djibnet.com: La Voix De Djibouti Du 16 Juin 2013 - Edition No 161 - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

La Voix De Djibouti Du 16 Juin 2013 - Edition No 161 La Voix de Djibouti du 16 juin 2013 - Edition No 161 Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   watson Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
182
Inscrit :
10-novembre 11

Posté 17 juin 2013 - 12:13





La Voix de Djibouti du 16 juin 2013






Édito



L’acharnement politico-judiciaire contre l’USN continue de plus belle : arrestation des militants et leaders de l’opposition, procès en appel renvoyés aux calendes grecques, procès reportés, assistance juridique non autorisée. Le régime djiboutien bafoue quotidiennement la Constitution djiboutienne et les conventions internationales de Droits de l’Homme sous le regard de ses partenaires français, américains et arabes.

Depuis l’accession à l’indépendance, Djibouti n’a pas connu un tel niveau de répression et la prison de Gabode un tel nombre de prisonniers politiques et d’opinion.

Nous alertons la communauté internationale sur la situation et lui demandons de prendre ses responsabilités.

Nous rendons hommage au peuple djiboutien qui revendique sa victoire malgré cette répression.
Ni les actes criminels de la police aux ordres ni les suggestions des sorciers de IOG ne feront plier les démocrates djiboutiens.

Retrouvez dans cette édition l’action de la diaspora djiboutienne et l’appel à l’aide d’un lecteur.




Bonne lecture !
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   thorgal Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
18 659
Inscrit :
07-mai 08
Gender:
Male
Location:
La France et le monde parfois!!

Posté 17 juin 2013 - 05:51

Voir le messagewatson, le 16 juin 2013 - 10:13 , dit :





La Voix de Djibouti du 16 juin 2013






Édito



L’acharnement politico-judiciaire contre l’USN continue de plus belle : arrestation des militants et leaders de l’opposition, procès en appel renvoyés aux calendes grecques, procès reportés, assistance juridique non autorisée. Le régime djiboutien bafoue quotidiennement la Constitution djiboutienne et les conventions internationales de Droits de l’Homme sous le regard de ses partenaires français, américains et arabes.

Depuis l’accession à l’indépendance, Djibouti n’a pas connu un tel niveau de répression et la prison de Gabode un tel nombre de prisonniers politiques et d’opinion.

Nous alertons la communauté internationale sur la situation et lui demandons de prendre ses responsabilités.

Nous rendons hommage au peuple djiboutien qui revendique sa victoire malgré cette répression.
Ni les actes criminels de la police aux ordres ni les suggestions des sorciers de IOG ne feront plier les démocrates djiboutiens.

Retrouvez dans cette édition l’action de la diaspora djiboutienne et l’appel à l’aide d’un lecteur.




Bonne lecture !

A quelques jours de la fête nationale.....
Bien triste tout cela!!
:(
"Le boeuf est lent..
Mais la terre est patiente"
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet