djibnet.com: Le Mouvement Démocratie Encore En Cours? - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Le Mouvement Démocratie Encore En Cours? Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   freeman Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 885
Inscrit :
19-mai 08

Posté 27 novembre 2011 - 08:37

Le mouvement démocratie encore en cours?

Après le printemps Arabe, pour ne pas dire la révolution de gesmin car les autres n'ont pas réellement aboutit, le mouvement démocratique touche désormais certains pays asiatique en premier lieu la Birmanie où la junte militaire commence à donner des signes d'ouvertures.

http://ddemocratie.blogspot.com

Ce message a été modifié par freeman - 27 novembre 2011 - 08:38 .

0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Barrah Patrol Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
721
Inscrit :
01-juin 07
Gender:
Male

Posté 28 novembre 2011 - 12:27

Voir le messagefreeman, le 27 November 2011 - 12:37 PM, dit :

Le mouvement démocratie encore en cours?

Après le printemps Arabe, pour ne pas dire la révolution de gesmin car les autres n'ont pas réellement aboutit, le mouvement démocratique touche désormais certains pays asiatique en premier lieu la Birmanie où la junte militaire commence à donner des signes d'ouvertures.

http://ddemocratie.blogspot.com


Une junte aussi sanguinaire qui abandonne le pouvoir n'est qu'une bonne nouvelle pour ce petit pays.

Et quand va notre ogre abandonner le pouvoir?

Il faut pas n'en plus compter sur l'opposition car au dernier info ils volaient les regionales et les municipales avec l'UMP.



DJIBOUTI (SomalilandPress)–Chaired by the Prime Minister Dileita Mohamed Dileita, an important meeting brought together both sides of a round table the main party leaders members of the Union for the Presidential Majority (UMP) in the walls of the seat central People’s Rally for Progress. The participants discussed preparations for the upcoming municipal and regional elections.

The Union for the Presidential Majority (UMP) yesterday held an important meeting in the headquarters of the Central People’s Rally for Progress. The session was led by the Prime Minister and President of the UMP, M Dileita Mohamed Dileita. It brought together both sides of a round table the primary responsibility of the member parties of the presidential. It is part of municipal and regional elections, scheduled in the month of January.

The meeting was a good opportunity for the Prime Minister Dileita Mohamed Dileita to present the list of names of old and new executive committee members of the UMP. Following the changes that have taken place among the management teams of the Social Democratic Party (PSD) and the National Democratic Party (NDP), two political movements that make up the Union for the Presidential Majority (UMP).

We note in passing that the PSD is currently led by Ms. Hasna Moumin Bahdon. While Mr. Abdurahman Mohamed Allaleh presides over the destinies of the NDP. Finally, the consultation meeting yesterday allowed the Prime Minister Dileita Mohamed Dileita and other heavyweights of the political parties of the presidential debate the preparations for the upcoming municipal and regional elections.

source: http://somalilandpre...n-leaders-24629


Google Traduction

DJIBOUTI (SomalilandPress)-présidé par le Premier ministre Dileita Mohamed Dileita, une importante rencontre a réuni les deux côtés d'une table ronde des principaux dirigeants du parti les membres de l'Union pour la Majorité Présidentielle (UMP) dans les murs du Rassemblement du peuple siège central pour progrès. Les participants ont discuté des préparatifs pour les prochaines élections municipales et régionales.

L'Union pour la Majorité Présidentielle (UMP) a tenu hier une réunion importante dans le siège du Rassemblement du peuple centrafricain pour le progrès. La session était dirigée par le Premier ministre et président de l'UMP, M Dileita Mohamed Dileita. Il a réuni les deux côtés d'une table ronde de la responsabilité première des partis membres de la présidentielle. Il fait partie des élections municipales et régionales, prévue dans le mois de Janvier.

La réunion a été une bonne occasion pour le Premier ministre Dileita Mohamed Dileita de présenter la liste des noms des anciens et nouveaux membres du comité exécutif de l'UMP. Après les changements qui ont eu lieu entre les équipes de direction du Parti social démocrate (PSD) et le Parti national démocrate (NPD), deux mouvements politiques qui composent l'Union pour la Majorité Présidentielle (UMP).

Nous notons au passage que le PSD est actuellement dirigé par Mme Hasna Moumin Bahdon. Bien que M. Abdourahman Mohamed Allaleh préside aux destinées du NPD. Enfin, la réunion de consultation a permis hier le Premier ministre Dileita Mohamed Dileita et les autres poids lourds des partis politiques du débat présidentiel les préparatifs pour les prochaines élections municipales et régionales.
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   moolare Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
79
Inscrit :
15-mars 11

Posté 28 novembre 2011 - 09:36

slt

actuellement, la politique d'oppression est de plus en plus abandonnée au profit d'une politique d'ouverture et des respects des lois des urnes; par exemple, la tunisie, le maroc, l'égypte ont connu leur 1er processus suffrage démocratique et bientôt la lybie inshaallah. Ces pays ont montré que le réveil de la populasse est déterminant dans le processus de changement et d'accession à des élections libres et démocratiques.
Une chose est sûre: chaque période de l'histoire d'un peuple (en bien ou en mal) a une fin; ce qui compte, c'est l'impact qu'elle a eu sur ceux qui y ont vécu. Djibouti est assez mûr pour un changement, il suffira d'un déclic pour déclencher le processus de changement. J'espère juste que ce déclic ne tardera pas à venir... car quand tout disparaît, l'espoir est le seul recours dit-on!!!

peace and milk
personne n'est indispensable

On peut tromper une partie du peuple tout le temps, ou tout le peuple une partie du temps, mais jamais tout le peuple tout le temps

A coeur vaillant rien n'est impossible

Le Dalaï-Lama a dit: "un problème qui a une solution ne doit pas t’inquiéter puisqu'il a une solution; un problème qui n'a pas de solution non plus ne doit plus t'inquièter car il n'y a pas de solution"....pourquoi tant des inquiétudes dans le monde???
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   freeman Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 885
Inscrit :
19-mai 08

Posté 09 décembre 2011 - 02:52

Voir le messagemoolare, le 28 November 2011 - 06:36 PM, dit :

slt

actuellement, la politique d'oppression est de plus en plus abandonnée au profit d'une politique d'ouverture et des respects des lois des urnes; par exemple, la tunisie, le maroc, l'égypte ont connu leur 1er processus suffrage démocratique et bientôt la lybie inshaallah. Ces pays ont montré que le réveil de la populasse est déterminant dans le processus de changement et d'accession à des élections libres et démocratiques.
Une chose est sûre: chaque période de l'histoire d'un peuple (en bien ou en mal) a une fin; ce qui compte, c'est l'impact qu'elle a eu sur ceux qui y ont vécu. Djibouti est assez mûr pour un changement, il suffira d'un déclic pour déclencher le processus de changement. J'espère juste que ce déclic ne tardera pas à venir... car quand tout disparaît, l'espoir est le seul recours dit-on!!!

peace and mil


Le moment tant attendu, commence peut-être à arriver!
La dictature djiboutienne commence sérieusement à toucher à sa fin. Le dictateur peut promettre ce qu'il faut, le temps commence à manquer! C'est bizarre, on a l'impression que les dictateurs ont toujours un coup de retard face aux événements. Ils commencent à promettre des changements démocratiques, lorsqu'il est déjà question de leur départ imminent!
En réalité, qui peut croire aux jurements de notre "bien aimé" dictateur, alors celui-ci avait juré sur le coran de protéger la constitution du pays avant de la piétiner.
Non, il est déjà trop tard pour iog, mais a-t-il seulement conscience de la situation?
Je pense que j'étais un des premiers à écrire qu'une révolution était en marche en tunisie.
Et, quelques jours(semaines) plus tard, c'était la fin du régime Ben Ali. Je disais çà, car je venais de rentrer des vacances quelques mois plutôt de la tunisie et j'avais vu l'atmosphère électrique et l'exaspération des tunisiens qui n'avaient plus peur.
Et, je vous dis ce soir que le régime d'iog ne tiendra pas plus d'un an au maximum, je viens de rentrer des vacances de djibouti et j'ai vu l'atmosphère qui régnait dans le pays.
J'ai vu le décalage entre les déclarations d'iog et la population djiboutienne.
Avant, je pensais qu'on est un peu lent au tant que djiboutien , même si je savais qu'iog ne pouvait pas faire un quatrième mandat et que çà allait exploser avant.
Là, d'après ce que j'ai vu, çà n'ira pas au-delà des municipales ou au pire aux législatifs s'il s'accroche à la kadhafi ou assad avec des milliers de morts. IOG, tu es un homme fini! Le peuple djiboutien doit d'or et déjà se préparer à échapper un scénario à la somalia. J'espère que l'explosion se cotonnera que sur le régime et ses sbires et n'en portera pas la nation djiboutienne toute entière. J'espère!! j'espère!!

Ce message a été modifié par freeman - 09 décembre 2011 - 02:54 .

0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet