djibnet.com: Séance De Khât Infernale - djibnet.com

Aller au contenu

  • (3 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Séance De Khât Infernale La jeunesse Djiboutienne en danger Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Kazoo Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
132
Inscrit :
10-février 10
Gender:
Male
Location:
Djibouti

Posté 28 novembre 2010 - 11:23

Voici une histoire édifiante que m'a raconté un ami, et qui révèle de façon crue les turpitudes et les pièges qui guettent une jeunesse Djiboutienne en manque de repères.


Un de mes voisins, un jeune de la même génération que moi, m'invita pour une séance de khât. Ayant appris par des amis communs que je ne dédaignais brouter de temps à autre, il vint me voir un jour et me dit: « Omar, aujourd'hui c'est moi qui t'invite. Nous sommes voisins depuis longtemps et nous n'avons pas eu l'occasion de mieux nous connaître. Je t'offre le khât. »

Formulée ainsi, j'acceptais donc son invitation et nous partîmes ensemble vers 14h. Arrivés à la place Mahamoud Harbi, avec nos bottes de khât soigneusement enveloppées dans des serviettes humides, il me dit qu'il avait loué une chambre à l'hôtel Ali-Sabieh pour l'occasion. Soudain pris d'angoisse, je me demandais si ce n'était pas un homosexuel mais je balayais mes inquiétudes. Après tout, je saurais bien me défendre le cas échéant.

De jeunes filles, très légèrement vêtues d'un unique boubou qui cachaient à peine leur nudité, s'affairaient à notre arrivée à préparer la chambre pour une séance de khât digne de ce nom. A ma grande surprise, elles s'assirent à côté de nous. Devant elles étaient placés des serviettes de khât bien garnies. Je ne pipais mot, mû par une sorte de pitoyable crainte du ridicule. Bientôt, la chambre se remplit de filles et de garçons. La plus jeune des filles présentes n'avait très visiblement pas atteint la majorité, ce qui ne l'empêchait d'ailleurs pas de s'attaquer allègrement à la volumineuse serviette de khât disposée devant elle. Quant aux hommes, ils semblaient être de jeunes fonctionnaires qui gagnaient confortablement leur vie, et qui pouvaient se permettre d'entretenir cette myriade de donzelles amatrices de l'herbe magique. Chaque jeune homme avait assise à côté de lui une jeune fille. Mon ami fit comprendre à demi-mot à ma « compagne » de broutage que c'était moi qui lui avait offerte les bottes de khât.

Je commençais à me sentir mal à l'aise. La situation était inédite pour moi, contrairement à mon hôte qui semblait dans son élément, discutant tout bas avec la jeune fille assise à côté de lui, qui tâchait de pouffer le plus agréablement possible à chacune de ses mots. Tout le monde discutait ainsi, les filles légèrement penchées de côté et souriant, de l'air de quelqu'un qui suit une conversation amusante. Ma « compagne » s'efforçait elle aussi de prouver sa « reconnaissance » envers moi en engageant la conversation. Habillée d'un boubou bleu plus que transparent, elle ne semblait pas le moins du monde d'exposer ses seins et son entrejambe aux regards concupiscents des hommes, à l'instar de ses copines. Âgée de 22 ans, elle était étudiante à l'Université de Djibouti. Réticente à l'idée de parler de sa vie, elle me confia tout de même qu'elle aimait passer son temps libre entre les séances de khât...

Lire l'article au complet sur : La Gazette de Djibouti
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   le-patrouilleur Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
3 607
Inscrit :
04-septembre 04
Gender:
Male
Location:
No idea

Posté 29 novembre 2010 - 08:22

Voir le messageKazoo, le 28 November 2010 - 09:23 PM, dit :

Voici une histoire édifiante que m'a raconté un ami, et qui révèle de façon crue les turpitudes et les pièges qui guettent une jeunesse Djiboutienne en manque de repères.


Un de mes voisins, un jeune de la même génération que moi, m'invita pour une séance de khât. Ayant appris par des amis communs que je ne dédaignais brouter de temps à autre, il vint me voir un jour et me dit: « Omar, aujourd'hui c'est moi qui t'invite. Nous sommes voisins depuis longtemps et nous n'avons pas eu l'occasion de mieux nous connaître. Je t'offre le khât. »

Formulée ainsi, j'acceptais donc son invitation et nous partîmes ensemble vers 14h. Arrivés à la place Mahamoud Harbi, avec nos bottes de khât soigneusement enveloppées dans des serviettes humides, il me dit qu'il avait loué une chambre à l'hôtel Ali-Sabieh pour l'occasion. Soudain pris d'angoisse, je me demandais si ce n'était pas un homosexuel mais je balayais mes inquiétudes. Après tout, je saurais bien me défendre le cas échéant.

De jeunes filles, très légèrement vêtues d'un unique boubou qui cachaient à peine leur nudité, s'affairaient à notre arrivée à préparer la chambre pour une séance de khât digne de ce nom. A ma grande surprise, elles s'assirent à côté de nous. Devant elles étaient placés des serviettes de khât bien garnies. Je ne pipais mot, mû par une sorte de pitoyable crainte du ridicule. Bientôt, la chambre se remplit de filles et de garçons. La plus jeune des filles présentes n'avait très visiblement pas atteint la majorité, ce qui ne l'empêchait d'ailleurs pas de s'attaquer allègrement à la volumineuse serviette de khât disposée devant elle. Quant aux hommes, ils semblaient être de jeunes fonctionnaires qui gagnaient confortablement leur vie, et qui pouvaient se permettre d'entretenir cette myriade de donzelles amatrices de l'herbe magique. Chaque jeune homme avait assise à côté de lui une jeune fille. Mon ami fit comprendre à demi-mot à ma « compagne » de broutage que c'était moi qui lui avait offerte les bottes de khât.

Je commençais à me sentir mal à l'aise. La situation était inédite pour moi, contrairement à mon hôte qui semblait dans son élément, discutant tout bas avec la jeune fille assise à côté de lui, qui tâchait de pouffer le plus agréablement possible à chacune de ses mots. Tout le monde discutait ainsi, les filles légèrement penchées de côté et souriant, de l'air de quelqu'un qui suit une conversation amusante. Ma « compagne » s'efforçait elle aussi de prouver sa « reconnaissance » envers moi en engageant la conversation. Habillée d'un boubou bleu plus que transparent, elle ne semblait pas le moins du monde d'exposer ses seins et son entrejambe aux regards concupiscents des hommes, à l'instar de ses copines. Âgée de 22 ans, elle était étudiante à l'Université de Djibouti. Réticente à l'idée de parler de sa vie, elle me confia tout de même qu'elle aimait passer son temps libre entre les séances de khât...

Lire l'article au complet sur : La Gazette de Djibouti


Je pense que c'est un peu exagéré
A man likes his wife to be just clever enough to appreciate his cleverness, and just stupid enough to admire it.
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   thorgal Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
18 754
Inscrit :
07-mai 08
Gender:
Male
Location:
La France et le monde parfois!!

Posté 29 novembre 2010 - 08:32

Voir le messagele-patrouilleur, le 29 November 2010 - 06:22 PM, dit :

Je pense que c'est un peu exagéré

C'est sur....
En fait il s'est tapé les deux bottes de khât ....puis les deux filles...
Et seulement aprés il est parti!!
:P
"Le boeuf est lent..
Mais la terre est patiente"
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   le-patrouilleur Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
3 607
Inscrit :
04-septembre 04
Gender:
Male
Location:
No idea

Posté 29 novembre 2010 - 08:44

Voir le messagethorgal, le 29 November 2010 - 06:32 PM, dit :

C'est sur....
En fait il s'est tapé les deux bottes de khât ....puis les deux filles...
Et seulement aprés il est parti!!
:P


ou juste un grand amateur du porn et son petit fantasme
A man likes his wife to be just clever enough to appreciate his cleverness, and just stupid enough to admire it.
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   thorgal Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
18 754
Inscrit :
07-mai 08
Gender:
Male
Location:
La France et le monde parfois!!

Posté 29 novembre 2010 - 08:52

Voir le messagele-patrouilleur, le 29 November 2010 - 06:44 PM, dit :

ou juste un grand amateur du porn et son petit fantasme

Qui sait ??
En Angleterre existe t il des lieux comme ça avec des filles et khat à volonté ??
:P
"Le boeuf est lent..
Mais la terre est patiente"
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   le-patrouilleur Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
3 607
Inscrit :
04-septembre 04
Gender:
Male
Location:
No idea

Posté 29 novembre 2010 - 09:02

Voir le messagethorgal, le 29 November 2010 - 06:52 PM, dit :

Qui sait ??
En Angleterre existe t il des lieux comme ça avec des filles et khat à volonté ??
:P


pas comme il le decrit
A man likes his wife to be just clever enough to appreciate his cleverness, and just stupid enough to admire it.
0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   thorgal Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
18 754
Inscrit :
07-mai 08
Gender:
Male
Location:
La France et le monde parfois!!

Posté 29 novembre 2010 - 09:08

Voir le messagele-patrouilleur, le 29 November 2010 - 07:02 PM, dit :

pas comme il le decrit

Il y a plus de filles et moins de khat, ou moins de fille et plus de khat ?
B)
"Le boeuf est lent..
Mais la terre est patiente"
0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   le-patrouilleur Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
3 607
Inscrit :
04-septembre 04
Gender:
Male
Location:
No idea

Posté 29 novembre 2010 - 09:16

Voir le messagethorgal, le 29 November 2010 - 07:08 PM, dit :

Il y a plus de filles et moins de khat, ou moins de fille et plus de khat ?
B)


Ni l'un ni l'autre
A man likes his wife to be just clever enough to appreciate his cleverness, and just stupid enough to admire it.
0

#9 L'utilisateur est hors-ligne   thorgal Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
18 754
Inscrit :
07-mai 08
Gender:
Male
Location:
La France et le monde parfois!!

Posté 29 novembre 2010 - 09:22

Voir le messagele-patrouilleur, le 29 November 2010 - 07:16 PM, dit :

Ni l'un ni l'autre

Comment est ce alors ??
:blink:
"Le boeuf est lent..
Mais la terre est patiente"
0

#10 L'utilisateur est hors-ligne   le-patrouilleur Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
3 607
Inscrit :
04-septembre 04
Gender:
Male
Location:
No idea

Posté 29 novembre 2010 - 09:29

Voir le messagethorgal, le 29 November 2010 - 07:22 PM, dit :

Comment est ce alors ??
:blink:


Si tu es tellement intéressé t'as qu'a le découvrir tout seul.
A man likes his wife to be just clever enough to appreciate his cleverness, and just stupid enough to admire it.
0

#11 L'utilisateur est hors-ligne   thorgal Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
18 754
Inscrit :
07-mai 08
Gender:
Male
Location:
La France et le monde parfois!!

Posté 29 novembre 2010 - 09:33

Voir le messagele-patrouilleur, le 29 November 2010 - 07:29 PM, dit :

Si tu es tellement intéressé t'as qu'a le découvrir tout seul.

Je n'ai jamais khaté, mais si tu as honte d'en parler...
Pas de problème !!
"Le boeuf est lent..
Mais la terre est patiente"
0

#12 L'utilisateur est hors-ligne   le-patrouilleur Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
3 607
Inscrit :
04-septembre 04
Gender:
Male
Location:
No idea

Posté 29 novembre 2010 - 09:36

Voir le messagethorgal, le 29 November 2010 - 07:33 PM, dit :

Je n'ai jamais khaté, mais si tu as honte d'en parler...
Pas de problème !!


khate n'est pas une honte il n'y a rien d'honteux la ds
A man likes his wife to be just clever enough to appreciate his cleverness, and just stupid enough to admire it.
0

#13 L'utilisateur est hors-ligne   thorgal Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
18 754
Inscrit :
07-mai 08
Gender:
Male
Location:
La France et le monde parfois!!

Posté 29 novembre 2010 - 09:39

Voir le messagele-patrouilleur, le 29 November 2010 - 07:36 PM, dit :

khate n'est pas une honte il n'y a rien d'honteux la ds

je pensais...
Vu que tu ne voulais pas décrire comment cela se passait en UK...
"Le boeuf est lent..
Mais la terre est patiente"
0

#14 L'utilisateur est hors-ligne   le-patrouilleur Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
3 607
Inscrit :
04-septembre 04
Gender:
Male
Location:
No idea

Posté 29 novembre 2010 - 09:49

Voir le messagethorgal, le 29 November 2010 - 07:39 PM, dit :

je pensais...


Ben mnt tu le sais
A man likes his wife to be just clever enough to appreciate his cleverness, and just stupid enough to admire it.
0

#15 L'utilisateur est hors-ligne   thorgal Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
18 754
Inscrit :
07-mai 08
Gender:
Male
Location:
La France et le monde parfois!!

Posté 29 novembre 2010 - 11:26

Voir le messageKazoo, le 28 November 2010 - 09:23 PM, dit :

Lire l'article au complet sur : La Gazette de Djibouti

Qu'est ce qui l'a fait fuir en fin de compte......
La présence des filles ou le fait quelles se soient dévêtues ?
"Le boeuf est lent..
Mais la terre est patiente"
0

Partager ce sujet :


  • (3 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet