djibnet.com: Le Ministre De La Santé À Détourné Plus D’1 Milliards De Fdj ! - djibnet.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Le Ministre De La Santé À Détourné Plus D’1 Milliards De Fdj ! Sous les yeux d'IOG, qui ne dit rien ! Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Mahmoud Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
187
Inscrit :
04-avril 10
Gender:
Male
Interests:
Politiques

Posté 27 juin 2010 - 03:01

Sources : www.djiboutii.net & LOI.


L’hôpital Peltier paralysé par la grève des paramédicaux

Les agents paramédicaux de l’hôpital général Peltier n’ont pas encore obtenu le juste paiement de leurs heures supplémentaires, objet de leur grève. Aussi poursuivent-ils la grève entamée jeudi 10 juin 2010.

Ni le ministre de la Santé publique, Abdallah Abdillahi Miguil, ni le chef de l’Etat n’ont jusqu’ici rien fait pour régler la situation. Et les conséquences se font gravement sentir pour les patients dont trois sont décédés par manque de soins.

L’on cite parmi eux le jeune médecin Mokhtar Mahamoud Sougueh, victime d’un accident de la circulation vendredi 11 juin 2010.

Rappelons que la Santé publique est dirigée par l’un des ministres les plus corrompus et les plus riches du régime, Abdallah Abdillahi Miguil. Il a notamment volé une centaine de millions de francs Djibouti du temps où il était directeur de l’Office national d’assistance aux réfugiés et sinistrés (ONARS). Ce qui fait dire à de nombreux Djiboutiens qu’il a peut-être également détourné les heures supplémentaires des paramédicaux de Peltier.


Les fonds détournés du projet SIDA toujours introuvables.

Les millions et millions de francs Djibouti volés du Projet SIDA que gère le ministère de la Santé publique restent introuvables.

Pourtant, sous la pression des bailleurs de fonds internationaux, une enquête a été lancée et tous les agents du projet, du chef de projet Omar Ali Ismaël à la secrétaire, ont été interrogés.

Mais aucune suite judiciaire n’a été ordonnée. De source digne de foi, la chaîne de responsabilité de ces détournements remonte jusqu’au ministre Abdallah Abdillahi Miguil.

Alors, le ministre va-t-il enfin répondre de ses actes ? Ou au contraire être récompensé et nommé superministre ? A suivre.
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   einschtein2 Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
130
Inscrit :
11-janvier 10

Posté 27 juin 2010 - 08:26

Voir le messageMahmoud, le 27 juin 2010 - 03:01 , dit :

Sources : www.djiboutii.net & LOI.


L’hôpital Peltier paralysé par la grève des paramédicaux

Les agents paramédicaux de l’hôpital général Peltier n’ont pas encore obtenu le juste paiement de leurs heures supplémentaires, objet de leur grève. Aussi poursuivent-ils la grève entamée jeudi 10 juin 2010.

Ni le ministre de la Santé publique, Abdallah Abdillahi Miguil, ni le chef de l’Etat n’ont jusqu’ici rien fait pour régler la situation. Et les conséquences se font gravement sentir pour les patients dont trois sont décédés par manque de soins.

L’on cite parmi eux le jeune médecin Mokhtar Mahamoud Sougueh, victime d’un accident de la circulation vendredi 11 juin 2010.

Rappelons que la Santé publique est dirigée par l’un des ministres les plus corrompus et les plus riches du régime, Abdallah Abdillahi Miguil. Il a notamment volé une centaine de millions de francs Djibouti du temps où il était directeur de l’Office national d’assistance aux réfugiés et sinistrés (ONARS). Ce qui fait dire à de nombreux Djiboutiens qu’il a peut-être également détourné les heures supplémentaires des paramédicaux de Peltier.


Les fonds détournés du projet SIDA toujours introuvables.

Les millions et millions de francs Djibouti volés du Projet SIDA que gère le ministère de la Santé publique restent introuvables.

Pourtant, sous la pression des bailleurs de fonds internationaux, une enquête a été lancée et tous les agents du projet, du chef de projet Omar Ali Ismaël à la secrétaire, ont été interrogés.

Mais aucune suite judiciaire n’a été ordonnée. De source digne de foi, la chaîne de responsabilité de ces détournements remonte jusqu’au ministre Abdallah Abdillahi Miguil.

Alors, le ministre va-t-il enfin répondre de ses actes ? Ou au contraire être récompensé et nommé superministre ? A suivre.

BRAVOOOOOO KI DIT MIEUX X???
J felicite abdallah et les otrs branleur ki sont nommé par tribalims et ki ont fai notr cher Etat un etat ki recrut ses employé d maniere tribal .

wawww chapeau et pui yaura koi encore?????
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   einschtein2 Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
130
Inscrit :
11-janvier 10

Posté 27 juin 2010 - 08:28

Voir le messageMahmoud, le 27 juin 2010 - 03:01 , dit :

Sources : www.djiboutii.net & LOI.


L’hôpital Peltier paralysé par la grève des paramédicaux

Les agents paramédicaux de l’hôpital général Peltier n’ont pas encore obtenu le juste paiement de leurs heures supplémentaires, objet de leur grève. Aussi poursuivent-ils la grève entamée jeudi 10 juin 2010.

Ni le ministre de la Santé publique, Abdallah Abdillahi Miguil, ni le chef de l’Etat n’ont jusqu’ici rien fait pour régler la situation. Et les conséquences se font gravement sentir pour les patients dont trois sont décédés par manque de soins.

L’on cite parmi eux le jeune médecin Mokhtar Mahamoud Sougueh, victime d’un accident de la circulation vendredi 11 juin 2010.

Rappelons que la Santé publique est dirigée par l’un des ministres les plus corrompus et les plus riches du régime, Abdallah Abdillahi Miguil. Il a notamment volé une centaine de millions de francs Djibouti du temps où il était directeur de l’Office national d’assistance aux réfugiés et sinistrés (ONARS). Ce qui fait dire à de nombreux Djiboutiens qu’il a peut-être également détourné les heures supplémentaires des paramédicaux de Peltier.


Les fonds détournés du projet SIDA toujours introuvables.

Les millions et millions de francs Djibouti volés du Projet SIDA que gère le ministère de la Santé publique restent introuvables.

Pourtant, sous la pression des bailleurs de fonds internationaux, une enquête a été lancée et tous les agents du projet, du chef de projet Omar Ali Ismaël à la secrétaire, ont été interrogés.

Mais aucune suite judiciaire n’a été ordonnée. De source digne de foi, la chaîne de responsabilité de ces détournements remonte jusqu’au ministre Abdallah Abdillahi Miguil.

Alors, le ministre va-t-il enfin répondre de ses actes ? Ou au contraire être récompensé et nommé superministre ? A suivre.

BRAVO ABDALLAH KI DI MIEUX X ????
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet