djibnet.com: La Datation Au Carbone 14 Est Fause Et La Seconde Aussi Fause - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

La Datation Au Carbone 14 Est Fause Et La Seconde Aussi Fause Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   prophessus Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
32
Inscrit :
05-juillet 09

Posté 24 juillet 2013 - 08:50


Face à la réalité d’une vrai SECONDE

Pour comprendre et Mesurer le rythme temporel la GRAVITER est le TEMPS son INDISOCIABLE, car le rythme temporel dépend exclusivement de l’interactivité gravitationnelle de la structure de l’atome soit les TEMPS Intérieurs engendrant en leurs somme (addition) les TEMPS de surface.

Un changement dans son interactivité gravitationnelle engendrera une modification de son intensité gravitationnelle créant une croissance ou une décroissance de la masse de l’atome modifiant ainsi son rythme temporel.

Le rythme temporel croissant ou décroissant d’une structure ou d’un atome dépendra de l’absorption de celui-ci.

Une absorption plus élevé - Temps plus lents - soit une seconde plus longue.

Une absorption moins élevé - Temps plus rapide - soit une seconde plus courte.

La longueur d‘une seconde (structure atomique) est déterminé par l’absorption de particule, le nombre de fragment absorbé lors des collisions de particule et de l’énergie utilisé.

Le model de l’horloge atomique ou peu importe le model créer par l’homme, ceux-ci son incompatible et indirect au véritable temps en temps réel.


Les temps d’origine

Les temps d’origine son variable et NON fixe, prenons par exemple un atome hydrogène évoluant dans une intensité gravitationnelle précise, si nous le déplaçons vers le centre de la terre celui-ci décroitra son rythme temporel, ce même atome évoluant sur une autre planète aurait son propre rythme qui lui dépendrait alors de l’intensité gravitationnel de celle-ci.

Si nous prenons l’ensemble de la table périodique de Mendeleïev sans oublier que chaque élément est constitué de son propre rythme temporel dans sa propre intensité gravitationnelle et que nous la déplacions dans une intensité gravitationnelle plus intense tous les éléments de cette table se verrait alors décroitre leurs rythme temporel et vice versa.

Donc, peu importe l’élément et la particule de la table périodique ceux-ci varieront leurs rythme temporelle qui alors sera déterminé par l’intensité gravitationnelle.

Le soleil est les éléments qui la compose auront leurs propre rythme temporelle tictac – tictac.

Mercure, Vénus, Terre, Mars, la ceinture des Astéroïde, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune et tous les Satellite qui les composent auront chacune d’elle leurs propres rythmes temporels et rythme de vieillissement.


Les Triplets

Prenons par exemple des triplets soit 3 Bébé naissant dans le présent sur terre en 2013 et plaçons un Bébé dans le passé et un autre dans le futures et gardon un bébé dans son présent d’origine.

Vous devez tenir compte de la masse terrestre, car dans le passé elle était plus grosse (temps - seconde plus long) que la masse du présent et dans le future elle sera plus petite (temps - seconde plus courte).

Le Bébé du Présent lorsque celui-ci aura atteint l’âge de 7 ans, celui du Passé n’aura que 6 ans et celui du future aura atteint l’âge de 8 ans.

Les 3 Bébé en évoluant dans 3 intensités gravitationnelles différentes auront un rythme d’évolution temporelle différent.

Donc, Le rythme temporel correspondra à l’intensité gravitationnelle.

Variance dans la masse et dans le temps

Imaginé une seul et unique planète dans un vide émettant son champ de gravité n’ayant aucune source de graviter à proximité, nous obtiendrions exactement le temps d’origine de celle-ci.

Si nous insérons une 2 ièmes planète à proximité de la première, ceux-ci se verront modifier leurs masse, car les 2 champs de gravité se collisionneront, engendrant des fragments d’énergies qui se retrouveront absorbé par les structures atomique composant leurs éléments, ainsi les 2 planètes se verra décroitre leurs rythmes temporel.

Les collisions de particule peuvent avoir lieu à l’intérieur et à l’extérieur des structures de l’atome peu importe l’élément, d’une masse solide, liquide et gazeux, dans un espace de matière ou à travers une structure dimensionnelle et portance, etc.

Ceux-ci s’appliquent à tous les astres composant un ou des systèmes solaires, galaxies, etc.

Cette règle s’applique aussi à l’inflammation de la matière.

Pour mieux comprendre on doit remonter au tout début de la création de l’Univers lorsque l’inflammation à débuter est ces poursuivi tout en croissant jusqu’à aujourd’hui.

Pour appliquer le temps au passé, au présent et au future nous devons tenir compte du rythme de l’inflammation de la matière de ces structures dimensionnelles, de leurs portances et de leurs masses.

Dans le passé : le temps étant plus lent.

Dans le présent : le temps étant plus rapide que le passé, mes plus lent que le future.

Dans le future : le temps étant plus rapide.

Si nous déplacions un objet du présent vers le Passé, cet objet serait plus petit et si nous déplacions encore cet objet mais vers le future cet objet sera plus gros.

Donc, le temps et la grosseur d’un objet (atome) variera selon l’inflammation du passé, présent et futur.

Prenons par exemple la machine à voyagé dans le temps l’Einstein J3X7 et déplaçons la avec un Humain à partir du Présent vers le Passé, la machine en se déplaçant directement d’un point A à B vers la Passé n’a pas subi d’inversion de son inflammation, donc celle-ci et l’Humain auront gardé leurs inflammation d’origine alors ils seront des géant face aux autre humain qui eux seront des Nains (petit Homme), déplaçons l’Einstein du Temps le J3X7 du Présents vers le Future en se déplaçant directement d’un point A à B vers la Future le J3X7 n’a pas subi d’inflammation accéléré, Donc celle-ci et l’Humain auront gardé leurs inflammation d’origine alors ils seront des Nain (petit Homme et machine) et les Humain du futur seront des géants.

Un évènement changer dans le passé par l’Einstein du temps le J3X7 n’aura aucune conséquence sur le présent, car le passé ne peut rattraper le présent et le présent ne peut rattraper le Future, car le temps continue de s’écouler dans le présent même si la machine et l’humain se retrouve dans le passé ou future.

Les erreurs Humaine

Les erreurs Humaine face au temps son pathétique en déterminant par des méthodes indirectes, imprécises et fausse du temps en temps réel.

Prenons par exemple l’homme en utilisant la vitesse de la lumière pour déterminé l’âge de l’univers ou la datation par le carbone 14 pour déterminer l’âge de notre planète et du système solaire.

En s’sachant que L’Univers n’est pas née par Big-Bang mais belle est bien par inflammation et que la datation par le carbone 14 est fausse, car l’évolution du temps du passé, du présent et du future son différents.

L’Univers date de centaine de milliard d’année et non de 13 milliards d’année et le système solaire date de mois de 7 à 8 milliards d’année et l’ensemble de la terre de 6 milliards d’année.

0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   prophessus Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
32
Inscrit :
05-juillet 09

Posté 24 juillet 2013 - 10:16

Voir le messageprophessus, le 24 July 2013 - 08:50 PM, dit :


Face à la réalité d’une vrai SECONDE

Pour comprendre et Mesurer le rythme temporel la GRAVITER est le TEMPS son INDISOCIABLE, car le rythme temporel dépend exclusivement de l’interactivité gravitationnelle de la structure de l’atome soit les TEMPS Intérieurs engendrant en leurs somme (addition) les TEMPS de surface.

Un changement dans son interactivité gravitationnelle engendrera une modification de son intensité gravitationnelle créant une croissance ou une décroissance de la masse de l’atome modifiant ainsi son rythme temporel.

Le rythme temporel croissant ou décroissant d’une structure ou d’un atome dépendra de l’absorption de celui-ci.

Une absorption plus élevé - Temps plus lents - soit une seconde plus longue.

Une absorption moins élevé - Temps plus rapide - soit une seconde plus courte.

La longueur d‘une seconde (structure atomique) est déterminé par l’absorption de particule, le nombre de fragment absorbé lors des collisions de particule et de l’énergie utilisé.

Le model de l’horloge atomique ou peu importe le model créer par l’homme, ceux-ci son incompatible et indirect au véritable temps en temps réel.


Les temps d’origine

Les temps d’origine son variable et NON fixe, prenons par exemple un atome hydrogène évoluant dans une intensité gravitationnelle précise, si nous le déplaçons vers le centre de la terre celui-ci décroitra son rythme temporel, ce même atome évoluant sur une autre planète aurait son propre rythme qui lui dépendrait alors de l’intensité gravitationnel de celle-ci.

Si nous prenons l’ensemble de la table périodique de Mendeleïev sans oublier que chaque élément est constitué de son propre rythme temporel dans sa propre intensité gravitationnelle et que nous la déplacions dans une intensité gravitationnelle plus intense tous les éléments de cette table se verrait alors décroitre leurs rythme temporel et vice versa.

Donc, peu importe l’élément et la particule de la table périodique ceux-ci varieront leurs rythme temporelle qui alors sera déterminé par l’intensité gravitationnelle.

Le soleil est les éléments qui la compose auront leurs propre rythme temporelle tictac – tictac.

Mercure, Vénus, Terre, Mars, la ceinture des Astéroïde, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune et tous les Satellite qui les composent auront chacune d’elle leurs propres rythmes temporels et rythme de vieillissement.


Les Triplets

Prenons par exemple des triplets soit 3 Bébé naissant dans le présent sur terre en 2013 et plaçons un Bébé dans le passé et un autre dans le futures et gardon un bébé dans son présent d’origine.

Vous devez tenir compte de la masse terrestre, car dans le passé elle était plus grosse (temps - seconde plus long) que la masse du présent et dans le future elle sera plus petite (temps - seconde plus courte).

Le Bébé du Présent lorsque celui-ci aura atteint l’âge de 7 ans, celui du Passé n’aura que 6 ans et celui du future aura atteint l’âge de 8 ans.

Les 3 Bébé en évoluant dans 3 intensités gravitationnelles différentes auront un rythme d’évolution temporelle différent.

Donc, Le rythme temporel correspondra à l’intensité gravitationnelle.

Variance dans la masse et dans le temps

Imaginé une seul et unique planète dans un vide émettant son champ de gravité n’ayant aucune source de graviter à proximité, nous obtiendrions exactement le temps d’origine de celle-ci.

Si nous insérons une 2 ièmes planète à proximité de la première, ceux-ci se verront modifier leurs masse, car les 2 champs de gravité se collisionneront, engendrant des fragments d’énergies qui se retrouveront absorbé par les structures atomique composant leurs éléments, ainsi les 2 planètes se verra décroitre leurs rythmes temporel.

Les collisions de particule peuvent avoir lieu à l’intérieur et à l’extérieur des structures de l’atome peu importe l’élément, d’une masse solide, liquide et gazeux, dans un espace de matière ou à travers une structure dimensionnelle et portance, etc.

Ceux-ci s’appliquent à tous les astres composant un ou des systèmes solaires, galaxies, etc.

Cette règle s’applique aussi à l’inflammation de la matière.

Pour mieux comprendre on doit remonter au tout début de la création de l’Univers lorsque l’inflammation à débuter est ces poursuivi tout en croissant jusqu’à aujourd’hui.

Pour appliquer le temps au passé, au présent et au future nous devons tenir compte du rythme de l’inflammation de la matière de ces structures dimensionnelles, de leurs portances et de leurs masses.

Dans le passé : le temps étant plus lent.

Dans le présent : le temps étant plus rapide que le passé, mes plus lent que le future.

Dans le future : le temps étant plus rapide.

Si nous déplacions un objet du présent vers le Passé, cet objet serait plus petit et si nous déplacions encore cet objet mais vers le future cet objet sera plus gros.

Donc, le temps et la grosseur d’un objet (atome) variera selon l’inflammation du passé, présent et futur.

Prenons par exemple la machine à voyagé dans le temps l’Einstein J3X7 et déplaçons la avec un Humain à partir du Présent vers le Passé, la machine en se déplaçant directement d’un point A à B vers la Passé n’a pas subi d’inversion de son inflammation, donc celle-ci et l’Humain auront gardé leurs inflammation d’origine alors ils seront des géant face aux autre humain qui eux seront des Nains (petit Homme), déplaçons l’Einstein du Temps le J3X7 du Présents vers le Future en se déplaçant directement d’un point A à B vers la Future le J3X7 n’a pas subi d’inflammation accéléré, Donc celle-ci et l’Humain auront gardé leurs inflammation d’origine alors ils seront des Nain (petit Homme et machine) et les Humain du futur seront des géants.

Un évènement changer dans le passé par l’Einstein du temps le J3X7 n’aura aucune conséquence sur le présent, car le passé ne peut rattraper le présent et le présent ne peut rattraper le Future, car le temps continue de s’écouler dans le présent même si la machine et l’humain se retrouve dans le passé ou future.

Les erreurs Humaine

Les erreurs Humaine face au temps son pathétique en déterminant par des méthodes indirectes, imprécises et fausse du temps en temps réel.

Prenons par exemple l’homme en utilisant la vitesse de la lumière pour déterminé l’âge de l’univers ou la datation par le carbone 14 pour déterminer l’âge de notre planète et du système solaire.

En s’sachant que L’Univers n’est pas née par Big-Bang mais belle est bien par inflammation et que la datation par le carbone 14 est fausse, car l’évolution du temps du passé, du présent et du future son différents.

L’Univers date de centaine de milliard d’année et non de 13 milliards d’année et le système solaire date de mois de 7 à 8 milliards d’année et l’ensemble de la terre de 6 milliards d’année.

Sans oublier que la Terre évolue dans les 10 zones de Vie dans la zone d’inversion d’expansion de notre Système Solaire tout en se déplaçant vers le Soleil.

La Terre évolue présentement à la fin de la 7 IIème zones de Vie.

Les 4 planètes telluriques évoluent dans la zone de transformation d’inversion d’expansion.

Les 4 planètes d’hydrogène évoluent dans la zone de transformation d’expansion.

Sans oublier qu’il a existé 6 planètes telluriques dans le passé avant leurs implosions.

Voici la chronologie exacte des 6 planètes tellurique et d’hydrogène.

1 - Ruptuse

2 - Strakus

3 - Mercure

4 – Mars - Mars ayant dérivé vers l’extérieur après l’implosion de soit Ruptuse ou Strakus pour se positionné par la suit 4 IIème planète entre la Terre et Jupiter.

5 - Venus

6 – Terre

7 – Jupiter

8 – Saturne

9 – Uranus

10 - Neptune



Ce message a été modifié par prophessus - 24 juillet 2013 - 10:17 .

0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   esprit Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
156
Inscrit :
22-janvier 09

Posté 25 juillet 2013 - 08:31

salut et Ramadan karim.

c est tres interressant.pourais je avoir ton lien pour mieux m informer encore plus.


merci cher djbnaute.
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet