djibnet.com: Djibouti's Trouble - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Djibouti's Trouble by the Yankees Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Fluid Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
3 266
Inscrit :
03-mai 08
Gender:
Female

Posté 25 février 2011 - 05:02

Usually the Yankees do not like to interfere early in a country's worry but they are also concerned about their men and woman tanning in the base since Al-Qaida took a small winter break lol. Well, except the constant nudge from somali pirates, that may have killed 4americans for preaching Christianity in a endangered sea.

Look what the Economist Magazine had to say (also worried about the investment done in one of the smallest that we call it home):

"If protests got more serious and the port shut down, Ethiopia might be tempted to invade. The French would probably beat them to it though. That would make the small state even more brittle.

Djibouti is ethnically Somali and it serves as a refuge for Somali money, intellectuals and clan leaders fleeing their capital, Mogadishu. Ethiopia is said to run a network of spies. Somaliland, another neighbour, has increasingly close trade links with Djibouti. Relations with Eritrea, on the other side, are tetchy. The two countries have a border dispute.

The pressing question on the minds of outsiders is whether they should continue to back Mr Guelleh or allow history to take its course. It is not clear to what extent the events in North African countries are affecting the rest of the continent. But it is perhaps telling that, in addition to Djibouti, Arab-influenced Sudan has had to bow to demands for greater accountability. Its president, Omar al-Bashir, announced this week that he would not stand for re-election. But after more than two decades in power, Mr Bashir might find it all too easy to renege on his pledge."


Source:
http://www.economist.com/node/18233712
"Remember others in their quests to fulfill their own ambitions" Mona Minkara
"Until the power of love can overcome the love of power the world will not know peace" Unknown From a washroom wall lol
"Leaders must invoke an alchemy of great vision.” Henry Kissinger
"Be careful, Anais, abnormal pleasures kill the taste for normal ones." Eduardo
"From a sensitive woman's heart springs the hapiness of mankind." Khalil Gibran
"Tout est stereospecifique dans la vie." Dr Mezl
"Somebody is gonna get a hurt real bad." Russel Peters
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Barrah Patrol Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
721
Inscrit :
01-juin 07
Gender:
Male

Posté 26 février 2011 - 12:37

Voir le messageFluid, le 25 February 2011 - 08:02 AM, dit :

Usually the Yankees do not like to interfere early in a country's worry but they are also concerned about their men and woman tanning in the base since Al-Qaida took a small winter break lol. Well, except the constant nudge from somali pirates, that may have killed 4americans for preaching Christianity in a endangered sea.

Look what the Economist Magazine had to say (also worried about the investment done in one of the smallest that we call it home):

"If protests got more serious and the port shut down, Ethiopia might be tempted to invade. The French would probably beat them to it though. That would make the small state even more brittle.

Djibouti is ethnically Somali and it serves as a refuge for Somali money, intellectuals and clan leaders fleeing their capital, Mogadishu. Ethiopia is said to run a network of spies. Somaliland, another neighbour, has increasingly close trade links with Djibouti. Relations with Eritrea, on the other side, are tetchy. The two countries have a border dispute.

The pressing question on the minds of outsiders is whether they should continue to back Mr Guelleh or allow history to take its course. It is not clear to what extent the events in North African countries are affecting the rest of the continent. But it is perhaps telling that, in addition to Djibouti, Arab-influenced Sudan has had to bow to demands for greater accountability. Its president, Omar al-Bashir, announced this week that he would not stand for re-election. But after more than two decades in power, Mr Bashir might find it all too easy to renege on his pledge."


Source:
http://www.economist.com/node/18233712



C'est un article tres interessant et ils sont corrects lorsqu'ils disent que les Ethiopiens ont des espions a Djibouti a commencer par le President lui meme. L'economist est tres respecte et s'ils disent que Djibouti est bourre d'espions Ethiopiens ils doivent certainement detenir ces infos des Americains. Ils ont aussi raison lorsqu'ils disent que Djibouti est la ou transit l'argent Somalien, d'ailleurs pendant longtemps IOG manufacturait l'argent Somalien et ca tout le monde le savait meme Boreh a ete dans ce business, par contre ce qu'ils ne nous disent pas est si IOG fait transiter l'argent destine aux Al shabaab moyennant des frais comme Dubai fait transiter l'argent d'al qaeda en tout ca une chose est sure, son ambition a toujours ete que Djibouti devienne une plateforme de la Finance offshore et il a fait venir beaucoup de Banques dans un marche qui est tres petit avec une population tres pauvre. Meme d'apres certains somaliens, il fait aussi transiter l'argent des drogues de certains 'warlords' Somaliens, d'ailleurs ca fait depuis lontemps que ces hors-la-loi vendaient des drogues et on pense meme que c'est la raison pourquoi ils ne veulent pas d'un etat de droit en Somalie. Djibouti a toujour ete utilise comme passage pour les armes a dos de chameaux et lorsque IOG a fait transiter de l'uranimu, les Francais ont ete choque alors il descendu le juge et creer l'histoire de la pedophilie qui est d'ailleurs vraie car le pays est aussi bourre de pedophile occidentaux que le regime tolere parfaitement. IOG et le RPP ont garde Djibouti comme pays de transit et ne veulent pas changer cette politique car ca leur convient parfaitement d'utiliser l'etat comme basse-cour pour leur activites criminels et c'est la raison raison principale dont ils ne veulent pas d'un etat de droit et si la situation reste ainsi le pays sera toujours une basse-cour ou des etrangers font leur business et ou les Djiboutiens sont simplement gouvernes. La Democratie va nous donner une voix et on changera l'image de notre cher patrie incha allah.
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   diplomat101 Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
5 544
Inscrit :
28-décembre 09
Gender:
Male
Location:
djibouti....pour l'instant
Interests:
l'art contemporain

Posté 26 février 2011 - 02:59

Voir le messageFluid, le 25 février 2011 - 05:02 , dit :

Usually the Yankees do not like to interfere early in a country's worry but they are also concerned about their men and woman tanning in the base since Al-Qaida took a small winter break lol. Well, except the constant nudge from somali pirates, that may have killed 4americans for preaching Christianity in a endangered sea.

Look what the Economist Magazine had to say (also worried about the investment done in one of the smallest that we call it home):

"If protests got more serious and the port shut down, Ethiopia might be tempted to invade. The French would probably beat them to it though. That would make the small state even more brittle.

Djibouti is ethnically Somali and it serves as a refuge for Somali money, intellectuals and clan leaders fleeing their capital, Mogadishu. Ethiopia is said to run a network of spies. Somaliland, another neighbour, has increasingly close trade links with Djibouti. Relations with Eritrea, on the other side, are tetchy. The two countries have a border dispute.

The pressing question on the minds of outsiders is whether they should continue to back Mr Guelleh or allow history to take its course. It is not clear to what extent the events in North African countries are affecting the rest of the continent. But it is perhaps telling that, in addition to Djibouti, Arab-influenced Sudan has had to bow to demands for greater accountability. Its president, Omar al-Bashir, announced this week that he would not stand for re-election. But after more than two decades in power, Mr Bashir might find it all too easy to renege on his pledge."



Source:
http://www.economist.com/node/18233712


Ce n'est pas interessant!!
B)
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Fluid Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
3 266
Inscrit :
03-mai 08
Gender:
Female

Posté 26 février 2011 - 10:50

Voir le messagediplomat101, le 25 February 2011 - 06:59 PM, dit :

Ce n'est pas interessant!!
B)

Sois pas mauvais joueur, tout le monde sait que cet article est assez intelligent pour toi et ta clique.
"Remember others in their quests to fulfill their own ambitions" Mona Minkara
"Until the power of love can overcome the love of power the world will not know peace" Unknown From a washroom wall lol
"Leaders must invoke an alchemy of great vision.” Henry Kissinger
"Be careful, Anais, abnormal pleasures kill the taste for normal ones." Eduardo
"From a sensitive woman's heart springs the hapiness of mankind." Khalil Gibran
"Tout est stereospecifique dans la vie." Dr Mezl
"Somebody is gonna get a hurt real bad." Russel Peters
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   abdiliban Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
209
Inscrit :
26-décembre 09

Posté 26 février 2011 - 12:45

n'oubliez pas l'heroine ki transit a djibouti controle pas la mafia libanaise
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   Barrah Patrol Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
721
Inscrit :
01-juin 07
Gender:
Male

Posté 26 février 2011 - 08:03

Voir le messageabdiliban, le 26 February 2011 - 03:45 AM, dit :

<br />n'oubliez pas l'heroine ki transit a djibouti controle pas la mafia libanaise<br />
<br /><br /><br />

Je dirais plutot que c'est les 'warlords' somaliens qui controlent les drogues qui transitent a Djibouti. Les libanais ne sont que des acheteurs, d'ailleurs IOG avait accueilli des soi-disant investisseurs Libanais pour les mettre en contact avec les somaliens, ils avaient meme creee un portail bidon qui s'appelait 'made in djibouti' pour faire semblant qu'ils etaient des investisseurs normaux mais en realite c'etait des dealers en quete de reseaux contacts. Il ne faut pas oublier un chose, IOG est populaire en Somalie parce qu'il facilite ses transactions et toute personne qui veut faire affaire avec la Somalie doit passer par IOG incluant l'ONU qui fait transiter les armes destines au gouvernement de transition par Djibouti et qui paie Djibouti pour former les policiers somaliens qui d'ailleurs ont ete ordonne par leur leaders somaliens a participe aux repressions du 18 Fevrier. Les gens d'affaires qui veulent faire des affaires legals ou illegals avec la Somaliens ont peur de la Somalie alors ils se tournent vers le gouvernement Djiboutien qui facilite les transactions moyennant de frais bien-sur, le grand gagnant dans tout ces transactions est IOG a su utiliser le gouvernement pour donner une credibilite a ses affaires nebuleuse. Mais tout ceci n'est rien, par contre c'est qui est tres choquant est qu'on pense qu'il fait transiter certains ressources du pays a l'exterieur, il avait fait venir des firmes Sud-Africaines pour faire des recherches a Djibouti, apres il a diffuse des rumeurs comme quoi rien n'a ete trouve, par contre des gens ont rapporte que des nomades ont vu des etrangers extraire des pierres et cette rumeur a atteint la capitale c'est alors que la propagante du regime a dit que rien n'a ete trouve mais si on se fie a la geologie de Djibouti qui est volcanique, il y a une grande possibilite que des diamands peuvent se former dans ce sol mais les Djiboutiens ne sont informes de rien du tout meme les geologues Djiboutiens ne savent rien car IOG ne leur fait pas confiance. Les gens pensent qu'IOG controle Djibouti seulement alors qu'il a une main mise sur toute la corne de l'Afrique avec son allie Ethiopien et ensemble ils controlent tout les transactions mafieuses et les exportations des produits illicites vers les pays Arabes et Europeens et avec les espions Ethiopiens a Djibouti pour s'assurer du bon deroulement des operations Meles dort bien.
Djibouti n'est plus un pays mais une entreprise au service d'un mafieux, IOG a passe toute sa vie dans les milieux mafieux en Ethiopien et a Djiboutien qu'il connait parfaitement toute les recoins et toute personne qui pense qu'il ne va pas utiliser cette experience se met le doigt dans l'oeil.
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet