djibnet.com: Corruption En France Et Djibouti: Comparaison N'est Pas Raison - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Corruption En France Et Djibouti: Comparaison N'est Pas Raison Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Arreh Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
905
Inscrit :
16-novembre 04
Gender:
Male
Location:
Terrien
Interests:
speculation contemplative, extatique

Posté 21 avril 2013 - 07:52

Bismilaahi Rahmaani Rahiim

Ici une petite intervention pour apporter quelques points essentiels de fond vis a vis du debat qui fait rage entre certains intervnenant sur ce sujet.

D'abord comparaison n'est pas raison et encore moins une raison de comparer l'incomparable, certes un delit est un delit d'un point de vu moral et juridique mais les peines sont proportionelles a l'intensite du delit en question et a sa portee.

A titre d'illustration un employe qui se sert a titre personel la photocopieuse du ministere ou qui subtilise les stylos et autre papeteries pour ses rejetons commet un delit qui peut etre qualifie de "detournement de bien publique",cependant un piranha qui s'adonne au banditisme de grand chemin en detournant les fonds du projet Sida commet un acte ignoble et desastreux sur tous les plans. Ou bien est ce un employe qui pique un bon d'essence pour sa voiture personelle peut etre compare a celui qui detourne des aides destines a l'hopital Dar ElHanan?

Aux Djibnautes de juger!

Certes le phenomene de corruption est un fleau mondial qui touche tous le pays mais son incidence et ses consequences sont inimaginables dans certains cas.
La corruption en France et en Occident revet des formes et des consequences qui n'ont rien a voir avec celle qui se deroule sous nos cieux. Certes certains faits qui se deroulent en Occident ou en France ont des incidences en Afrique mais souvent avec la complicite des dignitaires africains, les exemples sont legion par exemple au Gabon pays tres riche ou Libreville manque d'eau des semaines et le jerrycanne fait partie des ustensils indispensables de survit.

J'aimerais souligner egalement la difference de l'environement dans lequel se deroule la corruption en Europe et en Afrique et plus precisement en France et a Djibouti.
En France la corruption est souvent de la part de politicien pour financer des campagnes electorales et des entreprises qui exercent un lobbying pour gagner des contrats. Cette corruption se deroule dans des pays qui ont des systemes de sante tres avances, des universites, des infrastuctures qui fonctionnent, dans des pays ou le probleme de la soif est ridicule de mentionner meme. Des pays bien que la perfection n'est pas au rendez ou la liberte d'exp​ression existe, ou les droits de l'homme tres en vigueur bien que critiquable quand a leur application des fois,des elections libres et les succes de ces pays seraient un long chapelet a egrener.

En France ou en Occident en general, bien que les delits de corruption parviennent a passer entre les mailles de l'infrastructure juridique de controle,la glaive de la Loi est implacable quand elle dispose des preuves comme nous le prouve les ennuis juridique de Sarkozy.

A Djibouti le phenomene de corruption des piranhas se deroulent au vu et su de tout le monde. C'est meme percu comme une vertu et certains te retorquerons "waar waan shaqaysanay,je travaille".
Le niveau minimal de detournement est l'utilisation des bons d'essence pour la flotte des Ranges Rovers et autre berlingues des piranhas, leur familles et les amis par extension. Il n'est pas rare d'entendre "waar wu casheeyey, il a bien mange" au terme d'une carriere multiples dans l'administration d'un piranha.

A Djibouti on est dans un pays ou l'immense majorite manque du minimum de la dignite humaine, sante, education,logement decent. Il est immoral et indigne que la valeur d'une Villa (100 millions)d'un piranha a Haramous peut offrir un logement decent a 100 familles, en raison de 5 millions pour construire par maison.Et tout ca theoriquement dans un pays pauvre qui vit sous perfusion d'assistanats, de rentes de Base militaire et des services portuaires.

Dans le volet juridique est ce qu'on peut faire une liste du nombre de personalites ecroues pour corruption a Djibouti depuis 1977, la reponse est zero puisque la corruption comme j'ai mentionne est percu comme un avantage qui vient avec l'emploi, et gare a celui qui ne prend pas avantage il sera tres vite evince. Meme si Boreh aujourdhui se reconcilie avec IOG il sera gracie et vite exonere de ces accusations de detournement, il sera "hadaa walad xalaal en arabe"(celui la est un enfant legitime).

J'en conclurais en disant waar walaalahow(mes freres) nul n'est plus sourd que celui qui ne veut pas entendre, et nul n'est plus aveugle que celui qui ne veut pas voir, et comparaison n'est pas raison.
Il faut donner les institutions comme la Cour des Comptes l'opportunite de jouer leurs roles sans entrave puisque celle ci etait un des deux decrets d'IOG arrive au pouvoir en 1999.La cour des comptes est une parodie comme nous le savons tous, que des parodies.

L'anecdote du troupeau de dromadaires razzie par un autre clan, les proprietaires se sont reuni pour parler de l'incident et l'un d'eux dira "waar geelan maanta lama qaadine, waa huraa la qaaday,ces dromadaires ne sont pas voles aujourdhui mais il ya belle lurette". La morale de l'anecdote, ces detournements sont des forfaits accompli depuis 1977 par la culture de razzia embryonnaire instaure sous feu Gouled et exploite a l'echelle industrielle par IOG et ses piranhas, passe du vol rudimentaire a la sophistication raffine

Ce message a été modifié par Arreh - 21 avril 2013 - 08:03 .

Ma Maman
Mine intarissable d'amour et de tendresse pour moi
Apres Allah et Son Messager a la cime des origines de mes emois
En realite maman tu es ma principale porte d'entree vers la felicite divine
Ceci corrobore par tant de hadiths authentiques et nullement une chose vaine
Arreh
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   the turtle Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
3 622
Inscrit :
12-avril 11

Posté 21 avril 2013 - 09:06

Bon retour parmi la folie, le frere ..!! =D>
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Djiblabla Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
30
Inscrit :
13-juin 12

Posté 21 avril 2013 - 10:26

Une bonne analyse des zigotos qui gouvernent ce tout petit pays qui a pourtant beaucoup d'atouts.
Ces ogres tout droit sortis des tenebres profondes ont pris en otage tout une population pour qu'ils s'entourent d'or et diamant. Rien a faire pour les delogers parce qu'il y aura toujours des plus gros ogres (Borreh, ARA et IGH and Cie) qui vondront a leur tour s'enrichir sur les mietes restants. Un casse-tete pour les citoyens lambda completement abrutis(normal fo s'evader de la dure realite) par des miliers d'heures de seances de khat. :blink:
La solution pour le peuple: Augmentez la dose du khat!! comme ca tout le monde est trankil.
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   CarpeDiem Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
199
Inscrit :
04-avril 09
Gender:
Male
Location:
Djibouti

Posté 22 avril 2013 - 10:04

Beaucoup pensent naïvement que la corruption est universelle et que récemment la France a été, elle aussi, ébranlée par l'affaire Cahuzac. Mais la corruption de ce genre, comme Arreh l'a expliqué en long et en large, reflète bien une corruption qui ne sclerose pas le développement du pays en termes d'infrastructures: la preuve ce sont des pays très avancés dans leur éducation, leur réseau de transport, leurs hôpitaux...

Alors qu'à Djibouti la corruption est un véritable poison qui annihile le développement, le fonctionnement de nos administrations et la vie de tous les citoyens qui s’étouffent dans ce climat crapuleux. Pour vous donner une mesure de l'ampleur de la corruption à Djibouti, souvenez-vous des fortes pluies du 25 mars 2013 qui ont inondés toutes les routes de la capitale (faute de canalisations!) et causés d'énormes dégâts sur de nombreux bâtiments administratifs mal construits ou non entretenus, de nombreuses écoles, cela est un fort indicateur de l'ampleur de la corruption dans un pays.

Pour preuve, je m'appuie sur une étude statistique qui montrait "une très forte corrélation entre l'ampleur des dégâts dans une catastrophe naturelle (inondations, tremblement de terre...) et le niveau de corruption dans ce pays". Pourquoi? Parce que s'il y a corruption, les constructions qui sont faites ne sont pas aux normes, on ne les oblige pas, elles sont faites à l'économie (c'est-à-dire au moindre coût que le budget initialement alloué) parce qu'il faut bien récupérer quelque part l'argent verser en pots-de-vin. Au final les constructions s'effondre plus facilement ou ne tienne pas le choc d'une journée de pluie comme les routes sans canalisation à Djibouti.

Si en France on utilise l'argent pour arriver au pouvoir (Chirac et Sarkozy pour leurs financements occultes de leur campagne ou Cahuzac qui ne déclare pas son argent), à Djibouti on veut arriver au pouvoir pour approcher et utiliser l'argent public qui enrichira sa personne, sa dame et ses amis. Et ça fait des parvenus, des gens qui n’étaient rien avant deviennent des importants après.

Ne dit-on pas que "la politique a besoin d'hommes économiquement disponibles qui ambitionnent de vivre pour la politique et non de la politique". La politique conduit à des hautes fonctions et non à des métiers: une fonction vous responsabilise alors qu'un métier vous fait vivre (médecin, professeur, cuisinier, banquier...).

Comprenons donc que la politique a besoin d'hommes qui ont déjà des métiers très nobles et financièrement en aise et à l'abri grâce à leurs métiers (économiquement disponibles) pour qu'ils ne se servent pas de la politique comme d'un métier pour vivre. Voyons par exemple en France, Copé avec son cabinet d'avocats, Debré avec son cabinet de médecin, Clinton qui est consultant pour des grandes banques et intervient dans des universités ou bien même Berlusconni qui était déjà riche grâce à son empire de telecom... ces gens n'ont pas besoin de la politique pour s'habiller, avoir une voiture, une belle maison parce qu’ils étaient économiquement fière avant d'arriver au pouvoir.

Nos piranhas eux sont voraces parce que la politique leur donne des choses qu'ils n'avaient pas avant: l'argent qu'ils n'avaient par leur métier.
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   thorgal Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
18 654
Inscrit :
07-mai 08
Gender:
Male
Location:
La France et le monde parfois!!

Posté 23 avril 2013 - 08:21

Voir le messagemahad1, le 23 avril 2013 - 12:14 , dit :

Des preuves de ce que tu avances mon cher...Des preuves!!!
CarpeDiem:
Mes témoignages sur la corruptions ne conviennent pas car je suis le gaal...soit
Voici donc des extraits (voir plus haut les textes) de djiboutiens:

Citation

Arreh:
A Djibouti le phenomene de corruption des piranhas se deroulent au vu et su de tout le monde. C'est meme percu comme une vertu et certains te retorquerons "waar waan shaqaysanay,je travaille".
Le niveau minimal de detournement est l'utilisation des bons d'essence pour la flotte des Ranges Rovers et autre berlingues des piranhas, leur familles et les amis par extension. Il n'est pas rare d'entendre "waar wu casheeyey, il a bien mange" au terme d'une carriere multiples dans l'administration d'un piranha.


Citation

Alors qu'à Djibouti la corruption est un véritable poison qui annihile le développement, le fonctionnement de nos administrations et la vie de tous les citoyens qui s’étouffent dans ce climat crapuleux. Pour vous donner une mesure de l'ampleur de la corruption à Djibouti, souvenez-vous des fortes pluies du 25 mars 2013 qui ont inondés toutes les routes de la capitale (faute de canalisations!) et causés d'énormes dégâts sur de nombreux bâtiments administratifs mal construits ou non entretenus, de nombreuses écoles, cela est un fort indicateur de l'ampleur de la corruption dans un pays.


Citation

Djiblabla:
Une bonne analyse des zigotos qui gouvernent ce tout petit pays qui a pourtant beaucoup d'atouts.
Ces ogres tout droit sortis des tenebres profondes ont pris en otage tout une population pour qu'ils s'entourent d'or et diamant. Rien a faire pour les delogers parce qu'il y aura toujours des plus gros ogres (Borreh, ARA et IGH and Cie) qui vondront a leur tour s'enrichir sur les mietes restants.

"Le boeuf est lent..
Mais la terre est patiente"
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet