djibnet.com: Le Coup Bas De L'umd - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Le Coup Bas De L'umd Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   lawliateh Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
115
Inscrit :
27-janvier 11
Gender:
Male

Posté 08 avril 2011 - 02:30

Quand l'UMD se moque du peuple


A première vue, le communiqué de l'UMD par laquelle celle-ci appelle au-delà de ses militants et sympathisants, le peuple djiboutien à voter pour le pseudo-candidat Mohamed warsama paraît énigmatique.
On ne peut s'empêcher de se demander comment l'UMD peut adopter une telle position sans se contredire, dès lors qu’elle-même s’est retirée de cette élection par manque de transparence dans son déroulement
Les explications avancées par l'UMD et Numma sont des plus farfelues:
-la coalition se déclare subitement éclairée par les thèmes de campagne du candidat Warsama qui selon elle défend les mêmes idées que l’opposition. Ce qui l’aurait donc amené à prodiguer sur le champ son soutien à ce dernier en invitant tous les djiboutiens à voter pour lui. Elle tente ainsi de nous persuader que le discours qu’elle prête à Mohamed warsama l’emporte sur tout le reste.
- Quant à Numma, il prétend mieux faire en affirmant : «nous appelons le peuple djiboutien à un soutien républicain », sans même se demander si le soutien ou le front républicain a un sens dans un contexte comme celui-ci où les résultats de l'élection sont truquées d'avance.
L’explication est ailleurs : elle réside probablement dans l’intrigue qui se joue entre Ismail Omar Guelleh etAden Robleh Awaleh.
A l’origine ARA est invité par IOG à se démarquer pour pouvoir se présenter contre lui en 2011. Cette manœuvre obéissait à un double objectif. Il fallait d'une part éviter qu’IOG soit le seul candidat à sa propre succession comme en 2005 et ramener au bercail Abdourahman Borreh d'autre part. Le choix de Guelleh s’est donc délibérément porté sur un Odahgob pour récupérer un Odahgob beaucoup plus craint.
Ce plan s’est heurté à la réticence de Borreh qui aurait répondu à Aden Robleh : « chat échaudé craint l’eau froide ». Face à cet échec, IOG pioche un autre candidat dont la fidélité à sonégard ne souffre aucun doute, toujours au sein d’Odahgob. Aden Robleh, tout comme Warsama attendent des récompenses de la part d’IOG après le 08 Avril. Et le rôle de PDD dans tout ça me direz-vous?
Soit Mohamed Daoud a compris le jeu et il s’attend à récolter des miettes soit il est complètement berné par son compagnon Aden Robleh.
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Leviathan Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
84
Inscrit :
25-juin 07

Posté 08 avril 2011 - 09:08

Voir le messagelawliateh, le 07 April 2011 - 07:30 PM, dit :

Quand l'UMD se moque du peuple


A première vue, le communiqué de l'UMD par laquelle celle-ci appelle au-delà de ses militants et sympathisants, le peuple djiboutien à voter pour le pseudo-candidat Mohamed warsama paraît énigmatique.
On ne peut s'empêcher de se demander comment l'UMD peut adopter une telle position sans se contredire, dès lors qu’elle-même s’est retirée de cette élection par manque de transparence dans son déroulement
Les explications avancées par l'UMD et Numma sont des plus farfelues:
-la coalition se déclare subitement éclairée par les thèmes de campagne du candidat Warsama qui selon elle défend les mêmes idées que l’opposition. Ce qui l’aurait donc amené à prodiguer sur le champ son soutien à ce dernier en invitant tous les djiboutiens à voter pour lui. Elle tente ainsi de nous persuader que le discours qu’elle prête à Mohamed warsama l’emporte sur tout le reste.
- Quant à Numma, il prétend mieux faire en affirmant : «nous appelons le peuple djiboutien à un soutien républicain », sans même se demander si le soutien ou le front républicain a un sens dans un contexte comme celui-ci où les résultats de l'élection sont truquées d'avance.
L’explication est ailleurs : elle réside probablement dans l’intrigue qui se joue entre Ismail Omar Guelleh etAden Robleh Awaleh.
A l’origine ARA est invité par IOG à se démarquer pour pouvoir se présenter contre lui en 2011. Cette manœuvre obéissait à un double objectif.
Il fallait d'une part éviter qu’IOG soit le seul candidat à sa propre succession comme en 2005 et ramener au bercail Abdourahman Borreh d'autre part. Le choix de Guelleh s’est donc délibérément porté sur un Odahgob pour récupérer un Odahgob beaucoup plus craint.
Ce plan s’est heurté à la réticence de Borreh qui aurait répondu à Aden Robleh : « chat échaudé craint l’eau froide ». Face à cet échec, IOG pioche un autre candidat dont la fidélité à sonégard ne souffre aucun doute, toujours au sein d’Odahgob. Aden Robleh, tout comme Warsama attendent des récompenses de la part d’IOG après le 08 Avril. Et le rôle de PDD dans tout ça me direz-vous?
Soit Mohamed Daoud a compris le jeu et il s’attend à récolter des miettes soit il est complètement berné par son compagnon Aden Robleh.

Ou sont tes preuves? as-tu des sources fiables ou bien c'est des " kutiri kuuten".
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   The voice Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
192
Inscrit :
17-février 09
Gender:
Male
Location:
Paris

Posté 08 avril 2011 - 10:00

Voir le messageLeviathan, le 08 April 2011 - 07:08 AM, dit :

Ou sont tes preuves? as-tu des sources fiables ou bien c'est des " kutiri kuuten".


Je pense que même si elle a ses limites, c'est une bonne analyse de notre minable politique politicienne !!
"Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs."
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet