djibnet.com: Yi-Buuti Ou Jab-Buti - djibnet.com

Aller au contenu

  • (4 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Yi-Buuti Ou Jab-Buti Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   OMAR AL-FAARUQ Icône

Groupe :
Membres
Messages :
9
Inscrit :
23-juillet 10

Posté 26 juillet 2010 - 05:50

Asalaamu calaykum

SALUE A VOUS TOUS .

JE PENSE QUE TOUS NOS PROBLEMES RESIDE DONT LA FACON ON PERCOIT LE SENS MEME DU NOM DONNE A NOTRE PAYS QU EST DJIBOUTI.COMME LE TITRE L INVOQUE IL Y A DEUX TRADUCTION TOTATALEMENT DIFERENTES SELON LES AFARS ET LES ISSAS,MAIS TOUTES LES DEUX EXPLICATIONS ON ETE FOURNIE AU FRANCAIS QUI ON CHOISI LE NOM ACTUEL DE NOTRE CHER PAYS .LES FRANCAIS NOUS ON BIEN MANIPULE ET NOUS ONT DRESSE LES UN CONTRE LES AUTRES D OU LA FAMEUSE FORMULE DIVISER POUR REGNER. JE SUIS UN DJIBOUTIEN SOMALI D ORIGINE ,DANS MA JENEUSSE JE VOYAIS A DES BANDES DE JEUNES DES QUARTIERS POPULAIRES SE DISPUTES POUR DES DES RAISONS TRIBALES ,EXEMPLE Q3 CONTRE Q5 OU Q5 CONTRE Q6 OU CE DERNIER CONTRE ARHIBA UN SPECTACLE DE DESOLATION.MA VISION DES CHOSES A RADICALEMENT CHANGE DEPUIS QUE JE SUIS SORTI EN TABLIQ AVEC LES FRERES DES JAMACATU DACWA.ON EST ALLE PRIER DORMIR PARTAGER NOTRE TEMPS AVEC MES FRERES AFARS,CA ETE VRAIMENT UNE EXPERIENCE INOUBLIABLE GRAVEE A JAMAIS,APRES L APPEL DU MUEZIN LES MOSQUES SE REMPLISSAIS ET APRES LA SALLAT PERSONNE NE SORTAIS ,ILS ECOUTAIS TOUS CE QU ON AVAIS A DIRE "LE BAYAN" MEME SI ILS NE COMPRENNES PAS UM SEUL MOT DE SOMALI.DONC J AIMERAI DIRE A TOUS LES DJIBOUTIENS ESSAYER D ALLER PRIER AVEC VOS FRERE A ARHIBA OU WAXDA-DAABA.NOTRE AVENIR EN DEPEND L ISLAM EST NOTRE RELIGION MOHAMMED NOTRE PROPHETE ET ALLAH NOTRE SEIGNEURE.MA CONCLUSION EST DE CULTIVER CE QUI NOUS UNIS TOUS EN L OCURRENCE L ISLAM WASALAAMU CALAYKUM .
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Mirgan Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
668
Inscrit :
17-janvier 09

Posté 26 juillet 2010 - 06:44

Voir le messageOMAR AL-FAARUQ, le 26 July 2010 - 05:50 PM, dit :

Asalaamu calaykum

SALUE A VOUS TOUS .

JE PENSE QUE TOUS NOS PROBLEMES RESIDE DONT LA FACON ON PERCOIT LE SENS MEME DU NOM DONNE A NOTRE PAYS QU EST DJIBOUTI.COMME LE TITRE L INVOQUE IL Y A DEUX TRADUCTION TOTATALEMENT DIFERENTES SELON LES AFARS ET LES ISSAS,MAIS TOUTES LES DEUX EXPLICATIONS ON ETE FOURNIE AU FRANCAIS QUI ON CHOISI LE NOM ACTUEL DE NOTRE CHER PAYS .LES FRANCAIS NOUS ON BIEN MANIPULE ET NOUS ONT DRESSE LES UN CONTRE LES AUTRES D OU LA FAMEUSE FORMULE DIVISER POUR REGNER. JE SUIS UN DJIBOUTIEN SOMALI D ORIGINE ,DANS MA JENEUSSE JE VOYAIS A DES BANDES DE JEUNES DES QUARTIERS POPULAIRES SE DISPUTES POUR DES DES RAISONS TRIBALES ,EXEMPLE Q3 CONTRE Q5 OU Q5 CONTRE Q6 OU CE DERNIER CONTRE ARHIBA UN SPECTACLE DE DESOLATION.MA VISION DES CHOSES A RADICALEMENT CHANGE DEPUIS QUE JE SUIS SORTI EN TABLIQ AVEC LES FRERES DES JAMACATU DACWA.ON EST ALLE PRIER DORMIR PARTAGER NOTRE TEMPS AVEC MES FRERES AFARS,CA ETE VRAIMENT UNE EXPERIENCE INOUBLIABLE GRAVEE A JAMAIS,APRES L APPEL DU MUEZIN LES MOSQUES SE REMPLISSAIS ET APRES LA SALLAT PERSONNE NE SORTAIS ,ILS ECOUTAIS TOUS CE QU ON AVAIS A DIRE "LE BAYAN" MEME SI ILS NE COMPRENNES PAS UM SEUL MOT DE SOMALI.DONC J AIMERAI DIRE A TOUS LES DJIBOUTIENS ESSAYER D ALLER PRIER AVEC VOS FRERE A ARHIBA OU WAXDA-DAABA.NOTRE AVENIR EN DEPEND L ISLAM EST NOTRE RELIGION MOHAMMED NOTRE PROPHETE ET ALLAH NOTRE SEIGNEURE.MA CONCLUSION EST DE CULTIVER CE QUI NOUS UNIS TOUS EN L OCURRENCE L ISLAM WASALAAMU CALAYKUM .



Bonjour Frère,

Ni l'un ni l'autre. Ni Yi Buuti, ni Jab-Buti mais Gabuuti de son véritable nom d'origine afare donné à l'îlot du Héron en raison de sa topographie qui prend en compte l'aspect de la côte vue de la mer.

Il s'agit des îlots madréporiques accores (en Afar Booloyta le) aujourd'hui reliés entre eux et au continent.
Ces îlots, notamment celui du Héron ont pu être comparés à des plateaux de vannerie (Gabuuti) posés sur l'eau. D'où le nom de Gabuuti, signifiant en langue afare l'endroit aux plateaux de vannerie faisant allusion aux plateaux du Héron qui étaient le seul relief caractéristique de Djibouti à cette époque.


Bardey en 1880 précise en parlant de l'îlot du Héron que "nous apercevons distinctement une langue de terre (il fait allusion à l'îlot du Héron) qui s'avance droit au Nord. Nous demandons le nom de cette pointe au Dankali qui nous accompagne et pour la première fois nous entendons le nom "Guibouti' ou Djibouti"


Contexte : C'est une époque où la ville de Djibouti n'existait pas, où du moins il y'avait quelques huttes des nomades Afars, à une époque très récente où Zeila était encore une ville afare où vivaient côte à côte Afars et Somalis. Zeila était dirigé par Obakar Bacha, le grand-père de Ali Aref et Djibouti-ville par Burhan nommé Bey de Djibouti, c'est-à-dire chef de village en quelque sorte par Léonce Lagarde le 6 mars 1888.

Le nom Jab-buti (la défaite de l'ogre) est un calembour tardif, fantaisiste utilisé par un certain Muusa Iyye pour réapproprier l'histoire de la ville de Djibouti au profit des Issas-Somalis. Mais, l'histoire n'est pas un conte pour enfants et cette histoire n'a fait rire que l'auteur de cette fable.

Maintenant, s'agissant de la coexistence pacifique entre nos communautés respectives il faudrait d'abord commencer par se dire la vérité. Cette histoire du nom de Djibouti en est une.
Pourquoi mon frère toi qui prône la tolérance et la fraternité entre nos deux peuples ne commencerais-tu pas à dénoncer cette escroquerie de l'histoire de Djibouti ?

Il faut être soi-même saint et exemplaire avant de prêcher de belles paroles. Il faut dire la vérité, rien que la vérité pour commencer. Ensuite, les gens vous suivront.

Les charlatans comme IOG qui essaient même de réviser l'histoire de Djibouti à leurs propres comptes pour s'inventer un passé indépendantiste alors que tout le monde s'accorde à dire qu'il a été un espion zélé de la France coloniale n'ont pas d'avenir.

Dénoncer l'injustice, la corruption, la criminalité, le mensonge etc. la morale se rétablira d'elle-même.


Waqleykumu Salaam mon très juste Frère.

Ce message a été modifié par Mirgan - 26 juillet 2010 - 06:53 .

0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   celio000 Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
224
Inscrit :
12-février 10

Posté 26 juillet 2010 - 08:59

Voir le messageMirgan, le 26 juillet 2010 - 06:44 , dit :

Bonjour Frère,

Ni l'un ni l'autre. Ni Yi Buuti, ni Jab-Buti mais Gabuuti de son véritable nom d'origine afare donné à l'îlot du Héron en raison de sa topographie qui prend en compte l'aspect de la côte vue de la mer.

Il s'agit des îlots madréporiques accores (en Afar Booloyta le) aujourd'hui reliés entre eux et au continent.
Ces îlots, notamment celui du Héron ont pu être comparés à des plateaux de vannerie (Gabuuti) posés sur l'eau. D'où le nom de Gabuuti, signifiant en langue afare l'endroit aux plateaux de vannerie faisant allusion aux plateaux du Héron qui étaient le seul relief caractéristique de Djibouti à cette époque.


Bardey en 1880 précise en parlant de l'îlot du Héron que "nous apercevons distinctement une langue de terre (il fait allusion à l'îlot du Héron) qui s'avance droit au Nord. Nous demandons le nom de cette pointe au Dankali qui nous accompagne et pour la première fois nous entendons le nom "Guibouti' ou Djibouti"


Contexte : C'est une époque où la ville de Djibouti n'existait pas, où du moins il y'avait quelques huttes des nomades Afars, à une époque très récente où Zeila était encore une ville afare où vivaient côte à côte Afars et Somalis. Zeila était dirigé par Obakar Bacha, le grand-père de Ali Aref et Djibouti-ville par Burhan nommé Bey de Djibouti, c'est-à-dire chef de village en quelque sorte par Léonce Lagarde le 6 mars 1888.

Le nom Jab-buti (la défaite de l'ogre) est un calembour tardif, fantaisiste utilisé par un certain Muusa Iyye pour réapproprier l'histoire de la ville de Djibouti au profit des Issas-Somalis. Mais, l'histoire n'est pas un conte pour enfants et cette histoire n'a fait rire que l'auteur de cette fable.

Maintenant, s'agissant de la coexistence pacifique entre nos communautés respectives il faudrait d'abord commencer par se dire la vérité. Cette histoire du nom de Djibouti en est une.
Pourquoi mon frère toi qui prône la tolérance et la fraternité entre nos deux peuples ne commencerais-tu pas à dénoncer cette escroquerie de l'histoire de Djibouti ?

Il faut être soi-même saint et exemplaire avant de prêcher de belles paroles. Il faut dire la vérité, rien que la vérité pour commencer. Ensuite, les gens vous suivront.

Les charlatans comme IOG qui essaient même de réviser l'histoire de Djibouti à leurs propres comptes pour s'inventer un passé indépendantiste alors que tout le monde s'accorde à dire qu'il a été un espion zélé de la France coloniale n'ont pas d'avenir.

Dénoncer l'injustice, la corruption, la criminalité, le mensonge etc. la morale se rétablira d'elle-même.


Waqleykumu Salaam mon très juste Frère.



saylac une ville afar ???? faut revoir la fonction du pacha abubakar et qui dirigeait vraiment cette ville
saylac c'etait le nombril politique et culturelle des somalis du nords(issa samarone et issak walal à elle seul avec mogadiscio cette ville a contribué au rayonnement culturelle de la premiere ethnie d'afrique de l'est meme le swahili de la tanzannie connait l hisoire de zaylac et de ses sultans samarones etant la capitale de l empire adal la presence afar est certaines mais de la à dire c'est une ville afar FAUDRAIT OSER abubakar pacha comme son NOM l indique PACHA(afar aussi ?) c'etait le representant apres la chute de adal de l empire ottoman d'istanbul [i[i]]encore un representant des colo[/i]ns[/i] faudrait dire que sa desendance n'as pas manqué d honnorer l honneur de toujours representer les occupants avec bourhan bey et ali aref
mais les sultans de saylac sont toujours samarones bref je vois pas l interet d 'expliquer parce que tu le croiera jamais mais y auras des gens de l autre coté de la frontiere qui mourrait de rire ou de honte je sais pas les deux peut etre si il entendait parler de ça
le nom de gabuuti etait donné à cette ville encore une fois par la volonté de leonce lagarde de sortir de terre une cité ex nihilo et qui n impartiendrais pas au peuple autochtone present (l ile de heron et de marabout ? c est des nom afar aussi soomaha ?
POURQUOI IL EN EU BESOIN DE SIGNER DES ACCORD AVEC DES SOMALIS PRECISEMENT ISSAS A LEUR VENU AU SUD SI C ETAIT TOUJOURS AFARS ? UN SIMPLE FANTASSIN AURAIT SUFFIT
pour finire je vous laisse admirer les danses traditionnelle somali de zaylac qui commence toujours par une phrase qui enonce tant zaylac est la fierté des somali
ASSALKENA ZAYLAC DHAQANKI SOMALIYEDMon lien
http://www.youtube.c...feature=related

Ce message a été modifié par celio000 - 26 juillet 2010 - 09:01 .

0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   OMAR AL-FAARUQ Icône

Groupe :
Membres
Messages :
9
Inscrit :
23-juillet 10

Posté 26 juillet 2010 - 09:42

ASALAAMU CALAYKUM

BIEN CHER FRERE LE FAIT EST QUE JE VOULAIS JUSTE RELEVE PAR LA UNE PETITE DIFERENCE ENTRE NOS DEUX PEUPLES,ET TA THESE JE LE CONSEDE EST LA PLUS PLAUSIBLE.CHERS FRERE NOS PEUPLES ONT COEXISTES AVANT L ARIVEE DES BLANCS ET DES COLONISATEURS.
A ZEILA,HARAR ON A PU MEME MENEE ET REMPORTEE DES BATAILLES HISTORIQUE CONTRE LES CHRETIENS ORTHODOXES(LES ROIS AMHARES) SOUS L ERE AHMED GOURAY OU GAREYN A CHACUN SA VERSION(AFAR OU SOMALI)
LE FAIT EST QU ON COMBATTU ENSEMBLE COTE A COTE ET DEFENDU LA TERRE DE L ISLAM J USQUA LA CHUTE DE LEMPIRE OTTOMAN ET LA PRISE DE HARAR QUI ETAIT LA CAPITAL DE TOUS LES MUSULMANS DE L EST DE L AFRIQUE.ILS ONT TRANSFORME LA PLUS GRANDE ONT UNE EGLISE.
J AIMERAI MAINTENANT SAVOIR EST CE VOUS HAISSEZ PLUS LES SOMALIS(ISSA.ETC) QUE LES ETHIOPIENS(AMHARA ET TIGREE).SI C EST LE CAS VOUS VOUS TREMPEES RELLEMENT D ENNEMI.

LES AFARES VIVENT EN ETHIOPIE,EN ERYTREA ET A DJIBOUTI ET JE PENSE QUE CEUX DE DJIBOUTI SONT LES PLUS NANTIS VUE L EXODE DES AUTRES VERS DJIBOUTI.
SUREMENT IL YA UN PROBLEME DE PARTAGE DES RICHESSES ET CRITIQUER LE SYSTEME EN PLACE PEUT AVANCER LE PAYS LORSQUE C EST SINCERE.JE VEUX DIRE PAR LA JE N ACCEPTE PAS LES CRITIQUES DE CEUX QUI SONT EUX AUSSI AVIDES DE POUVOIR.

WAA CALAYKUMA SALAAM
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   abdiliban Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
209
Inscrit :
26-décembre 09

Posté 26 juillet 2010 - 10:54

oui il a raison, c'etai abubacar ki dirigeait zeila. et son principal business c'etai la traite d'esclave oromo. zeila etai une ville multiculturelle.

celio000, soit tu connait pas la vrai histoire de zeila ou soi tu es tres selective
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   thorgal Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
18 995
Inscrit :
07-mai 08
Gender:
Male
Location:
La France et le monde parfois!!

Posté 26 juillet 2010 - 11:17

Voir le messageOMAR AL-FAARUQ, le 26 July 2010 - 07:42 PM, dit :

ASALAAMU CALAYKUM


A ZEILA,HARAR ON A PU MEME MENEE ET REMPORTEE DES BATAILLES HISTORIQUE CONTRE LES CHRETIENS ORTHODOXES(LES ROIS AMHARES) SOUS L ERE AHMED GOURAY OU GAREYN A CHACUN SA VERSION(AFAR OU SOMALI)

Tu pourrais nous donner plus de précisions sur ces "batailles historiques contre les chrétiens orthodoxes"?
B)
"Le boeuf est lent..
Mais la terre est patiente"
0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   OMAR AL-FAARUQ Icône

Groupe :
Membres
Messages :
9
Inscrit :
23-juillet 10

Posté 27 juillet 2010 - 01:31

Voir le messagethorgal, le 26 juillet 2010 - 11:17 , dit :

Tu pourrais nous donner plus de précisions sur ces "batailles historiques contre les chrétiens orthodoxes"?
B)

EN PREMEIR LIEU PERMETTEZ MOI DE DOUTER DE LA SINCERITE DE VOTRE QUESTION,ETES VOUS ETONNEZ QUE LES PEUPLES FRERES MUSULMANS"AFAR,SOMALI,ET OROMO" SE REVOLTANT CONTRE L OPPRESSION DES TYRANS CHRETIENS ORDHOXES D ETHIOPIE. SHEIKH AHMED GURAY ET SON ARMEE ONT ATEINT LES RIVES DE GONDHAR ET LALIBELA ILS ONT CHASSES ET POURSUIVI SES CHRETIENS JUSQU AU SUD SOUDAN OU LEURS ROI EST FINALEMENT MORT DE FAIM .

L HISTOIRE NOUS ENSEIGNE AUSSI QUE CES CHRETIENS ONT ETE PAR LA SUITE AIDE ET SOUTENU PAR LEUR CORELIGIONNAIRE BLANC JUSQUA CE QU IL ACHEVE LE REGNE DES CALIFES MUSULMANS DE HARAR.

CETTE PERIODE EST BIEN AVANT QUE PARIS NE DEVIENNE LA VILLE LUMIERE AVEC TOUS LES RICHESSES PILLEES DES PEUPLES AUTOCHTONES OU INDIGENES. CETTE PERIODE SE SITUE

La Grande Puanteur La Grande Puanteur », appelée The Great Stink ou The Big Stink en anglais, est un épisode de l'histoire de Londres durant l'été 1858 , ...
18 Kio (2 602 mots) - 13 mars 2010 à 21:28 SOURCE WIKIPEDIA

LE SIMPLE FAIT DE PRENDRE UN BAIN ETAIT UN LUXE.
0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   thorgal Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
18 995
Inscrit :
07-mai 08
Gender:
Male
Location:
La France et le monde parfois!!

Posté 27 juillet 2010 - 01:58

Voir le messageOMAR AL-FAARUQ, le 27 July 2010 - 11:31 AM, dit :

EN PREMEIR LIEU PERMETTEZ MOI DE DOUTER DE LA SINCERITE DE VOTRE QUESTION,

Ce que je demandais c'etait une preuve historique,un lien qui puisse corroborer tes écrits , qui semblent teintés d'un peu de haine, envers les chrétiens .. Merci :P
"Le boeuf est lent..
Mais la terre est patiente"
0

#9 L'utilisateur est hors-ligne   Arreh Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
905
Inscrit :
16-novembre 04
Gender:
Male
Location:
Terrien
Interests:
speculation contemplative, extatique

Posté 27 juillet 2010 - 03:06

Voir le messageMirgan, le 26 July 2010 - 03:44 PM, dit :

Bonjour Frère,

Ni l'un ni l'autre. Ni Yi Buuti, ni Jab-Buti mais Gabuuti de son véritable nom d'origine afare donné à l'îlot du Héron en raison de sa topographie qui prend en compte l'aspect de la côte vue de la mer.

Il s'agit des îlots madréporiques accores (en Afar Booloyta le) aujourd'hui reliés entre eux et au continent.
Ces îlots, notamment celui du Héron ont pu être comparés à des plateaux de vannerie (Gabuuti) posés sur l'eau. D'où le nom de Gabuuti, signifiant en langue afare l'endroit aux plateaux de vannerie faisant allusion aux plateaux du Héron qui étaient le seul relief caractéristique de Djibouti à cette époque.


Bardey en 1880 précise en parlant de l'îlot du Héron que "nous apercevons distinctement une langue de terre (il fait allusion à l'îlot du Héron) qui s'avance droit au Nord. Nous demandons le nom de cette pointe au Dankali qui nous accompagne et pour la première fois nous entendons le nom "Guibouti' ou Djibouti"


Contexte : C'est une époque où la ville de Djibouti n'existait pas, où du moins il y'avait quelques huttes des nomades Afars, à une époque très récente où Zeila était encore une ville afare où vivaient côte à côte Afars et Somalis. Zeila était dirigé par Obakar Bacha, le grand-père de Ali Aref et Djibouti-ville par Burhan nommé Bey de Djibouti, c'est-à-dire chef de village en quelque sorte par Léonce Lagarde le 6 mars 1888.

Le nom Jab-buti (la défaite de l'ogre) est un calembour tardif, fantaisiste utilisé par un certain Muusa Iyye pour réapproprier l'histoire de la ville de Djibouti au profit des Issas-Somalis. Mais, l'histoire n'est pas un conte pour enfants et cette histoire n'a fait rire que l'auteur de cette fable.

Maintenant, s'agissant de la coexistence pacifique entre nos communautés respectives il faudrait d'abord commencer par se dire la vérité. Cette histoire du nom de Djibouti en est une.
Pourquoi mon frère toi qui prône la tolérance et la fraternité entre nos deux peuples ne commencerais-tu pas à dénoncer cette escroquerie de l'histoire de Djibouti ?

Il faut être soi-même saint et exemplaire avant de prêcher de belles paroles. Il faut dire la vérité, rien que la vérité pour commencer. Ensuite, les gens vous suivront.

Les charlatans comme IOG qui essaient même de réviser l'histoire de Djibouti à leurs propres comptes pour s'inventer un passé indépendantiste alors que tout le monde s'accorde à dire qu'il a été un espion zélé de la France coloniale n'ont pas d'avenir.

Dénoncer l'injustice, la corruption, la criminalité, le mensonge etc. la morale se rétablira d'elle-même.


Waqleykumu Salaam mon très juste Frère.



Mirganoow

Il semble que tu appartiens a ceux qui ont bien ingurgite les propos de la mouvance des diplomes en lettre de descendance afar qui passent leur temps dans les cafes de Paris en sirotant du cafe a longueur de journees.Ces derniers ne connaissant rien de la rigeur de la philosophie de l'historiographie car etant essentiellement diplome en lettres modernes, ont mis a la dispositions leur talent de lettres a la tentative afar de reecrire l'histoire de notre region.

Je n'rais pas entrer dans des details mais je vais apporter quelques refutations, d'abord le Docteur Ali Moussa Iyeh n'a fait que publier les resultats de ses recherches, en se basant sur les ecrits publie auparvant sur ce sujet, comme le futhuhaaul habasha(les conquetes d'Abyssinie) de Shihaab Al-diin, le seul ecrit concernant cet epoque. Donc Iyeh est loin de reecrire les fantasmes tribales issas contrairement a vos "intellectuels" en lettres modernes qui privilegient la narration aux aromes tribales.

Concernant ta tentative d'afariser Djibouti, permettez moi de vous rappeler qu'a Doraleh bien avant la venue de l'homme blanc, les dromadaires appartenant aux issas etaient present, et ce temoignage est toujours visibles jusqu'a Nagadh en passant par Douda. L'actuel place Harbi etait un puit d'ou venait s'abreuver les troupaux de dromadaire. Si tes tentatives d'afariser Djibouti etait vrais, pourquoi les francais ont eu besoin de signer un traite avec les issas dans le sud du pays, parmi les noms de ces sages issas le nom de mon propre Grand-pere figure. La presence des afars dans cette partie etait une sorte d'implantation force par Ali Aref un peu comme Staline utilisait ces strategies couples de deportation dont Guestir est une illustration qui restera grave dans notre memoire.

J'en conclurais que tant que vous serez dans cet etat d'esprit et imbibe de ces bourrages de crane d'une image suranne de la realite formente par les franges les plus reactionnaires de vos politiciens(Ali coubba en tete) plus de confiance entre nous sera possible.Ces fantasmes constituent un danger reel pour la patrie et pour l'entente

Ce message a été modifié par Arreh - 27 juillet 2010 - 03:14 .

Ma Maman
Mine intarissable d'amour et de tendresse pour moi
Apres Allah et Son Messager a la cime des origines de mes emois
En realite maman tu es ma principale porte d'entree vers la felicite divine
Ceci corrobore par tant de hadiths authentiques et nullement une chose vaine
Arreh
0

#10 L'utilisateur est hors-ligne   OMAR AL-FAARUQ Icône

Groupe :
Membres
Messages :
9
Inscrit :
23-juillet 10

Posté 27 juillet 2010 - 04:18

Voir le messageArreh, le 27 juillet 2010 - 03:06 , dit :

Mirganoow

Il semble que tu appartiens a ceux qui ont bien ingurgite les propos de la mouvance des diplomes en lettre de descendance afar qui passent leur temps dans les cafes de Paris en sirotant du cafe a longueur de journees.Ces derniers ne connaissant rien de la rigeur de la philosophie de l'historiographie car etant essentiellement diplome en lettres modernes, ont mis a la dispositions leur talent de lettres a la tentative afar de reecrire l'histoire de notre region.

Je n'rais pas entrer dans des details mais je vais apporter quelques refutations, d'abord le Docteur Ali Moussa Iyeh n'a fait que publier les resultats de ses recherches, en se basant sur les ecrits publie auparvant sur ce sujet, comme le futhuhaaul habasha(les conquetes d'Abyssinie) de Shihaab Al-diin, le seul ecrit concernant cet epoque. Donc Iyeh est loin de reecrire les fantasmes tribales issas contrairement a vos "intellectuels" en lettres modernes qui privilegient la narration aux aromes tribales.

Concernant ta tentative d'afariser Djibouti, permettez moi de vous rappeler qu'a Doraleh bien avant la venue de l'homme blanc, les dromadaires appartenant aux issas etaient present, et ce temoignage est toujours visibles jusqu'a Nagadh en passant par Douda. L'actuel place Harbi etait un puit d'ou venait s'abreuver les troupaux de dromadaire. Si tes tentatives d'afariser Djibouti etait vrais, pourquoi les francais ont eu besoin de signer un traite avec les issas dans le sud du pays, parmi les noms de ces sages issas le nom de mon propre Grand-pere figure. La presence des afars dans cette partie etait une sorte d'implantation force par Ali Aref un peu comme Staline utilisait ces strategies couples de deportation dont Guestir est une illustration qui restera grave dans notre memoire.

J'en conclurais que tant que vous serez dans cet etat d'esprit et imbibe de ces bourrages de crane d'une image suranne de la realite formente par les franges les plus reactionnaires de vos politiciens(Ali coubba en tete) plus de confiance entre nous sera possible.Ces fantasmes constituent un danger reel pour la patrie et pour l'entente

JE SUIS EXTREMEMENT DECU PAR VOS POST QUI ME RAPELLE LES JETS DE PIERRES DES JEUNES DES QUARTIERS POPULAIRES DONT JE M INSPIRAIS PRECEDEMMENT MAIS PIRE ENCORE, EN ETHIOPIE LA REGION SITUE ENTRE AWASH,GAWAANI ET GADHMALOW LA OU SE COTOIE LES POPULATIONS NOMADES AFARES ET ISSA.

CES DERNIERS VIVENT COMME DANS LE FARWEST ILS SONT TOUS ARMEES ET N ONT QU UN SEUL ENEMMI CE SONT LES AFARES POUR LES UNS ET ISSA POUR LES AUTRES,ET LE COMBLE DANS CES REGIONS ARIDES MEME L EAU POTABLE EST RARE,IL N YA AUCUN SIGNE DE DEVELOPEMENT DURABLE.OU LES GUERRES INTERMINABLES ENTRE LES SOMALIS ET OROMO D ETHIOPIE SANS QUE JAMAIS LE GOUVERNEMENT FEDERAL N INTERVIENNE POUR ENPECHER CES BARBARIES D UN AUTRE AGE .

ALORS A VOUS LES JEUNES EDUQUES AFARS OU SOMALIS DE POUVOIR TRANSCENDER CES CLIVAGES OU NOUS ALLONS SOMBREE COMME NOS FREREE DE MOGADISHO POUR UNE QUETE SANS FIN DU POUVOIR.

A THORGAL JE DIRAIS A TOI DE TE DOCUMENTER ON EST PAS EN COURS ICI.PLUS RECEMMENT ENCORE ALORS QUE L ARMEE SOMALIENNE ETAIT AU PORTE D ADDIS-ABEBA EN 1977 LE DICTATEUR MINGISTE EST ALLE VOIRE LA AUSSI LES OTHODOXES RUSSES A MOSCOU QUI SONT INTERVENUS MILITAIREMENT AVEC LES CUBAINS,SANS QUE NOS ALLIES OCCIDENTAUX"OTAN"NE LE SOULEVE LE PETIT DOIGT.

ON EST PAS DUPE ET NOTRE HISTOIRE NOUS L AVONS PAR COEUR, JE SUIS SURE QUE POUR VOUS DJIBOUTI NE REPRESENTE QU UNE CASERNE FRANCAISE ET SANS VOUS ON SERRAI DEJA MORT .

SUREMENT J AI UNE HAINE PROFONDE POUR TOUS CE QUE VOUS AVEZ COMMIS .
QUE DIEUX VOUS GUIDE VERS SON DROIT CHEMIN QU EST L ISLAM.
0

#11 L'utilisateur est hors-ligne   thorgal Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
18 995
Inscrit :
07-mai 08
Gender:
Male
Location:
La France et le monde parfois!!

Posté 27 juillet 2010 - 04:53

OMAR AL-FAARUQ, le 27 July 2010 - 02:18 PM, dit :

En gros aucune preuve de ce que tu avances mais beaucoup d'accusations !! Et beaucoup de haine.. Dans tous les cas, djibouti n'est pas devenue une ville et un port par hasard !!

En gros aucune preuve de ce que tu avances mais beaucoup d'accusations !! Et beaucoup de haine.. Dans tous les cas, djibouti n'est pas devenue une ville et un port par hasard !! :P
"Le boeuf est lent..
Mais la terre est patiente"
0

#12 L'utilisateur est hors-ligne   thorgal Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
18 995
Inscrit :
07-mai 08
Gender:
Male
Location:
La France et le monde parfois!!

Posté 27 juillet 2010 - 04:54

Voir le messageOMAR AL-FAARUQ, le 27 July 2010 - 02:18 PM, dit :

JE SUIS EXTREMEMENT DECU PAR VOS POST QUI ME RAPELLE LES JETS DE PIERRES DES JEUNES DES QUARTIERS POPULAIRES DONT JE M INSPIRAIS PRECEDEMMENT MAIS PIRE ENCORE, EN ETHIOPIE LA REGION SITUE ENTRE AWASH,GAWAANI ET GADHMALOW LA OU SE COTOIE LES POPULATIONS NOMADES AFARES ET ISSA.

CES DERNIERS VIVENT COMME DANS LE FARWEST ILS SONT TOUS ARMEES ET N ONT QU UN SEUL ENEMMI CE SONT LES AFARES POUR LES UNS ET ISSA POUR LES AUTRES,ET LE COMBLE DANS CES REGIONS ARIDES MEME L EAU POTABLE EST RARE,IL N YA AUCUN SIGNE DE DEVELOPEMENT DURABLE.OU LES GUERRES INTERMINABLES ENTRE LES SOMALIS ET OROMO D ETHIOPIE SANS QUE JAMAIS LE GOUVERNEMENT FEDERAL N INTERVIENNE POUR ENPECHER CES BARBARIES D UN AUTRE AGE .

ALORS A VOUS LES JEUNES EDUQUES AFARS OU SOMALIS DE POUVOIR TRANSCENDER CES CLIVAGES OU NOUS ALLONS SOMBREE COMME NOS FREREE DE MOGADISHO POUR UNE QUETE SANS FIN DU POUVOIR.

A THORGAL JE DIRAIS A TOI DE TE DOCUMENTER ON EST PAS EN COURS ICI.PLUS RECEMMENT ENCORE ALORS QUE L ARMEE SOMALIENNE ETAIT AU PORTE D ADDIS-ABEBA EN 1977 LE DICTATEUR MINGISTE EST ALLE VOIRE LA AUSSI LES OTHODOXES RUSSES A MOSCOU QUI SONT INTERVENUS MILITAIREMENT AVEC LES CUBAINS,SANS QUE NOS ALLIES OCCIDENTAUX"OTAN"NE LE SOULEVE LE PETIT DOIGT.

ON EST PAS DUPE ET NOTRE HISTOIRE NOUS L AVONS PAR COEUR, JE SUIS SURE QUE POUR VOUS DJIBOUTI NE REPRESENTE QU UNE CASERNE FRANCAISE ET SANS VOUS ON SERRAI DEJA MORT .

SUREMENT J AI UNE HAINE PROFONDE POUR TOUS CE QUE VOUS AVEZ COMMIS .
QUE DIEUX VOUS GUIDE VERS SON DROIT CHEMIN QU EST L ISLAM.

"Le boeuf est lent..
Mais la terre est patiente"
0

#13 L'utilisateur est hors-ligne   thorgal Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
18 995
Inscrit :
07-mai 08
Gender:
Male
Location:
La France et le monde parfois!!

Posté 27 juillet 2010 - 04:56

Voir le messageOMAR AL-FAARUQ, le 27 July 2010 - 02:18 PM, dit :

JE SUIS EXTREMEMENT DECU PAR VOS POST QUI ME RAPELLE LES JETS DE PIERRES DES JEUNES DES QUARTIERS POPULAIRES DONT JE M INSPIRAIS PRECEDEMMENT MAIS PIRE ENCORE, EN ETHIOPIE LA REGION SITUE ENTRE AWASH,GAWAANI ET GADHMALOW LA OU SE COTOIE LES POPULATIONS NOMADES AFARES ET ISSA.

CES DERNIERS VIVENT COMME DANS LE FARWEST ILS SONT TOUS ARMEES ET N ONT QU UN SEUL ENEMMI CE SONT LES AFARES POUR LES UNS ET ISSA POUR LES AUTRES,ET LE COMBLE DANS CES REGIONS ARIDES MEME L EAU POTABLE EST RARE,IL N YA AUCUN SIGNE DE DEVELOPEMENT DURABLE.OU LES GUERRES INTERMINABLES ENTRE LES SOMALIS ET OROMO D ETHIOPIE SANS QUE JAMAIS LE GOUVERNEMENT FEDERAL N INTERVIENNE POUR ENPECHER CES BARBARIES D UN AUTRE AGE .

ALORS A VOUS LES JEUNES EDUQUES AFARS OU SOMALIS DE POUVOIR TRANSCENDER CES CLIVAGES OU NOUS ALLONS SOMBREE COMME NOS FREREE DE MOGADISHO POUR UNE QUETE SANS FIN DU POUVOIR.

A THORGAL JE DIRAIS A TOI DE TE DOCUMENTER ON EST PAS EN COURS ICI.PLUS RECEMMENT ENCORE ALORS QUE L ARMEE SOMALIENNE ETAIT AU PORTE D ADDIS-ABEBA EN 1977 LE DICTATEUR MINGISTE EST ALLE VOIRE LA AUSSI LES OTHODOXES RUSSES A MOSCOU QUI SONT INTERVENUS MILITAIREMENT AVEC LES CUBAINS,SANS QUE NOS ALLIES OCCIDENTAUX"OTAN"NE LE SOULEVE LE PETIT DOIGT.

ON EST PAS DUPE ET NOTRE HISTOIRE NOUS L AVONS PAR COEUR, JE SUIS SURE QUE POUR VOUS DJIBOUTI NE REPRESENTE QU UNE CASERNE FRANCAISE ET SANS VOUS ON SERRAI DEJA MORT .

SUREMENT J AI UNE HAINE PROFONDE POUR TOUS CE QUE VOUS AVEZ COMMIS .
QUE DIEUX VOUS GUIDE VERS SON DROIT CHEMIN QU EST L ISLAM.

"Le boeuf est lent..
Mais la terre est patiente"
0

#14 L'utilisateur est hors-ligne   OMAR AL-FAARUQ Icône

Groupe :
Membres
Messages :
9
Inscrit :
23-juillet 10

Posté 27 juillet 2010 - 06:39

Voir le messagethorgal, le 27 juillet 2010 - 04:53 , dit :

En gros aucune preuve de ce que tu avances mais beaucoup d'accusations !! Et beaucoup de haine.. Dans tous les cas, djibouti n'est pas devenue une ville et un port par hasard !! :P



VOTRE HYPOCRISIE NE M INTERESSE PLUS !!!

J AIMERAIS JUSTE AFIRMER MA SIMPATHIE AVEC LE PEUPLE FRERE AFAR EN MAJORITE DES GENS PIEUX QUI PRATIQUENT LES SALLATS QUOTIDIENS . AUSSI POUR MES FRERES ISSAS DONT BEAUCOUP DE GENS HONNETES ET EXEMPLAIRES FONT PARTIES.

JE SUIS ISSUE DES QUARTIERS POPULAIRES OU TOUS CES GENS VIVENT EN HARMONIE , MES MEILLEURES AMIS SONT SOIT AFAR SOIT ISSAS DONT BEASUCOUP DE MAMASANES ET POURTANT JE N AI JAMAIS VOTE NI POUR ISMAIL L ACTUEL PRESIDENT NI POUR L ANCIENT PRESIDENT HASSAN QUE DIEUX LUI ACCORDE SON PARADIS.

EN REALITE JE N AIME PAS LA POLITIQUE ET AUCUN PARTIE POLITIQUE NE M ASPIRE CONFIANCE.

LE REVE QUE JE CARESSE EST D AVOIRE UN MODELE DE SYTEME POLITIQUE COMME LES ISLAMISTES TURQUES AU POUVOIR OU LES MALAISIENS QUI N ONT RIEN A ENVIER OU EXTERIEUR.

DONC J INSISTE QU ON PROPOSE DES CHOSES NOUVELLES POUR AMELIORER LE SORT DE NOS CONCITOYENS.ET EVITONS DE NOUS DECHIRER EVITONS AUSSI LES INSULTES GRATUITES QUI SOUNT CONTRE PRODUCTIVES
0

#15 L'utilisateur est hors-ligne   Arreh Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
905
Inscrit :
16-novembre 04
Gender:
Male
Location:
Terrien
Interests:
speculation contemplative, extatique

Posté 27 juillet 2010 - 06:52

Voir le messageOMAR AL-FAARUQ, le 26 July 2010 - 06:42 PM, dit :

ASALAAMU CALAYKUM

BIEN CHER FRERE LE FAIT EST QUE JE VOULAIS JUSTE RELEVE PAR LA UNE PETITE DIFERENCE ENTRE NOS DEUX PEUPLES,ET TA THESE JE LE CONSEDE EST LA PLUS PLAUSIBLE.

.

LES AFARES VIVENT EN ETHIOPIE,EN ERYTREA ET A DJIBOUTI ET JE PENSE QUE CEUX DE DJIBOUTI SONT LES PLUS NANTIS VUE L EXODE DES AUTRES VERS DJIBOUTI.
SUREMENT IL YA UN PROBLEME DE PARTAGE DES RICHESSES ET CRITIQUER LE SYSTEME EN PLACE PEUT AVANCER LE PAYS LORSQUE C EST SINCERE.JE VEUX DIRE PAR LA JE N ACCEPTE PAS LES CRITIQUES DE CEUX QUI SONT EUX AUSSI AVIDES DE POUVOIR.

WAA CALAYKUMA SALAAM



Waaryaa Omar Farooq,


Permettez moi de vous signaler mes interrogations sur vos interventions pieuses, mon intervention t'a fait reagir avec un torrent de sermon mais tu semble acquis pour la these de Mirgan que tu juges la plus plausible.

Alors j'aimerais de votre part des eclaircissements car pour ma part les dromadaires qui sont present a Douda , a Nagadh et Doraleh fait partie d'un patrimoine ancestrale depuis des temps imemoriaux, ne serit-il pas plus juste et plus impartiale de pointer du doight les mensonges formente par les docteurs en lettres des cafes de Paris?

Salamoulaahi alyaka

Ma Maman
Mine intarissable d'amour et de tendresse pour moi
Apres Allah et Son Messager a la cime des origines de mes emois
En realite maman tu es ma principale porte d'entree vers la felicite divine
Ceci corrobore par tant de hadiths authentiques et nullement une chose vaine
Arreh
0

Partager ce sujet :


  • (4 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet