djibnet.com: La Dépression - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

La Dépression Sujet Tabou dans notre société Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Destinée Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
786
Inscrit :
13-novembre 07
Gender:
Female

Posté 04 mai 2011 - 03:03

Salam,

Aujourd’hui, j’aimerais discuter avec vous d’un sujet assez tabou dans notre société: La dépression
Quelle est votre perception de la dépression ?
Quelles sont les sources (elle provient de quoi) ?
Quels sont ses impacts sur notre société ?
Est-ce possible de l’éviter? Si oui quels sont vos conseils ou outils ?
Les avis de nos médecins djibnautes seront également très appréciés ;)

Pour ma part, je dirai qu’il existe diverses sources et formes de dépressions :
Je crois que certaines dépressions proviennent d’un déséquilibre chimique au niveau du cerveau.
J’imagine que cela est peut être reliés à nos bagages génétiques ou à un dysfonctionnement temporaire ou permanant des cellules.
D’où la nécessité de prise de médicaments.

Dans d’autres cas, les gens deviennent dépressifs à cause d’un excès de fatigue, de surmenage, d’un choc émotionnel (décès, divorce, etc.…), et c’est ce qu’on appelle le « Burn Out ». Dans ce cas-ci, je crois qu’un bon repos devrait corriger la situation.

Il y a aussi, la dépression causé par certain type de personnalité (caractère).
Ici, je veux dire que les personnes mélodramatiques ont souvent des tendances pessimistes. Elles seront donc plus sujettes à la dépression.
Dans cette catégorie, je fais allusion aux gens qui exagèrent l’évaluation de chaque difficulté quotidienne. Par exemple, perdre la clé de sa maison ne devrait pas etre perçu comme la perte d’un être cher. En d’autres termes, il faut modérer et ajuster l’évaluation d’une situation précise pour pouvoir maitriser ses émotions, car nos émotions sont étroitement reliés à notre vision de la vie.

En gros, voila mon petit grain de sel…Certains d’ entre vous seront peut-être du même avis que moi tandis que d’autres auront une toute autre perception, mais l’essentiel est de partager et d’échanger nos idées…

Au plaisir de vous lire

Ce message a été modifié par Destinée - 04 mai 2011 - 03:14 .

On rencontre sa destinée
Souvent par les chemins qu'on prend pour l'éviter.
Auteur Inconnu

La Terre est ma Patrie et l’Humanité, ma Famille.
Khalil Gibran

Qaran iyo Qabiil isma Qaadi Karan !
1

#2 L'utilisateur est hors-ligne   yeux de biche_ Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
6 315
Inscrit :
07-septembre 07
Gender:
Female
Interests:
j'aime la lecture , la science , la culture et surtout l'histoire !

Posté 04 mai 2011 - 08:35

bonsoir Destinée




on te dira " Wa la ba'bey'' ou bien '' wa la habarey'' ou bien '' wa la cawreyey'' ........des suggestions qui depassent mon esprits cartésiens .....

Tout ce que je peux me permettre de dénoncer dans ma population djiboutien c'est qu'on est trop proche de la norme pour devenir des Depressifs surtout nos hommes , pourquoi :*


1= Situation Politique desastreuses , le pays est un monopole d'une seule clic ...

2= Le khat recoits deux catégories de gens :

_ des jeunes qui veulent pas reflechir et qui echappent la realité de leur pays ou de leurs situations en khatant


_ Des jeunes hommes et femmes qui n'ont trouvé aucuns loisirs si ce n'est pas etre MIRGAN pour fuire la Monotonie



3= le khat est meme un moyen de subvention pour certains famillles encore une bonne raison pour que ca dure dans nos quotidiens .



4 = Le nombre de femmes analphabetes qui cherchent recours chez les sorciers pour des fins de vengeances ou emotionnels(paranormal) je comprends nada !


5 = le climat qui est tout sauf paradisiaques pour calmer nos ardeurs , un vent sec et chaud intitulé KHAMSINE qui soufflent sur nos contrées a 50°C loool d'ou la nervosité accentuée de nos gens !


6= la diaspora de djibouti souffrent beaucoup aussi de la depression a cause d'une incapacité d'integration pour faute d'INSTRUCTION , c'est souvent les dames qui en souffrent enfermés a Huit clos dans un appart avec kelkes momes pas moyens d'aller papoter chez la voisines

7 = encore la diaspora de djibouti souffrent cette fois ci c'est nos mecs , ils ont pas la chance d'avoir les memes titres et bonne fonctions qu'ils avaient au bled , soit le racisme soit l'instruction les handicapent

8= Mauvaise integrations des femmes dans la vie occidentale et la commencent a détruire leurs foyers en chassant l'homme et là elle se retrouve seule

9 = paranormal que je ne saurai expliquer .......



Mon pays a besoin un travail social!


les solutions :



1= Soit tu plonges dans l'islam pour se couvrir d'une bonne foi dure et bien solide

2 = Soit tu immigres chez l'homme blanc aux yeux bleu

4= Soit tu sombres dans la FIESTA a la djiboutienne ( bierre et khat )

5 = Soit tu vis sans te poser de questions !

Ce message a été modifié par yeux de biche_ - 04 mai 2011 - 08:45 .

ils ne sont plus grands  que parce que nous sommes à genou, alors levons-nous . Etienne de la boétie

Seuls l'art et la science élèvent l'homme jusqu'à la divinité. ludwig van Beethooven

Les mathématiques sont une gymnastique de l'esprit et une préparation à la philosophie. Isocrate

Moise a dit : Tout est loi
Jesus a dit : Tout est amour
Marx a dit : Tout est argent
Puis Freud a dit : Tout est sexe
Et puis Einstein est venu et il a dit : Tout est relatif !

''pardonner pour mieux vivre '' Nelson Mandela

"
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Fluid Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
3 266
Inscrit :
03-mai 08
Gender:
Female

Posté 04 mai 2011 - 09:21

Depression is seen as a curse and weakness within our community and culture. As some people call it, it’s a white man disease. LOL as if they are superior to everybody.

It is caused by environmental changes, life events, chemical imbalance and many other trigger. Mainly, in Djibouti, it is mostly due to the chemical imbalance, life events and FATIGUE.

With the heat, overdramatic attitude, family stress, fears over their financial situations (or embezzlement) and unemployment, depression could hit anybody but there is a minimum assistance for them. Let’s not forget the sucker that only live at night with a bag of khat and runs every morning for work with a inactive brain. LOL

We all have one member hit by depression; nobody knows what their problem is and questions their sanity as if it is unnatural to be mentally burned out. The culture of “Suck it up” and the assistance is at minimal unless a family member notices your illness and helps you. It is curable depending on the severity of the depression but the medications for a severe depression are rare in Djibouti (inexistent for the regular Farah/Ambaro) unless a nice family member from abroad sends it.

For a burn out, we need a quiet and relaxing rest where it is possible to have in Djibouti if you stay home and spending some time away from negative energy: avoid chicha time (ladies and get), no khat, no more gossip and no more yelling at the kids, TV and the outraged electricity that is gone lately. But, it is hard for those burned out because of their work since their job. There is usual fear to loose the job if you had the hardest time to find one (except for the lazy heads … no included in this issue lol).

Good luck my fellow burned out compatriots….
"Remember others in their quests to fulfill their own ambitions" Mona Minkara
"Until the power of love can overcome the love of power the world will not know peace" Unknown From a washroom wall lol
"Leaders must invoke an alchemy of great vision.” Henry Kissinger
"Be careful, Anais, abnormal pleasures kill the taste for normal ones." Eduardo
"From a sensitive woman's heart springs the hapiness of mankind." Khalil Gibran
"Tout est stereospecifique dans la vie." Dr Mezl
"Somebody is gonna get a hurt real bad." Russel Peters
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   the turtle Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
3 622
Inscrit :
12-avril 11

Posté 04 mai 2011 - 11:15

La depression est a la creativite ce que l'epinard est pour Popeye, une veritable source de force. Il ne faut pas oublier cela, c'est pourquoi Dieu est tantot effrayant tantot surprenant.
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   Bouraleh Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
62
Inscrit :
01-octobre 04
Location:
loin de chez moi

Posté 06 mai 2011 - 12:15

Asalamou aleikoum Destinée , j'espère k tu te portes bien . Dans la vie , saches chacun a ses problèmes ,croyant (des fois ) qu'il ne pourrait les surmonter , mais dis toi qu'il existe des personnes avec des situations pires que les tiennes . Cela te permettra à relativiser ta situation pour te dire qu'en fin de compte , elle n'est pas si grave par rapport à d'autres personnes .

Regarde cette video où une personne ( ki aurait beaucoup de raison d'etre depressive ) arrive à surmonter la vie . C'est vraiment incroyable !!! Que Le Bon Dieu lui vienne en aide . amin .



http://www.facebook....269872&comments
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   Destinée Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
786
Inscrit :
13-novembre 07
Gender:
Female

Posté 06 mai 2011 - 03:27

Voir le messageBouraleh, le 06 mai 2011 - 09:15 , dit :

Asalamou aleikoum Destinée , j'espère k tu te portes bien . Dans la vie , saches chacun a ses problèmes ,croyant (des fois ) qu'il ne pourrait les surmonter , mais dis toi qu'il existe des personnes avec des situations pires que les tiennes . Cela te permettra à relativiser ta situation pour te dire qu'en fin de compte , elle n'est pas si grave par rapport à d'autres personnes .

Regarde cette video où une personne ( ki aurait beaucoup de raison d'etre depressive ) arrive à surmonter la vie . C'est vraiment incroyable !!! Que Le Bon Dieu lui vienne en aide . amin .



http://www.facebook....269872&comments



Salam,

YDB,
Tu as soulevé des points très intéressants sis: Situation politique et le climat du pays, le khat, les difficultés d’intégration dans les pays étrangers etc…
Tes suggestions quant aux solutions sont utiles et réalistes également.
Chapeau pour ta clairvoyance sis.

Une autre solution que j’aimerais ajouter à tes options est l’humour.
J’estime que l’humour est une arme très puissance, ça nous permet de ne pas trop nous prendre au sérieux et par la même occasion de relativiser les difficultés quotidiennes.

Fluid,
Absolutely sis, in our society, we consider the depression as a weakness and that’s why people avoid telling they’re depressed.
They’re scared of being judged.
As for the khat, we all know it’s a drug which drops people into hallucinations.
And of course being under hallucinations for a long time of period will cause the depression.
What a sad reality hein!


The turtle,
Temps et aussi longtemps que tu considère la dépression comme source d’inspiration, tu es à l’ abri de tout souci. :P


Bouraleh,
Merci de te soucier de moi frère, mais Alxamdulilah je me porte à merveille.
En fait, il ne s’agit pas de moi dans ce sujet, j’aime tout simplement aborder les sujets tabou de notre société, tel que les problèmes claniques, la dépression, bientôt les orphelins et les enfants naturels abondés au bled, le Sida (pour t'eviter d'autres soucis, je peux t’assurer d’avance que je ne l’ai pas ;) )
Bref, c’est mon petit côté révolté qui me pousse à réfléchir sur ces sujets et j’en profite pour inviter mes frères et sœurs du forum dans ces discussions.

A bientôt
On rencontre sa destinée
Souvent par les chemins qu'on prend pour l'éviter.
Auteur Inconnu

La Terre est ma Patrie et l’Humanité, ma Famille.
Khalil Gibran

Qaran iyo Qabiil isma Qaadi Karan !
1

#7 L'utilisateur est hors-ligne   moolare Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
79
Inscrit :
15-mars 11

Posté 07 mai 2011 - 04:29

salam destinée, YDB, fluid, turtle,bouraleh
je trouve ce sujet intéressant surtout dans nos contrées où on n'ose pas l'avouer. Une dépression se définit par des troubles de l'humeur où la mélancolie dommine, une perte d'estime de soi (d'après les propos des toubibs)
Il existe 2 types de dépression du point de vue médical:
1- la dépression d'épuisement où l'individu souffre d'un mal qui le ronge depuis des années (chômage à long terme, situation précaire continue,etc...)et essaie de s'en sortir mais qu' à la fin et surtout par additionnement des situations difficiles concrètes ou abstraites, la personne succombe à la dépression car selon les dires des psychologues, il a épuisé tous ses systèmes de défense psychiques.
2- la dépression réactionnelle à un évenement soudain, brutal où l'individu n'arrive pas à supporter psychologiquement.
La dépression chez les noirs africains est différente de celle des occidentaux; elle est plus caractérisée par les "délires de persécution" (terme médical pour dire que la personne croit que son mal vient des sorts jetés par l'autrui), les symptômes neuro-végétatifs (jargon médical pour dire que la personne se plaint souvent des maladies diverses, différente du jour au lendemain alors que les toubibs la déclarent aptes et indemnes de toute maladie donnée). Le suicide ou la tentative du suicide sont rares et sont plus vus que chez les malades blances.

En dehors de ces classifications, il faut noter certains troubles pouvant prêter confusion avec la dépression: ce sont les troubles anxieux (l'anxiété étant une crainte plus ou moins permanente de l'arrivée des situations de catastrophes, de mauvais augure, etc...).

Après ce bref aperçu médical, je vous donne mon avis sur ce sujet.
Le problème existe bel et bien chez nous et la consommation du khât, des drogues ou d'alcools ki croît ces derniers de manière exponentielle ne fait que confirmer ce mal profond. la situation catastrophique du pays et le manque des activités lugubres visant à combattre ce fléau contribuent fortement à l'entretenir mais aussi le manque des psychologues nationaux.
Quand un jeune ayant quitté l'école vers l'adolescence ne trouve comme passe-temps que le khât et les drogues,c'est normal qu'il perd l'estime du soi et déprime.
personne n'est indispensable

On peut tromper une partie du peuple tout le temps, ou tout le peuple une partie du temps, mais jamais tout le peuple tout le temps

A coeur vaillant rien n'est impossible

Le Dalaï-Lama a dit: "un problème qui a une solution ne doit pas t’inquiéter puisqu'il a une solution; un problème qui n'a pas de solution non plus ne doit plus t'inquièter car il n'y a pas de solution"....pourquoi tant des inquiétudes dans le monde???
1

#8 L'utilisateur est hors-ligne   moolare Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
79
Inscrit :
15-mars 11

Posté 07 mai 2011 - 04:45

Puis-je ajouter ce poème qui résume en gros ce que ressent un déprimé

[b]Spleen : Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle de Charles Baudelaire

Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle
Sur l'esprit gémissant en proie aux longs ennuis,
Et que de l'horizon embrassant tout le cercle
Il nous verse un jour noir plus triste que les nuits ;

Quand la terre est changée en un cachot humide,
Où l'Espérance, comme une chauve-souris,
S'en va battant les murs de son aile timide
Et se cognant la tête à des plafonds pourris ;

Quand la pluie étalant ses immenses traînées
D'une vaste prison imite les barreaux,
Et qu'un peuple muet d'infâmes araignées
Vient tendre ses filets au fond de nos cerveaux,

Des cloches tout à coup sautent avec furie
Et lancent vers le ciel un affreux hurlement,
Ainsi que des esprits errants et sans patrie
Qui se mettent à geindre opiniâtrement.

Et de longs corbillards, sans tambours ni musique,
Défilent lentement dans mon âme ; l'Espoir,
Vaincu, pleure, et l'Angoisse atroce, despotique,
Sur mon crâne incliné plante son drapeau noir.
personne n'est indispensable

On peut tromper une partie du peuple tout le temps, ou tout le peuple une partie du temps, mais jamais tout le peuple tout le temps

A coeur vaillant rien n'est impossible

Le Dalaï-Lama a dit: "un problème qui a une solution ne doit pas t’inquiéter puisqu'il a une solution; un problème qui n'a pas de solution non plus ne doit plus t'inquièter car il n'y a pas de solution"....pourquoi tant des inquiétudes dans le monde???
1

#9 L'utilisateur est hors-ligne   boustos Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
414
Inscrit :
06-décembre 03

Posté 07 mai 2011 - 07:12

Bonjour à tous,

La dépression a plusieurs formes mais le point focal et l'origine de toute dépréssion est le changement brutal à un moment donné dans votre (perte d'un être cher, chômage soudain, rupture amoureuse, commencement d'une nouvelle vie, naissance d'un bébé souvent chez les femmes etc...). Notre pyschique n'est pas préparé et il est supris par cette changement soudain, ce qui crée un dysfonctionnement neurologique et émotionnel.

Il faut savoir que la dépression sommeille chez monsieur ou madame tout le monde mais qu'il faut un facteur declencheur pour qu'elle remonte à la surface. Chaque individu ainsi que l'organisme réagissent différemment face à ce changement subit.

À Djibouti, la dépression est tabou et le poids de la tradition et du non dit pousse les gens à vivre caché avec leur dépression. Ce qui n'arrange pas leur situation.

D'autre part, cette attitude à repousser la maladie en arguant que c'est une maladie des ''blancs'' démontre à tel point que notre société est fermée et essaie de refouler même sa propre douleur au fond d'elle même pour se persuader que nous sommes forts. Cette attitude de puissance n'est que chimère mais comme l'auto-mensonge est l'une des caractéristiques des djiboutiens, nous avons du mal à regarder la réalité en face et agir en conséquence.

Enfin, la dépression a deux remedes qui sont:
Le Coran et la prière sont les meilleurs remedes contre le mal être. Et si tu recouvres ton esprit et enveloppe ton corps de la parole de Dieu, sois sûr que ton coeur sera purié et ta tête expurgée de toute mauvaise idée noire. Le Coran abaise l'âme et adoucit le coeur subxanallah. Il est vraiment recommandé de lire et écouter Ayatal Kursi car cette sourate a des vertus immenses et insoupçonnés qui peuvent parer à toute situation. Tu prends conscience du pouvoir du Coran (parole de Dieu) sur notre corps et notre esprit.

La libération de la parole (parler de ses problèmes), se confier aux proches, relativiser sa situation comme disait Bouraleh. Plus tu parles, plus tu vides ce mal qui te ronge et plus tu te sens mieux car la personne à qui tu te confies va redonner confiance en toi et va essayer de te divertir, te faire oublier ton problème, agir par la parole pour essayer d'occuper ton esprit et l'éloigner des idées sombres.Nous les djiboutiens, par pudeur ou fierté, n'aimons pas montrer notre faiblesse aux autres, même aux proches de peur de leur réaction négative alors que parler avec des gens en qui tu as confiance est vraiment une part importante pour venir à bout d'une dépression. Ce n'est pas pour rien que les gens vont aller consulter un psychologue quand ils ont ce genre de problème. Ils ont besoin d'un oreille attentive capable de comprendre leurs problèmes pour se libérer d'un poids qui pèse trop sur leur physique et sur leur mental.
0

#10 L'utilisateur est hors-ligne   the turtle Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
3 622
Inscrit :
12-avril 11

Posté 21 mai 2011 - 11:45

Voir le messagemoolare, le 07 mai 2011 - 04:45 , dit :

Puis-je ajouter ce poème qui résume en gros ce que ressent un déprimé

[b]Spleen : Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle de Charles Baudelaire

Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle
Sur l'esprit gémissant en proie aux longs ennuis,
Et que de l'horizon embrassant tout le cercle
Il nous verse un jour noir plus triste que les nuits ;

Quand la terre est changée en un cachot humide,
Où l'Espérance, comme une chauve-souris,
S'en va battant les murs de son aile timide
Et se cognant la tête à des plafonds pourris ;

Quand la pluie étalant ses immenses traînées
D'une vaste prison imite les barreaux,
Et qu'un peuple muet d'infâmes araignées
Vient tendre ses filets au fond de nos cerveaux,

Des cloches tout à coup sautent avec furie
Et lancent vers le ciel un affreux hurlement,
Ainsi que des esprits errants et sans patrie
Qui se mettent à geindre opiniâtrement.

Et de longs corbillards, sans tambours ni musique,
Défilent lentement dans mon âme ; l'Espoir,
Vaincu, pleure, et l'Angoisse atroce, despotique,
Sur mon crâne incliné plante son drapeau noir.


A priori, par respect pour la paix et pour ma tranquillite, je ne suis plus sense "poser les pieds" sur des billets qui serait de la frangine auteur de ce billet. Mais je me dois pour ce post qui porte sur un des 1ers poemes de C.Baudelaire que j'ai retenu par coeur, et que je viens de voir maintenant, d'intervenir.
Pour ton information, la depression Baudelaire l'appellait deja les humeurs saturniennes", sous-entendant que Saturne serait a l'origine des ces maux, comme certains aujourd'hui eux aussi n'hesitent pas de parler de l'influence de la Lune :)
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet