djibnet.com: La Supers Grande Manif Annoncée Par Luad, Le Flop De L'année - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

La Supers Grande Manif Annoncée Par Luad, Le Flop De L'année Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   inafadoune Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
19
Inscrit :
31-décembre 10

Posté 18 février 2011 - 06:32

Dans pas mal des pays, le peuple et partis de l'oppostion courageux défis les régimes pour se liberer et voilà qu'avec nos vieux clowns de l'UAD et du MDR qui nous avaient annoncé la mainf du siècle, soit finalement le Flop du siècle.

Se contenter seulement d'une manif de 2h, pacifique et en plus juste pour dire "non au 3ieme mandat du gros" nous menera vraiment loin. La liberté du peuple vaut finalement que 2h de manif aux yeux des bouffons de l'opposition de lUAD, de l'UMD et de notre fanfaron du "MDR". Le peuple ne doit rien attendre de nos comiques de la cours d'IOG et qui le trahissent en soumarin. [/
size]




l'article de l'AFP


[size="3"]Djibouti: manifestation de l'opposition contre le président Guelleh

(AFP) – il y a 1 heure

NAIROBI — Plusieurs milliers de manifestants se sont rassemblés vendredi à Djibouti, à l'appel de la principale coalition de l'opposition, pour protester contre le régime du président Ismaël Omar Guelleh, a-t-on appris de sources concordantes.

"IOG (Ismaël Omar Guelleh) dehors!", proclamaient les banderoles des manifestants, rassemblés dans un stade de la capitale, près du ministère de l'Intérieur, sous la surveillance d'un important dispositif policier, selon des témoins interrogés par téléphone depuis Nairobi.

La manifestation a débuté vers 14H00 (11H00 GMT) et a été ponctuée de discours de responsables de l'Union pour l'alternance démocratique (UAD), principale coalition de l'opposition à l'origine du rassemblement.
La foule, composée essentiellement de jeunes et d'étudiants, était calme et aucun incident n'était à signaler en début d'après-midi, tandis que plusieurs participants faisaient référence aux révolutions tunisienne et égyptienne.

Selon le président de l'UAD, Ismaël Guedi Hared, ce rassemblement "pacifique" visait à "dire non au troisième mandat" du président Guelleh dont "le bilan est tout à fait négatif".

Ces rassemblements de l'opposition sont rares à Djibouti, petit pays stratégique de la Corne de l'Afrique, où le président sortant a modifié la Constitution fin 2010 pour briguer un troisième mandat à l'élection présidentielle prévue le 8 avril prochain.

Des manifestations de lycéens et d'étudiants avaient eu lieu les 5 et 6 février à Djibouti, et avaient été violemment réprimées par les forces de l'ordre. Les autorités avaient procédé dans les jours qui ont suivi à plusieurs arrestations, de militants de l'opposition mais également de défenseur des droits de l'homme, dont le président de la Ligue djiboutienne des droits humains (LDDH), Jean-Paul Noël Abdi, inculpé depuis lors de "participation à un mouvement insurrectionnel".

Copyright © 2011 AFP. Tous droits réservés

0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   warkiocobane Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
55
Inscrit :
09-octobre 10

Posté 18 février 2011 - 07:21

Voir le messageinafadoune, le 18 février 2011 - 06:32 , dit :

Dans pas mal des pays, le peuple et partis de l'oppostion courageux défis les régimes pour se liberer et voilà qu'avec nos vieux clowns de l'UAD et du MDR qui nous avaient annoncé la mainf du siècle, soit finalement le Flop du siècle.

Se contenter seulement d'une manif de 2h, pacifique et en plus juste pour dire "non au 3ieme mandat du gros" nous menera vraiment loin. La liberté du peuple vaut finalement que 2h de manif aux yeux des bouffons de l'opposition de lUAD, de l'UMD et de notre fanfaron du "MDR". Le peuple ne doit rien attendre de nos comiques de la cours d'IOG et qui le trahissent en soumarin. [/
size]




l'article de l'AFP


[size="3"]Djibouti: manifestation de l'opposition contre le président Guelleh

(AFP) – il y a 1 heure

NAIROBI — Plusieurs milliers de manifestants se sont rassemblés vendredi à Djibouti, à l'appel de la principale coalition de l'opposition, pour protester contre le régime du président Ismaël Omar Guelleh, a-t-on appris de sources concordantes.

"IOG (Ismaël Omar Guelleh) dehors!", proclamaient les banderoles des manifestants, rassemblés dans un stade de la capitale, près du ministère de l'Intérieur, sous la surveillance d'un important dispositif policier, selon des témoins interrogés par téléphone depuis Nairobi.

La manifestation a débuté vers 14H00 (11H00 GMT) et a été ponctuée de discours de responsables de l'Union pour l'alternance démocratique (UAD), principale coalition de l'opposition à l'origine du rassemblement.
La foule, composée essentiellement de jeunes et d'étudiants, était calme et aucun incident n'était à signaler en début d'après-midi, tandis que plusieurs participants faisaient référence aux révolutions tunisienne et égyptienne.

Selon le président de l'UAD, Ismaël Guedi Hared, ce rassemblement "pacifique" visait à "dire non au troisième mandat" du président Guelleh dont "le bilan est tout à fait négatif".

Ces rassemblements de l'opposition sont rares à Djibouti, petit pays stratégique de la Corne de l'Afrique, où le président sortant a modifié la Constitution fin 2010 pour briguer un troisième mandat à l'élection présidentielle prévue le 8 avril prochain.

Des manifestations de lycéens et d'étudiants avaient eu lieu les 5 et 6 février à Djibouti, et avaient été violemment réprimées par les forces de l'ordre. Les autorités avaient procédé dans les jours qui ont suivi à plusieurs arrestations, de militants de l'opposition mais également de défenseur des droits de l'homme, dont le président de la Ligue djiboutienne des droits humains (LDDH), Jean-Paul Noël Abdi, inculpé depuis lors de "participation à un mouvement insurrectionnel".

Copyright © 2011 AFP. Tous droits réservés



ls djiboutiens savent walahi ke c pas avec c vieux qui jouent double jeu kil arriveront à se défaire de c dictateur, encore moin avec ls opposants de bruxelle. inchallah, ns ferons ferons notr victoir ns meme.
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet