djibnet.com: Bientôt On Va Nous Demander De Faire Un Mowlid Pour Hitler - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Bientôt On Va Nous Demander De Faire Un Mowlid Pour Hitler Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   suldan Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
37
Inscrit :
08-décembre 11

Posté 30 janvier 2013 - 11:29

Jaaliyadaha Djibouti iyo Somaliland ee Ottawa oo qabanqaabo balaadhan ugu jiira baroordiiq loo sameynayo marxuun Jaamac Maxamuud Xayd

Incroyable mais vrai depuis quand on doit honorer les voleurs, mais on fait il est qui cet homme à part être le frere de la femme du président, pour certain un simple et médiocre fonctionnaire pour la majorité de djiboutien un voleur de premier classe qui a vidé les caisses de l’état au détriment de sa famille. Bientôt on va nous demander de faire un MOWLID pour Hitler.

Waxaa dhamaan la ogeysiinayaa Jaaliyadaha Djibouti iyo Somaliland ee Ottawa iney ka so qeyb galaan baroordiiq loo sameyn doono alle ha u naxariistee gudoomiyihii bangiga dhexe ee Djibouti marxuun Jaamac Maxamuud Xayd. Jaamac qabriigiisa ilaahey ha nuure wuxuu ahaa shaqsi xushmad iyo maamuus weyn ku lahaa Djibouti iyo mandaqadda geeska afrika oo dhan, guulo wax ku ool ahna u soo hooyey dalkiisa iyo shacabweynaha reer Djibouti. Madaasha baroordiiqda waxaa lagu soo bandhigi doona taa...riikh nololeedka Jaamac Muxumed Xayd iyo kaalintii wayneyd ee uu ka qaatey horumarka dhaqaale iyo bulsho ee dalka Djibouti.
Location and Time; Ottawa City Hall, 110 Laurier Avenue West
Sunday, February 3rd, 2013 at 5pm
Contact; Abdiqadir Sonkorleh : (613)600-9059

Ottawa Djibouti and Somaliland communities to hold a memorial for the great Jama Maxamud Xeyd
On Sunday, February 4th, members of the Djibouti and Somaliland diasporas in Ottawa will hold a remembrance ceremony to honour the late Jama Maxamud Xeyd, former governor of the Djibouti Central Bank. Jama Xeyd lifestory and his tremendous contribution to Djibouti social and economic success will be highlighted by those of us who knew him on a personal note or worked with him during his fifteen years tenure as Djibouti top banker.
Location and Time; Ottawa City Hall, 110 Laurier Avenue West
Sunday, February 3rd, 2013 at 5pm
Contact; Abdiqadir Sonkorleh : (613) 600-9059
Des préparatifs d’envergure à Ottawa pour honorer la mémoire de Djama Mahamud Haid
Les communautés djiboutienne et somalilandaise d’Ottawa vous invitent à une cérémonie de prière et de souvenir à la mémoire de Djama Mahamud Haid. L’ancien gouverneur de la Banque Centrale de Djibouti a été sans conteste un des piliers du développement économique et social de Djibouti durant ses quinze années à la tète de la Banque Centrale. La perte de cet homme d’Etat visionnaire et bourreau de travail doté d’un caractère généreux a été durement ressentie à Ottawa. Amis et anciens collaborateurs de Djama Mahamud Haid partagerons leurs commentaires sur la vie, carrière et principales contributions de l’ancien gouverneur.
Location and Time; Ottawa City Hall, 110 Laurier Avenue West
Sunday, February 3rd, 2013 at 5pm
Contact; Abdiqadir Sonkorleh : (613)600-9059Afficher la suite
1

#2 L'utilisateur est hors-ligne   CarpeDiem Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
199
Inscrit :
04-avril 09
Gender:
Male
Location:
Djibouti

Posté 31 janvier 2013 - 09:55

Le ridicule ne tue pas... A Djibouti aussi du 19 au 21 janvier 2013 la banque centrale a ouvert un cahier de condoléances au public pour rendre un dernier hommage au défunt. Comme pour signifier clairement et honteusement qu'à Djibouti, comme il en est dans les dictatures, les institutions publiques appartiennent à
ceux qui le dirigent et on y organise même des prolongations pour prendre part aux larmes (de convention!) des adulateurs.

Pourquoi cet établissement, censé être juridiquement public, qui doit fonctionner normalement, a-t-il été réservé durant 3 jours pour célébrer une disparition qui indiférre la majorité des djiboutiens et n’intéressaient uniquement que les caudataires du gouvernement?

Je constate que cette courtisanerie s'exporte aussi au Canada, en Angleterre... et j'en passe. Pitoyable!
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   suldan Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
37
Inscrit :
08-décembre 11

Posté 31 janvier 2013 - 10:23

Voir le messageCarpeDiem, le 31 janvier 2013 - 09:55 , dit :

Le ridicule ne tue pas... A Djibouti aussi du 19 au 21 janvier 2013 la banque centrale a ouvert un cahier de condoléances au public pour rendre un dernier hommage au défunt. Comme pour signifier clairement et honteusement qu'à Djibouti, comme il en est dans les dictatures, les institutions publiques appartiennent à
ceux qui le dirigent et on y organise même des prolongations pour prendre part aux larmes (de convention!) des adulateurs.

Pourquoi cet établissement, censé être juridiquement public, qui doit fonctionner normalement, a-t-il été réservé durant 3 jours pour célébrer une disparition qui indiférre la majorité des djiboutiens et n’intéressaient uniquement que les caudataires du gouvernement?

Je constate que cette courtisanerie s'exporte aussi au Canada, en Angleterre... et j'en passe. Pitoyable!

Ce qui est malheureux ce que 90% de ces gens ont etes chassés de chez eux par cette meme groupe,les IOG, Haid, Tani, Zakaria............ sont tous des malades mentaux et des criminels, qu'on vient nous dire de faire Mowlid à Ottawa ou ailleurs alors il faut etre malade que eux. L'handicapé mentale qui essaye de faire est un ignorant analphabete qui mendit le Migilis d'Otttawa et il n'a meme pas un lien avec la famille criminel Haid dans le fond il n'est pas meme pas Issack.
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   tonton flingueur Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
19
Inscrit :
07-novembre 11

Posté 31 janvier 2013 - 11:46

Pour honorer la memoire d un haut representant de l Etat, d apres toi, il faut etre de la meme appartenance tribale: cela nous dis suffisament ta haine tribale.
Ce ke je n aime pas ce sont les deux poids, deux mesures: d un cote, on glorifie la mort d un haut representant, en l occurence feu President Hassan Gouled et de l autre, on tire sur la memoire du feu Gouverneur de la Banque de Djib.
Et surtout, ne me crachez pas avec la meme propagande du Pere de la Nation, tout en respectant sa memoire, ce n etait pas un enfant de choeur.
Il faut respecter les morts meme si vous n etes pas d accord et je crois ke c est lache de parler apres la disparituon d une personne...Il est preferable de lui dire les quatres verites en face sinon allez y avec les insultes virtuelles, comme un froussard de premiere qualite.
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   djiblali Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
253
Inscrit :
09-septembre 08

Posté 01 février 2013 - 06:59

Voir le messagetonton flingueur, le 31 January 2013 - 11:46 PM, dit :

Pour honorer la memoire d un haut representant de l Etat, d apres toi, il faut etre de la meme appartenance tribale: cela nous dis suffisament ta haine tribale.
Ce ke je n aime pas ce sont les deux poids, deux mesures: d un cote, on glorifie la mort d un haut representant, en l occurence feu President Hassan Gouled et de l autre, on tire sur la memoire du feu Gouverneur de la Banque de Djib.
Et surtout, ne me crachez pas avec la meme propagande du Pere de la Nation, tout en respectant sa memoire, ce n etait pas un enfant de choeur.
Il faut respecter les morts meme si vous n etes pas d accord et je crois ke c est lache de parler apres la disparituon d une personne...Il est preferable de lui dire les quatres verites en face sinon allez y avec les insultes virtuelles, comme un froussard de premiere qualite.

meme keske tu ns viens foutre ici toi. comment tu peux comparer le pere de la nation a un .... (allaha uu naxaristo) etant donner ke je ss un musulman j dois dire AUN.
je me demande sincerment s il etait fidele a son pays dont il etait gouverneur
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet