djibnet.com: Vendredi 25 Février, Le Coup De Boutoir Définitif ! - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Vendredi 25 Février, Le Coup De Boutoir Définitif ! Khamsine revolution ! Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Mirgan Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
668
Inscrit :
17-janvier 09

Posté 22 février 2011 - 09:56

Bonjour,

Me revoilà de nouveau parmi vous. J'ai été très occupé par les évènements de Djibouti. Contrairement à la majorité des Djibnautes, j'ai suivi en live la révolution Khamsine via le téléphone mobile d'un ami équipé d'un terminal vidéo. Vendredi 18 février a été une JOURNÉE HISTORIQUE !

Mon ami a été arrêté par la police chez lui. Nous pensons qu'il a été dénoncé par l'entourage au SDS. C'est pourquoi, quand vous appelez le pays, faites très attention à ce que vous dites. Vous mettez en danger la sécurité de votre famille parce que les lignes sont sur écoute. Les lignes téléphoniques, au soir du 18 février, ont été coupées. Mon ami a été libéré hier matin. Mais, beaucoup des manifestants sont encore sous le verrou.

Au pays, le régime a quadrillé tous les quartiers de la capitale. Les policiers et la population se regardent en chiens de faïence. Des manifestations sporadiques éclatent la nuit comme le jour. Dans les provinces, des manifestations ont aussi éclaté. A Yoboki, deux leaders de l'ARD ont été arrêtés et emprisonnés à Gabode. Les grandes villes comme Dikhil, Ali-Sabieh, Obock et Tadjourah vont manifester instamment.

Ce Vendredi 25 février, une manifestation MONSTRE est prévue pour donner le coup fatal au régime tribale de IOG. La dynastie familiale Gouled-IOG sera dissoute ce vendredi bénite. Nous cherchons le nom de la première héroïne tombée sous le joug de la dictature. Elle a été percutée volontairement par une voiture de police qui l'a achevée sur place. Inna lillah waa inna ilayhi raajiquun, un policier aussi a été tué dans l'escalade de la violence imputable au régime du dictateur IOG. Inna lillah waa inna ilayhi raajiquun !

A Djibouti, la peur a changé de camp. IOG a peur, sa famille a peur. Tous les ministres voyous ont peur. Les haricots sont cuits et le peuple sifflera bientôt la fin de la récréation.IOG est le seul coupable de la tuerie des manifestants et des membres de force de l'ordre. IOG est un criminel et il doit pour cela être jugé par le peuple djiboutien, répondre de ses crimes devant une institution judiciaire nationale, en même temps que tous ces criminels que Freeman et Warsameh ont cité dans leurs posts respectifs.

Vendredi 25 février, le vent du Khamsin portera sur ses ailes le peuple djiboutien, affamé, assoiffé par une dictature implacable depuis 34 ans. 34 ans d'humiliation, de corruption, de vol et détournements de l'argent public. Le peuple djiboutien n'a rien à envier au courage des peuples tunisiens et égyptiens. Ils ont montré aux faces du monde entier leur courage, leur détermination et leur volonté inébranlable de changer le système et d'en finir une fois pour toute avec ce régime tribal, dépassé et honni par l'Histoire de l'humanité.
Les braves sont descendus dans la rue. Ils bravent le soleil implacable de Djibouti. Ils ont soif, non pas d'eau, mais de liberté, de dignité, d'égalité, de fraternité entre tous les djiboutiens.

IOG se comporte non plus comme un chef d'Etat, mais comme un chef de gang qui défend coûte que coûte ses intérêts et les intérêts de sa famille. Il prépare déjà ses valises. Il sait qu'il n'a aucun échappatoire et joue ses dernières cartes. Les rats quittent déjà le navire. C'est sauve-qui-peut à Héron, au Plateau du serpent, à Haramous.

L'histoire est en marche mes frères et sœurs, et Dieu merci nous sommes entrain d'écrire notre histoire. Il y'a eu 1977, il y'aura 2011. 2011, c'est l'année de notre véritable indépendance. Dini (GG) a dit qu'il faut deux temps pour libérer les peuples africains :
Un temps pour se libérer contre la colonisation (c'était hier avec nos aïeux), un temps pour se libérer contre la dictature (c'est aujourd'hui avec nous).

Allah est avec les opprimés, avec les laissés-pour-compte. Allah est juste, miséricordieux, généreux. Remercions Allah pour ce printemps "arabe et africain", remercions Allah d'avoir insufflé dans l'esprit des djiboutiens le vent de la liberté, remercions Allah d'avoir fait de nous des djiboutiens, des braves avec des cultures aussi diverses que millénaires. Nous sommes fiers d'être des Djiboutiens.

Aamin Yaa Rab, Aamin Yaa Rab !

Vive le peuple djiboutien !
Vive la révolution Khamsin !
Vive la démocratie, l'égalité, la justice, la liberté, la fraternité entre tous les djiboutiens !
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   pilot Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 486
Inscrit :
12-mars 08
Location:
Djibouti, Republic of Djibouti
Interests:
Sport, tv , internet

Posté 22 février 2011 - 10:13

Voir le messageMirgan, le 22 February 2011 - 10:56 AM, dit :

Bonjour,

Me revoilà de nouveau parmi vous. J'ai été très occupé par les évènements de Djibouti. Contrairement à la majorité des Djibnautes, j'ai suivi en live la révolution Khamsine via le téléphone mobile d'un ami équipé d'un terminal vidéo. Vendredi 18 février a été une JOURNÉE HISTORIQUE !

Mon ami a été arrêté par la police chez lui. Nous pensons qu'il a été dénoncé par l'entourage au SDS. C'est pourquoi, quand vous appelez le pays, faites très attention à ce que vous dites. Vous mettez en danger la sécurité de votre famille parce que les lignes sont sur écoute. Les lignes téléphoniques, au soir du 18 février, ont été coupées. Mon ami a été libéré hier matin. Mais, beaucoup des manifestants sont encore sous le verrou.

Au pays, le régime a quadrillé tous les quartiers de la capitale. Les policiers et la population se regardent en chiens de faïence. Des manifestations sporadiques éclatent la nuit comme le jour. Dans les provinces, des manifestations ont aussi éclaté. A Yoboki, deux leaders de l'ARD ont été arrêtés et emprisonnés à Gabode. Les grandes villes comme Dikhil, Ali-Sabieh, Obock et Tadjourah vont manifester instamment.

Ce Vendredi 25 février, une manifestation MONSTRE est prévue pour donner le coup fatal au régime tribale de IOG. La dynastie familiale Gouled-IOG sera dissoute ce vendredi bénite. Nous cherchons le nom de la première héroïne tombée sous le joug de la dictature. Elle a été percutée volontairement par une voiture de police qui l'a achevée sur place. Inna lillah waa inna ilayhi raajiquun, un policier aussi a été tué dans l'escalade de la violence imputable au régime du dictateur IOG. Inna lillah waa inna ilayhi raajiquun !

A Djibouti, la peur a changé de camp. IOG a peur, sa famille a peur. Tous les ministres voyous ont peur. Les haricots sont cuits et le peuple sifflera bientôt la fin de la récréation.IOG est le seul coupable de la tuerie des manifestants et des membres de force de l'ordre. IOG est un criminel et il doit pour cela être jugé par le peuple djiboutien, répondre de ses crimes devant une institution judiciaire nationale, en même temps que tous ces criminels que Freeman et Warsameh ont cité dans leurs posts respectifs.

Vendredi 25 février, le vent du Khamsin portera sur ses ailes le peuple djiboutien, affamé, assoiffé par une dictature implacable depuis 34 ans. 34 ans d'humiliation, de corruption, de vol et détournements de l'argent public. Le peuple djiboutien n'a rien à envier au courage des peuples tunisiens et égyptiens. Ils ont montré aux faces du monde entier leur courage, leur détermination et leur volonté inébranlable de changer le système et d'en finir une fois pour toute avec ce régime tribal, dépassé et honni par l'Histoire de l'humanité.
Les braves sont descendus dans la rue. Ils bravent le soleil implacable de Djibouti. Ils ont soif, non pas d'eau, mais de liberté, de dignité, d'égalité, de fraternité entre tous les djiboutiens.

IOG se comporte non plus comme un chef d'Etat, mais comme un chef de gang qui défend coûte que coûte ses intérêts et les intérêts de sa famille. Il prépare déjà ses valises. Il sait qu'il n'a aucun échappatoire et joue ses dernières cartes. Les rats quittent déjà le navire. C'est sauve-qui-peut à Héron, au Plateau du serpent, à Haramous.

L'histoire est en marche mes frères et sœurs, et Dieu merci nous sommes entrain d'écrire notre histoire. Il y'a eu 1977, il y'aura 2011. 2011, c'est l'année de notre véritable indépendance. Dini (GG) a dit qu'il faut deux temps pour libérer les peuples africains :
Un temps pour se libérer contre la colonisation (c'était hier avec nos aïeux), un temps pour se libérer contre la dictature (c'est aujourd'hui avec nous).

Allah est avec les opprimés, avec les laissés-pour-compte. Allah est juste, miséricordieux, généreux. Remercions Allah pour ce printemps "arabe et africain", remercions Allah d'avoir insufflé dans l'esprit des djiboutiens le vent de la liberté, remercions Allah d'avoir fait de nous des djiboutiens, des braves avec des cultures aussi diverses que millénaires. Nous sommes fiers d'être des Djiboutiens.

Aamin Yaa Rab, Aamin Yaa Rab !

Vive le peuple djiboutien !
Vive la révolution Khamsin !
Vive la démocratie, l'égalité, la justice, la liberté, la fraternité entre tous les djiboutiens !



D'un côté, c'est dégeulasse de le dire, mais s'il y a plus de mort au prochain meeting, cela pourrait réellement lancer la révolution "uprising" .

Cependant, le fait est que, les "membres éminents de la société civile" directeurs d'associations, artistes, cheicks, hauts fonctionnaires bref tous ceux qui ont des contacts réguliers avec le peuple et qui peuvent servir de "caution" aux manifs ne sont pas la.
La terre n'est qu'une grande boule, les frontières, les barrières, les divisions résultent de l'imagination fallacieuse des hommes. - Abu- Jamal.
When in Rome, do as the romans do.
Je pense que le moment est venu de vous dire ce que j'ai appris, d'en tirer une conclusion non? Et bien ma conclusion, c'est que la vie est trop courte pour passer son temps à avoir la haine. Ca n'en vaut pas la peine. -Dany Vinyard.
Réponse donnée, je clos.


Mon cher, il ne puit vous etre ami, ce rat d'eau !
Un jour, l'ai-je surpris, devenu musaraigne,
Sombre et nocif, vetu de poison et de maux,
Livrant toxine aux gens qui tapaient sur son dos !
Il ne lui sied que pieds au train, d'apres credo,
Non loge avec toi ou moi a la meme enseigne !
-Iledelatortue
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Mirgan Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
668
Inscrit :
17-janvier 09

Posté 22 février 2011 - 10:22

Voir le messagepilot, le 22 February 2011 - 10:13 AM, dit :

D'un côté, c'est dégeulasse de le dire, mais s'il y a plus de mort au prochain meeting, cela pourrait réellement lancer la révolution "uprising" .

Cependant, le fait est que, les "membres éminents de la société civile" directeurs d'associations, artistes, cheicks, hauts fonctionnaires bref tous ceux qui ont des contacts réguliers avec le peuple et qui peuvent servir de "caution" aux manifs ne sont pas la.


Faux cher Pilot. Pour preuve, Jean-Noel Abdi est le président de la ligue djiboutienne des droits de l'homme. Le fait est qu'il a été emprisonné, et qu'il a été empêché de participer à cette réunion. Je lui donne rendez-vous ce vendredi 25 février incha Allah à la place "Tahriir" djiboutienne.

Il y'a aussi des artistes djiboutiens qui se sont engagés dans cette manifestation. L'ami en question emprisonné est un artiste connu à Djibouti.

Quant aux fonctionnaires, ce n'est pas demain que cela arrivera. Sur ce, bonne révolution frère Pilot.
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   pilot Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 486
Inscrit :
12-mars 08
Location:
Djibouti, Republic of Djibouti
Interests:
Sport, tv , internet

Posté 22 février 2011 - 10:33

Voir le messageMirgan, le 22 February 2011 - 11:22 AM, dit :

Faux cher Pilot. Pour preuve, Jean-Noel Abdi est le président de la ligue djiboutienne des droits de l'homme. Le fait est qu'il a été emprisonné, et qu'il a été empêché de participer à cette réunion. Je lui donne rendez-vous ce vendredi 25 février incha Allah à la place "Tahriir" djiboutienne.

Il y'a aussi des artistes djiboutiens qui se sont engagés dans cette manifestation. L'ami en question emprisonné est un artiste connu à Djibouti.

Quant aux fonctionnaires, ce n'est pas demain que cela arrivera. Sur ce, bonne révolution frère Pilot.



Je sais qui est jean paul noel, allez demander par contre au moins de 25 ans qui il est, ce que je voulais dire mirgan c'est en gros:

-Les préfets de districts
-Les responsables publics (éducation)
-Cheick Bachir, God...
-Artistes Deegan, arhotaba
-Tous les directeurs d'associations (al biri..
-Tous les gens reconnus

Qu'ils prennent leurs responsabilit

Mais il est vrai que même si ils étaient présents a moins de les voir on n'y saurais rien, de plus comment affirmer son soutien avec cette censure? la peur d'IOG plus forte que celle de Dieu lui même??!
La terre n'est qu'une grande boule, les frontières, les barrières, les divisions résultent de l'imagination fallacieuse des hommes. - Abu- Jamal.
When in Rome, do as the romans do.
Je pense que le moment est venu de vous dire ce que j'ai appris, d'en tirer une conclusion non? Et bien ma conclusion, c'est que la vie est trop courte pour passer son temps à avoir la haine. Ca n'en vaut pas la peine. -Dany Vinyard.
Réponse donnée, je clos.


Mon cher, il ne puit vous etre ami, ce rat d'eau !
Un jour, l'ai-je surpris, devenu musaraigne,
Sombre et nocif, vetu de poison et de maux,
Livrant toxine aux gens qui tapaient sur son dos !
Il ne lui sied que pieds au train, d'apres credo,
Non loge avec toi ou moi a la meme enseigne !
-Iledelatortue
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   Mirgan Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
668
Inscrit :
17-janvier 09

Posté 22 février 2011 - 11:02

Voir le messagepilot, le 22 February 2011 - 10:33 AM, dit :

Je sais qui est jean paul noel, allez demander par contre au moins de 25 ans qui il est, ce que je voulais dire mirgan c'est en gros:

-Les préfets de districts
-Les responsables publics (éducation)
-Cheick Bachir, God...
-Artistes Deegan, arhotabba
-Tous les directeurs d'associations (al biri..
-Tous les gens reconnus

Qu'ils prennent leurs responsabilit

Mais il est vrai que même si ils étaient présents a moins de les voir on n'y saurais rien, de plus comment affirmer son soutien avec cette censure? la peur d'IOG plus forte que celle de Dieu lui même??!


C'est de lui dont je parlais Pilot.
Pour les autres, c'est fonction de leur degré de soutien ou pas du régime en place. C'est aussi fonction de leur courage, leur intégrité morale.

La plupart d'entre eux sont des pleutres et ne pensent que remplir leur ventre. Nous ne comptons sur ces gens-là, mais sur Allah et notre foi inébranlable en notre victoire.
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   Arreh Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
905
Inscrit :
16-novembre 04
Gender:
Male
Location:
Terrien
Interests:
speculation contemplative, extatique

Posté 22 février 2011 - 11:56

Oui liberons le pays de UMP(Union des moribonds parasites) mais au cas ou cette "Revolution" aboutit et que le cercle restraint de la nebuleuse du regime n'a plus le pouvoir,la suite sera fort interessante,et nous nous rappelons du plan Marshall repete depuis longtemps par le milicien du web et du Demon-crate.
de la part d'un poisson dans l'eau a Kartileh(je paraphrase Ho-Chi-Minh).
Ma Maman
Mine intarissable d'amour et de tendresse pour moi
Apres Allah et Son Messager a la cime des origines de mes emois
En realite maman tu es ma principale porte d'entree vers la felicite divine
Ceci corrobore par tant de hadiths authentiques et nullement une chose vaine
Arreh
0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   freeman Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 885
Inscrit :
19-mai 08

Posté 22 février 2011 - 12:06

Voir le messageArreh, le 22 February 2011 - 08:56 AM, dit :

Oui liberons le pays de UMP(Union des moribonds parasites) mais au cas ou cette "Revolution" aboutit et que le cercle restraint de la nebuleuse du regime n'a plus le pouvoir,la suite sera fort interessante,et nous nous rappelons du plan Marshall repete depuis longtemps par le milicien du web et du Demon-crate.
de la part d'un poisson dans l'eau a Kartileh(je paraphrase Ho-Chi-Minh).


oui, frère tu peux nous(démocrates) rejoindre.
Pour,nous(démocrates) quelque soient les critiques ou les insultes, tu seras toujours notre frère.
Je pense que ce n'est pas pour la dictature.
Pour la dictature, tu te soumets ou tu meurs.
Nous nous voulons la démocratie et la liberté pour tous les djiboutiens(nes).
0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   Mirgan Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
668
Inscrit :
17-janvier 09

Posté 22 février 2011 - 10:16

Voir le messagefreeman, le 22 February 2011 - 12:06 PM, dit :

oui, frère tu peux nous(démocrates) rejoindre.
Pour,nous(démocrates) quelque soient les critiques ou les insultes, tu seras toujours notre frère.
Je pense que ce n'est pas pour la dictature.
Pour la dictature, tu te soumets ou tu meurs.
Nous nous voulons la démocratie et la liberté pour tous les djiboutiens(nes).


Freeman,

Ne te fatigues pas frère. C'est un cerveau complètement grillé par le tribalisme. C'est comme une drogue. Il est difficile de s'en sevrer. Il est irrécupérable, comme l'autre Diplomytho !

Matin et soir il se choute aux mots suivants : "Issa, Non-Issa, Non-Somali, Afar, Issak, Arabe, Gada etc". Il les cite 33 fois par jour comme les 33 invocations d'Allah !

Nous n'avons pas les mêmes aspirations, un peu comme Khadafi qui a annoncé mourir sur le trône, lui et son oncle tribal IOG sont prêts à défendre l'indéfendable et de tuer les plus des manifestants possibles opposés à leur régime tribal. Ils nous a annoncé avec un cynisme abjecte la mort des 2 policiers (mensonge : 1 policier et non 2) et d'un manifestant qu'il met sur le dos des manifestants alors que le monde entier a été témoin de la charge des policiers contre les manifestants.

Wallahi, je pense qu'on lui a donné une telle importance qu'il se croit permis de dire des obscénités que notre dignité nous empêcherait de porter.

Des gens meurent pour la liberté, des mamans enterrent leurs enfants et lui ne trouve pas mieux que de pointer du doigt les victimes d'une répression policière aveugle qui n'obéit qu'à une seule personne : IOG !



IOG DEHORS !
IOG DEHORS !
IOG DEHORS !

Ce message a été modifié par Mirgan - 22 février 2011 - 10:17 .

0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet