djibnet.com: Les Intellectuels Afars Dont Ali Couba Et Consorts Bougonnent Inutilem - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Les Intellectuels Afars Dont Ali Couba Et Consorts Bougonnent Inutilem Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   trainer Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
123
Inscrit :
15-juillet 10

Posté 06 août 2010 - 02:59

Les intellectuels afars dont ALI COUBA ET CONSORTS bougonnent inutilement.
Examinons leur idéologie.

1° Ils disent qu’ils sont haït par les éthiopiens, par le érythréens et par les issas ou somalis…

Supposons tel ?
Les afars sont-ils maudits ? Non.
Dis-moi pourquoi tu bougonnes, je te dirais ce que tu es ?
Comment une communauté peut-elle être haït avec le peuple qu’ils côtoient ?
Simplement les afars sont des gens haineux. La passion les aveugles.
Leurs idéologie tient sur une seule ligne : la haine

2° Ils disent qu’ils sont régaliens et démocrates.

Régalien ?
Rigolade. L’auteur de ce forum souligne pertinemment là où ça ne va pas chez les afars.
Un Obockois ne va jamais prétendre, par respect à la coutume, acheter ou posséder de façon radicale un terrain à Tadjourah. Déchirement interne. 7 mosquées et 7 cimetières.
Le sultan ne pas propriétaire des terres, il administre.

C’est une forme d’arriération. Tiré vers le bas par leur tradition, n’attendez pas qu’un afar puisse construire un état moderne où tout citoyen de ce pays peut vivre, acheter, posséder ou circuler. Leurs intellectuels le savent très bien. A défaut d’avoir un discours coordonné, ils cherchent un exutoire sur les autres peuples. Vous vivez dans une névrose collective : les issas sont ceci et cela, les somalis sont ceci et cela, les érythréens font ceci……

Les afars sont-ils démocrates ?

Parlons-en ! Le double discours n’est pas démocratique.
Combien de sièges les afars sont-ils prêt à offrir aux Issak dans ce temps où les démocrates afars protestent la répartition du pouvoir : moitié postes ministériel, moitié député.
Quelle démocratie espérons-nous des afars ? Sérieusement leurs discours c’est de la poudre aux yeux. Djibouti n’a pas besoin de belles paroles.


II- La vérité ne tue pas mais blesse !

Qui a précipité le pays dans une crise ?
Effort de guerre. 10% d’impôt patriotique. Crise économique.
80% de la population s’est appauvrit à cause de l’acharnement des afars sur le seul pays qu’il dispose de tant d’avantage. 1990-2000. Dix ans de retard.
Si on fait le compte. Ça viendra certainement. Les afars payeront un impôt spécifique de dédommagement de la population djiboutienne. Le prélèvement de 10 à 15% d’impôt sur chaque travailleur afars peut proportionnellement réparé les djiboutiens.

Que justice soit faite !
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   galol Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
42
Inscrit :
15-octobre 04

Posté 06 août 2010 - 04:16

Voir le messagetrainer, le 06 August 2010 - 12:59 PM, dit :

Les intellectuels afars dont ALI COUBA ET CONSORTS bougonnent inutilement.
Examinons leur idéologie.

1° Ils disent qu’ils sont haït par les éthiopiens, par le érythréens et par les issas ou somalis…

Supposons tel ?
Les afars sont-ils maudits ? Non.
Dis-moi pourquoi tu bougonnes, je te dirais ce que tu es ?
Comment une communauté peut-elle être haït avec le peuple qu’ils côtoient ?
Simplement les afars sont des gens haineux. La passion les aveugles.
Leurs idéologie tient sur une seule ligne : la haine

2° Ils disent qu’ils sont régaliens et démocrates.

Régalien ?
Rigolade. L’auteur de ce forum souligne pertinemment là où ça ne va pas chez les afars.
Un Obockois ne va jamais prétendre, par respect à la coutume, acheter ou posséder de façon radicale un terrain à Tadjourah. Déchirement interne. 7 mosquées et 7 cimetières.
Le sultan ne pas propriétaire des terres, il administre.

C’est une forme d’arriération. Tiré vers le bas par leur tradition, n’attendez pas qu’un afar puisse construire un état moderne où tout citoyen de ce pays peut vivre, acheter, posséder ou circuler. Leurs intellectuels le savent très bien. A défaut d’avoir un discours coordonné, ils cherchent un exutoire sur les autres peuples. Vous vivez dans une névrose collective : les issas sont ceci et cela, les somalis sont ceci et cela, les érythréens font ceci……

Les afars sont-ils démocrates ?

Parlons-en ! Le double discours n’est pas démocratique.
Combien de sièges les afars sont-ils prêt à offrir aux Issak dans ce temps où les démocrates afars protestent la répartition du pouvoir : moitié postes ministériel, moitié député.
Quelle démocratie espérons-nous des afars ? Sérieusement leurs discours c’est de la poudre aux yeux. Djibouti n’a pas besoin de belles paroles.


II- La vérité ne tue pas mais blesse !

Qui a précipité le pays dans une crise ?
Effort de guerre. 10% d’impôt patriotique. Crise économique.
80% de la population s’est appauvrit à cause de l’acharnement des afars sur le seul pays qu’il dispose de tant d’avantage. 1990-2000. Dix ans de retard.
Si on fait le compte. Ça viendra certainement. Les afars payeront un impôt spécifique de dédommagement de la population djiboutienne. Le prélèvement de 10 à 15% d’impôt sur chaque travailleur afars peut proportionnellement réparé les djiboutiens.

Que justice soit faite !

Ceci n est pas une solution mais de mettre de l huille sur le feu alors dorenavant au lieu de pondre une betise pareille essayez de preserver le peu de paix qui reste sur la corne d AFRIQUE et essayons de trouver une autre issue

wad salamantihin
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   A/fatah Icône

Groupe :
Membres
Messages :
5
Inscrit :
26-juillet 10

Posté 07 août 2010 - 08:34

Voir le messagetrainer, le 06 août 2010 - 08:59 , dit :

Les intellectuels afars dont ALI COUBA ET CONSORTS bougonnent inutilement.
Examinons leur idéologie.

1° Ils disent qu’ils sont haït par les éthiopiens, par le érythréens et par les issas ou somalis…

Supposons tel ?
Les afars sont-ils maudits ? Non.
Dis-moi pourquoi tu bougonnes, je te dirais ce que tu es ?
Comment une communauté peut-elle être haït avec le peuple qu’ils côtoient ?
Simplement les afars sont des gens haineux. La passion les aveugles.
Leurs idéologie tient sur une seule ligne : la haine

2° Ils disent qu’ils sont régaliens et démocrates.

Régalien ?
Rigolade. L’auteur de ce forum souligne pertinemment là où ça ne va pas chez les afars.
Un Obockois ne va jamais prétendre, par respect à la coutume, acheter ou posséder de façon radicale un terrain à Tadjourah. Déchirement interne. 7 mosquées et 7 cimetières.
Le sultan ne pas propriétaire des terres, il administre.

C’est une forme d’arriération. Tiré vers le bas par leur tradition, n’attendez pas qu’un afar puisse construire un état moderne où tout citoyen de ce pays peut vivre, acheter, posséder ou circuler. Leurs intellectuels le savent très bien. A défaut d’avoir un discours coordonné, ils cherchent un exutoire sur les autres peuples. Vous vivez dans une névrose collective : les issas sont ceci et cela, les somalis sont ceci et cela, les érythréens font ceci……

Les afars sont-ils démocrates ?

Parlons-en ! Le double discours n’est pas démocratique.
Combien de sièges les afars sont-ils prêt à offrir aux Issak dans ce temps où les démocrates afars protestent la répartition du pouvoir : moitié postes ministériel, moitié député.
Quelle démocratie espérons-nous des afars ? Sérieusement leurs discours c’est de la poudre aux yeux. Djibouti n’a pas besoin de belles paroles.


II- La vérité ne tue pas mais blesse !

Qui a précipité le pays dans une crise ?
Effort de guerre. 10% d’impôt patriotique. Crise économique.
80% de la population s’est appauvrit à cause de l’acharnement des afars sur le seul pays qu’il dispose de tant d’avantage. 1990-2000. Dix ans de retard.
Si on fait le compte. Ça viendra certainement. Les afars payeront un impôt spécifique de dédommagement de la population djiboutienne. Le prélèvement de 10 à 15% d’impôt sur chaque travailleur afars peut proportionnellement réparé les djiboutiens.

Que justice soit faite !

slt tt le monde!
excellente synthèse sur ces experts de la haine et de la rancune.et je soutiens ton idée sur l'impôt spécial dédommagement sur chaque afar pour reconstruire le pays et récupérer cette argent perdu dans l'armement et les charges qu'ont subi par la suite l'ensemble du peuple djiboutien.
ce qui me surprend le plus chez ces afars c'est leur ingratitude envers le seul pays qui leur offre tant des privilèges et leurs cécité absolu des avantages dont ils bénéficient.
pure encore ils proposent comme programme électoral de refaire l'hymne national, implanté les afars d'Éthiopie et d'Érythrée à Djibouti. que des tarés ces soit disant intellectuels de la haine!
ils étaient où lorsqu'on élaborait cette hymne national? ils espionnaient pour le colon à ce que je présage!

au moins il y a des gens qui ne mâchent pa leurs mots dans ce forum!


bravo frere!

Ce message a été modifié par A/fatah - 07 août 2010 - 08:36 .

0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Gargaro Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
127
Inscrit :
08-juillet 10

Posté 07 août 2010 - 01:32

Voir le messageA/fatah, le 07 août 2010 - 08:34 , dit :

slt tt le monde!
excellente synthèse sur ces experts de la haine et de la rancune.et je soutiens ton idée sur l'impôt spécial dédommagement sur chaque afar pour reconstruire le pays et récupérer cette argent perdu dans l'armement et les charges qu'ont subi par la suite l'ensemble du peuple djiboutien.
ce qui me surprend le plus chez ces afars c'est leur ingratitude envers le seul pays qui leur offre tant des privilèges et leurs cécité absolu des avantages dont ils bénéficient.
pure encore ils proposent comme programme électoral de refaire l'hymne national, implanté les afars d'Éthiopie et d'Érythrée à Djibouti. que des tarés ces soit disant intellectuels de la haine!
ils étaient où lorsqu'on élaborait cette hymne national? ils espionnaient pour le colon à ce que je présage!

au moins il y a des gens qui ne mâchent pa leurs mots dans ce forum!


bravo frere!


On ne bougonne pas dans le vide !
Une chose est sûr. Si les intellectuels Afars dont Ali Couuba, comme vous le dites bougonnent, leur bougonnement fait beaucoup de remou dans le milieu socio-politique Djiboutien.
La société Afar a certainament beaucoup de de défauts mais en matière des défauts le peuple somali n'a rien à envier à personne ici bas.
En outre, dire que la consanguinité est le mariage entre cousins relève de l'ignorence tout simplement.Sur ce point je vous consille de lire LEVIS STRAUS.

Pour le reste il ne faut jamais oublier que les afars qui possèdent 87% du territoire national sont avant tout chez eux. Ils ne sont arrivés dans ce pays ni dans le sillage du colonialisme français, ni sur la base de l'article 192 du Xeer Cissa après l'indépendance.

En aucun cas l'injustice tribale ne peut avoir raisons contre la communauté Afar qui revendiques ses droits légitimes. Arrêter d'introduire le virus somalien à Djibuoti.

Ce message a été modifié par Gargaro - 07 août 2010 - 01:35 .

0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet