djibnet.com: Cabdi Iyo Xabiiba: Shaley Iyo Manta - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Cabdi Iyo Xabiiba: Shaley Iyo Manta Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Warsameh Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
751
Inscrit :
08-janvier 09
Gender:
Male

Posté 01 août 2010 - 11:41

Shaley:



Manta: dhowr iyo 20 sano kadib


0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Arreh Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
905
Inscrit :
16-novembre 04
Gender:
Male
Location:
Terrien
Interests:
speculation contemplative, extatique

Posté 02 août 2010 - 01:52

Voir le messageWarsameh, le 01 August 2010 - 08:41 PM, dit :

Shaley:



Manta: dhowr iyo 20 sano kadib



Ah le premier me rappelle, le petit Arreh somnoler devant la petite tele de marque "National" noire et blanc un jeudi soir, et que sa maman lui disait waar kacoo seexo, oo cagaha sii maydho loooool
Puis qui s'entetait un peu dans le coins a moitie endormi, puis de nouveau pris par le sommeil et reveiller par une petite claque maternelle au bras avec de nouveau waar kac oo seeo loooooooooooool
Ma Maman
Mine intarissable d'amour et de tendresse pour moi
Apres Allah et Son Messager a la cime des origines de mes emois
En realite maman tu es ma principale porte d'entree vers la felicite divine
Ceci corrobore par tant de hadiths authentiques et nullement une chose vaine
Arreh
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Warsameh Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
751
Inscrit :
08-janvier 09
Gender:
Male

Posté 02 août 2010 - 05:17

Arreh,

Tu me fais rire vraiment. Personnellement je me rappelle que je n'y comprenais en rien a cette attraction des adultes don je lui preferait un bon film. Malheureusemnt comme a djibouti, a l'epoque il n'y aavait que le Cable RTD avec un bouqet unique RTD :lol: je me faisais mourir d'ennui devant ces chanteurs en noir et blancs qui s’accaparaient du petit écran. Alors des fois, quand Les grands adultes n’étaient pas la, je torturais mes petites sœurs et leur imposaient une vidéo su John Wayn et les Indiens ou, un film Karaté.

Les pauvres c’était comme si elles ratais la première de l’Opéra de Paris. :(( ...elles mes lisent ici, alors mes excuses, en retard, petites sœurs...

La revanche du destin avec l'age, j'adore ces clips vieillots, un peu comme pour rattraper mes retards...en tout cas merci a ceux qui prennent la peine de les mettre sur youtube.
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet