djibnet.com: Corruption By Global Fund Grant Implementers - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Corruption By Global Fund Grant Implementers Detournement des fonds destine a la lutte contre le SIDA, paludisme Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   mehmon Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
383
Inscrit :
19-octobre 06

Posté 09 juin 2011 - 12:40

Citation

Corruption By Global Fund Grant Implementers

Over the last few days, there have been news stories worldwide about corruption in the implementation of Global Fund grants. Bernard Rivers reviews the stories and the underlying facts, and makes some recommendations.

On January 23, the Associated Press (AP) ran a long story about the Global Fund entitled « Fraud Plagues Global Health Fund. » The story was picked up by nearly 200 media outlets in the U.S. and 50 in other parts of the world. This led to Germany putting on hold its 2011 contribution to the Fund pending a full investigation.


The story stated that in Mali, the Fund’s Office of the Inspector General (OIG) found that $4 million in funding was misappropriated. Half of Mali’s TB and malaria grant money went to supposed « training events, » for which signatures were forged on receipts for per diem payments and travel expense claims. Mali has arrested 15 people suspected of committing fraud, and its health minister resigned without explanation two days before the audit was made public. (Note: GFO, in one of its 30 articles on the OIG over the past year, reported on the Mali developments in December.)

The AP story added that in Mauritania, the OIG found « pervasive fraud, » with $4.1 million – 67 percent of an HIV grant – lost to faked documents and other fraud. And in Djibouti, the OIG found that about 30 percent of grant funding they examined was lost, unaccounted for or misused. Much of this money went to buy motor vehicles. Almost $750,000 was transferred out of one account with no explanation.

The AP story was quickly seized upon by the Fund’s critics in some donor countries. For instance, Fox News ran an interview with Nile Gardiner, director of The Heritage Foundation’s Margaret Thatcher Center for Freedom, in which he said, « Potentially, we could be looking at billions of dollars here in terms of missing funds. If that is the case, we are looking at the biggest financial scandal of the 21st Century. »
Goubet2day



Citation

Corruption within Global Fund Against Aids will receive greater scrutiny

The Global Fund Against Aids, Tuberculosis and Malaria, a UN-backed NGO, has announced a stringent set of new measured aimed at tackling corruption within the fund.

The global fund, which tackles the three greatest killers of people around the world, predominantly in Africa, receives the vast majority of its funding from the United States, Germany, France and Japan, but has been hit recently by a series of corruption scandals.

In one incident, US $4.1 million went missing from a project in Mauritania, two thirds of the total value of the project to fight HIV. In Djibouti, a similar project lost US $5 million due to local corruption and international media reports have speculated that the total cost of corruption may amount to billions of dollars.

The fund has an annual budget of around US $22 billion, but is facing a crisis following a decision by Germany to suspend its contribution until better corruption safeguards are put in place.

suite de l'article



Et au meme temps au Mali

Citation

Mali : l'ex-ministre de la Santé inculpé pour détournement de fonds

Ibrahim Oumar Touré, l’ancien ministre malien de la Santé, vient d’être inculpé et placé sous contrôle judiciaire. Il serait impliqué dans l’affaire de détournement de fonds destinés à la lutte contre le sida.

Les soupçons qui pesaient depuis des mois sur Ibrahim Oumar Touré lui avaient valu son poste. L’inculpation est désormais officielle : l’ancien ministre de la santé du Mali, est placé sous contrôle judiciaire dans le cadre de l’affaire de détournement de fonds pour la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

« Chaque fois que quelqu’un est accusé de malversation, nous ferons ce qui est nécessaire pour que justice soit faite […] Je souhaite néanmoins que toute personne arrêtée dans le cadre de cette affaire ait la chance de se défendre, d’être protégée et éventuellement de prouver son innocence », déclarait le président malien Amadou Toumani Touré, le 4 décembre 2010. Le lendemain, le ministre remettait pourtant sa démission, se mettant à la disposition de la commission chargée d’enquêter sur l’affaire.

Arrestation de 14 collaborateurs

Quelques mois plus tard, après avoir arrêté 14 de ses collaborateurs, la justice a rendu publics les chefs d’accusation qui pèsent sur Ibrahim Oumar Touré : crime d'atteinte au bien public, détournement de deniers publics, faux et usage de faux, favoritisme et complicité de favoritisme.
Des accusations lourdes, à la hauteur du scandale qu’avait provoqué l’affaire. Selon le Fond mondial, un organisme créé en 2002 par l’ONU pour combattre le VIH, le paludisme et la tuberculose, 4 millions de dollars (environ 2,7 millions euros) de subventions avaient été détournés, via des fausses factures et documents falsifiés, privant plusieurs villages au Mali de médicaments. Preuve à l’appui, l’organisme a fait état de 55 000 documents attestant de ces malversations.

JeuneAfrique



Elle en est ou la sois disante enquete du gouvernement concernant le detournement de ces 5 millions de dollars destinee a la lutte contre ces maladies? Le ministre de Sante de l'epoque est nommer ambassaduer maintenant.

La corruption generalisee et notre manque de reaction sont surprenant.
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   gobanimo Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
79
Inscrit :
26-février 11
Gender:
Male

Posté 09 juin 2011 - 08:50

Elle en est ou la sois disante enquete du gouvernement concernant le detournement de ces 5 millions de dollars destinee a la lutte contre ces maladies? Le ministre de Sante de l'epoque est nommer ambassaduer maintenant.

La corruption generalisee et notre manque de reaction sont surprenant.

[/quote]



Il faut que tu comprennes une chose. L'enquete a aboutit. Le voleur et son mentor on les connait. Mais les gens ont peur ou alors c'est des gens qui se battent pour leur quotidien.
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   gobanimo Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
79
Inscrit :
26-février 11
Gender:
Male

Posté 09 juin 2011 - 08:51

Voir le messagemehmon, le 09 juin 2011 - 12:40 , dit :

Et au meme temps au Mali




Elle en est ou la sois disante enquete du gouvernement concernant le detournement de ces 5 millions de dollars destinee a la lutte contre ces maladies? Le ministre de Sante de l'epoque est nommer ambassaduer maintenant.

La corruption generalisee et notre manque de reaction sont surprenant.




Il faut que tu comprennes une chose. L'enquete a aboutit. Le voleur et son mentor on les connait. Mais les gens ont peur ou alors c'est des gens qui se battent pour leur quotidien.
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   mehmon Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
383
Inscrit :
19-octobre 06

Posté 12 juin 2011 - 11:00

Voir le messagegobanimo, le 10 June 2011 - 01:51 AM, dit :

Il faut que tu comprennes une chose. L'enquete a aboutit. Le voleur et son mentor on les connait. Mais les gens ont peur ou alors c'est des gens qui se battent pour leur quotidien.


Mais on ne peux pas continuer dans ce silence alors que ces fonds sont detournees, notre pays ruine par cette mafia au pouvoir.

Djibnautes, j'en apelle a vous, que faire? Comment faire entendre notre voix? Notre ras-le-bol devant tant de corruption et de mauvaise gestion. Ras le bol de cette impunite. Que faire sans se faire envoyer a Gabode? Participez, discutons svp.
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet