djibnet.com: Allocution Du Chef De L’Etat À L’Ouverture De La 6Ème Conférence De L’ - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Allocution Du Chef De L’Etat À L’Ouverture De La 6Ème Conférence De L’ Good Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   diplomat101 Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
5 544
Inscrit :
28-décembre 09
Gender:
Male
Location:
djibouti....pour l'instant
Interests:
l'art contemporain

Posté 06 février 2011 - 07:09

Le Président de la république a prononcé une importante allocution lors à l’ouverture de la 6ème conférence de l’ALDEPAC au kempinski palace de Djibouti. Dans son discours, le Chef de l’Etat a mis en exergue la volonté de notre pays à promouvoir la paix et la stabilité dans la région. A ce titre Ismaïl Omar Guelleh n’a pas manqué de rappeler les efforts incessants de Djibouti pour mettre un terme à la tragédie somalienne. Pour ce qui est de la piraterie, le Président de la république a expliqué que ‘’ la lutte contre ce fléau et son pendant à savoir le terrorisme pourrait assurer à la région et au reste du monde la stabilité nécessaire à tout développement’’. Lire ci-dessous l’intégralité de l’allocution du Chef de l’Etat.
htthttp://www.adi.dj/fr/upload/Guelleh%201.JPGp://


Mesdames et Messieurs.

C'est avec un sentiment positif que je prends part aux travaux de cette Conférence sur la «Paix, Sécurité et Développement dans la Corne de l’Afrique ».

Organisée conjointement par l’ALDEPAC et l’Assemblée Nationale de la République de Djibouti, cette Conférence s’inscrit certainement dans la droite lignée des activités qu’effectue l’Alliance des Démocrates et des Libéraux des quatre zones à savoir l’Europe, le Pacifique, l’Afrique et les Caraïbes.

De Kigali à Dakar, de Lomé à Kampala en passant par Bujumbura, ou encore ici à Djibouti, les thèmes retenus lors de ce forum d’idées sont, à chaque fois, axés sur des questions prioritaires et pertinentes.

Monsieur le Président,

L’intitulé de la réunion qui vous réunit ne déroge pas à la coutume. Et ce sujet revêt un caractère important à plus d’un titre.

La paix, la sécurité et le développement dans la Corne de l’Afrique forment, en effet, le socle dont dépend l’épanouissement des populations de cette région.
Mesdames et Messieurs,

Djibouti est un pays épris de paix et nous sommes convaincus que seul la stabilité peut constituer les bases du développement, qui à son tour renforce la paix et la cohésion sociale.

Notre volonté de promouvoir la paix dans cette région tourmentée qu’est la Corne de l’Afrique ne date pas d’hier. Le principal objectif de cette politique pacifiste réside dans notre foi que nous ne pourrons pas jouir pleinement des fruits de la stabilité et de la sécurité dans notre Pays tant que nos voisins continueront à souffrir des affres de la guerre et de l’instabilité.

Monsieur le Président,

Vous n’êtes pas sans savoir la tragédie du peuple somalien, un drame qui dure depuis deux décennies.

Dès 1991, une première conférence réunissant les différents protagonistes de la crise somalienne a eu lieu dans la capitale Djiboutienne. Ensuite, en 2000 toute la société somalienne par le biais de ses représentants a séjourné pendant plus d’une année à Arta autour d’une conférence de réconciliation nationale.

Dix ans plus tard, c’est encore à Djibouti que l’actuel gouvernement fédéral de transition a été mis en place avec l’élection par les parlementaires de son Excellence Monsieur Cheick Chérif Cheick Ahmed comme Président.
Malgré ces efforts incessants, la situation reste toujours critique.

Monsieur le Président,

Sur le plan de la piraterie, nous sommes consternés par l’ampleur des attaques.

Ce fléau, que l’on croyait tous appartenir au passé, cause chaque jour des drames et a des conséquences néfastes autant pour les personnes que pour les Etats.

Les manœuvres de flibustiers qui menacent le développement de la sous-région tendent à diminuer grâce notamment à la coopération étroite entre les différentes armadas agissant sous drapeau national ou sous mandat international et régional.

L’EUNAVFOR à travers l’opération Atalante, la CombinedTask Force 151, bientôt la composante navale de la Force Africaine dont la mise en place vient d’être décidée il y a moins d’une semaine par le Conseil de Sécurité et de la Paix de l’U.A et les autres flottes nationales sont décidées à faire respecter les multiples résolutions de l’Organisation des Nations Unies dans ce domaine. Seule la lutte contre la piraterie et son pendant à savoir le terrorisme pourrait assurer à la région et au reste du monde la stabilité nécessaire à tout développement.

La situation somalienne reste en outre un exemple concret du besoin d’une coopération internationale accrue et une volonté globale, visant à apporter des solutions aux problèmes sur le territoire somalien.

C’est pourquoi, il est impératif d’assister et de soutenir le Gouvernement fédéral de transition dans ses missions régaliennes.
Monsieur le Président,

Soyez assurés, Mesdames et Messieurs que nos actions apportent une valeur ajoutée au développement de nos pays et de nos continents à travers la propagation sur le plan interne et international de nos valeurs communes.

Dans cette optique, je tiens à saluer et à féliciter nos invités européens, africains, du Pacifique et des caraïbes qui ont permis par leur volonté et leurs initiatives de faire avancer cette dynamique de coopération Nord – Sud.

J’adresse aussi mes compliments aux Speakers et Présidents de Parlement et leurs membres présents dans cette enceinte. Pour clôturer mes propos, je réitère à chacun de vous la bienvenue à Djibouti et je souhaite plein de succès à vos travaux.
Je vous remercie.
=D> =D>
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet