djibnet.com: Tunisie: Une Révolution Pour Rien? - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Tunisie: Une Révolution Pour Rien? détrompez vous Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   taliban Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
62
Inscrit :
08-novembre 10

Posté 18 janvier 2011 - 03:30

Depuis la défection de la dictature ben ali, la vie commence à reprendre son normale en Tunisie. D’un coté un gouvernement d’union nationale est formé qui inclut les colllabo de l’ancien régime : ils ont obtenu 5 ministres (le premier ministre en fait parti). De l’autre le pays est en proie à une instabilité puisque les prix augmentent et dans certains endroits les milices empêchent tous reprise de la vie à la normale.

Ces événements post révolution ont fait dire à certains- qui sont pas toujours bien attentionné-que bouazizi s’est himolé pour rien. Car, selon eux, ceux que la foule a mis dehors sont revenus aux gallots par la fenêtre puisqu’ils font toujours parti du gouvernement, donc la situation n’a pas changé. Les adeptes de l’idéalisme continuent : le pays est à genoux, il est à feux et à sang, on risque d’être la somalie et l’Afrique, il n’y aura plus de business, les nourritures manquent, etc. The last but not least ils disent qu'on risque que les islamistes arrivent au pouvoir, argument tant utilisés par des dirigeants occidentaux corrompus par Ben ali qui tous ensemble faisaient main basse sur l’économie du pays (je viens d'apprendre qu'orange Tunisie était détenue à 49% par France telecom et 51% par le gendre de ben ali).

Ces faux arguments ne sont là que pour discréditer et décourager non seulement les tunisiens à continuer dans leur lutte contre les mafias internationales (multinationales européens et clan satanique) mais aussi les autres peuples (surtout arabes) soufrant des mm maux que les tunisiens à réclamer plus de liberté et de considérations. Ne soyons pas naïfs ils veulent qu’on reste à jamais prisonnier d’un seul clan et d’un seul homme, ils veulent que nos pays soient de succursales de BNP, carrefour, et de l’armée française, ni plus ni moins. Ils veulent nous ligoter et nous ballonner. Ils sont tous complices de la mafia internationale qui abroutis tous les peuples pour qu’on soit soumis à la loi du marché (en Europe et aux states) et à la loi d’un clan (en Afrique et dans le monde arabe).

Oui à la révolution, il y en pas une qui s’est pas déroulé dans le passé sans douleurs, sans heurts et sans confiscation. La révolution que les français ont fait en 1789 est maintenant confisqué par la FMI, la commission européenne et le main sarko mais elle leur a permit de s’exprimer librement et de descendre dans les rues quand ils sont déçus sans oublier les élections libres ; auj les tunisiens n’ont pas totalement mis chaos la mafia qui se fait petit et qui n’est pas en nombre mais ils peuvent gouter aux joies de la liberté ; les tunisiens peuvent être dans le doute pendant un moment mais pas pour longtemps puisque ils ont une économie et une société civile qui peuvent répondre et ce défi.

Ceux qui s’inquiètent auj du pillage et des violences pourquoi ils se sont pas inquiétés et alertés du pillage et de la violence perpétrés au nom d’un seul homme et d’un seul clan. Pourquoi ils étaient silencieux-pire complices- du siphonage de l’économie et des ressources du pays. Ceux qui s’indignent des morts et du sacrifice d’un jeune qui s'est himolé-présenté par certains comme harraam- pourquoi ils mimaient de ne pas voir les assassinats et les exécutions du régime Ben ali. L’islam qu’ils n’en finissent pas de d’agiter comme l’ennemi numéro un est dans sa terre natale, il n’est ni en suisse et ni en alsace, il a son mot à dire dans un pays crucifié et qui, à jamais, besoin d’alternatif crédible. Ils s’inquiètent pas pour le peuple tunisien mais pou leur futur contrat. Tout ca est malhonnête.

La révolution - grande consommatrice de vies humaines certes, mais un mal nécessaire-qui a permis de vaincre un régime vieux, de près d’1/4 siècle n’est dans le tort mais au contraire encore une fois un moyen de faire disparaitre les injustices et la soumission. Aujourd’hui on a un peuple tunisien qui n’a rien à envier des peuples de l’autre de rive de la méditerranée puisque la liberté qui s’achetait par des longues queues devant des ambassades est aujourd’hui dans les tramways, dans les cafés ou dans les conseils de ministres. C’est une victoire.

Il y a un proverbe chinois qui dit : lorsque le sage pointe la lune le con regarde les doigts, le peuple tunisien pointe la liberté et la dignité les con- ou qui miment- regardent dégradation, violence, inflation, instabilité, etc. Ne soyons pas con.
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet