djibnet.com: J' Aime Le President De La Republique Mais Je N Aime Pas Le Presid - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

J' Aime Le President De La Republique Mais Je N Aime Pas Le Presid Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Rirache Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
85
Inscrit :
28-janvier 09

Posté 13 septembre 2012 - 08:31

Je n’aime pas la politique mais vu les récents évènements en Somali ou ils ont choisi a leur manière un nouveau leader, peut importe comment ils ont choisi mais le fait est qu il a eu un changement et cela en soit est suffisant pour au moins essayer une nouvelle donnée.
La question que je dois me poser est quant est ce l actuel président de djibouti va etre remplacer par un sincère djiboutien ( ne)… mais je pensent plutôt au pourquoi et qu est ce que cela va changer a Djibouti si on le remplace.
La plupart des gens que je connais n’aiment pas l’actuel président de la république de Djibouti et ils pensent que sa politique ( + celle de gouled ) ont fait en sorte qu ils soient aujourd’hui refugies dans les pays occidentaux bien que je pense qu’ ils sont en fait des refugies économiques parce qu ils se sont émigres pour avoir une meilleure vie que Djibouti ne pouvait pas leur garantir.
C’est vrai que le milieu politique est malsain au pays mais je crois que c’est plutôt un problème économique qui fait en sorte que les gens fuient le pays et préfèrent une vie plus secure pour leurs enfants.
Alors j’ai demandé la même question a certains amis qui sont restés au pays et qui mènent la «belle » vie, une belle maison, une 4x4, et surprise surprise ils portent des cravates ce qui est a mon avis très chaud a djib, mais enfin, cela doit etre un signe d’autorité la bas.
Donc, j ai demandé si ils aimaient notre président et la reponse ma tres surprise. Ils m ont dis qu ils aiment le président de la république mais pas le président lui-même… j avais pas compris au début, alors ils me disent que c est notre devoir d etre citoyents de respecter et supporter celui qui est au pouvoir président iel mais on a le droit de reserve de ne pas aimer l actuel personne qui excerce ce pouvoir…
Je demande alors pourquoi ils chantent tous ses louanges lors du 27 juin ( qui est a mon avis l indépendance du pays et non pas l’anniversaire du président ) et la encore, les réponses sont très surprenantes .
Ils me disent comment peuvent-ils franchir la barrière de la peur à Djibouti et dire tout haut ce que les gens pensent tout bas sans être terrifie que tu va perdre ton boulot, ta position sociale, mis en prison, être torture.
Comment se sentir libre lorsqu’ on rapporte aux services secrets celui qui a petee ?
Apparemment c est comme ca qu’ on reconnait un dictature, lorsque tout le monde t applaudissent et chantent tes louanges mais qu’ en vérité, les gens te détestent. La peur te fait dire n importe quoi.
En plus me disent ils, il a pas mieux que lui actuellement..
Remarque, dans djibnet, il y a certains qui vont te sauter au cou lorsque tu dis un mot sur le président et qu’ il est pour eux plus important que leurs propres parents.
A propos des parents, dans ma réflexion, je me suis rappelé que les djiboutiens n’ont pas l’ habitude de parler politique avec leurs parents. On n’a pas cette habitude d’avoir un débat a la maison ou on peut dire a son père, non mais tu as pas raison. Je sais que maintenant qu’ on est devenu des parents, on essaie d être diffèrent avec nos enfants et leur apprendre a avoir une opinion. Mais au pays, c’est encore le père qui a le dernier mot, même si il a tort, le respect nous oblige a baisser bas… C’est dommage mais c est comme ca dans la plupart des foyers.
Par respect pour le parent, on préfère se taire et ne pas avoir une debat avec lui.
Ma question que je me pose alors est comment peut on changer quelque chose si on n a pas appris a la maison de debattre avec nos parents….ne devrait on pas commencer a faire changer les choses chez nous meme avant de voir plus loin.
Il parait qu IOG est vu pas tout ses ministres comme un père djiboutien, sauf qu avec le pouvoir absolu qu il a, il a toujours raison. Sa parole est LOI ( meme divine pour certains djibnautes)
A mon avis, meme si on le remplacer avec un autre, je crois que cela na pas changer grand choses tant que la population n a pas change, tant que les mœurs et les mentalités restes patriarcales et archaïques.
Alors je dis, note problème n’est pas le président de la république ou les gens qui sont au pouvoir, mais nous-mêmes, les djiboutiens et djiboutiennes qui dorment encore et qui attendent qu un vent les fouette pour se reveiller . Il est temps de commencer a eduquer nos enfants differement. C est un travail de long haleine mais c est avec l education qu on reussi.
Tant que les mentalités restes les memes, les loups qui sont au pouvoir, ama ha ordo ama ha kalaho, rien ne vas changer.
Je connais plein de gens, tres bien éduques, très compétents , hommes et femmes mais malheureusement ils sont tous a l extérieur du pays et auraient aime faire quelque chose pour leur pays, et j espere qu un jour, cet vent de l ouest va leur pousser a rentrer au pays mais les connaissants, ils ont tres peu d espoir vu comment les choses se sont developpes ces 20 dernieres annees au pays.
Avant de finir, pardonner moi si mes propos ont offenses certains, je voulais juste donner mon avis sur quelque chose ki me tenait en cœur mais vos critiques sont bienvenus…lorsqu elles sont constructives.

Au plaisir de lire vos commentaires,

Rirache.
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   thorgal Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
18 621
Inscrit :
07-mai 08
Gender:
Male
Location:
La France et le monde parfois!!

Posté 13 septembre 2012 - 10:55

Voir le messageRirache, le 13 septembre 2012 - 06:31 , dit :

Je n’aime pas la politique mais vu les récents évènements en Somali ou ils ont choisi a leur manière un nouveau leader, peut importe comment ils ont choisi mais le fait est qu il a eu un changement et cela en soit est suffisant pour au moins essayer une nouvelle donnée.
La question que je dois me poser est quant est ce l actuel président de djibouti va etre remplacer par un sincère djiboutien ( ne)… mais je pensent plutôt au pourquoi et qu est ce que cela va changer a Djibouti si on le remplace.
La plupart des gens que je connais n’aiment pas l’actuel président de la république de Djibouti et ils pensent que sa politique ( + celle de gouled ) ont fait en sorte qu ils soient aujourd’hui refugies dans les pays occidentaux bien que je pense qu’ ils sont en fait des refugies économiques parce qu ils se sont émigres pour avoir une meilleure vie que Djibouti ne pouvait pas leur garantir.
C’est vrai que le milieu politique est malsain au pays mais je crois que c’est plutôt un problème économique qui fait en sorte que les gens fuient le pays et préfèrent une vie plus secure pour leurs enfants.
Alors j’ai demandé la même question a certains amis qui sont restés au pays et qui mènent la «belle » vie, une belle maison, une 4x4, et surprise surprise ils portent des cravates ce qui est a mon avis très chaud a djib, mais enfin, cela doit etre un signe d’autorité la bas.
Donc, j ai demandé si ils aimaient notre président et la reponse ma tres surprise. Ils m ont dis qu ils aiment le président de la république mais pas le président lui-même… j avais pas compris au début, alors ils me disent que c est notre devoir d etre citoyents de respecter et supporter celui qui est au pouvoir président iel mais on a le droit de reserve de ne pas aimer l actuel personne qui excerce ce pouvoir…
Je demande alors pourquoi ils chantent tous ses louanges lors du 27 juin ( qui est a mon avis l indépendance du pays et non pas l’anniversaire du président ) et la encore, les réponses sont très surprenantes .
Ils me disent comment peuvent-ils franchir la barrière de la peur à Djibouti et dire tout haut ce que les gens pensent tout bas sans être terrifie que tu va perdre ton boulot, ta position sociale, mis en prison, être torture.
Comment se sentir libre lorsqu’ on rapporte aux services secrets celui qui a petee ?
Apparemment c est comme ca qu’ on reconnait un dictature, lorsque tout le monde t applaudissent et chantent tes louanges mais qu’ en vérité, les gens te détestent. La peur te fait dire n importe quoi.
En plus me disent ils, il a pas mieux que lui actuellement..
Remarque, dans djibnet, il y a certains qui vont te sauter au cou lorsque tu dis un mot sur le président et qu’ il est pour eux plus important que leurs propres parents.
A propos des parents, dans ma réflexion, je me suis rappelé que les djiboutiens n’ont pas l’ habitude de parler politique avec leurs parents. On n’a pas cette habitude d’avoir un débat a la maison ou on peut dire a son père, non mais tu as pas raison. Je sais que maintenant qu’ on est devenu des parents, on essaie d être diffèrent avec nos enfants et leur apprendre a avoir une opinion. Mais au pays, c’est encore le père qui a le dernier mot, même si il a tort, le respect nous oblige a baisser bas… C’est dommage mais c est comme ca dans la plupart des foyers.
Par respect pour le parent, on préfère se taire et ne pas avoir une debat avec lui.
Ma question que je me pose alors est comment peut on changer quelque chose si on n a pas appris a la maison de debattre avec nos parents….ne devrait on pas commencer a faire changer les choses chez nous meme avant de voir plus loin.
Il parait qu IOG est vu pas tout ses ministres comme un père djiboutien, sauf qu avec le pouvoir absolu qu il a, il a toujours raison. Sa parole est LOI ( meme divine pour certains djibnautes)
A mon avis, meme si on le remplacer avec un autre, je crois que cela na pas changer grand choses tant que la population n a pas change, tant que les mœurs et les mentalités restes patriarcales et archaïques.
Alors je dis, note problème n’est pas le président de la république ou les gens qui sont au pouvoir, mais nous-mêmes, les djiboutiens et djiboutiennes qui dorment encore et qui attendent qu un vent les fouette pour se reveiller . Il est temps de commencer a eduquer nos enfants differement. C est un travail de long haleine mais c est avec l education qu on reussi.
Tant que les mentalités restes les memes, les loups qui sont au pouvoir, ama ha ordo ama ha kalaho, rien ne vas changer.
Je connais plein de gens, tres bien éduques, très compétents , hommes et femmes mais malheureusement ils sont tous a l extérieur du pays et auraient aime faire quelque chose pour leur pays, et j espere qu un jour, cet vent de l ouest va leur pousser a rentrer au pays mais les connaissants, ils ont tres peu d espoir vu comment les choses se sont developpes ces 20 dernieres annees au pays.
Avant de finir, pardonner moi si mes propos ont offenses certains, je voulais juste donner mon avis sur quelque chose ki me tenait en cœur mais vos critiques sont bienvenus…lorsqu elles sont constructives.

Au plaisir de lire vos commentaires,

Rirache.

Enfin une analyse sérieuse !!!

B)
"Le boeuf est lent..
Mais la terre est patiente"
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Iss Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
94
Inscrit :
23-avril 12

Posté 14 septembre 2012 - 07:15

Votre avez vu juste et raison d'etre poli dans votre analyse. Le gouvernement cree une peur economique pour que les plus intelligents et eduques fuient le pays car les ignorants jouent toujours leur role de mouton ce qui arrange le pere berger. Comme la periode des elections legislative arrive bizarrement il y a plus d'argent dans les caisses du tresor (pas a Haramous). Les salaries vont se mettre en rang (moutons vous etes et moutons vous resterez) et marcher aux pas et aussi tout faire pour ne pas deplaire au systeme car il y va de leur vie et celui de leur famille.
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet