djibnet.com: Vers Une Cession Du Pays Afar ? - djibnet.com

Aller au contenu

  • (4 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Vers Une Cession Du Pays Afar ? Noter : -----

#31 L'utilisateur est hors-ligne   Destinée Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
786
Inscrit :
13-novembre 07
Gender:
Female

Posté 17 mars 2011 - 10:08

Voir le messageMirgan, le 17 mars 2011 - 06:18 , dit :

=D> =D> =D> !

Destinée, quel joli nom. J'aimerais bien être le premier Homme de la république. Qu'est-ce que t'en penses chère Destinée ? ;)
Si c'est OK, fais-moi un clin d'œil. Une image vaut tous les mots !


Mirgan, tu es vraiment un opportuniste habile toi. :lol:
Tu veux être le premier homme de la république pour préparer tes plans et faire une cession des terres Afars? Nice try bro, mais j’ai bien dit non à toute forme de séparation. Nous allons rester unis à vie, tel sera notre destin, point à la ligne. :P
On rencontre sa destinée
Souvent par les chemins qu'on prend pour l'éviter.
Auteur Inconnu

La Terre est ma Patrie et l’Humanité, ma Famille.
Khalil Gibran

Qaran iyo Qabiil isma Qaadi Karan !
0

#32 L'utilisateur est hors-ligne   Arreh Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
905
Inscrit :
16-novembre 04
Gender:
Male
Location:
Terrien
Interests:
speculation contemplative, extatique

Posté 17 mars 2011 - 10:19

Voir le messageMirgan, le 17 March 2011 - 06:41 PM, dit :

Arreh, le problème avec toi, c'est qu'on ne voit pas le bout du tunnel. C'est un peu comme le serpent qui se mange la queue. Ton disque est rayé et tu ne sais plus sur quel pied danser. Laissons aux Djbnautes l'idée qu'ils se font de nous et leur jugement à notre égard.

Cher Arreh, si on mettait de côté nos petites querelles qui n'amusent que la petite minorité des Djibnautes pour nous atteler à des tâches plus importantes que sont :

Comment sortir de cette impasse dans laquelle s'est embourbée l'opposition djiboutienne ?
Comment sortir du cycle infernal du boycott des élections ?
Quelle alternative à IOG ?

etc. etc.

Essayons de trouver des réponses à nos problèmes, c'est cela qui compte en fin de compte et qui intéresse la communauté du forum.



La consentrie ca te dirais quelque chose l'ami? aurais-tu la memoire courte?

Cette opposition est le reflet de la societe,tout come ce forum qui est la mirroire de notre societe,avec toute notre complexite et opinion latente,et chacun dispose de cartes caches sous la manche tout comme lees intervenants de ce forum comme toi. Juste un regard objectif depuis la creation de ce forum ou depuis que je suis devenu membre,a chaque periode il y'vait un effet de mode. Et je crois que notre opposition n'a reellement pas effectue un vrai debat de societe entre elles,rien ne nous permet de ne pas penser que si la situation evolue dans ce sens que chaque leadeur sera un chef d'une faction armee comme en Somalie.

J'ai personellement demande a des figures de l'opposition des strategies,je pense des fois comment miner de l'interieur le systeme, c'est a dire de faire semblant de travailler avec lui pour agir de l'interieur comme le fait le mouvement de Islah wa Tajdiid du Maroc. Je ne crois pas au jusqu'au boutisme qui a des probabilites de voir le pays disparaitre et que par chance si le pays survit laisse de sequelles politiques sociales et economiques insurmontables.Je crois sincerement avec le bras de fer recent de la greve du 18 fevrier IOG a vraiment eu peur et il faut que si nous avons une opposition patriotique de forcer le systeme des belettes a faire des concessions qui doivent jouer pour l'interet de la population.

Instrumentaliser la souffrance du peuple et appeler a la confrontation parfois arme avec des milices montre des limites dans beaucoup de cas, et je crois que la democratie c'est aussi etre un stratege politique sur le long terme. Mais je vois ici et ailleurs des opportunistes des fois dangereux comme toi Mirgan qui ont des temperaments explosifs.

Je crois que ceci est juste mon opinion et que je serais enfin libre de ne pas me voir me taxer de tribaliste ou d'iogiste par des sensationalistes comme toi cher ami.

Meqe bara,umate meqe,wegeri meqe

Ce message a été modifié par Arreh - 17 mars 2011 - 10:26 .

Ma Maman
Mine intarissable d'amour et de tendresse pour moi
Apres Allah et Son Messager a la cime des origines de mes emois
En realite maman tu es ma principale porte d'entree vers la felicite divine
Ceci corrobore par tant de hadiths authentiques et nullement une chose vaine
Arreh
0

#33 L'utilisateur est hors-ligne   lawliateh Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
115
Inscrit :
27-janvier 11
Gender:
Male

Posté 18 mars 2011 - 12:14

Voir le messagepilot, le 15 mars 2011 - 08:12 , dit :

haha..
C'est bien de jouer franc-jeu Mirgan, dessous le petit jeu de "révolution tahrir" se cachait autre chose en fait, mais il faut rappeler d'abord une chose:
-La pauvreté touche tout le monde, à part ceux qui ont des liens avec le président (ils ne se comptent pas en centaines de milliers!!!)
-L'etat, à l'origine est censé strictement garantir la sécurité des citoyens
-C'est une honte pour les nôtres de ne pas pouvoir commencer le changement.
-Ce que je pense, c'est que la misère et l'exclusion se traduira par des attentats sanglants,du trafic de drogue, des crimes et une délinquance en hausse, et la "chasse aux riches" la nuit
-Après 33 ans de cohabitation, tes petits frères Mirgan, sont aussi somalis que les notres sont afars; il est impossible pour d'un cote d'une grande somalie, de l'autre une grande afarie.



Mais bien sûr que nous sommes pas dans une démocratie, faut-il te le rappeler?

Mirgan, encores une fois tu tombes dans le piège des idéologies, ce n'est pas l'idéologie qu'il faut considérer mais ce qui l'amène, pour éviter les fausses solutions aux faux problèmes.Ni une révolution, ni une sécession. Le boulot de l'etat est de faire son beurre et de blanchir ses hummers. Revendiquer quelque chose à l'etat, c'est reconnaitre que l'etat est tout puissant.



Incherence,cher Freeman!

Freeman a manifestement été deconcerté voir dégouté par la queston de la cession du pays Afar.
Et pour cause pourrait-on dire,il n'a jamais été effleuré de son existence par une telle eventualité pas plus qu'il ne le serait par une organisation fédérale de l'Etat Djiboutien.
La stupéfaction de cet opposant au régime a été telle qu'il n'a pu s'empêcher de commencer sa réplique par "je me désolidarise de tous vos commntaires". Une phrase qui lève le voile sur l'incoherence de l'opinion politique de L'auteur que personne n'avait soupçonnée à ce jour.
Car en tant que démocrate freeman devrait savoir non seulement qu'on ne peut pas être d'accord avec quelqu'un sur toutes les lignes mais aussi que l'apparition d'une divergence sur une question donnée ne l'oblige pas à retirer tous les soutiens politiques et moraux prodigués à celui-ci par le passé sur d'autres points.
Parce que se désolidariser d'un combattant pour la démocratie ou d'une victime de la dictature reviendrait à renier à ses convictions politiques, à faire preuve d'une incoherence patente.

freeman pour l'inégalité tribale.

Freeman est un démocrate qui defend l'égalité des citoyens devant la loi mais opposé à l'égalité tribale.Encore une incoherence.
Il raisonne comme si Djibouti était un Etat monoethnique ou presque qui devrait passer de la dictature à la démocratie pour voir se regler à terme tous les problèmes qui toucheraient à peu près de la même façon tous les djiboutiens quelque soit leur origine ethnique.
Voilà un raisonnement qui fait abstraction totale de la marginalisation de la communauté Afar.
Cher freeman si je suis attaché autant que vous à la la democratie et à l'unité nationale, je ne partage pas moins l'idée de ceux qui pense que la democratisation de la société djiboutienne passe avant tout par la détribalisation de l'Etat.
Il parait en sffet logique de commencer par la reparation des prejudices causés à la communauté Afar,et le réequilibrage ethnique dans tous les domaines.
Car si la démocratisation ne procède pas des mesures de reajustement, le risque exite de voir s'aggraver la disparité ethnique.
Si le rgime post IOG ne recnnait pas à la communauté Afar le rôle et la place qui lui revient dans la société djiboutienne, se posera alors avec plus d'acuité et en toute légitimité la question de la cession du pays Afar.

Ce message a été modifié par lawliateh - 18 mars 2011 - 12:16 .

0

#34 L'utilisateur est hors-ligne   Arreh Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
905
Inscrit :
16-novembre 04
Gender:
Male
Location:
Terrien
Interests:
speculation contemplative, extatique

Posté 18 mars 2011 - 12:19

Voir le messagelawliateh, le 17 March 2011 - 09:14 PM, dit :

Incherence,cher Freeman!

Freeman a manifestement été deconcerté voir dégouté par la queston de la cession du pays Afar.
Et pour cause pourrait-on dire,il n'a jamais été effleuré de son existence par une telle eventualité pas plus qu'il ne le serait par une organisation fédérale de l'Etat Djiboutien.
La stupéfaction de cet opposant au régime a été telle qu'il n'a pu s'empêcher de commencer sa réplique par "je me désolidarise de tous vos commntaires". Une phrase qui lève le voile sur l'incoherence de l'opinion politique de L'auteur que personne n'avait soupçonnée à ce jour.
Car en tant que démocrate freeman devrait savoir non seulement qu'on ne peut pas être d'accord avec quelqu'un sur toutes les lignes mais aussi que l'apparition d'une divergence sur une question donnée ne l'oblige pas à retirer tous les soutiens politiques et moraux prodigués à celui-ci par le passé sur d'autres points.
Parce que se désolidariser d'un combattant pour la démocratie ou d'une victime de la dictature reviendrait à renier à ses convictions politiques, à faire preuve d'une incoherence patente.

freeman pour l'inégalité tribale.

Freeman est un démocrate qui defend l'égalité des citoyens devant la loi mais opposé à l'égalité tribale.Encore une incoherence.
Il raisonne comme si Djibouti était un Etat monoethnique ou presque qui devrait passer de la dictature à la démocratie pour voir se regler à terme tous les problèmes qui toucheraient à peu près de la même façon tous les djiboutiens quelque soit leur origine ethnique.
Voilà un raisonnement qui fait abstraction totale de la marginalisation de la communauté Afar.
Cher freeman si je suis attaché autant que vous à la la democratie et à l'unité nationale, je ne partage pas moins l'idée de ceux qui pense que la democratisation de la société djiboutienne passe avant tout par la détribalisation de l'Etat.
Il parait en sffet logique de commencer par la reparation des prejudices causés à la communauté Afar,et le réequilibrage ethnique dans tous les domaines.
Car si la démocratisation ne procède pas des mesures de reajustement, le risque exite de voir s'aggraver la disparité ethnique.
Si le rgime post IOG ne recnnait pas à la communauté Afar le rôle et la place qui lui revient dans la société djiboutienne, se posera alors avec plus d'acuité et en toute légitimité la question de la cession du pays Afar.



Et au passage un bon plan Marshall pour un reequilibrage ethnique et une reconnaissance de l'Holocaust physique,culturel etc.....

Baroortu orgiga ka weyn,les larmes de le jeune fille pour le bouc!!!!!
Kif kif pour tout le monde alors........en voila un autre prisonnier psychique

Ma Maman
Mine intarissable d'amour et de tendresse pour moi
Apres Allah et Son Messager a la cime des origines de mes emois
En realite maman tu es ma principale porte d'entree vers la felicite divine
Ceci corrobore par tant de hadiths authentiques et nullement une chose vaine
Arreh
0

#35 L'utilisateur est hors-ligne   kika7 Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
113
Inscrit :
22-janvier 11

Posté 18 mars 2011 - 04:29

Voir le messagelawliateh, le 18 mars 2011 - 12:14 , dit :

Incherence,cher Freeman!

Freeman a manifestement été deconcerté voir dégouté par la queston de la cession du pays Afar.
Et pour cause pourrait-on dire,il n'a jamais été effleuré de son existence par une telle eventualité pas plus qu'il ne le serait par une organisation fédérale de l'Etat Djiboutien.
La stupéfaction de cet opposant au régime a été telle qu'il n'a pu s'empêcher de commencer sa réplique par "je me désolidarise de tous vos commntaires". Une phrase qui lève le voile sur l'incoherence de l'opinion politique de L'auteur que personne n'avait soupçonnée à ce jour.
Car en tant que démocrate freeman devrait savoir non seulement qu'on ne peut pas être d'accord avec quelqu'un sur toutes les lignes mais aussi que l'apparition d'une divergence sur une question donnée ne l'oblige pas à retirer tous les soutiens politiques et moraux prodigués à celui-ci par le passé sur d'autres points.
Parce que se désolidariser d'un combattant pour la démocratie ou d'une victime de la dictature reviendrait à renier à ses convictions politiques, à faire preuve d'une incoherence patente.

freeman pour l'inégalité tribale.

Freeman est un démocrate qui defend l'égalité des citoyens devant la loi mais opposé à l'égalité tribale.Encore une incoherence.
Il raisonne comme si Djibouti était un Etat monoethnique ou presque qui devrait passer de la dictature à la démocratie pour voir se regler à terme tous les problèmes qui toucheraient à peu près de la même façon tous les djiboutiens quelque soit leur origine ethnique.
Voilà un raisonnement qui fait abstraction totale de la marginalisation de la communauté Afar.
Cher freeman si je suis attaché autant que vous à la la democratie et à l'unité nationale, je ne partage pas moins l'idée de ceux qui pense que la democratisation de la société djiboutienne passe avant tout par la détribalisation de l'Etat.
Il parait en sffet logique de commencer par la reparation des prejudices causés à la communauté Afar,et le réequilibrage ethnique dans tous les domaines.
Car si la démocratisation ne procède pas des mesures de reajustement, le risque exite de voir s'aggraver la disparité ethnique.
Si le rgime post IOG ne recnnait pas à la communauté Afar le rôle et la place qui lui revient dans la société djiboutienne, se posera alors avec plus d'acuité et en toute légitimité la question de la cession du pays Afar.



Mirgan et Freeman. Can you AGREE TO DISAGREE? Je partage vos opinions et nous avons besoin d ' un forum ou les questions sont poses et ou les gens peuvent parler librement. Qu'est ce qui vient en premier l 'individu ou la tribue? Nous avons besoins de 'mesures de rajustement' claires. Nous devons eviter d 'arriver a detruire pour reconstruire.Et puis Gentlemen j 'ai l impression que chacun d'entre vous guete le mot de l'autre pour ensuite faire sa petite interpretation logique ou pas sur l'autre. Il serait interessant de pouvoir depasser le cadre 'francophone ' du conflit et chercher des visions ou approches Anglophone, je m'explique: les francophones accordent une place theorique et conflictuelle sur les questions ou les debats sont emotionnels et ou les intervenants je crois montrent a mon avis leur maitrise de la langue alors que du cote Anglais on reconnait sans honte les revendications de chacun et on fait passer un decret de loi. La celebre Magna Carta m'a toujours inspiree. Serait -elle inspiree du celebre discours de JAHFAR radya Allah Anhu devant le Najashi?
Merci
0

#36 L'utilisateur est hors-ligne   freeman Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 885
Inscrit :
19-mai 08

Posté 18 mars 2011 - 12:05

Voir le messagelawliateh, le 17 March 2011 - 09:14 PM, dit :

Incherence,cher Freeman!

Freeman a manifestement été deconcerté voir dégouté par la queston de la cession du pays Afar.
Et pour cause pourrait-on dire,il n'a jamais été effleuré de son existence par une telle eventualité pas plus qu'il ne le serait par une organisation fédérale de l'Etat Djiboutien.
La stupéfaction de cet opposant au régime a été telle qu'il n'a pu s'empêcher de commencer sa réplique par "je me désolidarise de tous vos commntaires". Une phrase qui lève le voile sur l'incoherence de l'opinion politique de L'auteur que personne n'avait soupçonnée à ce jour.
Car en tant que démocrate freeman devrait savoir non seulement qu'on ne peut pas être d'accord avec quelqu'un sur toutes les lignes mais aussi que l'apparition d'une divergence sur une question donnée ne l'oblige pas à retirer tous les soutiens politiques et moraux prodigués à celui-ci par le passé sur d'autres points.
Parce que se désolidariser d'un combattant pour la démocratie ou d'une victime de la dictature reviendrait à renier à ses convictions politiques, à faire preuve d'une incoherence patente.

freeman pour l'inégalité tribale.

Freeman est un démocrate qui defend l'égalité des citoyens devant la loi mais opposé à l'égalité tribale.Encore une incoherence.
Il raisonne comme si Djibouti était un Etat monoethnique ou presque qui devrait passer de la dictature à la démocratie pour voir se regler à terme tous les problèmes qui toucheraient à peu près de la même façon tous les djiboutiens quelque soit leur origine ethnique.
Voilà un raisonnement qui fait abstraction totale de la marginalisation de la communauté Afar.
Cher freeman si je suis attaché autant que vous à la la democratie et à l'unité nationale, je ne partage pas moins l'idée de ceux qui pense que la democratisation de la société djiboutienne passe avant tout par la détribalisation de l'Etat.
Il parait en sffet logique de commencer par la reparation des prejudices causés à la communauté Afar,et le réequilibrage ethnique dans tous les domaines.
Car si la démocratisation ne procède pas des mesures de reajustement, le risque exite de voir s'aggraver la disparité ethnique.
Si le rgime post IOG ne recnnait pas à la communauté Afar le rôle et la place qui lui revient dans la société djiboutienne, se posera alors avec plus d'acuité et en toute légitimité la question de la cession du pays Afar.


Eh oui contrairement toi, je raisonne en tant qu'individu djiboutien et non tant qu'individu issu d'une tribu!.
Comme j'avais bien dit dans un autre post que la religion, l'appartenance tribale sont des biens privés et non publics.
Ceci veut dire qu'on n'interdit pas à un individu de revendiquer une appartenance tribale ou religieuse tant que ceci n'interfère pas dans son cadre public.
Je n'ai jamais confiance au bienveillance de la tribu à l'individu.
J'ai confiance à la nation, au pays.
Je crois à l'intérêt commun que l'appartenance commune.
Je comprends que certains nombre des personnes peuvent se regrouper pour combattre leur exclusion tribale.
Alors au tant que démocrate, il n'es pas question de cautionner ce genre de regroupement ou d'y participer, mais de combattre la cause de l''exclusion.
Personne à moins d'être de mauvaise foi, ne pourra pas dire qu'à djibouti le régime tribaliste n'a pas exclu une partie du peuple djiboutien(afar, issa, samaronne, issack, arabe ect ..).
Je vous l'accorde les afars étaient les premières victimes de ce régime tribaliste.
Mais comme avec tout le monde le régime composé des brigands appartenant à l'ensemble de la communauté djiboutienne a exclu une grande partie des afars et issas alors qu'il donnait des promotions à des afars ou des issas ou d'autres.
Donc, d'après mon raisonnement, les victimes du régime sont d'abord des personnes et leur familles proches qui n'acceptent pas de cirer les bottes du dictateur ou qui ont été exclus du cour du roi.
Ensuite, le dictateur s'est entouré des plus proches pour garder son régime en vie c'est-à-dire son sous-clan!
Je ne pense pas qu'un régime démocratique doit suivre l'exemple de la dictature pour essayer d'équilibrer les pouvoirs de sous-clan.
Un régime démocratique doit raisonner en tant qu'individu et lui enlever toutes les barrières sociales, tribales et économiques afin qu'il puisse travailler, créer et s'épanouir en total liberté dans son pays.

Je n'ai pas dit que beaucoup de personnes quelque soit leur tribus n'ont pas subi des injustices qu'il faudra réparer dans un cadre démocratique.
Je n'ai pas aussi dit qu'il faut laisser à certains d'autres des privilèges d'injustice et les aider à s'insérer dans la nouvelle vie démocratique.

En tant que démocrate, mon rôle n'est pas d'inverser des injustices, mais de créer de la justice.
Peuple djiboutien, je vous demande de faire confiance à la démocratie, à la liberté et à la justice.
On n'a jamais construit un pays par la vengeance et l'inversion de l'injustice.
Moi, j'ai confiance au peuple si on lui laisse le droit de parler.
Et au tant que démocrate je dois me battre pour qu'il a le droit de parler et de décider son avenir!

"VIVE la démocratie et la liberté".
" A bas la dictature, le tribalisme, iog et la famille trableski".
"VIVE la révolution khamzine"

Ce message a été modifié par freeman - 18 mars 2011 - 12:11 .

0

#37 L'utilisateur est hors-ligne   freeman Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 885
Inscrit :
19-mai 08

Posté 18 mars 2011 - 12:30

Voir le messageMirgan, le 17 March 2011 - 06:41 PM, dit :

Arreh, le problème avec toi, c'est qu'on ne voit pas le bout du tunnel. C'est un peu comme le serpent qui se mange la queue. Ton disque est rayé et tu ne sais plus sur quel pied danser. Laissons aux Djbnautes l'idée qu'ils se font de nous et leur jugement à notre égard.

Cher Arreh, si on mettait de côté nos petites querelles qui n'amusent que la petite minorité des Djibnautes pour nous atteler à des tâches plus importantes que sont :

Comment sortir de cette impasse dans laquelle s'est embourbée l'opposition djiboutienne ?
Comment sortir du cycle infernal du boycott des élections ?
Quelle alternative à IOG ?

etc. etc.

Essayons de trouver des réponses à nos problèmes, c'est cela qui compte en fin de compte et qui intéresse la communauté du forum.


Mirgan,

Le cas d'arreh est totalement sans espoir alors frère ne perd pas ton temps à lui répondre! B) .
Je lui ai tendu la main, mais il persiste dans sa logique tribale. Il veut garder ce régime et travailler avec lui, mais il ne veut pas le défendre avec des vrais arguments. C'est son droit de défendre la dictature, mais il doit être honnête d'assumer sa tendance et la défendre devant nous.
0

#38 L'utilisateur est hors-ligne   Arreh Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
905
Inscrit :
16-novembre 04
Gender:
Male
Location:
Terrien
Interests:
speculation contemplative, extatique

Posté 18 mars 2011 - 07:33

Voir le messagefreeman, le 18 March 2011 - 09:30 AM, dit :

Mirgan,

Le cas d'arreh est totalement sans espoir alors frère ne perd pas ton temps à lui répondre! B) .
Je lui ai tendu la main, mais il persiste dans sa logique tribale. Il veut garder ce régime et travailler avec lui, mais il ne veut pas le défendre avec des vrais arguments. C'est son droit de défendre la dictature, mais il doit être honnête d'assumer sa tendance et la défendre devant nous.



Ma anaa garan waayay geela doofaarku laayey,enfin je vois ces chameaux qui ont ete massacre par les gorilles

La demon-cratie peine a leurrer les gens senses, les pirouettes et le kunbudh cali du demon-crate ont montre les limites depuis belle lurette, l'euphemisme demon-crate et le jusqu'au boutisme meme Nimac Jaamac n'a pas ete epargne dans la hargne demon-cratique, du genre wa ana kamaan de l'arabe moi aussi je suis comme cela des qu'une personne se prononce sur un sujet quelconque, wa anaa kamaan.

Mais le sejours dans l'eau ne transforme pas un tronc d'arbre en un crocodile comme disait Cheik Hamidou Kane,l'auteur de l'Aventure ambigue.

Ce message a été modifié par Arreh - 18 mars 2011 - 07:34 .

Ma Maman
Mine intarissable d'amour et de tendresse pour moi
Apres Allah et Son Messager a la cime des origines de mes emois
En realite maman tu es ma principale porte d'entree vers la felicite divine
Ceci corrobore par tant de hadiths authentiques et nullement une chose vaine
Arreh
0

#39 L'utilisateur est hors-ligne   pilot Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 486
Inscrit :
12-mars 08
Location:
Djibouti, Republic of Djibouti
Interests:
Sport, tv , internet

Posté 19 mars 2011 - 09:56

Voir le messageMirgan, le 17 March 2011 - 04:18 PM, dit :

Voilà un autre appel prophétique, cette fois-ci tenu par un Djibnaute. Vous savez, j'accorde beaucoup d'importance à ce qui se dit ici.
Il y'a des idées géniales et brillantissimes qui naissent dans ce forum.
L'idée d'un Forum djiboutien doit être réalisé parce qu'il en va de l'avenir de notre pays.

On doit l'organiser annuellement. La diaspora djiboutienne composé des associations et des intellectuels djiboutiens (Coubba, Waberi, etc.), des hommes politiques doivent organiser et mettre en place un tel Forum Djiboutien parce qu'il en va de l'avenir du pays Wallahi.

Merci pour cet appel Freeman !

Pour le frère Pilot, je ne répondrais plus à des attaques en dessous de la ceinture couplées d'une mauvaise foi peu musulman venant de la part des gens comme Arreh qui nous ont montré ce qu'ils nous préparent comme plan d'action à Djibouti : le tribalisme comme seule mode de gouvernance.

Je ne suis pas ici pour donner des leçons, ni pour en recevoir, surtout de la part de toi cher ami. Discuter avec vous, plus qu'en en profite, c'est une perte de temps.

Salaamata !


Non mirgan, je ne suis pas "tribaliste"; qui est tribaliste, voire "ethniste" n'a pas compris le sens de l'histoire. Celui la se noie avec les conflits d'appartenance, comme même le président Djiboutien qui ne parle pas la deuxième langue du pays et parraine des ougass étrangers, ce qui n'est pas son rôle.

Je t'ai fait voir tes contradictions internes: qui revendique une révolution (idée méchamment adolescente d'ailleurs), ne peut ensuite ressortir l'as de trèfle ethnique, ton discours simplifié c'est en gros "je renverse tout, je débat, je tague les murs de la madrasa saoudienne, je cherche des alliés, je bouillone.. ca n'a pas marché? ben alors c'est que c'est impossible, je me la joue donc afar et je veux maintenant créer ma petite utopie ou je vivrais heureux avec ceux qui me ressemblent "

Je ne vais pas aller plus loin, mais sans le savoir tu fais directement référence à tous ceux qui utilisent la démocratie pour es fins qui ne sont pas les siennes, et que tu ne connais pas, c'est à dire au maximum tu as une idée de comment renverser le pouvoir, mais tu ne sais pas comment la démocratie va s'exprimer sur le terrain et les nouveaux rapports de force économique et politique qui en découleront si elle est "installée".

Ce message a été modifié par pilot - 19 mars 2011 - 09:58 .

La terre n'est qu'une grande boule, les frontières, les barrières, les divisions résultent de l'imagination fallacieuse des hommes. - Abu- Jamal.
When in Rome, do as the romans do.
Je pense que le moment est venu de vous dire ce que j'ai appris, d'en tirer une conclusion non? Et bien ma conclusion, c'est que la vie est trop courte pour passer son temps à avoir la haine. Ca n'en vaut pas la peine. -Dany Vinyard.
Réponse donnée, je clos.


Mon cher, il ne puit vous etre ami, ce rat d'eau !
Un jour, l'ai-je surpris, devenu musaraigne,
Sombre et nocif, vetu de poison et de maux,
Livrant toxine aux gens qui tapaient sur son dos !
Il ne lui sied que pieds au train, d'apres credo,
Non loge avec toi ou moi a la meme enseigne !
-Iledelatortue
0

#40 L'utilisateur est hors-ligne   pilot Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 486
Inscrit :
12-mars 08
Location:
Djibouti, Republic of Djibouti
Interests:
Sport, tv , internet

Posté 19 mars 2011 - 11:57

Voir le messagelawliateh, le 18 March 2011 - 01:14 AM, dit :

Incherence,cher Freeman!

Freeman a manifestement été deconcerté voir dégouté par la queston de la cession du pays Afar.
Et pour cause pourrait-on dire,il n'a jamais été effleuré de son existence par une telle eventualité pas plus qu'il ne le serait par une organisation fédérale de l'Etat Djiboutien.
La stupéfaction de cet opposant au régime a été telle qu'il n'a pu s'empêcher de commencer sa réplique par "je me désolidarise de tous vos commntaires". Une phrase qui lève le voile sur l'incoherence de l'opinion politique de L'auteur que personne n'avait soupçonnée à ce jour.
Car en tant que démocrate freeman devrait savoir non seulement qu'on ne peut pas être d'accord avec quelqu'un sur toutes les lignes mais aussi que l'apparition d'une divergence sur une question donnée ne l'oblige pas à retirer tous les soutiens politiques et moraux prodigués à celui-ci par le passé sur d'autres points.
Parce que se désolidariser d'un combattant pour la démocratie ou d'une victime de la dictature reviendrait à renier à ses convictions politiques, à faire preuve d'une incoherence patente.

freeman pour l'inégalité tribale.

Freeman est un démocrate qui defend l'égalité des citoyens devant la loi mais opposé à l'égalité tribale.Encore une incoherence.
Il raisonne comme si Djibouti était un Etat monoethnique ou presque qui devrait passer de la dictature à la démocratie pour voir se regler à terme tous les problèmes qui toucheraient à peu près de la même façon tous les djiboutiens quelque soit leur origine ethnique.
Voilà un raisonnement qui fait abstraction totale de la marginalisation de la communauté Afar.
Cher freeman si je suis attaché autant que vous à la la democratie et à l'unité nationale, je ne partage pas moins l'idée de ceux qui pense que la democratisation de la société djiboutienne passe avant tout par la détribalisation de l'Etat.
Il parait en sffet logique de commencer par la reparation des prejudices causés à la communauté Afar,et le réequilibrage ethnique dans tous les domaines.
Car si la démocratisation ne procède pas des mesures de reajustement, le risque exite de voir s'aggraver la disparité ethnique.
Si le rgime post IOG ne recnnait pas à la communauté Afar le rôle et la place qui lui revient dans la société djiboutienne, se posera alors avec plus d'acuité et en toute légitimité la question de la cession du pays Afar.


Tu confonds freeman et moi sans doute.

Moi je pense aujourd'hui, qu'il faut arrêter de voir les choses avec le prisme politique. Les politiciens somalis discriminent les afars parce qu'ils savent très bien que la société djiboutienne somali s'en fout un peu des afars, et qu'il n'y a aucune cohésion sociale entre les deux peuples, c'est cela et c'est simple.

Qu'est ce que les somalis adultes (les jeunes le font déja) font pour se rapprocher la communauté afar?
Qu'est ce que les afars adultes (les jeunes le font déja) font pour se rapprocher de la communauté somali?

Pourquoi en dehors de djibouti-ville, il n'y a aucun contact? voilà le problème! pourquoi les djiboutiens lorsqu'ils partent en vacances ne vont jamais dans une certaine partie du pays qui est la LEUR pourtant?
La terre n'est qu'une grande boule, les frontières, les barrières, les divisions résultent de l'imagination fallacieuse des hommes. - Abu- Jamal.
When in Rome, do as the romans do.
Je pense que le moment est venu de vous dire ce que j'ai appris, d'en tirer une conclusion non? Et bien ma conclusion, c'est que la vie est trop courte pour passer son temps à avoir la haine. Ca n'en vaut pas la peine. -Dany Vinyard.
Réponse donnée, je clos.


Mon cher, il ne puit vous etre ami, ce rat d'eau !
Un jour, l'ai-je surpris, devenu musaraigne,
Sombre et nocif, vetu de poison et de maux,
Livrant toxine aux gens qui tapaient sur son dos !
Il ne lui sied que pieds au train, d'apres credo,
Non loge avec toi ou moi a la meme enseigne !
-Iledelatortue
0

#41 L'utilisateur est hors-ligne   mehmon Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
383
Inscrit :
19-octobre 06

Posté 19 mars 2011 - 12:32

Secession du Nord? Mais je reve, et moi qui croyait que l'unité de notre nation etait indiscutable?

Mais sinon, tous ceux qui prônent un divorce a la Soudanaise devrait se poser la question suivante: les 2 entités issue d'une séparation linguistiques (Nord Afar, Sud Somali) seront ils viables en tant que nation?

Moi j'en doute...

Ne nous attardons pas sur ce genre de sujet, il y'a tellement de priorités les gars. Rattrapez vous! Comment pouvez vous parler de séparation au moment ou nous devrions être unis? C'est triste wallahi. C'est triste de parler de division quand vous avez 59% de chomeurs, 43% d’analphabètes et 44% de notre population qui vit dans la pauvreté absolue.

Ce message a été modifié par mehmon - 19 mars 2011 - 12:33 .

0

#42 L'utilisateur est hors-ligne   pilot Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 486
Inscrit :
12-mars 08
Location:
Djibouti, Republic of Djibouti
Interests:
Sport, tv , internet

Posté 19 mars 2011 - 12:37

Voir le messagemehmon, le 19 March 2011 - 01:32 PM, dit :

Secession du Nord? Mais je reve, et moi qui croyait que l'unité de notre nation etait indiscutable?

Mais sinon, tous ceux qui prônent un divorce a la Soudanaise devrait se poser la question suivante: les 2 entités issue d'une séparation linguistiques (Nord Afar, Sud Somali) seront ils viables en tant que nation?

Moi j'en doute...

Ne nous attardons pas sur ce genre de sujet, il y'a tellement de priorités les gars. Rattrapez vous! Comment pouvez vous parler de séparation au moment ou nous devrions être unis? C'est triste wallahi. C'est triste de parler de division quand vous avez 59% de chomeurs, 43% d’analphabètes et 44% de notre population qui vit dans la pauvreté absolue.



Lawliateh et Mirgan veulent moins la sécession que de protester contre l'ordre établi.
La terre n'est qu'une grande boule, les frontières, les barrières, les divisions résultent de l'imagination fallacieuse des hommes. - Abu- Jamal.
When in Rome, do as the romans do.
Je pense que le moment est venu de vous dire ce que j'ai appris, d'en tirer une conclusion non? Et bien ma conclusion, c'est que la vie est trop courte pour passer son temps à avoir la haine. Ca n'en vaut pas la peine. -Dany Vinyard.
Réponse donnée, je clos.


Mon cher, il ne puit vous etre ami, ce rat d'eau !
Un jour, l'ai-je surpris, devenu musaraigne,
Sombre et nocif, vetu de poison et de maux,
Livrant toxine aux gens qui tapaient sur son dos !
Il ne lui sied que pieds au train, d'apres credo,
Non loge avec toi ou moi a la meme enseigne !
-Iledelatortue
0

#43 L'utilisateur est hors-ligne   kika7 Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
113
Inscrit :
22-janvier 11

Posté 19 mars 2011 - 07:00

Voir le messagemehmon, le 19 mars 2011 - 12:32 , dit :

Secession du Nord? Mais je reve, et moi qui croyait que l'unité de notre nation etait indiscutable?

Mais sinon, tous ceux qui prônent un divorce a la Soudanaise devrait se poser la question suivante: les 2 entités issue d'une séparation linguistiques (Nord Afar, Sud Somali) seront ils viables en tant que nation?

Moi j'en doute...

Ne nous attardons pas sur ce genre de sujet, il y'a tellement de priorités les gars. Rattrapez vous! Comment pouvez vous parler de séparation au moment ou nous devrions être unis? C'est triste wallahi. C'est triste de parler de division quand vous avez 59% de chomeurs, 43% d’analphabètes et 44% de notre population qui vit dans la pauvreté absolue.



Mehmon.
Asalam. Merci beaucoup pour ton intervention. Le tribalisme est : sectaire, paralysant, diviseur, arriere, contra- productive, inefficace en term de progres Nationale, injuste, terriblement ridicule. Il faut pas avoir peur de definir cette BETE NOIRE ET TRAGIQUE de L' Afrique et la combattre. Je te remercie et te felicite de ramener la conversation aux statisques de nos problemes. La terre Appartient a ALLAh d'abord et ni aux humains djiboutiens qui vivent et marchent sur elle. La diversite des peuples est un choix divin cher nous comme ailleurs, respectons la et eduquons notre peuple ( dirigent ou autre ) a adopter une approche adequate: quelque soit l 'appartenance tribale il ne faut pas oublier que nous partageons un pays, une epoque, des problemes, et avant tout une Religion. Il est ridicule de voire l'Europe se reunir et l 'Afrique s 'entretuee. L'illusion de la droiture dont affichessent certains intervenants n' est pas Representatifs des Issas ou des Afars.
Merci

Ce message a été modifié par kika7 - 19 mars 2011 - 07:02 .

0

#44 L'utilisateur est hors-ligne   Mirgan Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
668
Inscrit :
17-janvier 09

Posté 20 mars 2011 - 05:29

Voir le messagepilot, le 19 March 2011 - 09:56 AM, dit :

Non mirgan, je ne suis pas "tribaliste"; qui est tribaliste, voire "ethniste" n'a pas compris le sens de l'histoire. Celui la se noie avec les conflits d'appartenance, comme même le président Djiboutien qui ne parle pas la deuxième langue du pays et parraine des ougass étrangers, ce qui n'est pas son rôle.

Je t'ai fait voir tes contradictions internes: qui revendique une révolution (idée méchamment adolescente d'ailleurs), ne peut ensuite ressortir l'as de trèfle ethnique, ton discours simplifié c'est en gros "je renverse tout, je débat, je tague les murs de la madrasa saoudienne, je cherche des alliés, je bouillone.. ca n'a pas marché? ben alors c'est que c'est impossible, je me la joue donc afar et je veux maintenant créer ma petite utopie ou je vivrais heureux avec ceux qui me ressemblent "

Je ne vais pas aller plus loin, mais sans le savoir tu fais directement référence à tous ceux qui utilisent la démocratie pour es fins qui ne sont pas les siennes, et que tu ne connais pas, c'est à dire au maximum tu as une idée de comment renverser le pouvoir, mais tu ne sais pas comment la démocratie va s'exprimer sur le terrain et les nouveaux rapports de force économique et politique qui en découleront si elle est "installée".



Salut Pilot,

J'ai envie de te répondre de la même façon que Barrah Patrol dans l'autre sujet. Je le cite :


"Qu'est-ce qu'un démocrate pour toi ? tu penses qu'être démocrate c'est être politiquement correct ?" Barrah Patrol !

Ce n'est pas parce que je me réclame démocrate (approche subjective de mes convictions politiques) que je dois faire fi de mes convictions politiques. Je ne vois pas ce qu'il y'a de contradictoire dans le fait de soutenir une révolution sociale et politique, aspirant à la démocratie, et le fait d'appeler à la sécession d'une partie du territoire, si et seulement si cette révolution échoue ?

Sur ce point, tu as bien fait de souligner que ni moi, ni Lawliateh, ni d'ailleurs aucun djiboutien d'origine afare ne souhaite pour autant la séparation du pays en deux. C'est une condition : comme l'a si bien développé Lawliateh, dans l'hypothèse de l'avènement d'un nouveau régime au pouvoir mais qui n'indemniserait pas la population afare du préjudice subit depuis 34 ans (elle n'est pas la seule communauté ayant subit un préjudice, mais elle est de loin la plus touchée par les exactions barbares : tuerie, déportation, arrestation, torture, etc.) et ne pas l'intégrer dans ses droits accordés à tous les citoyens djiboutiens, elle aura toute la légitimité de demander la sécession de son territoire, fut-elle en ayant recours à des moyens militaires, ce que je ne souhaiterais pour rien au monde.


C'est une hypothèse, une éventualité, pas un objectif à atteindre.

Pourquoi n'aurions-nous pas à nous poser une telle question ?

Je ne suis pas du tout un extrémiste, mais je ne souhaite pas revivre encore 34 ans dans une nouvelle dictature. Du reste, quand est-ce que celle-ci va-t-elle tomber ?


C'est toute la question à laquelle il faudra trouver des solutions si on ne veut pas, toutes communautés confondues, en arriver là.

Salaamata !




PS : la soeur Kika a toute ma sympathie parce que je suis en plein phase avec ses convictions profondes sur des sujets tels que la société djiboutienne, ou encore la politique djiboutienne.


















0

#45 L'utilisateur est hors-ligne   pilot Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 486
Inscrit :
12-mars 08
Location:
Djibouti, Republic of Djibouti
Interests:
Sport, tv , internet

Posté 21 mars 2011 - 03:06

Voir le messageMirgan, le 20 March 2011 - 06:29 AM, dit :

Salut Pilot,

J'ai envie de te répondre de la même façon que Barrah Patrol dans l'autre sujet. Je le cite :


"Qu'est-ce qu'un démocrate pour toi ? tu penses qu'être démocrate c'est être politiquement correct ?" Barrah Patrol !

Ce n'est pas parce que je me réclame démocrate (approche subjective de mes convictions politiques) que je dois faire fi de mes convictions politiques. Je ne vois pas ce qu'il y'a de contradictoire dans le fait de soutenir une révolution sociale et politique, aspirant à la démocratie, et le fait d'appeler à la sécession d'une partie du territoire, si et seulement si cette révolution échoue ?

Sur ce point, tu as bien fait de souligner que ni moi, ni Lawliateh, ni d'ailleurs aucun djiboutien d'origine afare ne souhaite pour autant la séparation du pays en deux. C'est une condition : comme l'a si bien développé Lawliateh, dans l'hypothèse de l'avènement d'un nouveau régime au pouvoir mais qui n'indemniserait pas la population afare du préjudice subit depuis 34 ans (elle n'est pas la seule communauté ayant subit un préjudice, mais elle est de loin la plus touchée par les exactions barbares : tuerie, déportation, arrestation, torture, etc.) et ne pas l'intégrer dans ses droits accordés à tous les citoyens djiboutiens, elle aura toute la légitimité de demander la sécession de son territoire, fut-elle en ayant recours à des moyens militaires, ce que je ne souhaiterais pour rien au monde.


C'est une hypothèse, une éventualité, pas un objectif à atteindre.

Pourquoi n'aurions-nous pas à nous poser une telle question ?

Je ne suis pas du tout un extrémiste, mais je ne souhaite pas revivre encore 34 ans dans une nouvelle dictature. Du reste, quand est-ce que celle-ci va-t-elle tomber ?


C'est toute la question à laquelle il faudra trouver des solutions si on ne veut pas, toutes communautés confondues, en arriver là.

Salaamata !




PS : la soeur Kika a toute ma sympathie parce que je suis en plein phase avec ses convictions profondes sur des sujets tels que la société djiboutienne, ou encore la politique djiboutienne.


Slt

C'est pour le moins incroyable, reprenons: tu soutiens une sécession, si seulement une révolution ne marche pas, n'est ce pas.
Quel abîme de contradictions!

Supposons que tu fasse une révolution (on s'en trouve très très loin), et qu'elle réussisse: tout va pour le mieux.

Supposons que tu fasse une révolution, mais que tu échoues, d'abord avant d'espérer une sécession, il faudra éspérer survivre aux armées à la police, et à tous les crimes de guerre de cette horde.

Si tu survis, dans le cadre de ta sécession, il faudra refaire la guerre pour se séparer de cet état ( lamentable), ce qui fait qu'en plus de la dictature djiboutienne, des régimes éthiopiens, et érythréens tu te met à dos l'ensemble des djiboutiens, voire tes anciens camarades de place tahrir (freeman ,barrah patrol).. j'espère que tes "concitoyens" valent la peine de ce sacrifice.

Voilà le condensé de tes idées lumineuses, j'en déduis que:
Tu est loin d'être nationaliste- Un état afar n'est pas seulement djiboutien
L'as de trèfle afar le "au cas où ca ne marche pas" est une grosse ineptie, essaye d'appliquer ton idée sur d'autres schémas, ils te réveleronts les problèmes de cette "hypothèse"
La terre n'est qu'une grande boule, les frontières, les barrières, les divisions résultent de l'imagination fallacieuse des hommes. - Abu- Jamal.
When in Rome, do as the romans do.
Je pense que le moment est venu de vous dire ce que j'ai appris, d'en tirer une conclusion non? Et bien ma conclusion, c'est que la vie est trop courte pour passer son temps à avoir la haine. Ca n'en vaut pas la peine. -Dany Vinyard.
Réponse donnée, je clos.


Mon cher, il ne puit vous etre ami, ce rat d'eau !
Un jour, l'ai-je surpris, devenu musaraigne,
Sombre et nocif, vetu de poison et de maux,
Livrant toxine aux gens qui tapaient sur son dos !
Il ne lui sied que pieds au train, d'apres credo,
Non loge avec toi ou moi a la meme enseigne !
-Iledelatortue
0

Partager ce sujet :


  • (4 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet