djibnet.com: Equilibrons Aussi Les Symboles... ( Art. Paru Dans Ardhd ) - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Equilibrons Aussi Les Symboles... ( Art. Paru Dans Ardhd ) Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   lawliateh Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
115
Inscrit :
27-janvier 11
Gender:
Male

Posté 29 juin 2011 - 02:32

Haut de page
29/06/11 (B610) Point de vue d'un lecteur. Equilibrons aussi les symboles pour garantir l'unité du pays et prévenir une partition du pays.


La statue qui domine l’esplanade du palais du peuple représente un berger Issa bien connu. Elle ne saurait être une référence pour les djiboutiens qui aspirent à une bonne moralité. De surcroit celle-ci s'impose comme un symbole de la domination Issa.

Tournée vers le nord, la statue est porteuse de messages provocateurs.

Avec l'avènement de l'Etat de droit, ce symbole devra-t-il être remplacé par deux statues, l'une représentant un(e) nomade Afar et l'autre un(e) nomade Somali de bonne moralité au cas où les personnes, qui auraient servi de modèle, soient identifiables.

L'exigence de deux statues à l'entrée du palais du peuple sous-tendrait le principe d’égalité des deux principales composantes de la population dans tous les domaines. (A condition qu'elle ne soit pas un symbole qui écarterait les composantes minoritaires de la vie publique ! Note de l'ARDHD).
Seule l'égalité pourra sauver la République de Djibouti de la sécession des pays Afar, qui représentent 87% du territoire national.

Cette idée de sécession fait son chemin, parmi les populations concernées, par réaction (légitime) au durcissement de la politique de marginalisation et de répression appliquée par le dictateur Ismail Omar Guelleh.
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   silanyo Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
380
Inscrit :
17-mars 11

Posté 29 juin 2011 - 04:25

Voir le messagelawliateh, le 29 juin 2011 - 02:32 , dit :

Haut de page
29/06/11 (B610) Point de vue d'un lecteur. Equilibrons aussi les symboles pour garantir l'unité du pays et prévenir une partition du pays.


La statue qui domine l’esplanade du palais du peuple représente un berger Issa bien connu. Elle ne saurait être une référence pour les djiboutiens qui aspirent à une bonne moralité. De surcroit celle-ci s'impose comme un symbole de la domination Issa.

Tournée vers le nord, la statue est porteuse de messages provocateurs.

Avec l'avènement de l'Etat de droit, ce symbole devra-t-il être remplacé par deux statues, l'une représentant un(e) nomade Afar et l'autre un(e) nomade Somali de bonne moralité au cas où les personnes, qui auraient servi de modèle, soient identifiables.

L'exigence de deux statues à l'entrée du palais du peuple sous-tendrait le principe d’égalité des deux principales composantes de la population dans tous les domaines. (A condition qu'elle ne soit pas un symbole qui écarterait les composantes minoritaires de la vie publique ! Note de l'ARDHD).
Seule l'égalité pourra sauver la République de Djibouti de la sécession des pays Afar, qui représentent 87% du territoire national.

Cette idée de sécession fait son chemin, parmi les populations concernées, par réaction (légitime) au durcissement de la politique de marginalisation et de répression appliquée par le dictateur Ismail Omar Guelleh.

Votre part le president de la republique l a remit a Dileita.
87% ,etes-vous sure ?
Enfin cette statue elle m enerve moi aussi .
gadagay
1

#3 L'utilisateur est hors-ligne   yeux de biche_ Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
6 315
Inscrit :
07-septembre 07
Gender:
Female
Interests:
j'aime la lecture , la science , la culture et surtout l'histoire !

Posté 29 juin 2011 - 05:15

Voir le messagelawliateh, le 29 June 2011 - 12:32 PM, dit :

Haut de page
29/06/11 (B610) Point de vue d'un lecteur. Equilibrons aussi les symboles pour garantir l'unité du pays et prévenir une partition du pays.


La statue qui domine l'esplanade du palais du peuple représente un berger Issa bien connu. Elle ne saurait être une référence pour les djiboutiens qui aspirent à une bonne moralité. De surcroit celle-ci s'impose comme un symbole de la domination Issa.

Tournée vers le nord, la statue est porteuse de messages provocateurs.

Avec l'avènement de l'Etat de droit, ce symbole devra-t-il être remplacé par deux statues, l'une représentant un(e) nomade Afar et l'autre un(e) nomade Somali de bonne moralité au cas où les personnes, qui auraient servi de modèle, soient identifiables.

L'exigence de deux statues à l'entrée du palais du peuple sous-tendrait le principe d'égalité des deux principales composantes de la population dans tous les domaines. (A condition qu'elle ne soit pas un symbole qui écarterait les composantes minoritaires de la vie publique ! Note de l'ARDHD).
Seule l'égalité pourra sauver la République de Djibouti de la sécession des pays Afar, qui représentent 87% du territoire national.

Cette idée de sécession fait son chemin, parmi les populations concernées, par réaction (légitime) au durcissement de la politique de marginalisation et de répression appliquée par le dictateur Ismail Omar Guelleh.


ces afars et leur eternel INJUSTICE ......
ils ne sont plus grands  que parce que nous sommes à genou, alors levons-nous . Etienne de la boétie

Seuls l'art et la science élèvent l'homme jusqu'à la divinité. ludwig van Beethooven

Les mathématiques sont une gymnastique de l'esprit et une préparation à la philosophie. Isocrate

Moise a dit : Tout est loi
Jesus a dit : Tout est amour
Marx a dit : Tout est argent
Puis Freud a dit : Tout est sexe
Et puis Einstein est venu et il a dit : Tout est relatif !

''pardonner pour mieux vivre '' Nelson Mandela

"
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   ELMI_ Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
10 592
Inscrit :
06-août 10
Gender:
Male
Location:
NY

Posté 29 juin 2011 - 05:42

Voir le messagelawliateh, le 29 juin 2011 - 02:32 , dit :

Haut de page
29/06/11 (B610) Point de vue d'un lecteur. Equilibrons aussi les symboles pour garantir l'unité du pays et prévenir une partition du pays.


La statue qui domine l’esplanade du palais du peuple représente un berger Issa bien connu. Elle ne saurait être une référence pour les djiboutiens qui aspirent à une bonne moralité. De surcroit celle-ci s'impose comme un symbole de la domination Issa.

Tournée vers le nord, la statue est porteuse de messages provocateurs.

Avec l'avènement de l'Etat de droit, ce symbole devra-t-il être remplacé par deux statues, l'une représentant un(e) nomade Afar et l'autre un(e) nomade Somali de bonne moralité au cas où les personnes, qui auraient servi de modèle, soient identifiables.

L'exigence de deux statues à l'entrée du palais du peuple sous-tendrait le principe d’égalité des deux principales composantes de la population dans tous les domaines. (A condition qu'elle ne soit pas un symbole qui écarterait les composantes minoritaires de la vie publique ! Note de l'ARDHD).
Seule l'égalité pourra sauver la République de Djibouti de la sécession des pays Afar, qui représentent 87% du territoire national.

Cette idée de sécession fait son chemin, parmi les populations concernées, par réaction (légitime) au durcissement de la politique de marginalisation et de répression appliquée par le dictateur Ismail Omar Guelleh.

Bonjour,
Oui bien sur on pourrait faire deux statuts et même plusieurs pourquoi pas, et faire plein de statues d' effigie et partout ou il y'aura de la place.C'est une bonne idée.Toute la république sera entouré de statues c'est pas mal comme idée,tu nous trouves des sculpteurs et on va les adorés comme des Dieux.
Salut
Cocorico
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   bouchra Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
656
Inscrit :
19-septembre 07
Gender:
Female
Location:
France
Interests:
djibouti, djibouti et djibouti pour le reste je fais le necessaire

Posté 29 juin 2011 - 07:16

Voir le messagelawliateh, le 29 juin 2011 - 12:32 , dit :

Haut de page
29/06/11 (B610) Point de vue d'un lecteur. Equilibrons aussi les symboles pour garantir l'unité du pays et prévenir une partition du pays.


La statue qui domine l’esplanade du palais du peuple représente un berger Issa bien connu. Elle ne saurait être une référence pour les djiboutiens qui aspirent à une bonne moralité. De surcroit celle-ci s'impose comme un symbole de la domination Issa.

Tournée vers le nord, la statue est porteuse de messages provocateurs.

Avec l'avènement de l'Etat de droit, ce symbole devra-t-il être remplacé par deux statues, l'une représentant un(e) nomade Afar et l'autre un(e) nomade Somali de bonne moralité au cas où les personnes, qui auraient servi de modèle, soient identifiables.

L'exigence de deux statues à l'entrée du palais du peuple sous-tendrait le principe d’égalité des deux principales composantes de la population dans tous les domaines. (A condition qu'elle ne soit pas un symbole qui écarterait les composantes minoritaires de la vie publique ! Note de l'ARDHD).
Seule l'égalité pourra sauver la République de Djibouti de la sécession des pays Afar, qui représentent 87% du territoire national.

Cette idée de sécession fait son chemin, parmi les populations concernées, par réaction (légitime) au durcissement de la politique de marginalisation et de répression appliquée par le dictateur Ismail Omar Guelleh.



ou va le monde...ou va djibouti ??? Faut il réellement une statue représentative pour appartenir à un peuple ??? Pour moi l'appartenace à une nation vient tt dabord de soi. Si tu nourrie la frustration et cette terrible impréssion d'être rejetté et mal aimé par les tiens...tu finis aigri et malheureux. Nous sommes une nation, un seul peuple et nous n'avancerons pas les uns sans les autres. Nous partagerons ce bout de terre jusqu'à la fin des temps... parce que nous n'avons rien d'autre, et plus vite tout le mode se fera à cette réalité, mieux ça sera.
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   silanyo Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
380
Inscrit :
17-mars 11

Posté 01 juillet 2011 - 10:06

Saalam alaykum

Tournée vers le nord, la statue est porteuse de messages provocateurs .kkkkkkkkkkkkkkkkkkk.

Seul un Afar pouvait s en rendre compte KKKKKKKKKKkkkkk,moi j aurai jamais eu cette idee.

J imagine un Houmed chetif et tres tres nerveux passant devant notre statue de la provocation et pour lui elle ne representerai qu un Bouh avec un ere gerrier qui pointe sa lance vers le Nord .

Vers ou devrait il diriger son arme le pauvre Bouh .Surtout pas vers le Sud(Le somaliland)kkkkkk.
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet