djibnet.com: Re: Flash Info -- Le Gigolo De Gendre Du Dictateur Guelleh Invité Au P - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Re: Flash Info -- Le Gigolo De Gendre Du Dictateur Guelleh Invité Au P Re: Flash Info -- Le gigolo de gendre du dictateur Guelleh invité au p Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   watson Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
182
Inscrit :
10-novembre 11

Posté 10 octobre 2012 - 10:29


Flash Info

Le gigolo de gendre du dictateur Guelleh invité au pillage du pays


Le dernier arrivé de la famille dictatoriale, le gigolo de gendre d’Ismaël Omar Guelleh et de Kadra Mahamoud Haïd, un certain Tomy, dont le seul mérite est d’avoir séduit et épousé leur fille aînée Fatouma-Awo, qui s’est jetée dans les bras de ce personnage peu recommandable après que sa mère a éconduit tous ses prétendants respectables, ce Tomy donc qui hante les lieux de débauche de Paris, est vivement invité par le couple à venir se servir à Djibouti. Au détriment des centaines de milliers de Djiboutiens qui souffrent. Il a été décrété entrepreneur et se voit attribuer des marchés juteux. C’est ainsi qu’il a déjà sévi à travers la sinistre Independent Construction Company (ICC) gérée par sa future épouse et un certain Wissam Abdallah Kassim, aujourd’hui en fuite à l’étranger. Avec ICC et Wissam, le gigolo et la fille du dictateur ont pillé le secteur public comme le secteur privé avant de repartir pour Paris avec la caisse estimée à plusieurs millions de dollars.

Afin de faire disparaître l’arme du crime qu’est ICC, le couple dictatorial a ordonné à la justice djiboutienne aux ordres de mettre ses restes aux enchères au profit de l’un de ses protégés, le fonctionnaire et entrepreneur Saïd Mahamoud Del, ce qu’elle a fait par un jugement de juin 2012. Moyennant quoi le gigolo Tomy est revenu à Djibouti pour de nouveaux millions de dollars, après avoir probablement gaspillé avec sa femme la caisse d’ICC. Et il n’est pas revenu seul puisqu’il s’est fait accompagner d’autres petits gigolos qu’il invite à son tour au pillage de Djibouti. Et il est flanqué d’un garde de corps membre de la Garde dite républicaine et donc payé par l’Etat de Djibouti. Et il a déjà reçu au moins deux marchés, l’un en association avec le député et entrepreneur Youssouf Moussa Dawaleh, proche du couple et frère du ministre de l’Economie et des Finances, Ilyas Moussa Dawaleh, qui fait aussi parler de lui en matière de marchés douteux (lire notre édition de dimanche prochain), et l'autre marché directement. Avec Youssouf Moussa Dawaleh, le gigolo a obtenu un marché immobilier colossal dans la capitale, tandis que son marché direct porte sur l’installation de nouveaux lampadaires dans la banlieue populaire djiboutoise de Balbala.

Certains observateurs de la famille dictatoriale murmurent que le couple essaie de retenir le gigolo Tomy auprès de sa fille Fatouma-Awo (à qui il a fait un enfant) à coups de millions de dollars. Aux dépens des Djiboutiens !

On le voit, il n’y aucune limite au pillage de l’Etat et du pays par le dictateur Ismaël Omar Guelleh, sa femme rapace, leurs enfants et leurs proches. Aucune limite. Tandis que nous mourrons, oui nous mourrons de faim, de soif, de maladie et de détresse, alors que nous nous enfonçons dans la pauvreté et la misère à plus de 80% de nos 800 000 habitants, comme s'en fait l'écho chaque semaine La Voix de Djibouti, les ressources de notre pays sont pillées par un couple de sexagénaires et leurs quelques proches. C’est plus que scandaleux.

Jusqu’à quand tolérerons-nous cette situation ?

Ce message a été modifié par watson - 10 octobre 2012 - 10:31 .

0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Dona del fuego Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
938
Inscrit :
03-juillet 03

Posté 11 octobre 2012 - 11:18

Voir le messagewatson, le 10 October 2012 - 07:29 PM, dit :

[center]
[size="4"]Flash Info

[b]Jusqu’à quand tolérerons-nous cette situation ?


Encore un peu...faut croire.

Mais quand le moment arrivera...le sort de Khadaffi sera doux comparé à celui dont je rêve pour nos bourreaux....
L'avenir de l'homme, c'est la femme.

Louis Aragon.

Ce qui est le plus beau chez une Femme c'est sa dignité, et non seulement son corps. Mais il faut être digne pour pouvoir s'en rendre compte!

Unknown

Femme noire, femme obscure
Huile que ne ride nul souffle, huile calme aux flancs de l'athlète, aux flancs des princes du Mali
Gazelle aux attaches célestes, les perles sont étoiles sur la nuit de ta
peau.

Senghor
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   emmanuel9 Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
36
Inscrit :
11-juin 08

Posté 11 octobre 2012 - 11:49

Voir le messageDona del fuego, le 11 October 2012 - 09:18 AM, dit :

Encore un peu...faut croire.

Mais quand le moment arrivera...le sort de Khadaffi sera doux comparé à celui dont je rêve pour nos bourreaux....



on creve dans ce pays, et cet homme dictateur et sa femme nous emmene des gigolos.quel cretin. Tout ca c est a cause de ce fils de pute de Djama Speed, faut le tuer celui la
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Jordie Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
165
Inscrit :
14-juin 11

Posté 12 octobre 2012 - 05:40

Voir le messagewatson, le 10 octobre 2012 - 07:29 , dit :


Flash Info

Le gigolo de gendre du dictateur Guelleh invité au pillage du pays


Le dernier arrivé de la famille dictatoriale, le gigolo de gendre d’Ismaël Omar Guelleh et de Kadra Mahamoud Haïd, un certain Tomy, dont le seul mérite est d’avoir séduit et épousé leur fille aînée Fatouma-Awo, qui s’est jetée dans les bras de ce personnage peu recommandable après que sa mère a éconduit tous ses prétendants respectables, ce Tomy donc qui hante les lieux de débauche de Paris, est vivement invité par le couple à venir se servir à Djibouti. Au détriment des centaines de milliers de Djiboutiens qui souffrent. Il a été décrété entrepreneur et se voit attribuer des marchés juteux. C’est ainsi qu’il a déjà sévi à travers la sinistre Independent Construction Company (ICC) gérée par sa future épouse et un certain Wissam Abdallah Kassim, aujourd’hui en fuite à l’étranger. Avec ICC et Wissam, le gigolo et la fille du dictateur ont pillé le secteur public comme le secteur privé avant de repartir pour Paris avec la caisse estimée à plusieurs millions de dollars.

Afin de faire disparaître l’arme du crime qu’est ICC, le couple dictatorial a ordonné à la justice djiboutienne aux ordres de mettre ses restes aux enchères au profit de l’un de ses protégés, le fonctionnaire et entrepreneur Saïd Mahamoud Del, ce qu’elle a fait par un jugement de juin 2012. Moyennant quoi le gigolo Tomy est revenu à Djibouti pour de nouveaux millions de dollars, après avoir probablement gaspillé avec sa femme la caisse d’ICC. Et il n’est pas revenu seul puisqu’il s’est fait accompagner d’autres petits gigolos qu’il invite à son tour au pillage de Djibouti. Et il est flanqué d’un garde de corps membre de la Garde dite républicaine et donc payé par l’Etat de Djibouti. Et il a déjà reçu au moins deux marchés, l’un en association avec le député et entrepreneur Youssouf Moussa Dawaleh, proche du couple et frère du ministre de l’Economie et des Finances, Ilyas Moussa Dawaleh, qui fait aussi parler de lui en matière de marchés douteux (lire notre édition de dimanche prochain), et l'autre marché directement. Avec Youssouf Moussa Dawaleh, le gigolo a obtenu un marché immobilier colossal dans la capitale, tandis que son marché direct porte sur l’installation de nouveaux lampadaires dans la banlieue populaire djiboutoise de Balbala.

Certains observateurs de la famille dictatoriale murmurent que le couple essaie de retenir le gigolo Tomy auprès de sa fille Fatouma-Awo (à qui il a fait un enfant) à coups de millions de dollars. Aux dépens des Djiboutiens !

On le voit, il n’y aucune limite au pillage de l’Etat et du pays par le dictateur Ismaël Omar Guelleh, sa femme rapace, leurs enfants et leurs proches. Aucune limite. Tandis que nous mourrons, oui nous mourrons de faim, de soif, de maladie et de détresse, alors que nous nous enfonçons dans la pauvreté et la misère à plus de 80% de nos 800 000 habitants, comme s'en fait l'écho chaque semaine La Voix de Djibouti, les ressources de notre pays sont pillées par un couple de sexagénaires et leurs quelques proches. C’est plus que scandaleux.

Jusqu’à quand tolérerons-nous cette situation ?



Ce gigolo donc vs on parler tellement, est 1 mec qui c’est utiliser sa tête et sa 3eme jambes d’une manière tellement efficace qu’ils a même réussit à décrocher la fille du propriétaire de Djibouti son excellence IOG !!!....Alors que vs salle minable que vs êtes ts des chômeurs, vs êtes enfermer dans les mabrazes entrains de chasé les filles de ménage de la classe moyenne composer de Oromo et Ethiopienne.
Alors, ce gigolo et sa famille, ils auront leurs places dans la même villa qu’IOG !!...Ils auront même leurs chambre juste à cote de celle de IOG et quand tas vs petit misérables que vs êtes les moustiques du quartier vs attendront impatiemment votre retour.

Vs êtes tous des jaloux de merde !!...walahiiii
BRAVOO Tomy amuse toi avec ta famille et bonne chance amigos!!!
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet