djibnet.com: Des Arrestations À Balbala Adi - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Des Arrestations À Balbala Adi pas seulement Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   taliban Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
62
Inscrit :
08-novembre 10

Posté 13 mars 2011 - 01:57

On m’a raconté hier soir qu’ Balbala AAdi on enferme et le régime emprisonne dans le calme le plus absolue. Avant-hier soir, le soir du semi marathon des policiers sont entrés en nombre dans le quartier pour emprisonner des jeunes et le siège de l’opposition a été saccagé. Ces policiers ont bousculés les femmes et les enfants. Une petite fille a été arrachée d’une main par une lacrymo, elle est à l’hôpital Peltier.
D’autres part des gendarmes ont arrêté un enseignant du lycée Gabod, il était soupçonné d’avoir reproduit les pages d’un ancien numéro de Jeune Afrique dans lesquelles le Président guelleh promettait de ne pas se représenter en 3ème mandat. Il était aussi tenu responsable, sans preuve, d’avoir affiché dans la salle des propos du genre « benOmarsier».
Ils ont aussi bâtonné, un matin, un jeune qui aurait mal répondu à leurs questions, à « cagadaalis » près de la pharmacie.
On mobilise la police, la gendarmerie, et bientôt l’armée, pour protéger les intérêts de la famille régnante, comme l’a si bien dit Amin Amir dans site. Mais Jusqu’à Quand ?
Voilà la vrai actu du pays. A un mois des élections le Parti Unique commence à perdre son sang froid alors qu’il n’ y a pas de doutes que son chef briguera un 3ème mandat.
Qui en parle ? Personne.
Dernière chose, ils ont entouré de barbelés autour qu terrain du 3ème division, là où les djiboutiens étaient nombreux, le 18 février à dire NON au 3ème mandat, comme rempart à des futurs manif. Ces barbelés seront-ils efficaces ? L’avenir nous le dira.
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   diplomat101 Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
5 544
Inscrit :
28-décembre 09
Gender:
Male
Location:
djibouti....pour l'instant
Interests:
l'art contemporain

Posté 13 mars 2011 - 02:27

Voir le messagetaliban, le 13 mars 2011 - 01:57 , dit :

On m’a raconté hier soir qu’ Balbala AAdi on enferme et le régime emprisonne dans le calme le plus absolue. Avant-hier soir, le soir du semi marathon des policiers sont entrés en nombre dans le quartier pour emprisonner des jeunes et le siège de l’opposition a été saccagé. Ces policiers ont bousculés les femmes et les enfants. Une petite fille a été arrachée d’une main par une lacrymo, elle est à l’hôpital Peltier.
D’autres part des gendarmes ont arrêté un enseignant du lycée Gabod, il était soupçonné d’avoir reproduit les pages d’un ancien numéro de Jeune Afrique dans lesquelles le Président guelleh promettait de ne pas se représenter en 3ème mandat. Il était aussi tenu responsable, sans preuve, d’avoir affiché dans la salle des propos du genre « benOmarsier».
Ils ont aussi bâtonné, un matin, un jeune qui aurait mal répondu à leurs questions, à « cagadaalis » près de la pharmacie.
On mobilise la police, la gendarmerie, et bientôt l’armée, pour protéger les intérêts de la famille régnante, comme l’a si bien dit Amin Amir dans site. Mais Jusqu’à Quand ?
Voilà la vrai actu du pays. A un mois des élections le Parti Unique commence à perdre son sang froid alors qu’il n’ y a pas de doutes que son chef briguera un 3ème mandat.
Qui en parle ? Personne.
Dernière chose, ils ont entouré de barbelés autour qu terrain du 3ème division, là où les djiboutiens étaient nombreux, le 18 février à dire NON au 3ème mandat, comme rempart à des futurs manif. Ces barbelés seront-ils efficaces ? L’avenir nous le dira.

"On m’a raconté"!!!!
:D :D
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   thorgal Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
18 303
Inscrit :
07-mai 08
Gender:
Male
Location:
La France et le monde parfois!!

Posté 13 mars 2011 - 06:20

Voir le messagetaliban, le 13 mars 2011 - 11:57 , dit :

D’autres part des gendarmes ont arrêté un enseignant du lycée Gabod, il était soupçonné d’avoir reproduit les pages d’un ancien numéro de Jeune Afrique dans lesquelles le Président guelleh promettait de ne pas se représenter en 3ème mandat. Il était aussi tenu responsable, sans preuve, d’avoir affiché dans la salle des propos du genre « benOmarsier».

Voici 2 interview d'IOG
Interview d'IOG sur afriquemagazine:
http://www.afriquema...e=1161876234375
Serez-vous candidat en 2011 ?
Je ne sais pas, nous ne sommes qu’en 2009 ! Il reste encore deux ans ! Je n’y ai pas encore pensé.

Le congrès du trentième anniversaire du Rassemblement populaire pour le progrès (RPP), dont vous êtes issu, se tient le 4 mars. Il pourrait, dit-on, être l’occasion d’annoncer la révision de la Constitution nécessaire pour que vous puissiez briguer un troisième mandat.
On n’en est pas encore là !

L’échéance approche à grands pas, tout de même !
Vous le verrez bien...



Ou encore l'interview de jeune afrique
http://www.paperblog...l-omar-guelleh/
Votre deuxième mandat expire en 2011 et la Constitution vous interdit d'en solliciter un troisième. Respecterez-vous cet engagement ?

Houphouët disait : " un chef baoulé meurt au pouvoir. " Ce n'est pas notre tradition, à nous autres Djiboutiens.

Certains de vos pairs estiment que la limitation du nombre de mandats est antidémocratique. Est-ce votre avis ?

En 2011, j'aurai achevé ma douzième année au pouvoir. C'est beaucoup. Je ne voudrais pas m'enliser dans la routine et les flatteries de courtisans. Je ne suis pas du genre à déchirer une Constitution parce qu'elle ne me plait pas.

Et si vous faisiez le constat que vous êtes irremplaçable ?


Je ne souhaite pas en arriver là.

Donc, vous ne vous représenterez pas ?


A l'heure où je vous parle, ma réponse est non. Mais je suis croyant et je sais que l'avenir ne m'appartient pas. Il est à Dieu. Nous aurons donc, le moment venu, à en reparler.

A le lire on dirait que c'est Dieu qui a voulu qu'il viole la constitution pour faire son 3ème mandat
:lol:

Ce message a été modifié par thorgal - 13 mars 2011 - 06:22 .

"Le boeuf est lent..
Mais la terre est patiente"
1

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Barrah Patrol Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
721
Inscrit :
01-juin 07
Gender:
Male

Posté 13 mars 2011 - 06:38

Voir le messagetaliban, le 13 March 2011 - 04:57 AM, dit :

On m'a raconté hier soir qu' Balbala AAdi on enferme et le régime emprisonne dans le calme le plus absolue. Avant-hier soir, le soir du semi marathon des policiers sont entrés en nombre dans le quartier pour emprisonner des jeunes et le siège de l'opposition a été saccagé. Ces policiers ont bousculés les femmes et les enfants. Une petite fille a été arrachée d'une main par une lacrymo, elle est à l'hôpital Peltier.
D'autres part des gendarmes ont arrêté un enseignant du lycée Gabod, il était soupçonné d'avoir reproduit les pages d'un ancien numéro de Jeune Afrique dans lesquelles le Président guelleh promettait de ne pas se représenter en 3ème mandat. Il était aussi tenu responsable, sans preuve, d'avoir affiché dans la salle des propos du genre « benOmarsier».
Ils ont aussi bâtonné, un matin, un jeune qui aurait mal répondu à leurs questions, à « cagadaalis » près de la pharmacie.
On mobilise la police, la gendarmerie, et bientôt l'armée, pour protéger les intérêts de la famille régnante, comme l'a si bien dit Amin Amir dans site. Mais Jusqu'à Quand ?
Voilà la vrai actu du pays. A un mois des élections le Parti Unique commence à perdre son sang froid alors qu'il n' y a pas de doutes que son chef briguera un 3ème mandat.
Qui en parle ? Personne.
Dernière chose, ils ont entouré de barbelés autour qu terrain du 3ème division, là où les djiboutiens étaient nombreux, le 18 février à dire NON au 3ème mandat, comme rempart à des futurs manif. Ces barbelés seront-ils efficaces ? L'avenir nous le dira.


Ces arrestations arbitraire montre vraiment que la majorite des Djiboutiens se foutent de changer de gouvernement, le fait meme que l'opposition ne peut pas faire sortir le peuple a part le vendredi nous montre que c'est difficile pour eux d'avoir des supporteurs les autres jours et que les manifestants sont simplement des membres de l'opposition et non le peuple en generale. Je crois que la meilleure facon de juger le support du peuple au gouvernement est de regarder les Afars, ils n'ont pas vraiment montre une volonte forte de changement de regime politique comme ils l'ont fait dans les annees 90 et pourtant c'est aujourd'huit qu'ils auraient eu la vraie 'Democratie' dont ils voulaient tellement, mais rien, il a fallu les pousser a vraiment sortir, donc si des opposants feroces au regime comme les Afars trainent des pieds pour manifester et ne profitent pas de cette occasion de changement dans le monde pour organiser des manifs pacifiques et coordonner les activites de l'opposition alors il y qqchose qu'on nous dit pas, peut etre qu'ils sont satisfait avec les accords passes avec le gouvernement, peut etre qu'ils ont peur de perdre des sieges a l'Assemble Nationale avec une Democratie, peut etre qu'ils ont plus peur du gouvernement que les Issas, une chose que je doute, peut etre qu'ils sont plus divises que l'on ne pensait, etc...mais une chose est sur, si les Afars ne voient pas ces movements Democratiques qui balaient le monde Arabe comme une opportunite a saisir pour Democratiser Djibouti comme ils l'ont toujours souhaite, il sera extrement difficile de convaincre la majorite du peuple Issa de manifester et d'opter pour la Democratie. Les manifs qu'on a eu a Djibouti on tendance a etre des manifs 'top down' au lieu d'etre des manifs 'bottom up' et c'est triste de le dire mais on a le sentiment qu'elles ne continueront pas, et avec ces arrestions de manifestants que le peuple ne va pas s'y opposer en s'en prennant a ces policiers ou gendarmes comme les Tunisiens ou Egyptiens l'ont fait pour proteger leur freres, il est tres difficile de dire que le peuple veut des manifestations s'il laisse les manifestants et les leaders qui sont arretes a eux meme.
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   abdo2011 Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
60
Inscrit :
21-février 11

Posté 13 mars 2011 - 08:52

Voir le messageBarrah Patrol, le 13 mars 2011 - 06:38 , dit :

Ces arrestations arbitraire montre vraiment que la majorite des Djiboutiens se foutent de changer de gouvernement, le fait meme que l'opposition ne peut pas faire sortir le peuple a part le vendredi nous montre que c'est difficile pour eux d'avoir des supporteurs les autres jours et que les manifestants sont simplement des membres de l'opposition et non le peuple en generale. Je crois que la meilleure facon de juger le support du peuple au gouvernement est de regarder les Afars, ils n'ont pas vraiment montre une volonte forte de changement de regime politique comme ils l'ont fait dans les annees 90 et pourtant c'est aujourd'huit qu'ils auraient eu la vraie 'Democratie' dont ils voulaient tellement, mais rien, il a fallu les pousser a vraiment sortir, donc si des opposants feroces au regime comme les Afars trainent des pieds pour manifester et ne profitent pas de cette occasion de changement dans le monde pour organiser des manifs pacifiques et coordonner les activites de l'opposition alors il y qqchose qu'on nous dit pas, peut etre qu'ils sont satisfait avec les accords passes avec le gouvernement, peut etre qu'ils ont peur de perdre des sieges a l'Assemble Nationale avec une Democratie, peut etre qu'ils ont plus peur du gouvernement que les Issas, une chose que je doute, peut etre qu'ils sont plus divises que l'on ne pensait, etc...mais une chose est sur, si les Afars ne voient pas ces movements Democratiques qui balaient le monde Arabe comme une opportunite a saisir pour Democratiser Djibouti comme ils l'ont toujours souhaite, il sera extrement difficile de convaincre la majorite du peuple Issa de manifester et d'opter pour la Democratie. Les manifs qu'on a eu a Djibouti on tendance a etre des manifs 'top down' au lieu d'etre des manifs 'bottom up' et c'est triste de le dire mais on a le sentiment qu'elles ne continueront pas, et avec ces arrestions de manifestants que le peuple ne va pas s'y opposer en s'en prennant a ces policiers ou gendarmes comme les Tunisiens ou Egyptiens l'ont fait pour proteger leur freres, il est tres difficile de dire que le peuple veut des manifestations s'il laisse les manifestants et les leaders qui sont arretes a eux meme.

le probleme ce que le gens sont tous resigné, c'est le khat qui abrutit les gens mais je suis sur que s'il il y'a une dizaine de mort le peuple se revoltera
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   taliban Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
62
Inscrit :
08-novembre 10

Posté 14 mars 2011 - 01:43

Voir le messagediplomat101, le 13 mars 2011 - 12:27 , dit :

"On m’a raconté"!!!!
:D :D

le On en question, c'est un ami qui a sa famille là-bas, mm son frère a failli passer à la trappe. C'est la seul facon d'avoir les vrais infos, ceux en particulier qui dérangent ; alors que tes bulletins météos (il est partit, il a construit, il a récut, il a ouvert un atelier, il a nommé, etc...) sont partouts (ADI, Lanation, RTD, et maintenant Univeral TV).
0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   pilot Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 486
Inscrit :
12-mars 08
Location:
Djibouti, Republic of Djibouti
Interests:
Sport, tv , internet

Posté 15 mars 2011 - 09:25

Voir le messageBarrah Patrol, le 13 March 2011 - 07:38 PM, dit :

Ces arrestations arbitraire montre vraiment que la majorite des Djiboutiens se foutent de changer de gouvernement, le fait meme que l'opposition ne peut pas faire sortir le peuple a part le vendredi nous montre que c'est difficile pour eux d'avoir des supporteurs les autres jours et que les manifestants sont simplement des membres de l'opposition et non le peuple en generale. Je crois que la meilleure facon de juger le support du peuple au gouvernement est de regarder les Afars, ils n'ont pas vraiment montre une volonte forte de changement de regime politique comme ils l'ont fait dans les annees 90 et pourtant c'est aujourd'huit qu'ils auraient eu la vraie 'Democratie' dont ils voulaient tellement, mais rien, il a fallu les pousser a vraiment sortir, donc si des opposants feroces au regime comme les Afars trainent des pieds pour manifester et ne profitent pas de cette occasion de changement dans le monde pour organiser des manifs pacifiques et coordonner les activites de l'opposition alors il y qqchose qu'on nous dit pas, peut etre qu'ils sont satisfait avec les accords passes avec le gouvernement, peut etre qu'ils ont peur de perdre des sieges a l'Assemble Nationale avec une Democratie, peut etre qu'ils ont plus peur du gouvernement que les Issas, une chose que je doute, peut etre qu'ils sont plus divises que l'on ne pensait, etc...mais une chose est sur, si les Afars ne voient pas ces movements Democratiques qui balaient le monde Arabe comme une opportunite a saisir pour Democratiser Djibouti comme ils l'ont toujours souhaite, il sera extrement difficile de convaincre la majorite du peuple Issa de manifester et d'opter pour la Democratie. Les manifs qu'on a eu a Djibouti on tendance a etre des manifs 'top down' au lieu d'etre des manifs 'bottom up' et c'est triste de le dire mais on a le sentiment qu'elles ne continueront pas, et avec ces arrestions de manifestants que le peuple ne va pas s'y opposer en s'en prennant a ces policiers ou gendarmes comme les Tunisiens ou Egyptiens l'ont fait pour proteger leur freres, il est tres difficile de dire que le peuple veut des manifestations s'il laisse les manifestants et les leaders qui sont arretes a eux meme.



Une démocratie n'a jamais existé dans la misère.
La terre n'est qu'une grande boule, les frontières, les barrières, les divisions résultent de l'imagination fallacieuse des hommes. - Abu- Jamal.
When in Rome, do as the romans do.
Je pense que le moment est venu de vous dire ce que j'ai appris, d'en tirer une conclusion non? Et bien ma conclusion, c'est que la vie est trop courte pour passer son temps à avoir la haine. Ca n'en vaut pas la peine. -Dany Vinyard.
Réponse donnée, je clos.


Mon cher, il ne puit vous etre ami, ce rat d'eau !
Un jour, l'ai-je surpris, devenu musaraigne,
Sombre et nocif, vetu de poison et de maux,
Livrant toxine aux gens qui tapaient sur son dos !
Il ne lui sied que pieds au train, d'apres credo,
Non loge avec toi ou moi a la meme enseigne !
-Iledelatortue
0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   trainer Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
123
Inscrit :
15-juillet 10

Posté 15 mars 2011 - 10:52

Voir le messageBarrah Patrol, le 13 mars 2011 - 06:38 , dit :

Ces arrestations arbitraire montre vraiment que la majorite des Djiboutiens se foutent de changer de gouvernement, le fait meme que l'opposition ne peut pas faire sortir le peuple a part le vendredi nous montre que c'est difficile pour eux d'avoir des supporteurs les autres jours et que les manifestants sont simplement des membres de l'opposition et non le peuple en generale. Je crois que la meilleure facon de juger le support du peuple au gouvernement est de regarder les Afars, ils n'ont pas vraiment montre une volonte forte de changement de regime politique comme ils l'ont fait dans les annees 90 et pourtant c'est aujourd'huit qu'ils auraient eu la vraie 'Democratie' dont ils voulaient tellement, mais rien, il a fallu les pousser a vraiment sortir, donc si des opposants feroces au regime comme les Afars trainent des pieds pour manifester et ne profitent pas de cette occasion de changement dans le monde pour organiser des manifs pacifiques et coordonner les activites de l'opposition alors il y qqchose qu'on nous dit pas, peut etre qu'ils sont satisfait avec les accords passes avec le gouvernement, peut etre qu'ils ont peur de perdre des sieges a l'Assemble Nationale avec une Democratie, peut etre qu'ils ont plus peur du gouvernement que les Issas, une chose que je doute, peut etre qu'ils sont plus divises que l'on ne pensait, etc...mais une chose est sur, si les Afars ne voient pas ces movements Democratiques qui balaient le monde Arabe comme une opportunite a saisir pour Democratiser Djibouti comme ils l'ont toujours souhaite, il sera extrement difficile de convaincre la majorite du peuple Issa de manifester et d'opter pour la Democratie. Les manifs qu'on a eu a Djibouti on tendance a etre des manifs 'top down' au lieu d'etre des manifs 'bottom up' et c'est triste de le dire mais on a le sentiment qu'elles ne continueront pas, et avec ces arrestions de manifestants que le peuple ne va pas s'y opposer en s'en prennant a ces policiers ou gendarmes comme les Tunisiens ou Egyptiens l'ont fait pour proteger leur freres, il est tres difficile de dire que le peuple veut des manifestations s'il laisse les manifestants et les leaders qui sont arretes a eux meme.

comme disait un de mes amis afar, les issas n ont pas assez d avoir massacrer 20 ans auparavant nos jeunes, maintenant il veulent k on sorte dans les rue pour se faire massacrer a nouveau, vous (les issas) vous voulez tuer encore ceux ki sont nee apres la guerre, et de conclure, on se fera pas avoir une deuxieme fois, ceci es votre revolte faite le ou pas ca nous concerne nullement.fin de citation
0

#9 L'utilisateur est hors-ligne   waran Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
392
Inscrit :
25-juin 03

Posté 15 mars 2011 - 12:33

Ce n´est sécret pour personne que le peuple djiboutien, dans sa totalité, a déja tourné le dos au président IOG. La question qu´on doit se poser est pourquoi alors les gens ne se révoltent pas contre lui?

Certains nous dirons que les djiboutiens sont lâches alors d´autres nous avancerons que IOG les interdit. A mon avis les djiboutiens(nes) n´ont pas peur d´être tués par les forces du régime. Et c´est une mystère pour moi comment IOG, avec ses 2000 policiers et gendarmes, aurait la capacité de faire face à une vraie révolte populaire. L´histoire de Ben Ali et Mubarak ne nous suffit-il pas pour écarter cette hypotèse?

A mon avis les djiboutiens craignent de la guerre civile et la somalisation de djibouti. Ils sont capables de déloger IOG, en quelque heures ou en quelque jours, mais le fait de ne pas savoir ce qui en suit explique leur réticence. Non seulement IOG en profite de cette situation mais aussi et surtout il en utilise.

c´est dans cette état de chose que la manifestation du 18/2 a eu lieu. D´abord, il faut dire que ce n´était qu´un meeting des partis d´opposition et non une révolution du peuple djiboutien comme Mr. DAF et d´autres nous font croire dans ce forum.

La violence des manifestants de ce jour là qui ont tout cassé,a donné plus de raison la peur des djiboutiens. Certes, c´est la police qui a provoqué lers manifestants en leur disant de quitter la palce mais les manifestants étaient plus violants que les policiers ce jour là. Ils sont, me semble-t-il, tombés dans le piège d´IOG. Ils ont effrayé la masse qui voulait leur réjoindre. En plus, les leaders des opposants, étant déja , moins crédibles aux yeux des djiboutiens, ont perdu bcp de points politique le fait de ne pas condamner les actes de certains de leurs partisans.

En conclusion, Djibouti, selon moi, est toujours pays de brave. Mais les djiboutiens ne savent quoi faire. Rester sous le règne d´OIG c´est mourir doucement pour eux et suivre une oppostion violente déja, et en plus sans programme et sans leader designé, c´est mourir vite. Sans vouloir être un oiseau de mauvais augure, le risque que le pays s´explose un seul jour est grand.
0

#10 L'utilisateur est hors-ligne   pilot Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 486
Inscrit :
12-mars 08
Location:
Djibouti, Republic of Djibouti
Interests:
Sport, tv , internet

Posté 16 mars 2011 - 08:37

Voir le messagewaran, le 15 March 2011 - 01:33 PM, dit :

Ce n´est sécret pour personne que le peuple djiboutien, dans sa totalité, a déja tourné le dos au président IOG. La question qu´on doit se poser est pourquoi alors les gens ne se révoltent pas contre lui?

Certains nous dirons que les djiboutiens sont lâches alors d´autres nous avancerons que IOG les interdit. A mon avis les djiboutiens(nes) n´ont pas peur d´être tués par les forces du régime. Et c´est une mystère pour moi comment IOG, avec ses 2000 policiers et gendarmes, aurait la capacité de faire face à une vraie révolte populaire. L´histoire de Ben Ali et Mubarak ne nous suffit-il pas pour écarter cette hypotèse?

A mon avis les djiboutiens craignent de la guerre civile et la somalisation de djibouti. Ils sont capables de déloger IOG, en quelque heures ou en quelque jours, mais le fait de ne pas savoir ce qui en suit explique leur réticence. Non seulement IOG en profite de cette situation mais aussi et surtout il en utilise.

c´est dans cette état de chose que la manifestation du 18/2 a eu lieu. D´abord, il faut dire que ce n´était qu´un meeting des partis d´opposition et non une révolution du peuple djiboutien comme Mr. DAF et d´autres nous font croire dans ce forum.

La violence des manifestants de ce jour là qui ont tout cassé,a donné plus de raison la peur des djiboutiens. Certes, c´est la police qui a provoqué lers manifestants en leur disant de quitter la palce mais les manifestants étaient plus violants que les policiers ce jour là. Ils sont, me semble-t-il, tombés dans le piège d´IOG. Ils ont effrayé la masse qui voulait leur réjoindre. En plus, les leaders des opposants, étant déja , moins crédibles aux yeux des djiboutiens, ont perdu bcp de points politique le fait de ne pas condamner les actes de certains de leurs partisans.

En conclusion, Djibouti, selon moi, est toujours pays de brave. Mais les djiboutiens ne savent quoi faire. Rester sous le règne d´OIG c´est mourir doucement pour eux et suivre une oppostion violente déja, et en plus sans programme et sans leader designé, c´est mourir vite. Sans vouloir être un oiseau de mauvais augure, le risque que le pays s´explose un seul jour est grand.


Slt à tous

Contrairement à nous autres djibnautes, le peuple est loin d'avoir une conscience politique nette. Means that lorsqu'ils étaient aux manifestations, ils se foutaient absolument du 3e mandat ou de la violation de la constitution, sinon, vous le savez, ils auraient manifesté bien plus tôt.
En revanche, ils ont osé se lever parce qu'a la longue, leur situation économique est intolérable alors que le gouvernement s'enlise dans des abstractions (bonne gouvernance..) l'apogée de cette farce était au dernier séminaire sur l'action gouvernementale.

Mais pourquoi ne se révoltent t'ils pas?

A la différence des pays orientaux, voire occidentaux, les appareils de répression sont inefficaces, et ne dépassent pas le lacrymogène.En outre dans une cité etat ou tout le monde a des liens avec tout le monde, un massacre de la police serait complètement irrationnel, rendez vous compte, ils risqueraient de tuer par mégarde des enfants de leurs amis, des familles éloignées...

Mais alors?

L'etat est le premier producteur de prébendes, et de pistons. Il dispose de liens solides avec le système tribal moderne (matérialisé dans l'etat et la societe ), ce qui fait que s'en prendre à l'etat, le plus souvent, c'est s'en prendre à soi même.


La vient le cas des afars, qui ne sont pas (le plus souvent) dans cette configuration.

Ce message a été modifié par pilot - 16 mars 2011 - 08:39 .

La terre n'est qu'une grande boule, les frontières, les barrières, les divisions résultent de l'imagination fallacieuse des hommes. - Abu- Jamal.
When in Rome, do as the romans do.
Je pense que le moment est venu de vous dire ce que j'ai appris, d'en tirer une conclusion non? Et bien ma conclusion, c'est que la vie est trop courte pour passer son temps à avoir la haine. Ca n'en vaut pas la peine. -Dany Vinyard.
Réponse donnée, je clos.


Mon cher, il ne puit vous etre ami, ce rat d'eau !
Un jour, l'ai-je surpris, devenu musaraigne,
Sombre et nocif, vetu de poison et de maux,
Livrant toxine aux gens qui tapaient sur son dos !
Il ne lui sied que pieds au train, d'apres credo,
Non loge avec toi ou moi a la meme enseigne !
-Iledelatortue
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet