djibnet.com: A Vos Mail Djiboutiens ! - djibnet.com

Aller au contenu

  • (2 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

A Vos Mail Djiboutiens ! Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   lawliateh Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
115
Inscrit :
27-janvier 11
Gender:
Male

Posté 01 septembre 2011 - 02:14

Supposez qu'un jour vous soyez arrêté à Djibouti et conduit dans les locaux du SDS ou à la brigade nord de la gendarmeriedu parcque vous êtes suspecté d'être un opposant actif.
Quel est à votre avis le premier mot de l'agent chargé de vous interroger?
Reponse:" pour commencer, ouvrez le mail!"
Le mail s'est donc substitué au carnet d'adresse que les agents de renseignement de Guelleh vous reclamait autrefois.
Un homme averti en vaut deux, comme on dit. Alors chers compatriotes opposants n'oubliez pas de supprimez de vos contacts toutes les personnes qui sont dans le collimateur du régimme ainsi que toutes les données à caractère confidentiel à titre preventif.
1

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Mirgan Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
668
Inscrit :
17-janvier 09

Posté 01 septembre 2011 - 03:20

Voir le messagelawliateh, le 01 September 2011 - 02:14 AM, dit :

Supposez qu'un jour vous soyez arrêté à Djibouti et conduit dans les locaux du SDS ou à la brigade nord de la gendarmeriedu parcque vous êtes suspecté d'être un opposant actif.
Quel est à votre avis le premier mot de l'agent chargé de vous interroger?
Reponse:" pour commencer, ouvrez le mail!"
Le mail s'est donc substitué au carnet d'adresse que les agents de renseignement de Guelleh vous reclamait autrefois.
Un homme averti en vaut deux, comme on dit. Alors chers compatriotes opposants n'oubliez pas de supprimez de vos contacts toutes les personnes qui sont dans le collimateur du régimme ainsi que toutes les données à caractère confidentiel à titre preventif.


Pardon de ne pas t'avoir répondu dans l'autre post Lawliateh mais je suis d'accord avec toi sur le principe, c'est-à-dire que nous devons dénoncer tous les méfaits commis par le régime tribal aussi bien contre la communauté afare que contre autre composante de la nation djiboutienne, mais c'est sur la méthode ou l'opportunité du moment pour dénoncer ces forfaits. Quel est le moment opportun, à qui et devant quel public doit-on les dénoncer, contre qui, etc.

C'est sur le bien fondé et non sur le principe de la dénonciation contre lequel je me suis exprimé. J'espère avoir été à peu près claire dans mon explication. Sinon, dis-le moi parce j'ai tendance à être vague, voire évasif dans mes idées. C'est mon professeur de français qui me l'a dit en seconde. :)

Des victimes, oui la communauté afare est victime de ce régime mais je pense qu'on ne doit pas le crier sur tous les toits. C'est mon opinion et je respecte la tienne, bien évidemment !

Ahak aysuk !
2

#3 L'utilisateur est hors-ligne   diplomat101 Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
5 544
Inscrit :
28-décembre 09
Gender:
Male
Location:
djibouti....pour l'instant
Interests:
l'art contemporain

Posté 01 septembre 2011 - 08:53

Voir le messagelawliateh, le 01 septembre 2011 - 02:14 , dit :

Supposez qu'un jour vous soyez arrêté à Djibouti et conduit dans les locaux du SDS ou à la brigade nord de la gendarmeriedu parcque vous êtes suspecté d'être un opposant actif.
Quel est à votre avis le premier mot de l'agent chargé de vous interroger?
Reponse:" pour commencer, ouvrez le mail!"
Le mail s'est donc substitué au carnet d'adresse que les agents de renseignement de Guelleh vous reclamait autrefois.
Un homme averti en vaut deux, comme on dit. Alors chers compatriotes opposants n'oubliez pas de supprimez de vos contacts toutes les personnes qui sont dans le collimateur du régimme ainsi que toutes les données à caractère confidentiel à titre preventif.

Quel clown!!!!
Ce n'est pas avec trois declarations sans fondement sur ce forum qu'un service y pretera son intention....
tu peux dormir tranquille,tu n'es pas une cible qui pose une certaine menace... :lol: :lol:
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   lawliateh Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
115
Inscrit :
27-janvier 11
Gender:
Male

Posté 02 septembre 2011 - 08:46

Voir le messageMirgan, le 01 septembre 2011 - 03:20 , dit :

Pardon de ne pas t'avoir répondu dans l'autre post Lawliateh mais je suis d'accord avec toi sur le principe, c'est-à-dire que nous devons dénoncer tous les méfaits commis par le régime tribal aussi bien contre la communauté afare que contre autre composante de la nation djiboutienne, mais c'est sur la méthode ou l'opportunité du moment pour dénoncer ces forfaits. Quel est le moment opportun, à qui et devant quel public doit-on les dénoncer, contre qui, etc.

C'est sur le bien fondé et non sur le principe de la dénonciation contre lequel je me suis exprimé. J'espère avoir été à peu près claire dans mon explication. Sinon, dis-le moi parce j'ai tendance à être vague, voire évasif dans mes idées. C'est mon professeur de français qui me l'a dit en seconde. :)

Des victimes, oui la communauté afare est victime de ce régime mais je pense qu'on ne doit pas le crier sur tous les toits. C'est mon opinion et je respecte la tienne, bien évidemment !

Ahak aysuk !



S'agissant des écrits,je trouve qu'ils ne souffrent aucune ambiguité de votre part tant du point de vue de la forme que du fond.C'est ce qui permet d'ailleur d'écarter d'un revers de main tout quiproquo.

Cela étant dit, s'il est vrai que pour l'heure il n'y pas de divergence sur le principe quant à la dénonciation de crimes et délits commis par le régime reste à savoir selon vous:" Quel est le moment opportun, à qui et devant quel public doit-on les dénoncer, contre qui, etc."

Certes,l'opportunité pour commemorer le massacre des civils d'Arhiba nous est donnée tous les 18 décembre tout comme celle de boycotter les élections truquées d'avance ou d'en dénoncer les fraudes nous est offerte tous les 5ans. Cependant,ce n'est pas pour autant que la politique ne demeure pas le combat de tous les jours.La machine tourne à plein régime du côté du pouvoir,alors qu'elle grippe depuis belles lurettes de ce côté-ci? A vrai dire c'est nous autres victimes d'injustice qui tournons le dos à ce flot d'opportunités à l'exemple des nominations au conseil des ministres hebdomadaire où l'on pioche systématiquement dans le même secteur depuis la naissance de cette prèmière république.

Cela n'autorise peut être pas à crier sur tout les toits que la communautés Afar est victime d'injustice de la part de la dictature. Et pour ce qui me concerne je ne me sens pas du tout visé par cette assertion en ce sens que mes dénonciations sont rarement hors contexte.

C'est du moins pas le cas de ma réaction consécutive aux interviews réalisées par LVD qui n'est autre que la radio du MRD,parti politique qui comme son nom l'indique se dit démocratique et aspire à la conquête du pouvoir à diriger donc le DJIBOUTI de demain.Réaction qui d'ailleur par ironie du sort a suscitée la votre. Auriez-vous cher Mirgan un exemple précis à me donner prouvant qu'il yaurait tendance à importuner nos compartiotes avec des dénonciations hors contexte?
2

#5 L'utilisateur est hors-ligne   Mirgan Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
668
Inscrit :
17-janvier 09

Posté 02 septembre 2011 - 06:40

Voir le messagelawliateh, le 02 September 2011 - 08:46 AM, dit :

S'agissant des écrits,je trouve qu'ils ne souffrent aucune ambiguité de votre part tant du point de vue de la forme que du fond.C'est ce qui permet d'ailleur d'écarter d'un revers de main tout quiproquo.

Cela étant dit, s'il est vrai que pour l'heure il n'y pas de divergence sur le principe quant à la dénonciation de crimes et délits commis par le régime reste à savoir selon vous:" Quel est le moment opportun, à qui et devant quel public doit-on les dénoncer, contre qui, etc."

Certes,l'opportunité pour commemorer le massacre des civils d'Arhiba nous est donnée tous les 18 décembre tout comme celle de boycotter les élections truquées d'avance ou d'en dénoncer les fraudes nous est offerte tous les 5ans. Cependant,ce n'est pas pour autant que la politique ne demeure pas le combat de tous les jours.La machine tourne à plein régime du côté du pouvoir,alors qu'elle grippe depuis belles lurettes de ce côté-ci? A vrai dire c'est nous autres victimes d'injustice qui tournons le dos à ce flot d'opportunités à l'exemple des nominations au conseil des ministres hebdomadaire où l'on pioche systématiquement dans le même secteur depuis la naissance de cette prèmière république.

Cela n'autorise peut être pas à crier sur tout les toits que la communautés Afar est victime d'injustice de la part de la dictature. Et pour ce qui me concerne je ne me sens pas du tout visé par cette assertion en ce sens que mes dénonciations sont rarement hors contexte.

C'est du moins pas le cas de ma réaction consécutive aux interviews réalisées par LVD qui n'est autre que la radio du MRD,parti politique qui comme son nom l'indique se dit démocratique et aspire à la conquête du pouvoir à diriger donc le DJIBOUTI de demain.Réaction qui d'ailleur par ironie du sort a suscitée la votre. Auriez-vous cher Mirgan un exemple précis à me donner prouvant qu'il yaurait tendance à importuner nos compartiotes avec des dénonciations hors contexte?


Cher Lawliateh,

Je m'inscris dans presque tout ce que tu viens de dire Lawliateh, à une divergence près. Ma critique fait suite à un constat personnel. Ce n'est pas à vous personnellement que ma reproche est adressée. J'ai observé que beaucoup des jeunes Afars prétextent l'oppression du régime contre la communauté afare sans qu'ils ne fassent de leurs côtés quoi que ce soit pour changer cette situation. C'est contre cela que je m'insurge, contre une certaine religion "victimaire" qui se propage dans l'esprit des jeunes.

S'ils n'ont pas du travail, c'est à cause du tribalisme, s'ils ont pris le chemin de l'exil, c'est à cause du régime, s'ils n'ont pas réussi à l'école c'est toujours à cause du régime. Or, si une bonne partie de ces accusations est fondée, la plupart d'entre elles sont fausses. C'est plutôt devenu pour certains une façon d'exorciser leur propre échec qui sonne plus comme un aveu que tout autre chose, tant sur le plan professionnel que personnel.

Je dénonce donc à travers cette question de la victimisation les paroles insensées formulées par une partie de la classe politique afare de l'opposition et par quelques"marginaux" de la diaspora afare qui la nourrisse et qui prennent en otage l'avenir de nos jeunes tout comme le régime. C'est plutôt l'espoir qu'il faudra nourrir chez nos jeunes, et non le sentiment de victimisation. Ce constat n'est pas une critique personnelle de tes écrits, mais ces derniers me rappellent de fois cet état d'esprit dans lequel se retranche quelques apprentis politiques de la communauté afare. Que ma critique ne soit peut- être pas fondée, c'est aussi tout à fait plausible !

Mon constat fait part de l'ambiance qui prévaut chez nos jeunes et des paroles bien distillées dans nos maisons et chez nos politiques afars selon lesquelles si la communauté afare est mise au ban de la société djiboutienne, c'est parce qu'elle est victime d'un apartheid social. Or, une telle affirmation absolue est complètement fausse. Il y'a des raisons qui sont de toute autre nature. Je prend un seul exemple, celui du tribalisme. Le tribalisme n'est pas exclusivement ancrée dans la communauté somalie, les Afars en souffrent. Si les Afars étaient exempt des sentiments tribalistes, la République de Djibouti qui fût créée par les colons français n'aurait peut-être jamais existé et par là même, les Afars aujourd'hui ne se seraient peut-être jamais trouver dans la position des victimes. Mêmes causes, mêmes effets !

C'est cette auto-satisafaction de notre classe politique et de nos jeunes dans la victimisation qui me dérange. Que nous sommes victimes du tribalisme du côté du système, ça ne fait aucun doute, le dénoncer une fois, deux fois, 3 fois, c'est bien ; mais en faire un récital sacré au détour de chaque sujet sociétal et politique posté dans ce forum, et c'est là où je m'adresse à toi et de pointer les seuls méfaits du régime me semble contreproductif, voire partiel et partial . Il faut être exhaustif et surtout très critique avec soi-même avant de dénoncer les abus et l'injustice venant des autres. C'est mon humble avis !


Au plaisir !

Ce message a été modifié par Mirgan - 02 septembre 2011 - 06:50 .

2

#6 L'utilisateur est hors-ligne   PuntlandGeezer Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
228
Inscrit :
01-décembre 10
Gender:
Male
Location:
Bosaso
Interests:
Doctorat en Deceptions

Posté 02 septembre 2011 - 07:52

Voir le messageMirgan, le 02 septembre 2011 - 04:40 , dit :

Le tribalisme n'est pas exclusivement ancrée dans la communauté somalie, les Afars en souffrent. Si les Afars étaient exempt des sentiments tribalistes, la République de Djibouti qui fût créée par les colons français n'aurait peut-être jamais existé et par là même, les Afars aujourd'hui ne se seraient peut-être jamais trouver dans la position des victimes. Mêmes causes, mêmes effets !


je suis ravi que tu as admis en tant qu'afar que vous etes des perdants, un autre mot que tu prefere remplacer dans ce cas est "victimes". Cbien de reconnaitre sa place dans une situation donnée meme si ke ca vous humulie un peu. Parce de lá vous pouvez rectifier vos errreur et vous taper votre status admiré.

Maintenant Tu veu trouver la source de votre defaite, mais comme je vois, tu a arriver á la mauvaise conclusion. Cpa le tribalisme ki a mis les afars dan cet etat, cpourtant au contraire - leur manke de maitrise de ce concept a contribuer á la chute de leur civilisations. La creation de Djibouti PAYS par les colons n'a rien a voir, C'est pas seulement a djib ke les afars sont perdants, Tout est relative cher frere, les afars ne sont pas venu a ce point pour rien, je suis d'accord avec toi, mais la suprematie somalienne est aussi a remercier du tribalisme, parck quand le blanc a kitté, c'est pourtant nos valeurs qui ont eté imposés.

Le bonheur des uns fai le malheur des autres. Le tribalism a fonctionné pour les somaliens.

Alors arrete de jouer avec les mots et par droit a ton but. Je compren en tant k'afar Djiboutien aujourd' hui tu veu a tous prix detruire le tribalism, pas le faible ki est le votre, mais la vrai cible c celui des somaliens, parce ke ce le seul droi chemin ke tu pense vous enmener vers l'egalité.

Ce message a été modifié par PuntlandGeezer - 02 septembre 2011 - 08:27 .

le monde tremblera quand la chine se reveillera
0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   Mirgan Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
668
Inscrit :
17-janvier 09

Posté 02 septembre 2011 - 08:19

Voir le messagePuntlandGeezer, le 02 September 2011 - 07:52 PM, dit :

je suis ravi que tu as admis en tant qu'afar que vous etes des perdants, un autre mot que tu prefere remplacer dans ce cas est "victimes". Cbien de reconnaitre sa place dans une situation donnée meme si ke ca vous humulie un peu. Parce de lá vous pouvez rectifier vos errreur et reconquerir votre status admiré. En anglais on dit "call a spade for a spade" a loser is a loser no matter how much he tries to hide it.

Maintenant Tu veu trouver la source de votre defaite, mais comme je vois, tu a arriver á la mauvaise conclusion. Cpa le tribalisme ki a mis les afars dan cet etat, cpourtant au contraire - leur manke de maitrise de ce concept a contribuer á la chute de leur civilisations. La creation de Djibouti PAYS par les colons n'a rien a voir, C'est pas seulement a djib ke les afars sont perdants, Tout est relative cher frere, les afars ne sont pas venu a ce point pour rien, je suis d'accord avec toi, mais la suprematie somalienne est a remercier du tribalisme, parck quand le blanc a kitté, c'est pourtant nos valeurs qui ont eté imposés.

Le bonheur des uns fai le malheur des autres. Le tribalism a fonctionné pour les somaliens. Les afars auraien du se diviser en beaucoup plus de clans ke seulemen 2.

la maintenan je par faire la priere, mais je compte revenir pour continuer ma position et te bien definir le mieu ke je peu.....


J'étais à l'instant en train d'écrire un message dans un sujet intéressant sur les émotions dans une autre rubrique, et le sentiment qui m'assaille en ce moment à la lecture de ton message "partiel" parce qu'il n'est pas fini selon te dires est un sentiment d'incompréhension TOTALE. :blink:

Soit, je t'ai mal lu, soit tu es en train de sublimer le tribalisme. C'est la première fois dans ce forum que je rencontre une personne trouver des qualités au tribalisme.
Si, les Afars sont "défaits" (par qui ?), c'est parce qu'il ne maitrise pas bien le "tribalisme" comme les Somaliens ? :blink: Bal ilaahey yaqaan, ninkani muxuu uu jeeda waan is fahmi laanahaye !

Tu dis : "la suprematie somalienne est a remercier du tribalisme, parck quand le blanc a kitté, c'est pourtant nos valeurs qui ont eté imposés".

Suprématie ? Par rapport à qui ? Pour toi, si les Somaliens sont "supérieurs" aux Afars, c'est grâce aux vertus du tribalisme car divisés en nombreuses tribus quand les Afars ne sont divisés qu'en seulement deux tribus. :blink:

Je pense que Monsieur a besoin d'une mise à jour car sa montre est restée bloquée sur les années 80, ce qui me parait plausible vu les belles photos qu'il nous a publiées de Mogadicho d'avant la guerre. Jean-Jean, remonte à l'année 2011, on est entrain de te perdre là ! On ne parle même pas de la guerre déclenchée par le tribalisme, il y'a la famine là !


Non, je préfère ne pas commenter davantage car je veux te laisser terminer le fond de ta pensée, mais je te corrige sur un point : les Afars sont divisés non pas en deux tribus, mais en une multitude des tribus.

Je t'attends incha Allah ... et bonne prière !

Ce message a été modifié par Mirgan - 02 septembre 2011 - 08:20 .

2

#8 L'utilisateur est hors-ligne   PuntlandGeezer Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
228
Inscrit :
01-décembre 10
Gender:
Male
Location:
Bosaso
Interests:
Doctorat en Deceptions

Posté 02 septembre 2011 - 11:12

Les afars sont une etnie ki n'ont pas leur propre pays dans la corne de l'Afrike comparant á leur cousins Habash et Somali. Vos territoires sont separé entre ces deux géants, voila votre inferiorité. Les habash sont Atheniens et les Somalis Spartiates, les Afars..??? :lol:

Quant á la Somalie, c'est grace au tribalisme, avec tout ses defauts et violence interne, ke nous avons ete capable de defendre nos territoires et maintenir l'homogénéité ethnique étonnante: près de 85 pour cent des citoyens sont ethniquement somalienne: le partage d'1 seul religion commun, la culture et la langue. Voilá un des avantages fourni par ce systeme. Je ne veu pas me vanter mais meme á Djibouti, notre puissance douce est remarkable, vous diriger ne nous satifai pas, on vous somalise en meme temps, sans ke vous, ni d'ailleur nous, s'appercoiven. Un afar moyen connai notre langue, appris pas par volonté mais par necessité, en retour le somalien s'en tape completemen de la tienne. Notre culture superieur absorbe petit á petit votre identité et bientot vous deviendrez inchallah une partie de nous, votre faiblesse ne sera plus á exploiter mais elle accompagnera vos histoires dans les museums comme les indiens americains.

Par contre á vous, Les Habashs se prennen du mal á ethiopianiser nos freres somaliens. Mais commen ca alors? ne me di pas ke c'est du á cause de la difference des religions, non, les issa et les gada, ou nimporte kel clans ki viven la bas, supporten bien les oppresseurs ethiopiens, alors ki sont ceux ki font du bruit et ont pris les armes? cbien le clan ogaden, a ki cette terre lui est natal et beni. Jamais ils n'accepterons un tel sort et d'une façon ou d'une autre, ils seront liberés. Donc jesper ke Tu vois bien l'importance de ces divisions. Meme si de temps en temps on fai semblant de se hair entre nous, on se mefie toujour de votre type et Mets dans ta tête ke kon tu voi un ou deux somaliens ki parvenien à un accord avec toi, une douzaine t'opposeron Inchallah. Preserver notre tribalism culture est un devoir pour notre honneur survie.

Tu parlais de famine? c'est bien a cause de la manke d'intervenance du gouvernment, sinon nous auron jamais eté lá. Arrete de blamer tous sur le tribalism. L'ethiopie a souffer beaucoup plus de famines, la plus recente etait dans l'ere baré et la Somalie autant plus aride a bien echapper a des perte desastreuses. Un exemple evident serai les dissemblable conditions entre les regions tribalist, comme le puntland et la somaliland, ki sensorten mieu de ceux fertile du SUD ki sont pourtant plus diverse ethnikemen.

Tou ce ki mauvais n'est pas du tribalism, pour les afars oui á cause de leur ignorance, mais pas pour nous somaliens sinon moi et toi aurai changé de place. Pour nous ca marche, et meme si elle n'est pas parfaite, l'eradiké definitivemen ne saurai pas une option acceptable, mais au lieu nous l'éleveron au meilleur niveau possible pour le befenit commun et pas individuel.

P.S: Le commun n'inclu pas les afars :D

Continue vos discussions, moi je voulais corriger ce malentendu du tribalisme, le tien contre le notre. Parck c tres important de faire savoir les djib somaliens et toi, le maitre literraire, je connai ou tu veu en aller donc ta propagande s'arrete lá.

je conseille les djiboutiens ki rejetten leur clans de faire attention a ckil souhaite, car pour notre long term suprematie, on na juste besoin de fixer et pas la casser si ca nous benefie deja. Il fau reviser les causes de cette guerre civile et pas generaliser les effets tribalistes. Jaurai aimer Cala etait present, il aurai mis ce afar dans sa place. LE TRIBALISM est bien avant tout une communauté, la NOTRE.
le monde tremblera quand la chine se reveillera
0

#9 L'utilisateur est hors-ligne   garaad_ Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
191
Inscrit :
04-août 11
Gender:
Male

Posté 03 septembre 2011 - 12:13

Voir le messagePuntlandGeezer, le 02 septembre 2011 - 11:12 , dit :

Les afars sont une etnie ki n'ont pas leur propre pays dans la corne de l'Afrike comparant á leur cousins Habash et Somali. Vos territoires sont separé entre ces deux géants, voila votre inferiorité. Les habash sont Atheniens et les Somalis Spartiates, les Afars..??? :lol:

Quant á la Somalie, c'est grace au tribalisme, avec tout ses defauts et violence interne, ke nous avons ete capable de defendre nos territoires et maintenir l'homogénéité ethnique étonnante: près de 85 pour cent des citoyens sont ethniquement somalienne: le partage d'1 seul religion commun, la culture et la langue. Voilá un des avantages fourni par ce systeme. Je ne veu pas me vanter mais meme á Djibouti, notre puissance douce est remarkable, vous diriger ne nous satifai pas, on vous somalise en meme temps, sans ke vous, ni d'ailleur nous, s'appercoiven. Un afar moyen connai notre langue, appris pas par volonté mais par necessité, en retour le somalien s'en tape completemen de la tienne. Notre culture superieur absorbe petit á petit votre identité et bientot vous deviendrez inchallah une partie de nous, votre faiblesse ne sera plus á exploiter mais elle accompagnera vos histoires dans les museums comme les indiens americains.

Par contre á vous, Les Habashs se prennen du mal á ethiopianiser nos freres somaliens. Mais commen ca alors? ne me di pas ke c'est du á cause de la difference des religions, non, les issa et les gada, ou nimporte kel clans ki viven la bas, supporten bien les oppresseurs ethiopiens, alors ki sont ceux ki font du bruit et ont pris les armes? cbien le clan ogaden, a ki cette terre lui est natal et beni. Jamais ils n'accepterons un tel sort et d'une façon ou d'une autre, ils seront liberés. Donc jesper ke Tu vois bien l'importance de ces divisions. Meme si de temps en temps on fai semblant de se hair entre nous, on se mefie toujour de votre type et Mets dans ta tête ke kon tu voi un ou deux somaliens ki parvenien à un accord avec toi, une douzaine t'opposeron Inchallah. Preserver notre tribalism culture est un devoir pour notre honneur survie.

Tu parlais de famine? c'est bien a cause de la manke d'intervenance du gouvernment, sinon nous auron jamais eté lá. Arrete de blamer tous sur le tribalism. L'ethiopie a souffer beaucoup plus de famines, la plus recente etait dans l'ere baré et la Somalie autant plus aride a bien echapper a des perte desastreuses. Un exemple evident serai les dissemblable conditions entre les regions tribalist, comme le puntland et la somaliland, ki sensorten mieu de ceux fertile du SUD ki sont pourtant plus diverse ethnikemen.

Tou ce ki mauvais n'est pas du tribalism, pour les afars oui á cause de leur ignorance, mais pas pour nous somaliens sinon moi et toi aurai changé de place. Pour nous ca marche, et meme si elle n'est pas parfaite, l'eradiké definitivemen ne saurai pas une option acceptable, mais au lieu nous l'éleveron au meilleur niveau possible pour le befenit commun et pas individuel.

P.S: Le commun n'inclu pas les afars :D

Continue vos discussions, moi je voulais corriger ce malentendu du tribalisme, le tien contre le notre. Parck c tres important de faire savoir les djib somaliens et toi, le maitre literraire, je connai ou tu veu en aller donc ta propagande s'arrete lá.

je conseille les djiboutiens ki rejetten leur clans de faire attention a ckil souhaite, car pour notre long term suprematie, on na juste besoin de fixer et pas la casser si ca nous benefie deja. Il fau reviser les causes de cette guerre civile et pas generaliser les effets tribalistes. Jaurai aimer Cala etait present, il aurai mis ce afar dans sa place. LE TRIBALISM est bien avant tout une communauté, la NOTRE.


Ninka Doqonland aya sheegi. War niyahow uskag aya tahay.
Vous avez fichu le bordel dans votre pays et tu viens ici dans un forum djiboutien avec un pseudo nick de doqonland a nous faire la morale? Je suis sur que tu n’es meme pas né a Djibouti et que tu as été naturalisé a l’age de 10 ou 15 ans vu le français de Said Laurent Dirié que tu écris. Dameer foqal dameer.
Je vais te mettre les points sur les i mon vieux alors ouvres bien tes sales oreilles d’immigrants djiboutien.
Nous les vrais Djiboutiens de toutes les tribus nous ne faisons pas de difference entre un Afar et un Somali djiboutien. Il faut que tu saches aussi que entre un somali de doqonland et un afar de djibouti nous nous sentons proche de notre frere Afar. Capish himaar?
Si tu n’arretes pas tes messages rancuniers et venimeux je te promet que tu auras une bonne raclée de ma part a tous les jours. Nous n’avons pas besoin d’un doqon venu d’ailleurs pour foutre la merde au sein des djiboutiens. Duli foqal duli :angry: Ana hoolee

Je l’aime à mourir elle est la prunelle de mes yeux !
Par amour je te laisse trankil et te donnes ta liberté macaan llol
1

#10 L'utilisateur est hors-ligne   Mirgan Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
668
Inscrit :
17-janvier 09

Posté 03 septembre 2011 - 12:54

Ré-bonsoir,

Merci de t'avoir donné toute cette peine pour finalement... accoucher d'une petite crotte de nez. Je m'attendais à plus de sérieux, de conviction, d'objectivité de ta part mais j'ai l'impression d'avoir affaire avec toi à une quérelle de quartier : ma chemise est plus belle, mon père est plus beau, ma famille plus riche, ma langue plus belle, ma culture puissante, mon pays plus grand, etc.

C'est vraiment une perte de temps. Déjà, on ne peut pas, toi et même, discuter en des bons termes si tu continues à me taquiner avec la suprématie de ta "race" sur la mienne, de ta langue, de ta volonté de m'assimiler dans une communauté plus puissante, plus "tribalisée", plus forte que la mienne. L'histoire des peuples nous enseigne qu'il y'a toujours eu des brassages ethniques dans nos sociétés respectives et les migrations ont été d'un côté comme de l'autre. Par exemple, il y'a des tribus afares d'origine "Majerteen" sur les côtés erythréennes, des tribus afares d'origine issa comme le Bantuuro en Ethiopie, les Harla qui sont de chaque côté, les Ashraaf aussi, il y'a des tribus afares d'origine "Galla" (Oromo) etc, etc. Donc, tu vois ce n'est pas tant le problème d'assimilation qui me pose problème, c'est celui d'attirance. Si ces tribus ont été "afarisées" ou "somalisées", c'est que dans la plupart des cas elles se sont senties opprimées par les leurs et ont donc préférées vivre dignement avec leurs frères voisins. Que les Afars se "somalisent" ou que les Somalis "s'afarisent", on ne verra que du feu car il n'y a pas des différences notables entre ces deux peuples frères. Alors, ta petite taquinerie des gamins, tu peux te la garder.

Permets-moi d'abord de rectifier quelques fausses vérités que tu as soulevées dans tes écrits. Je ne suis pas un "étranger" qui ne connait rien de la société somalie. Alors, me balancer dans la face des mensonges ce serait te moquer d'une de toi-même, ensuite des Djbnautes. Je connais peut-être plus que toi sur les Somalis. Tu essaies dans un esprit partisan de justifier les bienfaits du tribalisme, maux dont souffrent la Somalie et qui est très critiquée sur cet aspect, ce qui rend une telle attitude encore plus insupportable. Soutenir cette position, c'est une insulte aux milliers des morts somaliens à cause du tribalisme qui dure plus de 20 ans. Ce qui se passe en Somalie est une honte non seulement pour les intéressés, mais aussi pour nous les Afars qui leurs sont les plus proches, tant géographiques, culturelles, linguistiques et religieux.

D'abord, dire que la société somalienne est homogène sur le plan ethnique, culturelle, religieuse et linguistique est complètement fausse. Siyad Barreh avec sa politique de la "somalisation" à outrance, politique qu'il a d'ailleurs voulue transposer à Djibouti, a voulu effacer toute trace hétérogénéité du peuple Somali en décrétant la langue somalie officielle du pays et l'a doté d'une écriture latine. Le peuple somalien (et non somali, nuance importante) ne parle pas une seule langue, n'a pas une seule religion et n'a pas une même culture, contrairement aux Afars.

En effet, si la population somalie est estimée aujourd'hui à 7 à 8 millions d'âmes, il y'a 3 millions des somaliens d'origine diverse : Mai-Mai estimé à eux seuls à 20% de la population, Digile-Mirifile, Raaxan weyn (Rahanweyn), Swahili, Garré, Dabarré, Jiiddu, Mushungulu, Tunni, etc. des tribus assimilées d'origine étrangère comme les Ashraaf, les Somalis-Bantous, etc. Ton histoire d'homogénéité du peuple Somali, va le conter à tes amis "étrangers", pas à moi !

Je ne te permettrais pas de dire des âneries sur la société afare dont tu ne connais rien du tout et au sujet de ton "Cala" chéri, je lui ai déjà donné une raclée qui l'a marquée à vie dans le forum Arhotabba. :D Ce n'est pas avec des allégations mensongères que l'on s'improvise historien. Ce petit merdeux est porté aux nues par les tribalistes de ton espèce mais quand on le met en face de ses contradictions, il te fait des cabrioles. Trouve-toi mieux comme parrain car avec lui tu ne risques pas d'apprendre grand-chose ni sur l'histoire de la Somalie, encore moins sur les Afars.

Salutations !

Ce message a été modifié par Mirgan - 03 septembre 2011 - 01:13 .

1

#11 L'utilisateur est hors-ligne   Mirgan Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
668
Inscrit :
17-janvier 09

Posté 03 septembre 2011 - 01:01

Voir le messagegaraad_, le 03 September 2011 - 12:13 AM, dit :

Ninka Doqonland aya sheegi. War niyahow uskag aya tahay.
Vous avez fichu le bordel dans votre pays et tu viens ici dans un forum djiboutien avec un pseudo nick de doqonland a nous faire la morale? Je suis sur que tu n'es meme pas né a Djibouti et que tu as été naturalisé a l'age de 10 ou 15 ans vu le français de Said Laurent Dirié que tu écris. Dameer foqal dameer.
Je vais te mettre les points sur les i mon vieux alors ouvres bien tes sales oreilles d'immigrants djiboutien.
Nous les vrais Djiboutiens de toutes les tribus nous ne faisons pas de difference entre un Afar et un Somali djiboutien. Il faut que tu saches aussi que entre un somali de doqonland et un afar de djibouti nous nous sentons proche de notre frere Afar. Capish himaar?
Si tu n'arretes pas tes messages rancuniers et venimeux je te promet que tu auras une bonne raclée de ma part a tous les jours. Nous n'avons pas besoin d'un doqon venu d'ailleurs pour foutre la merde au sein des djiboutiens. Duli foqal duli :angry: Ana hoolee



ha ha ha ha ha, francais de Said Laurent Dirieh :((

Laisse-le Garaad, ou veux-tu qu'il aille. Le pays duquel il porte le nom n'existe pas sur les cartes du monde.
0

#12 L'utilisateur est hors-ligne   Mirgan Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
668
Inscrit :
17-janvier 09

Posté 03 septembre 2011 - 05:31

Voir le messagePuntlandGeezer, le 02 September 2011 - 11:12 PM, dit :

Jaurai aimer Cala etait present, il aurai mis ce afar dans sa place. LE TRIBALISM est bien avant tout une communauté, la NOTRE.


Si on ne se sent pas de taille, fallait déjà pas l'ouvrir cher ami. Calaaqalka joojiyoo et défend-toi comme un grand au lieu de faire appel à un autre. Cette esquive ne m'étonne pas. Tu est profondément mesquin et lâche de nature. J'aurais honte à ta place. M'enfin, je ne voudrais pour rien au monde être à la place d'un petit tribaliste, con et mauviette.

Pour ce qui est de ton Cala chéri, il est toujours avec nous. C'est lui qui nous serre ce vomi tous les ans, pour qu'on ne l'oublie pas :lol: .

Pauvre tâche, sa vie doit être ennuyeuse pour venir chercher de l'amour propre auprès des "fan virtuels" dans un forum internet.

Allez Cala, prend le courage à deux mains et montre-nous ta face !
1

#13 L'utilisateur est hors-ligne   celio000 Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
224
Inscrit :
12-février 10

Posté 04 septembre 2011 - 09:50

salut tout le monde

mirqan je te rejoins sur ton opinion à ne pas dresser l apologie du tribalisme et les mefaits qu'il a engendré dans la societé somalophone dans son ensemble (hors espace de la seule republique de somalie )
mais la ou voulait en venir notre amie puntlandgreezer c'etait pas le tribalisme mais plutot le systeme basé sur les tribus au sens stricte du terme comme toute societé musulmane ou africaine.
les tribus si elles sont maitrisés par des regles et un ordre stricte comme les afar ou des peuples arabes elles peuvent bien fonctionner et assurer une certaines perenité d un peuble et je pense que vous les afars qui malgres la faiblesse demographique structurelles s en sortez tres bien et a egal avec des ethnie 10fois plus grande (oromo somali ou habash),je pense que c'est la ou il voulait en venir mais le tribalisme au sens ou il faut eliminer tous ce qui n 'est pas de ta tribu est biensur à condamner tu l'as bien dit
quant au phenomene d'assimilation entre les peuples dans notre histoires tu l'as tres bien elle s'est faite dans les deux sens voire trois avec nos cousins oromos et je pense que la aussi les afars ont su eux aussi assimilés des tribus somalophone mais je suis arrives a une conclusion que les peuples sont tellement pareil que parler une langue ou une autres n'est qu un detail
dernierement l ugass des issa etait en visite a HARRAR voir des tribu issa qui ne parle plus un seul mot
somali et qui sont restés dans la region depuis l'epoque ou les issas ont ete expulsés de la region de harrar ,ces gens la se disent tout bonnement issa mais parle oromos et l'assument il n'ya rien de mal ladans c'est comme certains amis afar a djibouti ville qui ne parle un seul mot en afar mais qui t interrompe en cours de discussion et te disent chez nous les afars .....
Mais la ou je te rejoins pas c'est sur ta lecture de l'histoire de zyad Bareh certes c'est pas de ta faute mais plutot de la ou tu l'as lu ou ceux qui t ont appris ,franchement 20 ans de guerre civile et 15 ans apres sa mort on peut dire qu'il etait le seul coupable de la situation ??
la langue ecrite en somali ne fallait-il pas ecrire le somali apres plus de 4000 ans d existance enfin ?
zyad barreh c'est mis a dos les somalis parce que ils savaient leurs mals et voulaient le combattre c'etait le tribalisme mais sa methode n'etait pas la bonne et ça s'est retourné contre lui malheuresement
mais je peut t'assurer que c etait pas du tribalisme qui le rongeait lorsqu'il se battait avec la communauté internationale pour l independance de djibouti mais plutot du nationalime au sens propre du terme
parler et ecrire la langue de 85% de la population d un pays etait necessaire pour sa reunification et son independance integrale sinon tu voulais qu'il continue de parler italiens et anglais comme les clowns de djibouti qui se vantent toujours que telle ne sait pas parler français mieux que lui ??
on sait tres bien la position de beaucoup d afar quand la guerre les somalis et les ethiopiens ont eclaté pourtant ce que les somalis se battaient c'est contre les frontiere de 1885 de la conference de berlin que toi meme tu as denoncé ici sur le forum mais j'arrive pas a comprendre ta repugnance envers ce personnage controversé certes mais tres important dans notre histoire dans chaque fois que tu veux denoncer le tribalisme tu le prend en exemple

bon je m arrete la parce que sort du sujet :lol:
0

#14 L'utilisateur est hors-ligne   Mirgan Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
668
Inscrit :
17-janvier 09

Posté 04 septembre 2011 - 07:21

Voir le messagecelio000, le 04 September 2011 - 09:50 AM, dit :

salut tout le monde

mirqan je te rejoins sur ton opinion à ne pas dresser l apologie du tribalisme et les mefaits qu'il a engendré dans la societé somalophone dans son ensemble (hors espace de la seule republique de somalie )
mais la ou voulait en venir notre amie puntlandgreezer c'etait pas le tribalisme mais plutot le systeme basé sur les tribus au sens stricte du terme comme toute societé musulmane ou africaine.
les tribus si elles sont maitrisés par des regles et un ordre stricte comme les afar ou des peuples arabes elles peuvent bien fonctionner et assurer une certaines perenité d un peuble et je pense que vous les afars qui malgres la faiblesse demographique structurelles s en sortez tres bien et a egal avec des ethnie 10fois plus grande (oromo somali ou habash),je pense que c'est la ou il voulait en venir mais le tribalisme au sens ou il faut eliminer tous ce qui n 'est pas de ta tribu est biensur à condamner tu l'as bien dit
quant au phenomene d'assimilation entre les peuples dans notre histoires tu l'as tres bien elle s'est faite dans les deux sens voire trois avec nos cousins oromos et je pense que la aussi les afars ont su eux aussi assimilés des tribus somalophone mais je suis arrives a une conclusion que les peuples sont tellement pareil que parler une langue ou une autres n'est qu un detail
dernierement l ugass des issa etait en visite a HARRAR voir des tribu issa qui ne parle plus un seul mot
somali et qui sont restés dans la region depuis l'epoque ou les issas ont ete expulsés de la region de harrar ,ces gens la se disent tout bonnement issa mais parle oromos et l'assument il n'ya rien de mal ladans c'est comme certains amis afar a djibouti ville qui ne parle un seul mot en afar mais qui t interrompe en cours de discussion et te disent chez nous les afars .....
Mais la ou je te rejoins pas c'est sur ta lecture de l'histoire de zyad Bareh certes c'est pas de ta faute mais plutot de la ou tu l'as lu ou ceux qui t ont appris ,franchement 20 ans de guerre civile et 15 ans apres sa mort on peut dire qu'il etait le seul coupable de la situation ??
la langue ecrite en somali ne fallait-il pas ecrire le somali apres plus de 4000 ans d existance enfin ?
zyad barreh c'est mis a dos les somalis parce que ils savaient leurs mals et voulaient le combattre c'etait le tribalisme mais sa methode n'etait pas la bonne et ça s'est retourné contre lui malheuresement
mais je peut t'assurer que c etait pas du tribalisme qui le rongeait lorsqu'il se battait avec la communauté internationale pour l independance de djibouti mais plutot du nationalime au sens propre du terme
parler et ecrire la langue de 85% de la population d un pays etait necessaire pour sa reunification et son independance integrale sinon tu voulais qu'il continue de parler italiens et anglais comme les clowns de djibouti qui se vantent toujours que telle ne sait pas parler français mieux que lui ??
on sait tres bien la position de beaucoup d afar quand la guerre les somalis et les ethiopiens ont eclaté pourtant ce que les somalis se battaient c'est contre les frontiere de 1885 de la conference de berlin que toi meme tu as denoncé ici sur le forum mais j'arrive pas a comprendre ta repugnance envers ce personnage controversé certes mais tres important dans notre histoire dans chaque fois que tu veux denoncer le tribalisme tu le prend en exemple

bon je m arrete la parce que sort du sujet :lol:



Salut Celio,

Ton apport sur l'histoire des peuples régionaux est très intéressant. Certes, Siyad Barreh n'est pas le "seul" responsable de l'état actuel de la Somalie, mais "toute" la responsabilité politique et morale de cet échec lui incombe.

Lorsqu'un chef d'État n'est pas capable de rassembler ses concitoyens, il doit se démettre de ses fonctions. Dans le cas de Barreh, ce fut pire. Non seulement, il n'a pas démissionné comme tout homme africain épris de pouvoir, mais il a de plus en plus aggravé une situation sociale déjà précaire en bombardant sa propre population du Nord. Lui trouver des circonstances atténuantes, c'est tout bonnement impossible vu les résultats donnés.

Tu me dis d'avoir lu ou entendu des contre vérités, mais toi qui a la prétention de savoir mieux que moi ce qui s'est réellement passé, dis le nous. Moi, j'en tire des conclusions sur la base de l'état actuel des choses et s'il y'a une personne à blâmer c'est bien Barreh, même s'il a été manipulé ou mal conseillé. L'histoire retient toujours comme seul accusé le chef d'un État, pas ses subordonnés. Regarde Hitler, Kadafi, Mouammar, Ben Ali, Mengistu Haile Mayram, les généraux birmans, et chez nous... IOG !

L'histoire ne retient que les seuls faits et gestes commis sous le régime d'un chef d'État, jamais de ses collaborateurs, et c'est même si ces derniers ont été les seuls responsables des atrocités reprochés au premier.

Quant à la création de l'écriture somalie, c'est une très bonne chose. Je n'ai pas dit le contraire. J'ai juste voulu dire que derrière ces nouveautés, il y'avait une volonté de "somalisation" à outrance de la société somalienne sans tenir compte des spécificités des minorités visibles. Appliquer ces méthodes chez nous auraient été donc très préjudiciables pour la paix sociale. Heureusement que Ali Aref s'y est opposé farouchement parce que si c'était le cas, peut-être que Djibouti n'aurait même pas existé vu le poids politique important des Afars à l'époque. C'est un avis personnel !

Dans la guerre ayant opposé les Somaliens aux Ethiopiens, il aurait été logique que les Afars se soient rangés du côté des Ethiopiens parce que les Somaliens les ont spoliés de leurs terres par la force au profit des Issas (Erer, Awaare Afdam, etc.), toutefois aucun fait démontre que les Afars avaient rallié la cause ethiopienne. Aujourd'hui même, cette politique d'expropriation des Afars de leurs terres continue toujours dans le moyen Awash, toujours au profit des Issas : Qadaytu, Qunxa Foqo et Gadamaytu. Une telle politique très dangereuse pour la stabilité régionale l'est tout autant pour Djibouti. Des querelles d'antan autour de pâturage entre quelques bergers issas et afars ont laissé place à une véritable velléité territoriale de la part des Issas sur les terres afares. Ces villes leur appartiennent et ils sont même allés jusqu'au bout de leur provocation en hissant le drapeau "somalien" alors qu'ils étaient censés aux termes de l'accord de paix signé entre eux respecter la loi de l'État régional afar duquel ils sont ressortissants.

C'est IOG qui finance et arme des milices issas pour déposséder les Afars de leurs terres. Des cartes d'identité djiboutienne ont même été saisies sur certains combattants issas et diffusés dans les journaux et sites internets pour prouver l'implication de IOG dans les affaires inter-ethiopiennes. IOG mène ce combat au nom de la création d'une grande fédération tribale issa dotée d'un territoire viable en cas d'implosion de l'Éthiopie dans un futur prochain.

Mais mon frère, tu n'appréhendes pas que ce petit jeu de création d'un "empire" issa avec un IOG dans le rôle de l'Empereur Napoléon au détriment de la seule communauté afare, fragilisée économiquement et militairement dans les 3 pays, ne se retourne contre les Issas eux-mêmes ? IOG ne devrait-il pas tirer les leçons de la chute des anciennes empires, citées même dans le Coran ? Jusqu'où la folie de grandeur d'un homme pourra-t-elle aller pour assurer l'avenir des siens, chose louable en soi, mais au détriment des autres ?

IOG, et les Issas dont tu es membre à part entière Célio, devrait réfléchir et méditer sur le passé des hommes parce que créer quelque chose sur le fondement de l'injustice ne dure pas plus que le temps d'une vie d'un homme.

Les Somalis, notamment les Issas et les Afars devraient à long terme s'unir dans la justice et la paix, avec le respect pour leurs voisins en ne les agressant pas, plutôt que de s'entretuer. C'est seulement à ce prix de sagesse qu'ils pourront tirer leur épingle du jeu sur l'échiquier régional. Ensemble, et non pas l'un contre l'autre !

A tantôt !

PS :
Je tiens à clarifier un point lorsque tu sous-entends que les Afars soutenaient les Éthiopiens dans la guerre contre leurs frères somaliens : d'une, Il n'est dit nulle part et par personne que les Afars soutenaient les Ethiopiens, c'est juste des allégations de trottoir comme tu le fait ici, et de deux, si tenté qu'il y'a eu cette prise de position de la part des Afars, ces derniers n'ont pas pris des armes ou se sont enrôlés dans l'armée éthiopienne pour se venger. Au contraire, ils ont été éliminés physiquement, chassés de leurs terres que j'ai citées ci-dessus par leurs "frères" somaliens, et continue toujours de l'être sous IOG.
Alors, s'il-te-plait, pas de mauvaise foi entre nous et dénonce plutôt l'ingérence de IOG dans les affaires tribales éthiopiennes faite au nom de la solidarité Xeer Cisse et d'une éventuelle création d' un Etat "Issa" dans la sous région en cas de l'émiettement de l'Ethiopie. Chose contre laquelle je ne suis pas contre, mais pas au détriment des miens.

Ce message a été modifié par Mirgan - 04 septembre 2011 - 07:42 .

0

#15 L'utilisateur est hors-ligne   rigolomanie Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
203
Inscrit :
20-avril 10

Posté 04 septembre 2011 - 08:17

Je suis profondément choquer par les propos de PUNTLAND.Je répondré donc a la façon d Aimé Césaire.

le mot Afar                                                         
sorti tout armé du hurlement
d’une fleur vénéneuse
le mot Afar
tout pouacre de parasites
le mot Afar
Eh bien il t'emmerde.
1

Partager ce sujet :


  • (2 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet