djibnet.com: Ismaël Omar Guelleh Ou L’Illusion D’Un Protectorat Tribal - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Ismaël Omar Guelleh Ou L’Illusion D’Un Protectorat Tribal Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   salahking Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
42
Inscrit :
12-octobre 10

Posté 02 juin 2011 - 01:00

le lien internet: http://www.republica...l-75415160.html

Depuis l’indépendance en 1977, les dérives des « consciences abjectes » se sont multipliées et ont accru, faisant fi de tout consensus politique et social. Durant ses douze dernières années, nous avons assisté à un large refus dans la reconnaissance communautaire pour construire ensemble, la grandeur d’une nation et celle de son peuple.

Face au refus de procéder à l’émergence d’un Etat juste et équitable, face à la société immorale façonnée au mépris des règles démocratiques et des valeurs humaines, j’en appelais il y a quelques mois, à la conscience collective des ISSAS Mamassans, à ne pas cautionner et dénoncer avec fermeté, cette faillite morale comme du « génocide intellectuel » fascisant et permanent du régime actuel commis en leur nom.

J’en appelais à la conscience de cette minorité des ISSAS Mamassans, bercée et aveuglée à l’aube du 21ième siècle, par l’illusion ancestrale d’une monarchie au sein d’une République riche dans sa diversité communautaire et culturelle, à se désolidariser de cette cause au combien faillitaire pour la stabilité et pour la paix sociale.

Depuis trente quatre ans, chacun peut constater, la constitution d’un petit groupe irrationnel, qui s’octroie avec outrance, au nom de la grande communauté, d’abord Somali et ensuite ISSA Mamassan, le droit de gestion et d’oppression sur l’ensemble des autres communautés natives et autochtones, y compris la leur.

Mais c’est sans l’ombre d’un doute, que la forte majorité des ISSAS et notamment Mamassans, au même titre que les autres composantes nationales, continue à croire à la paisibilité d’une coexistence, aujourd’hui plus que jamais fragilisée et mise à mal par la folie de ceux qui se sont accaparés de tous les appareils de l’Etat.

Et c’est au nom de cette même majorité que je dis : ça suffit au mensonge, à la manipulation, à la marginalisation des citoyens et à l’institutionnalisation de l'injustice à leur égard.

Si Ismaël Omar Guelleh et Ismaël Tani, sont les principaux responsables d’une telle démesure déroutante et idéologique qui nous rappelle les heures sombres de l'histoire de l’humanité, juste pour leurs seuls intérêts et ceux de leurs proches, la majorité des ISSAS Mamassans est loin de cautionner cette barbarie et s’oppose à toute tendance extrémiste et moyenâgeuse.

Nous voyons bien que depuis « l’indépendance », une telle dérive continue à constituer un frein majeur à la mémoire collective, au partage et aux grands défis du renouveau démocratique, rendant ainsi chaque jour plus difficile, tout préalable à la réconciliation nationale. Depuis l’indépendance, les injustices sociales, économiques, tribales et la souffrance générale, ne cessent d’accroitre et frappent en réalité toutes les communautés. De toute évidence, l’on s’éloigne de valeurs fondamentales qui ont toujours été, depuis des siècles, le socle d’une référence communautaire pour les ISSAS: La paix, le respect et la solidarité.

Depuis trente quatre ans, cette injustice continue d’affecter toute la société. C’est ce qui a conduit par ailleurs, natifs et autochtones vers la lutte armée. Cette guerre n’est que la résultante de la barbarie flagrante exercée à l’endroit des autres communautés dans leur majorité et particulièrement sur les Afars, les Gadabourcis et tant d’autres.

Malheureusement, ce qui est encore doublement dommageable dans un tel processus de marginalisation des composantes non ISSA, c’est son approbation par leurs représentants factices au sein du « Grand Clan » appelé « gouvernement ». Et la démonstration et multiple, parfois vulgaire et frise la folie, comme fut le cas de la famille Alhoumekani , expulsée de leur propre pays au seul tort de ne pas être ISSA mais d’origine Yéménite. Peut-on imaginer un seul instant le sens inverse, expulser un natif ISSA, encore moins un Mamassan vers l’Ethiopie ou la Somalie au seul motif de son appartenance tribale ou origine? Je ne le pense pas.

Par ces actes ignobles, qui méprisent les droits des femmes et des hommes natifs et autochtones de la République, qu’elle que soit leur communauté, est la principale cause qui pousse en grand nombre depuis 1995, nos cerveaux à l’exil.

Et nous nous devons, nous, jeune génération ISSA Mamassan à nous poser des questions sur les bénéfices dont nous tirons d’une telle cruauté commise et instrumentalisée au nom des ISSAS et des Somalis, par Ismaël Omar Guelleh et Ismaël Tani. Et c’est en cette raison, qu’ils sont aujourd’hui complètement désavoués de manière explicite, par leur propre tribu et clan. Bien que conscient que cette attitude néfaste nous affecte nous ISSAS et particulièrement les démocrates Mamassans, il est du devoir de chacune et de chacun d’entre nous, d’exprimer son rejet total d’une telle vision réductrice des valeurs humaines.

Est-ce que dans cette tragédie communautaire, les somalis toutes tribus confondues, sont-ils pour autant mieux lotis que les autres ? La réalité nous prouve le contraire, puisque la précarité, l’exclusion, le chômage et les injustices touchent l’ensemble des Djiboutiens depuis l’indépendance, et l’effondrement de nos institutions publiques en dit long dans l’esprit de ces hommes venus d’ailleurs.

Devant un tel désastre humanitaire, économique et social qui perdure depuis trente quatre ans, je réfute toute forme de domination au nom du clan Mamassan et soutiens fortement tout projet d’alternance, laissant place à la nouvelle génération des femmes et des hommes capables de développement et de progrès social.

Et je voudrais aujourd’hui, de la manière la plus sincère et la plus honnête possible, au nom des ISSAS et du clan Mamassan, demander pardon à celles et ceux, à l’intérieur comme à l’extérieur de nos frontières, qui, au nom de leurs convictions, de leur appartenance ethnique, tribale et parfois religieuse, ont pu souffrir ou même meurtris dans leur chaire comme dans leur esprit.

Je voudrais demander pardon, au nom des ISSAS et du Clan Mamassan, aux familles des autres communautés pour les crimes commis à leur endroit, même si cela reste l’œuvre d’un groupe sectaire sans foi ni loi.

Je voudrais demander pardon, au nom du clan Mamassan, aux autres clans et sous clans ISSAS, qui subissent également les atrocités de ce régime pervers dont la folie inconsidérée, l’emporte chaque jour.

Que Dieu bénisse la République et le peuple de Djibouti

Ce message a été modifié par salahking - 02 juin 2011 - 01:01 .

0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   newsman1 Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
155
Inscrit :
09-juin 10

Posté 03 juin 2011 - 05:51

Voir le messagesalahking, le 02 juin 2011 - 01:00 , dit :

le lien internet: http://www.republica...l-75415160.html

Depuis l’indépendance en 1977, les dérives des « consciences abjectes » se sont multipliées et ont accru, faisant fi de tout consensus politique et social. Durant ses douze dernières années, nous avons assisté à un large refus dans la reconnaissance communautaire pour construire ensemble, la grandeur d’une nation et celle de son peuple.

Face au refus de procéder à l’émergence d’un Etat juste et équitable, face à la société immorale façonnée au mépris des règles démocratiques et des valeurs humaines, j’en appelais il y a quelques mois, à la conscience collective des ISSAS Mamassans, à ne pas cautionner et dénoncer avec fermeté, cette faillite morale comme du « génocide intellectuel » fascisant et permanent du régime actuel commis en leur nom.

J’en appelais à la conscience de cette minorité des ISSAS Mamassans, bercée et aveuglée à l’aube du 21ième siècle, par l’illusion ancestrale d’une monarchie au sein d’une République riche dans sa diversité communautaire et culturelle, à se désolidariser de cette cause au combien faillitaire pour la stabilité et pour la paix sociale.

Depuis trente quatre ans, chacun peut constater, la constitution d’un petit groupe irrationnel, qui s’octroie avec outrance, au nom de la grande communauté, d’abord Somali et ensuite ISSA Mamassan, le droit de gestion et d’oppression sur l’ensemble des autres communautés natives et autochtones, y compris la leur.

Mais c’est sans l’ombre d’un doute, que la forte majorité des ISSAS et notamment Mamassans, au même titre que les autres composantes nationales, continue à croire à la paisibilité d’une coexistence, aujourd’hui plus que jamais fragilisée et mise à mal par la folie de ceux qui se sont accaparés de tous les appareils de l’Etat.

Et c’est au nom de cette même majorité que je dis : ça suffit au mensonge, à la manipulation, à la marginalisation des citoyens et à l’institutionnalisation de l'injustice à leur égard.

Si Ismaël Omar Guelleh et Ismaël Tani, sont les principaux responsables d’une telle démesure déroutante et idéologique qui nous rappelle les heures sombres de l'histoire de l’humanité, juste pour leurs seuls intérêts et ceux de leurs proches, la majorité des ISSAS Mamassans est loin de cautionner cette barbarie et s’oppose à toute tendance extrémiste et moyenâgeuse.

Nous voyons bien que depuis « l’indépendance », une telle dérive continue à constituer un frein majeur à la mémoire collective, au partage et aux grands défis du renouveau démocratique, rendant ainsi chaque jour plus difficile, tout préalable à la réconciliation nationale. Depuis l’indépendance, les injustices sociales, économiques, tribales et la souffrance générale, ne cessent d’accroitre et frappent en réalité toutes les communautés. De toute évidence, l’on s’éloigne de valeurs fondamentales qui ont toujours été, depuis des siècles, le socle d’une référence communautaire pour les ISSAS: La paix, le respect et la solidarité.

Depuis trente quatre ans, cette injustice continue d’affecter toute la société. C’est ce qui a conduit par ailleurs, natifs et autochtones vers la lutte armée. Cette guerre n’est que la résultante de la barbarie flagrante exercée à l’endroit des autres communautés dans leur majorité et particulièrement sur les Afars, les Gadabourcis et tant d’autres.

Malheureusement, ce qui est encore doublement dommageable dans un tel processus de marginalisation des composantes non ISSA, c’est son approbation par leurs représentants factices au sein du « Grand Clan » appelé « gouvernement ». Et la démonstration et multiple, parfois vulgaire et frise la folie, comme fut le cas de la famille Alhoumekani , expulsée de leur propre pays au seul tort de ne pas être ISSA mais d’origine Yéménite. Peut-on imaginer un seul instant le sens inverse, expulser un natif ISSA, encore moins un Mamassan vers l’Ethiopie ou la Somalie au seul motif de son appartenance tribale ou origine? Je ne le pense pas.

Par ces actes ignobles, qui méprisent les droits des femmes et des hommes natifs et autochtones de la République, qu’elle que soit leur communauté, est la principale cause qui pousse en grand nombre depuis 1995, nos cerveaux à l’exil.

Et nous nous devons, nous, jeune génération ISSA Mamassan à nous poser des questions sur les bénéfices dont nous tirons d’une telle cruauté commise et instrumentalisée au nom des ISSAS et des Somalis, par Ismaël Omar Guelleh et Ismaël Tani. Et c’est en cette raison, qu’ils sont aujourd’hui complètement désavoués de manière explicite, par leur propre tribu et clan. Bien que conscient que cette attitude néfaste nous affecte nous ISSAS et particulièrement les démocrates Mamassans, il est du devoir de chacune et de chacun d’entre nous, d’exprimer son rejet total d’une telle vision réductrice des valeurs humaines.

Est-ce que dans cette tragédie communautaire, les somalis toutes tribus confondues, sont-ils pour autant mieux lotis que les autres ? La réalité nous prouve le contraire, puisque la précarité, l’exclusion, le chômage et les injustices touchent l’ensemble des Djiboutiens depuis l’indépendance, et l’effondrement de nos institutions publiques en dit long dans l’esprit de ces hommes venus d’ailleurs.

Devant un tel désastre humanitaire, économique et social qui perdure depuis trente quatre ans, je réfute toute forme de domination au nom du clan Mamassan et soutiens fortement tout projet d’alternance, laissant place à la nouvelle génération des femmes et des hommes capables de développement et de progrès social.

Et je voudrais aujourd’hui, de la manière la plus sincère et la plus honnête possible, au nom des ISSAS et du clan Mamassan, demander pardon à celles et ceux, à l’intérieur comme à l’extérieur de nos frontières, qui, au nom de leurs convictions, de leur appartenance ethnique, tribale et parfois religieuse, ont pu souffrir ou même meurtris dans leur chaire comme dans leur esprit.

Je voudrais demander pardon, au nom des ISSAS et du Clan Mamassan, aux familles des autres communautés pour les crimes commis à leur endroit, même si cela reste l’œuvre d’un groupe sectaire sans foi ni loi.

Je voudrais demander pardon, au nom du clan Mamassan, aux autres clans et sous clans ISSAS, qui subissent également les atrocités de ce régime pervers dont la folie inconsidérée, l’emporte chaque jour.

Que Dieu bénisse la République et le peuple de Djibouti


avec 1 lecture comme ca, M. alexi a tuer le grs porc....il doit avoir mal au gros bide k'1 mamassan denonce c crimes et apel ts ls otres a lui dire va te faire F....d'ailleurs sn site est desormé censuré o bled..il ne pls accessible...
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   kisaragi Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
24
Inscrit :
20-mai 11

Posté 03 juin 2011 - 09:56

Voir le messagenewsman1, le 03 juin 2011 - 05:51 , dit :

avec 1 lecture comme ca, M. alexi a tuer le grs porc....il doit avoir mal au gros bide k'1 mamassan denonce c crimes et apel ts ls otres a lui dire va te faire F....d'ailleurs sn site est desormé censuré o bled..il ne pls accessible...


nn dtrompe toi newsman sn site e tjr accesible a djibouti cs des intelectuel kome alexi kil fo pr c pays ds gen ki conscien e ki raisone pa besoin presente des excuse de tte facn persne nakuse les mamassan dtre l mal de c pays c juste iog ki es responsabl persnelmen g jugerai pa l reste du clan il n on rien avoir ac sa politik mai c celui ki dvrai passe o tribunal pour detournemen de fond,torture e assasina e de tt le crime komi enver ls djiboutien px importe leur clan c iog ki dvrai etre juge e nn un klkonk clan
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   newsman1 Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
155
Inscrit :
09-juin 10

Posté 03 juin 2011 - 10:37

Voir le messagekisaragi, le 03 juin 2011 - 09:56 , dit :

nn dtrompe toi newsman sn site e tjr accesible a djibouti cs des intelectuel kome alexi kil fo pr c pays ds gen ki conscien e ki raisone pa besoin presente des excuse de tte facn persne nakuse les mamassan dtre l mal de c pays c juste iog ki es responsabl persnelmen g jugerai pa l reste du clan il n on rien avoir ac sa politik mai c celui ki dvrai passe o tribunal pour detournemen de fond,torture e assasina e de tt le crime komi enver ls djiboutien px importe leur clan c iog ki dvrai etre juge e nn un klkonk clan


c vré..en tt ka lui n a pa peur de dénoncé ls choses, meme sr sa tribu, pendan ke certain ki denonce font pareil ke le gro plein de soupe.., DAF, ali couban, guedi hared..walhai leur parti c leur tribu...et puis depui le 8 avril, a par lui, on entend pls ls soidisan opposant...leur sites ne st pls mis a jr rien. mé tu c ca metone ke sn site fonctione, depui kelke temps jarive pas a me conecté a djibouti et bcp d gens l'ont remarké..
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   kisaragi Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
24
Inscrit :
20-mai 11

Posté 03 juin 2011 - 11:01

Voir le messagenewsman1, le 03 juin 2011 - 10:37 , dit :

c vré..en tt ka lui n a pa peur de dénoncé ls choses, meme sr sa tribu, pendan ke certain ki denonce font pareil ke le gro plein de soupe.., DAF, ali couban, guedi hared..walhai leur parti c leur tribu...et puis depui le 8 avril, a par lui, on entend pls ls soidisan opposant...leur sites ne st pls mis a jr rien. mé tu c ca metone ke sn site fonctione, depui kelke temps jarive pas a me conecté a djibouti et bcp d gens l'ont remarké..


g sai pa hada pck kan g clik sur l lien des republikain solidaire g y acces dirrectemen mai si tu vx tu px dtourne la censure avk l astuce des proxy gratuit k ns a filer a un otre djibnaute bne chance
.
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   newsman1 Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
155
Inscrit :
09-juin 10

Posté 04 juin 2011 - 12:52

Voir le messagekisaragi, le 03 juin 2011 - 11:01 , dit :

g sai pa hada pck kan g clik sur l lien des republikain solidaire g y acces dirrectemen mai si tu vx tu px dtourne la censure avk l astuce des proxy gratuit k ns a filer a un otre djibnaute bne chance
.


ok sympa..c possible ke tu me dise l astuce d proxy ? merci brother
0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   kisaragi Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
24
Inscrit :
20-mai 11

Posté 04 juin 2011 - 08:19

Voir le messagenewsman1, le 04 juin 2011 - 12:52 , dit :

ok sympa..c possible ke tu me dise l astuce d proxy ? merci brother



tu va sur l site proxygratuit.fr une foi k tu ora entre ct adresse tu vera une liste de proxy ecri en bleu ki va aparaitr tu clik sur celui k tu vx apre tu vera une otre page aparaitre e sur ct page ya une parti ou il fo ecrir une adresse electronik sur cte partie tu ecri l site okel tu vx avoir acces e pui tu clik sur GO tu ora acce o site
0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   newsman1 Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
155
Inscrit :
09-juin 10

Posté 04 juin 2011 - 10:39

Voir le messagekisaragi, le 04 juin 2011 - 08:19 , dit :

tu va sur l site proxygratuit.fr une foi k tu ora entre ct adresse tu vera une liste de proxy ecri en bleu ki va aparaitr tu clik sur celui k tu vx apre tu vera une otre page aparaitre e sur ct page ya une parti ou il fo ecrir une adresse electronik sur cte partie tu ecri l site okel tu vx avoir acces e pui tu clik sur GO tu ora acce o site


merci frere..c vré ke kon clik sr le lien, la page est visible. sinon kon g met le www.republicains-solidiares.org, ca me marke "Oups" et suis redigé sr yahoo.
0

#9 L'utilisateur est hors-ligne   salahking Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
42
Inscrit :
12-octobre 10

Posté 05 juin 2011 - 09:12

Voir le messagenewsman1, le 04 juin 2011 - 10:39 , dit :

merci frere..c vré ke kon clik sr le lien, la page est visible. sinon kon g met le www.republicains-solidiares.org, ca me marke "Oups" et suis redigé sr yahoo.


salam.quelqu'un peu dire comment on fait pr mettre des photos sur ce forum? il me demande de joindre le fichier et ensuite rien
0

#10 L'utilisateur est hors-ligne   einschtein2 Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
130
Inscrit :
11-janvier 10

Posté 05 juin 2011 - 10:16

Voir le messagenewsman1, le 03 juin 2011 - 10:37 , dit :

c vré..en tt ka lui n a pa peur de dénoncé ls choses, meme sr sa tribu, pendan ke certain ki denonce font pareil ke le gro plein de soupe.., DAF, ali couban, guedi hared..walhai leur parti c leur tribu...et puis depui le 8 avril, a par lui, on entend pls ls soidisan opposant...leur sites ne st pls mis a jr rien. mé tu c ca metone ke sn site fonctione, depui kelke temps jarive pas a me conecté a djibouti et bcp d gens l'ont remarké..

ouais il nest pas mal c alexi
0

#11 L'utilisateur est hors-ligne   einschtein2 Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
130
Inscrit :
11-janvier 10

Posté 05 juin 2011 - 10:18

Voir le messagesalahking, le 05 juin 2011 - 09:12 , dit :

salam.quelqu'un peu dire comment on fait pr mettre des photos sur ce forum? il me demande de joindre le fichier et ensuite rien

oui va à ton profil tu verra ca se trouv la bas
0

#12 L'utilisateur est hors-ligne   salahking Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
42
Inscrit :
12-octobre 10

Posté 05 juin 2011 - 11:50

Voir le messageeinschtein2, le 05 juin 2011 - 10:18 , dit :

oui va à ton profil tu verra ca se trouv la bas


en faite c'est pas pr mon profil, mais sur le forum..je voudrais joindre des photos ou vidéos en meme temps que des articles..
0

#13 L'utilisateur est hors-ligne   newsman1 Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
155
Inscrit :
09-juin 10

Posté 07 juin 2011 - 07:09

Voir le messagesalahking, le 05 juin 2011 - 11:50 , dit :

en faite c'est pas pr mon profil, mais sur le forum..je voudrais joindre des photos ou vidéos en meme temps que des articles..


certin y arrive dotre ps...on ne c ps prkoi
0

#14 L'utilisateur est hors-ligne   newsman1 Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
155
Inscrit :
09-juin 10

Posté 07 juin 2011 - 07:10

Voir le messagesalahking, le 05 juin 2011 - 11:50 , dit :

en faite c'est pas pr mon profil, mais sur le forum..je voudrais joindre des photos ou vidéos en meme temps que des articles..


certin y arrive dotre ps...on ne c ps prkoi
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet