djibnet.com: Un Resume De La Pensee Profonde D'ali Coubba - djibnet.com

Aller au contenu

  • (5 Pages)
  • +
  • « Première
  • 3
  • 4
  • 5
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Un Resume De La Pensee Profonde D'ali Coubba Noter : -----

#61 L'utilisateur est hors-ligne   newsman1 Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
155
Inscrit :
09-juin 10

Posté 13 juillet 2010 - 01:30

Voir le messagePOUNT, le 13 juillet 2010 - 12:12 , dit :

Mon frère Atwoi,

A moins d'être naïf, le poste de premier ministre, comme tu le sais est une arnaque et n'a d'ailleurs pas des prérogatives reconnues par les textes constitutionnelles. Il n'est même pas chef de gouvernement et n'a donc pas d'ascendant sur les autres membres du gouverment. Il y a un seul "chef de chef" qui est le président, et je me demande pourquoi on maintient ce poste de 1er ministre qui ne sert à rien !!!!!

Deuxièment, l'assemblée nationale ne représente et ne roule que pour le pouvoir, si elle représentait le peuple on le saurait et donc par conséquent 50% ou même 100% n'y changerait rien tant qu'ils doivent leur élections à un systeme ils auront que faire des desiderata de leur concitoyens toute appartenance confondue. Il faut changer le système qui ne sert que les intérêts d'un groupe de mafieux contre le peuple, c'est vers cela qu'il faut se concentrer et se concerter.

Pour les hommes d'affaires afar ou autres, si on suit ton argument, la solution pour améliorer ce pays réside dans le fait que les hommes d'affaires doivent financer leurs régions respectives, bonjour l'unité du pays. Ta solution nous amène tout droit au mur et va faire empirer les choses.

Il me semble qu'on ait fait le tour du système proposé par l'occident et qu'il est temps de revenir à une gouvernance de l'islam, de supprimer les frontières entres pays frères de même réligion et que tout ces peuples soient gouvernés par un califat.
Il ne sert à rien d'expérimenter à Djibouti les solutions copier-coller du monde occidental, car nous savons que notre réligion possède les réponses à tous nos maux.
SOMALI-AFAR avant tout ne sont que des muslumans qui prient le même Dieu, ne leur chercher pas des divergences, Dieu n'aime pas les fauteurs de désordre.

Salam aleikum.



Waouuuuuuuuu!!!!! T es entrain de denoncer les arguments de ATwoi, mes les tiens expriment la gravité d'une vision ancestrale. Cette nostalgie de ta part pour cette époque donne l'aperçu du dangers que tu puisses etre pour toi et pour le peuple de djibouti.

La laïcité dans notre époque, au cas ou tu ne le saurais pas, résulte de pas mal d'effort pour dissocier une pratique personnelle, de la gestion de l'etat et qui exprime de surcroit un model tt a fait democratique.

Le khalifa, n'ont rien avoir avec nos cultures, malgré ce qui peut nous rapprocher et qui est l'islam.

Il me semble cher monsieur, que tn etat d'esprit a oublier de prendre le train de l evolution de notre monde et qu'il n 'y a rien de pire que la "talibanisation" de nos sociétés tel que vous le souhaitez.

et juste pour te rectifier, il n'y a pas de Somali-afar a djibouti, car il n 'y a que des CITOYENS DJIBOUTIENS.

laisse la beauté de l'islam, dans sa philo et sa pratique et te conseille tout simplement de filer en direction des zones tribales dans les montagnes de l'afganistan et tu y seras bien accueilli j en suis sur.
0

#62 L'utilisateur est hors-ligne   POUNT Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
85
Inscrit :
05-janvier 05

Posté 13 juillet 2010 - 02:31

Voir le messagenewsman1, le 13 July 2010 - 11:30 AM, dit :

Waouuuuuuuuu!!!!! T es entrain de denoncer les arguments de ATwoi, mes les tiens expriment la gravité d'une vision ancestrale. Cette nostalgie de ta part pour cette époque donne l'aperçu du dangers que tu puisses etre pour toi et pour le peuple de djibouti.

La laïcité dans notre époque, au cas ou tu ne le saurais pas, résulte de pas mal d'effort pour dissocier une pratique personnelle, de la gestion de l'etat et qui exprime de surcroit un model tt a fait democratique.

Le khalifa, n'ont rien avoir avec nos cultures, malgré ce qui peut nous rapprocher et qui est l'islam.

Il me semble cher monsieur, que tn etat d'esprit a oublier de prendre le train de l evolution de notre monde et qu'il n 'y a rien de pire que la "talibanisation" de nos sociétés tel que vous le souhaitez.

et juste pour te rectifier, il n'y a pas de Somali-afar a djibouti, car il n 'y a que des CITOYENS DJIBOUTIENS.

laisse la beauté de l'islam, dans sa philo et sa pratique et te conseille tout simplement de filer en direction des zones tribales dans les montagnes de l'afganistan et tu y seras bien accueilli j en suis sur.

Ce message a été modifié par POUNT - 13 juillet 2010 - 02:53 .

0

#63 L'utilisateur est hors-ligne   POUNT Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
85
Inscrit :
05-janvier 05

Posté 13 juillet 2010 - 02:52

Voir le messagenewsman1, le 13 July 2010 - 11:30 AM, dit :

Waouuuuuuuuu!!!!! T es entrain de denoncer les arguments de ATwoi, mes les tiens expriment la gravité d'une vision ancestrale. Cette nostalgie de ta part pour cette époque donne l'aperçu du dangers que tu puisses etre pour toi et pour le peuple de djibouti.

La laïcité dans notre époque, au cas ou tu ne le saurais pas, résulte de pas mal d'effort pour dissocier une pratique personnelle, de la gestion de l'etat et qui exprime de surcroit un model tt a fait democratique.

Le khalifa, n'ont rien avoir avec nos cultures, malgré ce qui peut nous rapprocher et qui est l'islam.

Il me semble cher monsieur, que tn etat d'esprit a oublier de prendre le train de l evolution de notre monde et qu'il n 'y a rien de pire que la "talibanisation" de nos sociétés tel que vous le souhaitez.

et juste pour te rectifier, il n'y a pas de Somali-afar a djibouti, car il n 'y a que des CITOYENS DJIBOUTIENS.

laisse la beauté de l'islam, dans sa philo et sa pratique et te conseille tout simplement de filer en direction des zones tribales dans les montagnes de l'afganistan et tu y seras bien accueilli j en suis sur.


Le message était destiner aux muslumans vivant à djibouti et dont leur constitution et son gouvernement affiche clairement l'appartenance à l'islam.

Je crois que tu t'es trompé de forum avec ta laïcité, cette supercherie n'a lieu d'être et trouve des échos qu'en occident actuellement, même si malheureusement par moment nos dirigeants succombent aux sirènes satanistes. Quelle idée de cantonner à la sphère privée l'islam, alors qu'elle est une miséricorde pour toute l'humanité.

Ca sera quoi ta prochaine demande: la fin de la formule "Bismillah" avant chaque discours officiel au pays, ou l'arrêt de l'appel à la prière des mosqués, ou l'interdiction d'égorger le mouton, ou quoi encore la question du voile etc...???

Mon cher ami, les brebis égarés que nous sommes, reviendrons tôt ou tard dans le giron d'une oumma islamique, dirigé par un califat. Et on voit déjà les prémisses de ce mouvement lent mais certain, à commencer par notre voisin la somali. Que tu le veuilles ou non c'est déjà écrit et inévitable; à toi de choisir ton camps.

Salam aleikum
0

#64 L'utilisateur est hors-ligne   newsman1 Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
155
Inscrit :
09-juin 10

Posté 13 juillet 2010 - 06:46

Voir le messagePOUNT, le 13 juillet 2010 - 02:52 , dit :

Le message était destiner aux muslumans vivant à djibouti et dont leur constitution et son gouvernement affiche clairement l'appartenance à l'islam.

Je crois que tu t'es trompé de forum avec ta laïcité, cette supercherie n'a lieu d'être et trouve des échos qu'en occident actuellement, même si malheureusement par moment nos dirigeants succombent aux sirènes satanistes. Quelle idée de cantonner à la sphère privée l'islam, alors qu'elle est une miséricorde pour toute l'humanité.

Ca sera quoi ta prochaine demande: la fin de la formule "Bismillah" avant chaque discours officiel au pays, ou l'arrêt de l'appel à la prière des mosqués, ou l'interdiction d'égorger le mouton, ou quoi encore la question du voile etc...???

Mon cher ami, les brebis égarés que nous sommes, reviendrons tôt ou tard dans le giron d'une oumma islamique, dirigé par un califat. Et on voit déjà les prémisses de ce mouvement lent mais certain, à commencer par notre voisin la somali. Que tu le veuilles ou non c'est déjà écrit et inévitable; à toi de choisir ton camps.

Salam aleikum




Comme tout intégriste qui se respecte, tu oses faire aussi de l'islam une propriété aux seuls fanatiques religieux de ton espece. Y a qu'à lire tes mots " sataniques" "supercheries" "les occidentaux".. a toi de choisir ton camps". On croirait entendre Ben Laden Junior.

Vous êtes les ennemis du monde libre, vous êtes les satans en personnes derriere le camouflet de la beauté de l'islam dont vous detruisez chaque jour l'image. Vous êtes des criminels notoires, parce que chaque vous tuez des innocents, des enfants comme des femmes au nom de vos trafics d'armes et de drogues. Vous, toi et ta bande de barbares, vous incarnez l'abjection de l'humanité, les détritus de l'Allemagne nazis et et des fachos de ce monde, vous êtes le mal par exellence.

Bien Evidemment que mon pays est un pays musulman et que son peuple en est de sa confession, mais dans le respect du vrai islman, celui de la beauté philosophique et de la pratique respectueuse. Djibouti applique et pratique l'islam de la tolérance des individus et des institutions de la République comme celui de respecter la vie d'autrui.

Bien evidemment que mon camps est choisi depuis longtemps et que cela risque la fin de quelque chose pour toi ENFANT de SATAN. Autant dire que je ne me suis trompé ni de forum, ni d'époque et arrete de salir notre belle réligion, infâme personnage.

VIVE LE MONDE LIBRE, VIVE LA LAÎCITé, VIVE LES DEMOCRATIES
0

#65 L'utilisateur est hors-ligne   sharif Icône

Groupe :
Membres
Messages :
8
Inscrit :
07-juin 10

Posté 13 juillet 2010 - 09:18

salam;

Je viens de m'inscrire sur c forum afin de repondre à certaine prs ki confondent totalement "regime en place" et "issa". G parle évidement à 1 certain wakan et à ourag ragee.
Mes amis, il faut être objective dans vos interventions.
j'ai l'impression k vs etes deconnecte de la realite. N'avez vs pas vu du pauvre "issa" ki habite k c soit à goubetto ou à shabelley ou mm à pk12 mourant de soif et ki s'accroche à la vie tant bien ke mal.

G ve pas mettre l'huile sur le feu ou créer une polémique ,Mai tt simplement g di assez à la politique de victimisation ke certain politicien afar utilise pr raviver la haine contre les issa, g parle bien à ce loup coubba.
G profite à c passage, dans la politique de guelleh ki es basé sur le clientelisme, ya pa une ethnie/tribu ki manque à l'appel au soupe, ke c soit afar, issa, issaq, samarone ou arabe, sans exception.
Là ou ns sommes, la questions qu'on devrait apporter à une solution est de savoir ; cmt s'en débarrasser guelleh et ses sbires? sans donner aucune importance à l'ethnie.
0

#66 L'utilisateur est hors-ligne   Mirgan Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
668
Inscrit :
17-janvier 09

Posté 15 juillet 2010 - 02:41

Voir le messagesharif, le 13 July 2010 - 09:18 PM, dit :

salam;

Je viens de m'inscrire sur c forum afin de repondre à certaine prs ki confondent totalement "regime en place" et "issa". G parle évidement à 1 certain wakan et à ourag ragee.
Mes amis, il faut être objective dans vos interventions.
j'ai l'impression k vs etes deconnecte de la realite. N'avez vs pas vu du pauvre "issa" ki habite k c soit à goubetto ou à shabelley ou mm à pk12 mourant de soif et ki s'accroche à la vie tant bien ke mal.

G ve pas mettre l'huile sur le feu ou créer une polémique ,Mai tt simplement g di assez à la politique de victimisation ke certain politicien afar utilise pr raviver la haine contre les issa, g parle bien à ce loup coubba.
G profite à c passage, dans la politique de guelleh ki es basé sur le clientelisme, ya pa une ethnie/tribu ki manque à l'appel au soupe, ke c soit afar, issa, issaq, samarone ou arabe, sans exception.
Là ou ns sommes, la questions qu'on devrait apporter à une solution est de savoir ; cmt s'en débarrasser guelleh et ses sbires? sans donner aucune importance à l'ethnie.


Quelle belle lecon de philo-béatitude ... tu aurais mieux fait de ne pas t'inscrire si c'était pour nous ressasser toujours les mêmes discours : les victimes c'est aussi les Issas bla bla ...

Pour celui qui reprend toujours les mêmes mots et insultes à l'endroit de Garagaro (Ourag raage) ton hypocrisie te mène jusqu'à te travestir en novices du forum. Heureusement que nous ne sommes pas dupes Monsieur le Moufti de son Altesse royale.

Mais, combien de temps te faudra-t-il pour que tu mettes enfin dans ta noix de coco que même les Issas sont des victimes du régime tribal instauré avec la bienveillance de la France à Djibouti ? Ce n'est pas un scoop.

Mais, qui profite en premier sur le plan politique et économique de cet apartheid qui n'a pas de nom ?

Les Issas bien évidemment.

Les Afars ne demandent pas un traitement de faveur. Ils veulent juste que justice se fasse.

Pour commencer, il faudra tout simplement supprimer le poste de 1er des Crétins, celui de Dileyta.
Pourquoi selon toi crois-tu que Ahmed Dini et 6 ministres d'origine afare avaient-ils quitté le gouvernement de Hassan Gouled ?

C'est en prévision de ce qu'on est entrain de vivre aujourd'hui : un pouvoir dominé par une tribu (Issa), une économie contrôlée, tout à Djibouti-ville et rien pour le reste du territoire qui constitue 98% de la République de Djibouti, une administration contrôlée par les membres du clan Mamaasan, l'armée mise sous tutelle avec aucun officier supérieur afar depuis l'indépendance etc.etc. La liste est longue.

Et tu oses me dire que les Issas sont aussi victimes de ce système ? C'est l'hopital qui se fout de la charité.

C'est vous qui détenez les pleins pouvoirs à Djibouti, c'est à vous d'en assumer les conséquences.
0

#67 L'utilisateur est hors-ligne   waakan Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
899
Inscrit :
28-avril 09

Posté 15 juillet 2010 - 06:19

Voir le messagesharif, le 13 July 2010 - 09:18 PM, dit :

salam;

Je viens de m'inscrire sur c forum afin de repondre à certaine prs ki confondent totalement "regime en place" et "issa". G parle évidement à 1 certain wakan et à ourag ragee.
Mes amis, il faut être objective dans vos interventions.
j'ai l'impression k vs etes deconnecte de la realite. N'avez vs pas vu du pauvre "issa" ki habite k c soit à goubetto ou à shabelley ou mm à pk12 mourant de soif et ki s'accroche à la vie tant bien ke mal.


Frere sharif,
D'abord bienvenue sur ce forum
Je n'ai jamais confondu communaute issa et regime en place( bien sur guide par un issa a moins que tu le refuses).
Les issa ne sont pas des anges, ils partagent la famine et la galere avec les autres communautes djiboutiennes. Donc fadlan arretes de malformuler mes propos
J'ai bien dis que les issa sont plus beneficiaires que les autres communautes dans ce systeme actuel.
En un mot cote galere tout le monde est dans le mm panier mais cote richesse y 'en bien une difference.

Voir le messagesharif, le 13 July 2010 - 09:18 PM, dit :

G ve pas mettre l'huile sur le feu ou créer une polémique ,Mai tt simplement g di assez à la politique de victimisation ke certain politicien afar utilise pr raviver la haine contre les issa, g parle bien à ce loup coubba.
G profite à c passage, dans la politique de guelleh ki es basé sur le clientelisme, ya pa une ethnie/tribu ki manque à l'appel au soupe, ke c soit afar, issa, issaq, samarone ou arabe, sans exception.
Là ou ns sommes, la questions qu'on devrait apporter à une solution est de savoir ; cmt s'en débarrasser guelleh et ses sbires? sans donner aucune importance à l'ethnie.


La, tu pratique les techniques de Arreh
Rpond juste a cette question : entre issa et afar qui profite le plus du systeme? et fadlan ne me parle pas de la misere et la famine car sur ce point tous les djiboutiens sont pareils.
Perso je n'ai pas nie qu'a l'epoque Aref, les afars etaient plus visible que le reste, et les arabes etaient plus visible que le reste depuis l arrive des colon a djibouti.
Ou est l'importance de remplacer un IOG par un Bouh ou Hamadou ou Roubah sans vraiment changer ce systeme actuel.
Salamatay
0

#68 L'utilisateur est hors-ligne   Arreh Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
905
Inscrit :
16-novembre 04
Gender:
Male
Location:
Terrien
Interests:
speculation contemplative, extatique

Posté 15 juillet 2010 - 01:16

Voir le messagewaakan, le 15 July 2010 - 03:19 AM, dit :

Frere sharif,

La, tu pratique les techniques de Arreh
Rpond juste a cette question : entre issa et afar qui profite le plus du systeme? et fadlan ne me parle pas de la misere et la famine car sur ce point tous les djiboutiens sont pareils.
Perso je n'ai pas nie qu'a l'epoque Aref, les afars etaient plus visible que le reste, et les arabes etaient plus visible que le reste depuis l arrive des colon a djibouti.
Ou est l'importance de remplacer un IOG par un Bouh ou Hamadou ou Roubah sans vraiment changer ce systeme actuel.
Salamatay


Waakanoow

Arreh n'a rien nie sauf qu'il s'est iunsurge contre ton malhonetete et tes strategies de journaliste sur fond d'ideaux mais qui vise jusqu'a present les issas.
Il est notoire qu'une seule fois tu n'a mentionne ou reconnu les points positives des issas, si tu le faisais c'est juste quand certains t'on contredit mais depuis le debut ce'st certains les issas etaient l'objet de tes interventions.

Tu exagerais les mefaits des politiciens issas comme font certains et tu endossais tous les issas la responsabilite, ca personne n'est dupe. Pour les ogres tu trouvais des circonstances attenuantes a tout epreuve, personne n'est aveugle pour s'en rendre compte.

Tu prones la democratie sans dire comment parvenir et tu propose aux jeunes de rejoindre l'UMP et l'UAD, tres democrate de ta part non?
On parle de vote et de referendum pour des systemes a nous, tu refuse en disant que nous sommes des analphabetes et que le vote les issas remporteront(alors ou est ta democratie), donc tres democrate comme logique de ta part.
Tellememnt que tu es traumatise par le systeme actuel tu te trompes de cibles en cherchant a elimner d'un trait de plume ces systemes traditionels qui ont fait leur preuve et qui continuent a le faire sous nos cieux et au dela de nos frontieres.
Je ne sais plus ce que tu veux et comment te qualifier, tu dois faire l'objet d'une etude de psychiatrie clinique walaahi.

Waar inakala daa hadeed Waakanow wax aan isku fahmeyno majirtee

Salaama

Ce message a été modifié par Arreh - 15 juillet 2010 - 01:21 .

Ma Maman
Mine intarissable d'amour et de tendresse pour moi
Apres Allah et Son Messager a la cime des origines de mes emois
En realite maman tu es ma principale porte d'entree vers la felicite divine
Ceci corrobore par tant de hadiths authentiques et nullement une chose vaine
Arreh
0

#69 L'utilisateur est hors-ligne   waakan Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
899
Inscrit :
28-avril 09

Posté 16 juillet 2010 - 10:10

Voir le messageArreh, le 15 July 2010 - 01:16 PM, dit :

Waakanoow

Arreh n'a rien nie sauf qu'il s'est iunsurge contre ton malhonetete et tes strategies de journaliste sur fond d'ideaux mais qui vise jusqu'a present les issas.
Il est notoire qu'une seule fois tu n'a mentionne ou reconnu les points positives des issas, si tu le faisais c'est juste quand certains t'on contredit mais depuis le debut ce'st certains les issas etaient l'objet de tes interventions.


Arreh encore une fois je ne parle ni pour les issa ni pour les afar ni pour une autre communaute... je parle an tant que djiboutien tout court
Je ne suis pas la pour reconaitre les points positives des issa ni d'autre communaute... je suis ici juste pour critiquer un systeme, un gouvernement tribale et qui ne cache pas sa volonte tribale.

Voir le messageArreh, le 15 July 2010 - 01:16 PM, dit :

Tu exagerais les mefaits des politiciens issas comme font certains et [b]tu endossais tous les issas la responsabilite, ca personne n'est dupe. Pour les ogres tu trouvais des circonstances attenuantes a tout epreuve, personne n'est aveugle pour s'en rendre compte.


Halte aux mensonge et la la desinformation.
Je n'ai jamais ete contre les issa ou encore contre une communaute donnee. Ramene tes preuves si c' le cas
Par contre si le fait de dire et reconnaitre que les issa sont les plus beneficaire du systeme est une attaque contre les issa....c sera malhonnete de ta part et pire tu continues tjr a dire ainsi mm a d'autre djibnaute qu'on a la mm pense.
Et quand je te demande si les issa sont les plus nombreux dans l'adiminatration, armee et postes cle au lieu d'admettre cela tu joues l'innoncent. Peut etre a IOG et dileyta ns leur demanderont pourquoi c'est ainsi mais an tant que djiboutien t'allais deja dire juste oui les issa sont le plus nombreux beneficiaire du systeme o non ils ne sont pas le plus beneficaires.

Voir le messageArreh, le 15 July 2010 - 01:16 PM, dit :

Tu prones la democratie sans dire comment parvenir et tu propose aux jeunes de rejoindre l'UMP et l'UAD, tres democrate de ta part non?
On parle de vote et de referendum pour des systemes a nous, tu refuse en disant que nous sommes des analphabetes et que le vote les issas remporteront(alors ou est ta democratie), donc tres democrate comme logique de ta part.
Tellememnt que tu es traumatise par le systeme actuel tu te trompes de cibles en cherchant a elimner d'un trait de plume ces systemes traditionels qui ont fait leur preuve et qui continuent a le faire sous nos cieux et au dela de nos frontieres.
Je ne sais plus ce que tu veux et comment te qualifier, tu dois faire l'objet d'une etude de psychiatrie clinique walaahi.


Ton systeme.... mais quel systeme mon frere celui de cree deux sortes des djiboutiens
ceux qui occuperont les postes politique et ceux qui n'ont pas droit.....c tt simplement une discrimanation. Non merci un tel systeme ne vaut rien... et en plus j t avais dis de demande l avis des djibnautes sur ce point. je paris que personne te soutiendra.

Voir le messageArreh, le 15 July 2010 - 01:16 PM, dit :

Waar inakala daa hadeed Waakanow wax aan isku fahmeyno majirtee


Omar ben khatab ou abubakar sadiiq disait l'imcomprehension est deja une comprehension
Moi c tt simple entre une nation et une tribue j'ai deja choisi la nation et frere je respecte ton point de vue mais je suis contre un systeme tribalement politique.
0

#70 L'utilisateur est hors-ligne   Arreh Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
905
Inscrit :
16-novembre 04
Gender:
Male
Location:
Terrien
Interests:
speculation contemplative, extatique

Posté 17 juillet 2010 - 03:31

Waakanoow

Un aveugle avait vu avant de perdre la vue que la souris,alors qu'il n'a rien vu d'autre, la souris est devenu so modele de comparaison des choses.

Alors ce dernier a chaque que les gens parlent de quelque chose, l'aveugle pose la meme question, est qu'elle est plus grande ou plus petite que la souris.

Un jours quelqu'un parle d'elephant, alors l'aveugle l'interpelle, est que l'elephant est plus grand ou plus petit que la souris?

Je t'ai deja repondu a tes questions existencielles, mais maintenant tu deviens cet aveugle, looool
Toujours, les issas ont ceci et cela waaryaa, ta rethorique perd de vitesse ou quoi.

Pose tes questions existencielles a IOG et Dileyta et un conseil il serait plus judcieux que tu pose a Ougoure Kifle, Jean-Marie, a Adou le debene de Dikhill qui au passage s'est engraisse en tant que president du comite d'organisation des festivites du 27 juin il ya quelques annees.

Je joue pas l'innocent mais je m'interroge sur la portee de tes questions existencielles.

Peace et qu'Allah nous guide.

Ma Maman
Mine intarissable d'amour et de tendresse pour moi
Apres Allah et Son Messager a la cime des origines de mes emois
En realite maman tu es ma principale porte d'entree vers la felicite divine
Ceci corrobore par tant de hadiths authentiques et nullement une chose vaine
Arreh
0

#71 L'utilisateur est hors-ligne   trainer Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
123
Inscrit :
15-juillet 10

Posté 17 juillet 2010 - 09:11

Pour se faire nous allons reprendre la présentation de la cause afare par l'un de ces plus virulents défenseur Ali Coubba. Ce dernier affirme en vrac trois éléments:

- Les afars sont la communauté qui peuplait historiquement le territoire de Djibouti avant d'être réfoulé par les Issas. Très sérieux dans ces propos, il trace les frontières actuelles de l'aire de peuplement afare qui couvre dit-il 80% du territoire de Djibouti et englobe le foyer Gahma garato de Arta et Wéa.

- Les Afars sont une communauté égale en importance aux Somalis, il est donc contre nature qu'elle soit placée sur un pied d'égalité avec un simple clan comme les Issas. Ces derniers s'étant sédentarisé massivement à Djibouti depuis 1977, il faut selon Ali Coubba les refoulés vers leurs terres d'origine ou à défaut naturaliser tous les afars de la Corne de l'Afrique ayant peuplé

- Les afars ont été systématiquement exclu et celà à tous les niveaux de la vie sociale et politique locale et leurs seules réprésentats au panthéon goulédien sont de vulgaires traîtres. Il exige donc une favoritisme sélective pour les afars et la nomination de leur élites à des postes de responsabilités.


Analysons donc le discours de l'déologie afare tel qu'il est énoncé par Ali Coubba.

"Les afars sont la communauté qui peuplait historiquement le territoire de Djibouti avant d'être réfoulé par les Issas. Très sérieux dans ces propos, il trace les frontières actuelles de l'aire de peuplement afare qui couvre dit-il 80% du territoire de Djibouti et englobe le foyer Gahma garato de Arta et Wéa."

Les afars sont-ils les aborigènes de Djibouti refoulés par des méchants Issas assoifés de conquêtes? Rien n'est moins sûr et pour cause. Les afars eux mêmes font remontés leur Histoire ( fiction) à l'ancienne Egypte. Si il est exclu que Nafertiti ait été afare, il est établi en revanche que les afars peuplaient le littoral Soudanais au moment où les Somalis achevait leur conquête de la Corne de l'Afrique sur des peuplements Bushman dont les Gabro, Wa goosha, Wa niyika de la vallée du Jubba en sont les reliques.

Mieux encore les afars n'ont commencé leur migration vers le Sud qu'à partir du IX ème en pillant au passage absolument sur les terres et les côtes de l'Erythrée et de la péninsule arabique. Les afars sont à ce sujet responsables de l'effondrement du Royaume d'Axoum (les Tigrés ne leur ont jamais pardonné cet épisode) et l'établissement par les Omeyades d'une garnison permanente à Dahlak qui deviendra plutard un comptoir prospère. Des afars dans la Corne de l'Afrique on n'en connaît pas et cela jqus'au XVI à cette époque ils sont établis dans le Menz c'est le contrefort des Amharas où ils sont régulièrement massacrés par les négus auxquels ils barrent l'accès à la mer.

C'est alors que l'Imam Osman Ladeh gouverneur de Zaylac le principale centre urbain du Royaume de Awdal vient les sauvés de l'extinction et impose au Négus le respect de cette population désormais protégés par les armées somalies. Mais les afars ne connaissent point ce que le terme d'alliance à peine les hordes Gallas ont elles envahit le Royaume d'Awdal qu'ils se ruent comme un seul homme sur les
dépouilles de ce dernier. De la XVII ème à la XXIIIème, nos chroniques royales relatent à l'excès tous les méfaits des afars, leurs violences barbares contre des populations affaiblies par la guerre, décimés par la faim et les épidemies. Sur les décombres de notre empire les afars se tailleront une Triangle de peuplement homogène qui a vocation à intégrer la Grande Somalie.

Ali Coubba parle des Afars comme la population qui habitaient Zaylac. Là, il a mal lu
les historiens arabes Maqrizi, Al Omari, Shihab Eddine et même l'auguste Ibn Battuta sinon il saurait que la popualtion de Zaylac était homogène et ne comptait que des somalis. Par contre il y a un fond de vérité dans la prétention légendaire des afars sur Zaylac. Comme les afars ont conquis et afarisés des adalis d'origine somalis, ces derniers leurs transmis le souvenir de l'époque où il habitaient Zaylac et qu'ils régnaient sur toute la Corne de l'Afrique....et Ali Coubba en intellectuel de province, en mal d'histoire s'est convaincu que la Somalie appartenait aux afars. A ce sujet l'auteur fait preuve d'une inculture proprément insultante.

En effet les afars sont une population aussi ancienne que les Béjas, plus veille que les Abyssins et les Somalis or l'Histoire de nos ancêtres afars n'a jamais dépassé le stade des rezzous et des razzias c'est à dire du vol organisé d'hommes et de bétails! Comment expliquer cette impasse dans l'évolution sinon par les trdaitions afares:

Ce message a été modifié par trainer - 17 juillet 2010 - 09:11 .

0

#72 L'utilisateur est hors-ligne   trainer Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
123
Inscrit :
15-juillet 10

Posté 17 juillet 2010 - 09:13

La société afare impose à tous les niveaux des règles de vie qui favaorise à l'excès la stabilité. Les lignages possèdent chacun un lopin de terre où ils sont tenu d'y rester alors que la société somalie est une société de conquête et d'émulation où l'on peut avoir et tout perdre! Les somalis qui perdent quelque sont obligés de se trouver de nouvelle activités en envoironnement ce qui explique que la civilisation urabine dans la Corne l'Afrique ait été le seul fait des Somalis, les diasporas les plus anciennes de l'Afrique Orientale sont aussi Somalies à la différence des afars qui sont par essence "casanier".

La plus grande faiblesse de la société afare se situe dans ce qu'elle a de plus authentique les règles de formations du foyer conjuguale. Chaque fille afare doit épouser son cousin c'est le Abti Sama. Or le risque d'avoir un enfant trisomaique en épousant son cousin est de 1 pour mille et il augmente de 30% à cahque génération. Je laisse les amateurs de suite calculé combien de temps pour ce mode de production suicidaire finit par éliminer tous les afars: c'est au bout de 25 génération! Les afars se savaient condamné par leurs organisations tribales alors ils ont décidé de jouer avec les règles de l'Islam en légitimant l'échangisme. Non, je ne plaisante pas, les afars ont invité l'échangisme avant les occidentaux!

Je m'explique chaque femme afare a le droit de se choisir un amant: un mareyteh et les poèmes composés par les femmes en l'honneur de leur mareyteh constituent tout un genre de la littérature orale afare: le mareyteh marrow. Etant donné que deux hommes partagent légitimement la femme et qu'un homme peut avoir un harem de femme marié ne peut - on parler de d'échangisme? En fait d'un point de vue anthropolgique l'échangisme a constitué une chance pour les afars ....car il les a sauvés d'un extinction prévisible dans le cadre du Abti Sama.

Autre question en suspens: les Issas ont ils pris des terres aux afars Adoyamaras de Djibouti? Ali Coubba le dit d'où sa fumeuse carte....mais au délà de celle ci on n'en pas la trace! Les Issas ont conclu avec les Adoyamarras un pacte de non-aggression et d'assistance mutuelle avec les Adoyamaras représentés par les Debnés de la région de Cokar. Il existe un tribunal spécial composé pour moitié d'Afars et pour moitié d'Issas, qui est présidé par un Harlas qui jugent les différents entre les deux partis selon le Xeer. La violence attaviques dont les Issas font la preuve et leur inimitié naturelle envers les afars est un mythe aréfien que Ali Coubba colporte mais aucunement une réalité hsitorique.
"Les Afars sont une communauté égale en importance aux Somalis, il est donc contre nature qu'elle soit placée sur un pied d'égalité avec un simple clan comme les Issas. Ces derniers s'étant sédentarisé massivement à Djibouti depuis 1977, il faut selon Ali Coubba les refoulés vers leurs terres d'origine ou à défaut naturaliser tous les afars de la Corne de l'Afrique ayant peuplé ".

Qu'un afar soit égal en dignité à un somali cela va de soit. En tant que peuple, ce n'est pas vrai. L'Histoire que mon adversiare Mendès résumait en épopée chevalresque anoblit les populations! Et l'Histoire de la Somalie n'a rien de comparable à l'Histoire des afars. Comment le seul peuple que les Mings de Chine considéraient comme civilisés au point d'établir avec eux des relations diplomatiques se sentiraient au niveau des afars populations dont l'histoire se résume à une affaire de sécheresse et de boucherie ancestrale. Comment les Muqry qui firent de Mogadiscio la grande ville de l'Océan Indien se sentirait au niveau de ces afars dont la plus grande bourgade est un hameau ...de quelques dizaines d'haibitants?

En fait les afars ont peur de payer le prix de la grandeur à moins un Barkhat Gourat ivre mord au point de raconter qu'il allait transformer Djibouti en Suisse en l'espace de 10 ans ( on voit le résultat), on peut oublier que la grandeur d'une Nation et d'une civilisation en mobilisant des ressources démographiques collossales. Je ne crois pas en Djibouti TFAI mais je crois en en la CFS qui a vocation à englober touts les populations musulmanes de la Corne de L'Afrique. Etant donné qu'il nous faut des hommes et des femmes, des millions de bras et de cerveaux nous allons ouvrir les frontières au fur et à mesure que nos capacités économiques le permettront! Que les afars soient naturaliser Djiboutien est une bonne chose en soit mais que tous le Triangle Afare intègre le giron de notre Nation Somalie c'est encore mieux!

"Les afars ont été systématiquement exclu et celà à tous les niveaux de la vie sociale et politique locale et leurs seules réprésentats au panthéon goulédien sont de vulgaires traîtres. Il exige donc une favoritisme sélective pour les afars et la nomination de leur élites à des postes de responsabilités. "

Les afars victimes du racisme des somalis tel semble l'ultime crédo des afars et pour compenser celui un affirnative action en leur faveur. Rien n'est plus faux que ces propos! En effet nous avons relatés comment Ahmed Dini a tiré sa révérence en 1977, nous allons donc examiné la suite des événements et les circonstances de l'éviction de son successeur Abdallah Kamil.
0

#73 L'utilisateur est hors-ligne   trainer Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
123
Inscrit :
15-juillet 10

Posté 17 juillet 2010 - 09:15

Nommé par Hassan Gouled au poste de premier ministre, l'afar le plus diplômé du territoire cumule les fonctions de ministres du port, des affaires étrangères et de premier ministre. Abdellah Kamil est un pure produit de la politique de Ali Aref diplômé du lycée, il été choyé par la franc maçonnerie de droite bordelaise ( pour en savoir plus lire les mémoires du haut commissaire d'Ornano) et après avoir bien ingurgité tous les postulats de l'idéologie impériale française a été propulsé sur le devant la scène.

Abdellah Kamil a été formé à l'administration politique, il est compétent mais il est avant tout le pion de la France dans le jeu Djiboutien. Il professe des idés de gauches mais il a une conception raciale de l'Histoire de Djibouti qui ne dépasse pas le stade du clivage Afar et Issa. Sa vision primitive en fait un individu manipulable, "de bon ton" comme il est convenu de dire et en somme le contraire de cet esprit rebelle qu'est Omar Osman Rabeh.

Lorsque Gouled le désigne, il attend de lui la mise en oeuvre de ces directives en matières de politiques étrangères et un esprit d'équipe pour travailler dans un gouvernement d'union nationale. En somme de l'obeïssance et de la clair voyance. En fait Abdallah Kamil se révelra un pétard mouillé, un homme sans carrure politique et traître à la patrie!

Reprenons les faits. Pour son premier voyage à l'étranger, il participe à un sommet de la ligue arabe Caire consacré à l'impact internationale des soubressauts de l'Iran et à la possible contagion communiste dans le monde Islamique. Les despotes arabes - saoudiens en tête- tremblent et ils se sentent prêt à acheter quelqu'en soit le prix le soutient des pays amis alors que les dictateurs - Kadhafi en Boumédienne- en tête fulminent leur passion révolutionnaire. Selon Kadhafi son livre vaut une révision du Coran à l'aune des bouversements intervenus dans le monde et il en distribuent un exemplaire à chaque membre de la déléguation. Le Roi Khaled repousse cette "oeuvre produite par un esprit malade" tandis que Boumedienne et Assad s'embarquent dans de longues litanies pseudo révolutionnaires visant à démontrer l'utilité historique de l'URSS. Que fera Abdellah Kamil dans cette fournaise?

Hassan Gouled aurait aimé qu'il marchanda la voix de Djibouti qui toute façon est acquise à l'Arabie soeure et à son Roi. Lui même entre dans le jeu inspiré par la forte de Nargileh qui règne dans la salle et décide de donner un cour de politologie à ces monsieurs, les souverrains arabes! Kadhafi sourient, Boumedienne apprécie la ferve révolutionnaire du jeune homme....tandis que les pétromonarchies commencent à s'intérroger si elles n'ont commis en acceptant l'adhésion de Djibouti dans le club. Omar Arteh Ghaaleb tente de freiner le débit du jeune homme, il l'interrompt à plusieurs par des questions de bon sens " Comment peut on être musulman et communiste? Comment peut être prolétaires et internationalistes et dirriger la seconde puissance du monde?" Boutros Boutros Ghali lui fait des signes répétées pour une diplomatie plus accomadantes mais Abdallah Kamil n'en démord pas: Djibouti est une "Nation progréssiste" opposée aux régimes féodales, valets de l'impérialisme américains!" Abedallah Kamil a visiblement confondu réunion du parti communiste français et sommet de la league arabe!
0

#74 L'utilisateur est hors-ligne   trainer Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
123
Inscrit :
15-juillet 10

Posté 17 juillet 2010 - 09:17

Dans ce contexte, le Roi d'Arabie garde son chèque, les autres pétrodollars le suivent mais Houari Boumedienne décide de l'inviter à Alger. Abdellah Kamil rentre au bercail, Gouled demande où sont les chèques et le jeune homme lui souligne toute la portée de sa vision exprimmée au Caire. Dès ce jour Abdallah Kamil, un mongol qui n'a rien compris ni à la science ni aux relations internationales était condamné par son incompétence...mais Hassan Gouled le conserve dans son poste de peur de susciter des mauvaises pensées chez nos concitoyens afars en dépit de la grogne légitime du LPA .

Pour son deuxième voyage Abdallah Kamil se rend à Alger. Hassan Gouled espère au moins que son discours pseudo révolutionnaire pourra lui donner accès aux pétrodollars Algériens à défaut de la manne Saoudienne. Abdallaha Kamil arrive à Alger les bras chargés du dossier de jeunes afars pour lesquels il demande des formations supérieures civile et militaire. Boumedienne accepte mais en déhors des paroles de courtoisis il conserve son chèque et pas un dollars pour de Djibouti! Hassan Gouled s'est senti humilié par ce voyage et toute sa vie durant à l'idée de l'ouverture d'une ambassade de Djibouti à Alger même si l'Algerie est l'Etat arabe le plus important du Maghreb. L'entourage du premier ministre entre tous en rébellion ouverte contre lui et ses heures semblent comptées.

Ultime faux pas de Abdellah Kamil: son voyage en Ethiopie. Là il commet le crime de le plus élévé de la hiérarcharchie des crimes politiques celui de haute trahison! Les faits sont les suivants Abadellah Kamil en visite officielle dans un pays étranger fausse compagnie à ses collaborateurs, s'absente pendant trois jours. Deviner ce que fait notre premier ministre? Il a quitté Addis Abeba pour Asmara où le commadant de la flotte soviétique dans l'Océan le Maréchal Gorchkov lui a fixé rendez vous et les photos que MR TANI s'est fait parvenir par un mystérieux canal de l'agence d'information éthiopienne en attestent. Pourquoi Abdellah Kamil a t-il commis l'irréparable?

Il est possible que Abdellah Kamil a voulu capitaliser sa réputation de pro-soviétique en vendant Djibouti contre l'avis de ces autorités légitimes. Sachant sa position inténable, il aurait dans cette perspective voulu nouer une alliance stratégique avec le représentant de l'empire du mal.

Il est également possible que les soviétiques ait voulu tester la détermination du jeune homme et s'informer de la nature des accords conclus avec la France qui protégeait Djibouti contre un coup de force communiste.

En fait dès son retour Abdellah Kamil est désavoué par Gouled, qui rejette tous les accords concluent sans consentement....mais l'homme de Guérissa s'oppose à l'inculpation de son premier ministre rebelle! Geste de sagesse ou faiblesse coupable d'un homme politique qui cultive l'impunité?

Pour lui succéder Hassan Gouled prend une vieille connaissance, Barkhat Gourat un entrepreneur politique sans stature, un homme sans pricinpe, un passioné de course de cheveaux et symbole ridicule des élites afares!

Ali Coubba affirme sont victime d'un processus d'exclusion systématique. C'est quelque chose de constestable. Après l'éviction de Ahmed Dini et la trahison de Abadellah Kamil à partir Ali Aref que l'Histoire a condamné et dont le retour pour les somalis auraient été un scandale, il n'y avait plus leader afar fédérateur. Les jeunes afars, produits d'une archaïque et incapable de penser de moyens d'action alternatifs se lancèrent dans un exercice stupide qu'il semble énorménement apprécié la guérilla!

Il y a eu d'abord les bombes du MLD qui coûtèrent à Ahmed Dini son poste de premier ministre. Puis les assauts des soudards du PLM, énivrés à ce vin de plam (Domo) que les afars affectionnent tant contre les répresentants légitimes de l'ordre public dans le Nord du pays. Il y a eu Khor Angar où fut sacrifié un héros de l'AND Cirrow et nombre de ces soldats et puis la conduite de l'armée confrontée à un Etat de rebellion inattendue de la part de populations pour lesquels Hassan Gouled a tout fait ou presque se radicalisa. Les bavures et il y a en eu appellant les mobilisations c'est toute une branche de la jeunesse afare et de surcroît la plus moderne qui se retrouva dans la clandestinité.

Dire que les afars ont été exclu, c'est faire preuve de jugement biaisé et colporter ce fameux préjugé sur l'incapacité des afars à se prendre en charge et à produire une dynamique constructive (car la contribution des afars à la construction de l'Etat djiboutien est nulle).


Je ne conste pas pour ma part le retard accumulé par les afars en matière politique que Ali Coubba cite. Je l'évalu à 10 ans ( je ne suis pas d'accord avec Fathia car à force de favoritisme les afars avaient en 1977 une réelle prépondérance dans la vie politique ....mais pas intellectuelle et économique) mais je crois en la capacité de la jeunesse afare à se remettre en cause. Chers compatriotes,

Avant de continuer mon dialogue virtuel, je voudrais répondre brièvement à mon Saqiid et ses détracteurs Mendès et Cook dont les commentaires sur mes propos semblent inspirés par la bonne foi de l'agence Chine Nouvelle à l'époque de la révolution culturelle. Rien d'étonnant à cela, ils ont été exposé trop longtemps aux divagations communisantes façon MLD et la phraséologie révolutionnaire grotesque du MLP.

Saqiid me reproche quelque chose que je n'ai absolument pas dit à savoir que les afars sont "genetiquement inferieure"! Nul part dans mon récit vous n'avez croisé de telles propos M. Saqiid et pour vous rassurer davantage je ne le pense pas du tout qu'il soit ainsi!

Mais, j'affirme que l'endogamie que les afars semblent apprécier au point d'en faire le fondement de leur code matrimoniale est une pratique suicidaire. J'ai ensuite affirmé que par bon sens pour déjouer le triste sort que la génétique ( dont tu connais si bien les règles) réserve à une population enfermée dans ce système, les afars ont innover en généralisant la pratique la polyandrie autrement dit le Mareyteh.

Enfin, je ne pense pas que nous soyons dans le cadre Rwandais où les Hutus (85 %
de la population) étaient en lutte avec des Tutsis (12%) dont ils craignaient la domination. Afar et Somali ne sont pas en compétition pour s'assurer la maîtrise de la même terre. Les Afars ont leur réserve où ils s'opposent à ce que tout étranger s'installe sans l'autorisation du Sultant.

Alors que nous dans le Sud comme vous le savez nous leur offrons la jouissance sans limites des maigres potentialités de notre terroir et si vous me croyez allez du côté d'Arta pour vous en rendre compte vous même. C'est là la marque d'un peuple dont la grandeur est étayée par mille ans de civilisations et qui n'épprouve nul schizophrénie quant à son Histoitre. Nous sommes les continuateurs de l'oeuvre de nos ancêtres et les bâtisseurs d'une destinée historique. Nous avons donc la sagesse d'accepter que l'on puisse dessus comme une mère accepte de son enfant qu'elle allaite la douleur de la morsure!

Quant à la question des frontières, je reviendrai dessus au moment opportun par contre, il ne faudrait pas que nos amis afars tant de fois manipulés par les promoteurs de la colonisation se trompent de cible en s'enfermant dans le culte de sénille tradition comme ceux que nous avons évoqués.

Cook demande des sources sur les propos historiques rélatés dans notre texte. C'est bien, il se refera pour l'Histoire aux travaux académiques de HS Lewis et Francis Anfray sur respectivement le peuplement de la Corne de l'Afrique et l'achéologie dans le Nord Ehtiopien. Pour l'histoire médiévale se référ à l'hsitorien somalien Abdirazak Hadji Hussein " The arab factor in Somali history" publié en 1975 par l'université de Stanford. Mais aussi à tous les travaux de l'école anthrpologique coloniale de Halévy à Joseph Cuoq en passant par le lobbyiste pro-éthiopien Jacques Doresse. Je crois que ça devrait guérir l'autisme bibliophile de notre ami Cook.

by cala
0

Partager ce sujet :


  • (5 Pages)
  • +
  • « Première
  • 3
  • 4
  • 5
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet