le glaive rapide
De conquérir ma liberté,
Et j'ai dit au poison perfide
De secourir ma lâcheté.


Hélas ! le poison et le glaive
M'ont pris en dédain et m'ont dit :
« Tu n'es pas digne qu'on t'enlève
A ton esclavage maudit,


Imbécile ! — de son empire
Si nos efforts te délivraient,
Tes baisers ressusciteraient
Le cadavre de ton vampire ! »

Charles Baudelaire.

0

#14 L'utilisateur est hors-ligne   mahad1 Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
2 299
Inscrit :
28-novembre 12
Gender:
Male
Location:
Djibouti

Posté 29 août 2013 - 04:05

Au lecteur (1847).

La sottise, l'erreur, le péché, la lésine,
Occupent nos esprits et travaillent nos corps,
Et nous alimentons nos aimables remords,
Comme les mendiants nourrissent leur vermine.

Nos péchés sont têtus, nos repentirs sont lâches ;
Nous nous faisons payer grassement nos aveux,
Et nous rentrons gaiement dans le chemin bourbeux,
Croyant par de vils pleurs laver toutes nos taches.

Sur l'oreiller du mal c'est Satan Trismégiste
Qui berce longuement notre esprit enchanté,
Et le riche métal de notre volonté
Est tout vaporisé par ce savant chimiste.

C'est le Diable qui tient les fils qui nous remuent !
Aux objets répugnants nous trouvons des appas ;
Chaque jour vers l'Enfer nous descendons d'un pas,
Sans horreur, à travers des ténèbres qui puent.

Ainsi qu'un débauché pauvre qui baise et mange
Le sein martyrisé d'une antique catin,
Nous volons au passage un plaisir clandestin
Que nous pressons bien fort comme une vieille orange.

Serré, fourmillant, comme un million d'helminthes,
Dans nos cerveaux ribote un peuple de Démons,
Et, quand nous respirons, la Mort dans nos poumons
Descend, fleuve invisible, avec de sourdes plaintes.

Si le viol, le poison, le poignard, l'incendie,
N'ont pas encor brodé de leurs plaisants dessins
Le canevas banal de nos piteux destins,
C'est que notre âme, hélas ! n'est pas assez hardie.

Mais parmi les chacals, les panthères, les lices,
Les singes, les scorpions, les vautours, les serpents,
Les monstres glapissants, hurlants, grognants, rampants,
Dans la ménagerie infâme de nos vices,

Il en est un plus laid, plus méchant, plus immonde !
Quoiqu'il ne pousse ni grands gestes ni grands cris,
Il ferait volontiers de la terre un débris
Et dans un bâillement avalerait le monde ;

C'est l'Ennui ! - l'oeil chargé d'un pleur involontaire,
Il rêve d'échafauds en fumant son houka.
Tu le connais, lecteur, ce monstre délicat,
- Hypocrite lecteur, - mon semblable, - mon frère !


Charles Baudelaire.
Seigneur, accorde-moi sagesse (et savoir) et fais-moi rejoindre les gens de bien. Sourate 26.83
0

#15 L'utilisateur est hors-ligne   the turtle Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
3 622
Inscrit :
12-avril 11

Posté 29 août 2013 - 09:09

Merci mahad ..! =D>
0

Partager ce sujet :


  • (2 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet