djibnet.com: Abdourahman-Charles Boreh Condamné À 15 Ans De Réclusion Criminelle - djibnet.com

Aller au contenu

  • (2 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Abdourahman-Charles Boreh Condamné À 15 Ans De Réclusion Criminelle la Cour Criminelle de Djibouti Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   diplomat101 Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
5 544
Inscrit :
28-décembre 09
Gender:
Male
Location:
djibouti....pour l'instant
Interests:
l'art contemporain

Posté 24 juin 2010 - 07:05

La Cour Criminelle de Djibouti a condamné ce mercredi par contumace Abdourahman-Charles Boreh et Mohamed Ahmed Abdillahi, alias Boss, à 15 ans de réclusion criminelle pour le premier et 5 ans d’emprisonnement ferme pour le second, pour « instigation d’actes terroristes et association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste », a indiqué aujourd’hui le Procureur Général de Djibouti joint par l’ADI.

Cette condamnation constitue l'aboutissement d'une instruction criminelle consécutive à deux attentats à la grenade perpétrés le 4 mars 2009 contre le Supermarché Nougaprix au centre-ville, puis le 8 mars 2009 contre la Brigade de Gendarmerie de Cheikh Moussa à Balbala.

La Cour Criminelle, composée de 3 magistrats professionnels et de 4 jurés, a pris en compte les différentes preuves qui ont été avancées contre les accusés par le ministère public, et notamment les conversations téléphoniques entre, d’une part Abdourahman Boreh et Mohamed Ahmed Abdillahi, dit Boss, et d’autre part entre Boreh et le défunt Mahdi Ahmed Abdillahi, frère de Mohamed Ahmed.

Le contenu de ces conversations a véritablement stupéfait les membres de la Cour et les nombreuses personnes venues assister au procès.

On y entend notamment la voix d’Abdourahman Boreh, téléphonant de l’étranger (le soir même du 4 mars après l’explosion au Supermarché Nougaprix) à Mohamed Ahmed et à son frère Mahdi, et leur demandant «d’intensifier et d’augmenter la cadence des attentats pour que leurs échos arrivent jusqu'à la place Ménélik et jusqu'aux blancs».

« Lorsque les attentats feront beaucoup d'échos, alors j'augmenterai aussi mon soutien financier », insiste Borreh dans cet appel téléphonique.

Pour le Procureur Général de Djibouti, « il n'y a que Me. Morice (avocat français de Boreh) pour imaginer qu'un individu qui refuse de payer ses impôts mais qui dépense sans hésiter des millions pour commettre des attentats terroristes sur un supermarché à une heure de grande affluence, ou sur une brigade de gendarmerie, peut être candidat à une élection présidentielle ».

« C’est contraire à l'histoire de l'humanité, c'est contraire à l'histoire de ce pays et c'est contraire à la mentalité du peuple Djiboutien », a-t-il martelé.
=D> =D>
0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   yeux de biche_ Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
6 315
Inscrit :
07-septembre 07
Gender:
Female
Interests:
j'aime la lecture , la science , la culture et surtout l'histoire !

Posté 24 juin 2010 - 07:24

Voir le messagediplomat101, le 24 June 2010 - 05:05 AM, dit :

La Cour Criminelle de Djibouti a condamné ce mercredi par contumace Abdourahman-Charles Boreh et Mohamed Ahmed Abdillahi, alias Boss, à 15 ans de réclusion criminelle pour le premier et 5 ans d'emprisonnement ferme pour le second, pour « instigation d'actes terroristes et association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste », a indiqué aujourd'hui le Procureur Général de Djibouti joint par l'ADI.

Cette condamnation constitue l'aboutissement d'une instruction criminelle consécutive à deux attentats à la grenade perpétrés le 4 mars 2009 contre le Supermarché Nougaprix au centre-ville, puis le 8 mars 2009 contre la Brigade de Gendarmerie de Cheikh Moussa à Balbala.

La Cour Criminelle, composée de 3 magistrats professionnels et de 4 jurés, a pris en compte les différentes preuves qui ont été avancées contre les accusés par le ministère public, et notamment les conversations téléphoniques entre, d'une part Abdourahman Boreh et Mohamed Ahmed Abdillahi, dit Boss, et d'autre part entre Boreh et le défunt Mahdi Ahmed Abdillahi, frère de Mohamed Ahmed.

Le contenu de ces conversations a véritablement stupéfait les membres de la Cour et les nombreuses personnes venues assister au procès.

On y entend notamment la voix d'Abdourahman Boreh, téléphonant de l'étranger (le soir même du 4 mars après l'explosion au Supermarché Nougaprix) à Mohamed Ahmed et à son frère Mahdi, et leur demandant «d'intensifier et d'augmenter la cadence des attentats pour que leurs échos arrivent jusqu'à la place Ménélik et jusqu'aux blancs».

« Lorsque les attentats feront beaucoup d'échos, alors j'augmenterai aussi mon soutien financier », insiste Borreh dans cet appel téléphonique.

Pour le Procureur Général de Djibouti, « il n'y a que Me. Morice (avocat français de Boreh) pour imaginer qu'un individu qui refuse de payer ses impôts mais qui dépense sans hésiter des millions pour commettre des attentats terroristes sur un supermarché à une heure de grande affluence, ou sur une brigade de gendarmerie, peut être candidat à une élection présidentielle ».

« C'est contraire à l'histoire de l'humanité, c'est contraire à l'histoire de ce pays et c'est contraire à la mentalité du peuple Djiboutien », a-t-il martelé.
Image IPB Image IPB




on aurait tout vu .... Dernier film de IOG!

Ce message a été modifié par yeux de biche_ - 24 juin 2010 - 07:26 .

ils ne sont plus grands  que parce que nous sommes à genou, alors levons-nous . Etienne de la boétie

Seuls l'art et la science élèvent l'homme jusqu'à la divinité. ludwig van Beethooven

Les mathématiques sont une gymnastique de l'esprit et une préparation à la philosophie. Isocrate

Moise a dit : Tout est loi
Jesus a dit : Tout est amour
Marx a dit : Tout est argent
Puis Freud a dit : Tout est sexe
Et puis Einstein est venu et il a dit : Tout est relatif !

''pardonner pour mieux vivre '' Nelson Mandela

"
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Ramirez Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
128
Inscrit :
05-mai 09

Posté 24 juin 2010 - 09:51

Le peuple djiboutien demande des preuves sur l'existence de ces prétendues conversations téléphoniques qui ont ainsi soulevé la stupéfaction et l'indignation des membres de la cour criminelle de Djibouti. Nous voulons savoir également pourquoi avoir attendu tout ce temps pour les condamner.

Ce message a été modifié par Ramirez - 24 juin 2010 - 09:53 .

''Les impérialistes voient des extrémistes partout. Ce n’est pas que nous soyons des extrémistes. C’est que le monde se réveille. Il se réveille partout. Et les gens se lèvent.''
Hugo Chavez
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   freeman Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 885
Inscrit :
19-mai 08

Posté 24 juin 2010 - 11:15

Voir le messagediplomat101, le 24 June 2010 - 04:05 AM, dit :

La Cour Criminelle de Djibouti a condamné ce mercredi par contumace Abdourahman-Charles Boreh et Mohamed Ahmed Abdillahi, alias Boss, à 15 ans de réclusion criminelle pour le premier et 5 ans d'emprisonnement ferme pour le second, pour « instigation d'actes terroristes et association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste », a indiqué aujourd'hui le Procureur Général de Djibouti joint par l'ADI.

Cette condamnation constitue l'aboutissement d'une instruction criminelle consécutive à deux attentats à la grenade perpétrés le 4 mars 2009 contre le Supermarché Nougaprix au centre-ville, puis le 8 mars 2009 contre la Brigade de Gendarmerie de Cheikh Moussa à Balbala.

La Cour Criminelle, composée de 3 magistrats professionnels et de 4 jurés, a pris en compte les différentes preuves qui ont été avancées contre les accusés par le ministère public, et notamment les conversations téléphoniques entre, d'une part Abdourahman Boreh et Mohamed Ahmed Abdillahi, dit Boss, et d'autre part entre Boreh et le défunt Mahdi Ahmed Abdillahi, frère de Mohamed Ahmed.

Le contenu de ces conversations a véritablement stupéfait les membres de la Cour et les nombreuses personnes venues assister au procès.

On y entend notamment la voix d'Abdourahman Boreh, téléphonant de l'étranger (le soir même du 4 mars après l'explosion au Supermarché Nougaprix) à Mohamed Ahmed et à son frère Mahdi, et leur demandant «d'intensifier et d'augmenter la cadence des attentats pour que leurs échos arrivent jusqu'à la place Ménélik et jusqu'aux blancs».

« Lorsque les attentats feront beaucoup d'échos, alors j'augmenterai aussi mon soutien financier », insiste Borreh dans cet appel téléphonique.

Pour le Procureur Général de Djibouti, « il n'y a que Me. Morice (avocat français de Boreh) pour imaginer qu'un individu qui refuse de payer ses impôts mais qui dépense sans hésiter des millions pour commettre des attentats terroristes sur un supermarché à une heure de grande affluence, ou sur une brigade de gendarmerie, peut être candidat à une élection présidentielle ».

« C'est contraire à l'histoire de l'humanité, c'est contraire à l'histoire de ce pays et c'est contraire à la mentalité du peuple Djiboutien », a-t-il martelé.
Image IPB Image IPB


Waouwe! iog et sa clique se professionnalisent. Ils fabriquent même des preuves audios! pour les pauvres gens qui ignorent qu'on peut manipuler les images et les audios!!!Image IPB Image IPB
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   Ramirez Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
128
Inscrit :
05-mai 09

Posté 24 juin 2010 - 11:50

Voir le messagefreeman, le 24 June 2010 - 08:15 AM, dit :

Waouwe! iog et sa clique se professionnalisent. Ils fabriquent même des preuves audios! pour les pauvres gens qui ignorent qu'on peut manipuler les images et les audios!!!Image IPB Image IPB


Ce serait ridicule de la part du gouvernement de nous présenter une bande audio trafiquée car ça se saurait facilement. Avec les logiciels actuels, on peut facilement comparer les voix et savoir si c'est authentique ou pas.
''Les impérialistes voient des extrémistes partout. Ce n’est pas que nous soyons des extrémistes. C’est que le monde se réveille. Il se réveille partout. Et les gens se lèvent.''
Hugo Chavez
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   rigolomanie Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
203
Inscrit :
20-avril 10

Posté 24 juin 2010 - 12:55

Voir le messagediplomat101, le 24 juin 2010 - 07:05 , dit :

La Cour Criminelle de Djibouti a condamné ce mercredi par contumace Abdourahman-Charles Boreh et Mohamed Ahmed Abdillahi, alias Boss, à 15 ans de réclusion criminelle pour le premier et 5 ans d’emprisonnement ferme pour le second, pour « instigation d’actes terroristes et association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste », a indiqué aujourd’hui le Procureur Général de Djibouti joint par l’ADI.

Cette condamnation constitue l'aboutissement d'une instruction criminelle consécutive à deux attentats à la grenade perpétrés le 4 mars 2009 contre le Supermarché Nougaprix au centre-ville, puis le 8 mars 2009 contre la Brigade de Gendarmerie de Cheikh Moussa à Balbala.

La Cour Criminelle, composée de 3 magistrats professionnels et de 4 jurés, a pris en compte les différentes preuves qui ont été avancées contre les accusés par le ministère public, et notamment les conversations téléphoniques entre, d’une part Abdourahman Boreh et Mohamed Ahmed Abdillahi, dit Boss, et d’autre part entre Boreh et le défunt Mahdi Ahmed Abdillahi, frère de Mohamed Ahmed.

Le contenu de ces conversations a véritablement stupéfait les membres de la Cour et les nombreuses personnes venues assister au procès.

On y entend notamment la voix d’Abdourahman Boreh, téléphonant de l’étranger (le soir même du 4 mars après l’explosion au Supermarché Nougaprix) à Mohamed Ahmed et à son frère Mahdi, et leur demandant «d’intensifier et d’augmenter la cadence des attentats pour que leurs échos arrivent jusqu'à la place Ménélik et jusqu'aux blancs».

« Lorsque les attentats feront beaucoup d'échos, alors j'augmenterai aussi mon soutien financier », insiste Borreh dans cet appel téléphonique.

Pour le Procureur Général de Djibouti, « il n'y a que Me. Morice (avocat français de Boreh) pour imaginer qu'un individu qui refuse de payer ses impôts mais qui dépense sans hésiter des millions pour commettre des attentats terroristes sur un supermarché à une heure de grande affluence, ou sur une brigade de gendarmerie, peut être candidat à une élection présidentielle ».

« C’est contraire à l'histoire de l'humanité, c'est contraire à l'histoire de ce pays et c'est contraire à la mentalité du peuple Djiboutien », a-t-il martelé.
=D> =D>

Cher Diplomate

J'ai lue avec une attention particulière votre publication.Dans lequel un tribunal condamne un homme
qui ne peut ni se justifier ni se défendre face a ses accusateur.L'avocat de M Borreh a déposer une demande de visa pour Djibouti.Afin de représenter M Boreh ,mais elle lui a était refuser.Un pays qui se dit de droit peut t'il tolérer ceux manque de discernement je dit "non".
Malheuresement Djibouti n'est pas un pays de droit mais un pays de pouvoir.Car le pouvoir a djibouti n'a pas de droit.
Le plus étrange est que cette condamnation viens a la suite de la visite de M IOG a ce dernier.Certain diront que le président a essayé de dissuader Mr Boreh de continuer la procédure pénale entamer par celui si a son encontre.
En Fin en admettant que Mr Borreh soit soupçonnée de terrorisme.Qu'est qui pouvait expliquer son lien étroit avec le président?
Certain diront naïvement il ne savait pas.Mais rappelons que le président est le chef suprême des service de renseignement.Donc il savait parfaitement si borreh était un terroriste ou pas.De ce fait soit notre président est complice d'un terroriste soit se sont des preuve inventer.Dans les deux cas IOG risquait de se faire condamnée si nous avions une justice pour tous ce qui n'est pas le cas.
0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   labo22 Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
1 456
Inscrit :
21-décembre 09
Gender:
Male

Posté 25 juin 2010 - 01:08

Voir le messagediplomat101, le 24 June 2010 - 07:05 AM, dit :

La Cour Criminelle de Djibouti a condamné ce mercredi par contumace Abdourahman-Charles Boreh et Mohamed Ahmed Abdillahi, alias Boss, à 15 ans de réclusion criminelle pour le premier et 5 ans d’emprisonnement ferme pour le second, pour « instigation d’actes terroristes et association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste », a indiqué aujourd’hui le Procureur Général de Djibouti joint par l’ADI.

Cette condamnation constitue l'aboutissement d'une instruction criminelle consécutive à deux attentats à la grenade perpétrés le 4 mars 2009 contre le Supermarché Nougaprix au centre-ville, puis le 8 mars 2009 contre la Brigade de Gendarmerie de Cheikh Moussa à Balbala.

La Cour Criminelle, composée de 3 magistrats professionnels et de 4 jurés, a pris en compte les différentes preuves qui ont été avancées contre les accusés par le ministère public, et notamment les conversations téléphoniques entre, d’une part Abdourahman Boreh et Mohamed Ahmed Abdillahi, dit Boss, et d’autre part entre Boreh et le défunt Mahdi Ahmed Abdillahi, frère de Mohamed Ahmed.

Le contenu de ces conversations a véritablement stupéfait les membres de la Cour et les nombreuses personnes venues assister au procès.

On y entend notamment la voix d’Abdourahman Boreh, téléphonant de l’étranger (le soir même du 4 mars après l’explosion au Supermarché Nougaprix) à Mohamed Ahmed et à son frère Mahdi, et leur demandant «d’intensifier et d’augmenter la cadence des attentats pour que leurs échos arrivent jusqu'à la place Ménélik et jusqu'aux blancs».

« Lorsque les attentats feront beaucoup d'échos, alors j'augmenterai aussi mon soutien financier », insiste Borreh dans cet appel téléphonique.

Pour le Procureur Général de Djibouti, « il n'y a que Me. Morice (avocat français de Boreh) pour imaginer qu'un individu qui refuse de payer ses impôts mais qui dépense sans hésiter des millions pour commettre des attentats terroristes sur un supermarché à une heure de grande affluence, ou sur une brigade de gendarmerie, peut être candidat à une élection présidentielle ».

« C’est contraire à l'histoire de l'humanité, c'est contraire à l'histoire de ce pays et c'est contraire à la mentalité du peuple Djiboutien », a-t-il martelé.
=D> =D>


Image IPB

Piggy KUBOODBOOD ADAA BOORANEH.

Here we go again Mr. GOOLWADE I see nothing new, the widely expected judgment was handed down, Mr.Boreh is guilty as charged in absentia, but alleged terrorist act was staged by the Piggy’s government itself in another word it is insider job.

Although I don’t like to associate my self this dirty game, but I have to admit that I was at Nougaprix Supermarket immediately after the alleged crime was reported the junior SDS informer Faysal Dahir was with me, Faysal Dahirn Abaar started to phone conversation with somebody who seem to coordinating the whole alleged terrorist incident, he later told me that it was the Toy Cop Mahamed Djama the well known rootless criminal, Mr Mahamed Djama was coordinating the whole affair.

The other alleged terrorist act at Gendarmerie Sheikh Moussa Balbala was executed by Ano or CAANO the chief in charge of the Police Station at that time, he was later rewarded form that mission to discredit Mr. Boreh, and he was sent to west Africa for cover up of any trace. Mind you CAANO is not your typical soldier he reports directly to the parallel government of Odette de Chihuahua.

Toy Cop Mahamed Djama was not only in charge of destroying Boreh Group of Company to gather with Hassan Madoobe but he also got contract to discredit him and tent Mr. Boreh image , while Odette de C was not only the one who initiated the dispute by refusing to honor the construction contract of her building, but she also master minded and facilitated the alleged terrorist act in her properties Nougaprix Supermarket, well at the same time she used one her tribe’s man CAANO in the heart of Balbala to execute the other alleged terrorist act simultaneously to make it look like more legit terror work , this is however more than a coincident

Piggy staged a circus for his personal vendetta with Borreh, how comes Piggy regime couldn’t lay charge against Boreh alleged taxifation before started looting him or why he was asked to surrender his passport before any judicial proceeding.

The clandestine race of who could go behind bras first, the accusation and counter accusation of Piggy and Boreh has began the latest one from Boreh was to block the sell of Piggy’s mansion in Paris, France before Piggy started to retaliate by preparing this international arrest warrant.

No other State will comply the Piggy’s baseless arrest warrant in legal point of view they might use the Self-judging clauses (the clauses that allow states to reserve to themselves a right of non-compliance with international legal obligations in certain circumstances) if need might be.

Peace-on-earth

Related topic
http://labo22.wordpr...-or-the-mother/
http://labo22.wordpress.com/

Ce message a été modifié par labo22 - 25 juin 2010 - 01:10 .

Suppression of Free Speech

Djibnet created online GABOOD or Sheraton hotel Djibouti with Ahmed Bouh its gate keeper, just in case no one has noticed!! Why I can NOT post anything IS ? mark!!!

labo222@googlemail.com
0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   Djibouto Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
94
Inscrit :
09-septembre 08

Posté 25 juin 2010 - 11:35

[quote name='diplomat101' date='24 June 2010 - 07:05 AM' timestamp='1277352319' post='180907']
La Cour Criminelle de Djibouti a condamné ce mercredi par contumace Abdourahman-Charles Boreh et Mohamed Ahmed Abdillahi, alias Boss, à 15 ans de réclusion criminelle pour le premier et 5 ans d’emprisonnement ferme pour le second, pour « instigation d’actes terroristes et association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste », a indiqué aujourd’hui le Procureur Général de Djibouti joint par l’ADI.

Cette condamnation constitue l'aboutissement d'une instruction criminelle consécutive à deux attentats à la grenade perpétrés le 4 mars 2009 contre le Supermarché Nougaprix au centre-ville, puis le 8 mars 2009 contre la Brigade de Gendarmerie de Cheikh Moussa à Balbala.

La Cour Criminelle, composée de 3 magistrats professionnels et de 4 jurés, a pris en compte les différentes preuves qui ont été avancées contre les accusés par le ministère public, et notamment les conversations téléphoniques entre, d’une part Abdourahman Boreh et Mohamed Ahmed Abdillahi, dit Boss, et d’autre part entre Boreh et le défunt Mahdi Ahmed Abdillahi, frère de Mohamed Ahmed.

Le contenu de ces conversations a véritablement stupéfait les membres de la Cour et les nombreuses personnes venues assister au procès.

On y entend notamment la voix d’Abdourahman Boreh, téléphonant de l’étranger (le soir même du 4 mars après l’explosion au Supermarché Nougaprix) à Mohamed Ahmed et à son frère Mahdi, et leur demandant «d’intensifier et d’augmenter la cadence des attentats pour que leurs échos arrivent jusqu'à la place Ménélik et jusqu'aux blancs».

« Lorsque les attentats feront beaucoup d'échos, alors j'augmenterai aussi mon soutien financier », insiste Borreh dans cet appel téléphonique.

Pour le Procureur Général de Djibouti, « il n'y a que Me. Morice (avocat français de Boreh) pour imaginer qu'un individu qui refuse de payer ses impôts mais qui dépense sans hésiter des millions pour commettre des attentats terroristes sur un supermarché à une heure de grande affluence, ou sur une brigade de gendarmerie, peut être candidat à une élection présidentielle ».

« C’est contraire à l'histoire de l'humanité, c'est contraire à l'histoire de ce pays et c'est contraire à la mentalité du peuple Djiboutien », a-t-il martelé.

Justice de Djibouti ?????

Il s'agit d'une parodie de justice, pour ne pas dire une justice expéditive aux ordres de l'exécutif.

Des milliers de dossiers criminels et civils n'ont jamais été traités par la justice djiboutienne mais brusquement, on s'intéresse au cas Borreh pour contrecarrer la procédure judiciaire française.

IOG pense que les djiboutiens sont des idiots.

Djibouto
0

#9 L'utilisateur est hors-ligne   Djibouto Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
94
Inscrit :
09-septembre 08

Posté 25 juin 2010 - 11:35

[quote name='diplomat101' date='24 June 2010 - 07:05 AM' timestamp='1277352319' post='180907']
La Cour Criminelle de Djibouti a condamné ce mercredi par contumace Abdourahman-Charles Boreh et Mohamed Ahmed Abdillahi, alias Boss, à 15 ans de réclusion criminelle pour le premier et 5 ans d’emprisonnement ferme pour le second, pour « instigation d’actes terroristes et association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste », a indiqué aujourd’hui le Procureur Général de Djibouti joint par l’ADI.

Cette condamnation constitue l'aboutissement d'une instruction criminelle consécutive à deux attentats à la grenade perpétrés le 4 mars 2009 contre le Supermarché Nougaprix au centre-ville, puis le 8 mars 2009 contre la Brigade de Gendarmerie de Cheikh Moussa à Balbala.

La Cour Criminelle, composée de 3 magistrats professionnels et de 4 jurés, a pris en compte les différentes preuves qui ont été avancées contre les accusés par le ministère public, et notamment les conversations téléphoniques entre, d’une part Abdourahman Boreh et Mohamed Ahmed Abdillahi, dit Boss, et d’autre part entre Boreh et le défunt Mahdi Ahmed Abdillahi, frère de Mohamed Ahmed.

Le contenu de ces conversations a véritablement stupéfait les membres de la Cour et les nombreuses personnes venues assister au procès.

On y entend notamment la voix d’Abdourahman Boreh, téléphonant de l’étranger (le soir même du 4 mars après l’explosion au Supermarché Nougaprix) à Mohamed Ahmed et à son frère Mahdi, et leur demandant «d’intensifier et d’augmenter la cadence des attentats pour que leurs échos arrivent jusqu'à la place Ménélik et jusqu'aux blancs».

« Lorsque les attentats feront beaucoup d'échos, alors j'augmenterai aussi mon soutien financier », insiste Borreh dans cet appel téléphonique.

Pour le Procureur Général de Djibouti, « il n'y a que Me. Morice (avocat français de Boreh) pour imaginer qu'un individu qui refuse de payer ses impôts mais qui dépense sans hésiter des millions pour commettre des attentats terroristes sur un supermarché à une heure de grande affluence, ou sur une brigade de gendarmerie, peut être candidat à une élection présidentielle ».

« C’est contraire à l'histoire de l'humanité, c'est contraire à l'histoire de ce pays et c'est contraire à la mentalité du peuple Djiboutien », a-t-il martelé.

Justice de Djibouti ?????

Il s'agit d'une parodie de justice, pour ne pas dire une justice expéditive aux ordres de l'exécutif.

Des milliers de dossiers criminels et civils n'ont jamais été traités par la justice djiboutienne mais brusquement, on s'intéresse au cas Borreh pour contrecarrer la procédure judiciaire française.

IOG pense que les djiboutiens sont des idiots.

Djibouto
0

#10 L'utilisateur est hors-ligne   Djibouto Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
94
Inscrit :
09-septembre 08

Posté 25 juin 2010 - 11:35

[quote name='diplomat101' date='24 June 2010 - 07:05 AM' timestamp='1277352319' post='180907']
La Cour Criminelle de Djibouti a condamné ce mercredi par contumace Abdourahman-Charles Boreh et Mohamed Ahmed Abdillahi, alias Boss, à 15 ans de réclusion criminelle pour le premier et 5 ans d’emprisonnement ferme pour le second, pour « instigation d’actes terroristes et association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste », a indiqué aujourd’hui le Procureur Général de Djibouti joint par l’ADI.

Cette condamnation constitue l'aboutissement d'une instruction criminelle consécutive à deux attentats à la grenade perpétrés le 4 mars 2009 contre le Supermarché Nougaprix au centre-ville, puis le 8 mars 2009 contre la Brigade de Gendarmerie de Cheikh Moussa à Balbala.

La Cour Criminelle, composée de 3 magistrats professionnels et de 4 jurés, a pris en compte les différentes preuves qui ont été avancées contre les accusés par le ministère public, et notamment les conversations téléphoniques entre, d’une part Abdourahman Boreh et Mohamed Ahmed Abdillahi, dit Boss, et d’autre part entre Boreh et le défunt Mahdi Ahmed Abdillahi, frère de Mohamed Ahmed.

Le contenu de ces conversations a véritablement stupéfait les membres de la Cour et les nombreuses personnes venues assister au procès.

On y entend notamment la voix d’Abdourahman Boreh, téléphonant de l’étranger (le soir même du 4 mars après l’explosion au Supermarché Nougaprix) à Mohamed Ahmed et à son frère Mahdi, et leur demandant «d’intensifier et d’augmenter la cadence des attentats pour que leurs échos arrivent jusqu'à la place Ménélik et jusqu'aux blancs».

« Lorsque les attentats feront beaucoup d'échos, alors j'augmenterai aussi mon soutien financier », insiste Borreh dans cet appel téléphonique.

Pour le Procureur Général de Djibouti, « il n'y a que Me. Morice (avocat français de Boreh) pour imaginer qu'un individu qui refuse de payer ses impôts mais qui dépense sans hésiter des millions pour commettre des attentats terroristes sur un supermarché à une heure de grande affluence, ou sur une brigade de gendarmerie, peut être candidat à une élection présidentielle ».

« C’est contraire à l'histoire de l'humanité, c'est contraire à l'histoire de ce pays et c'est contraire à la mentalité du peuple Djiboutien », a-t-il martelé.

Justice de Djibouti ?????

Il s'agit d'une parodie de justice, pour ne pas dire une justice expéditive aux ordres de l'exécutif.

Des milliers de dossiers criminels et civils n'ont jamais été traités par la justice djiboutienne mais brusquement, on s'intéresse au cas Borreh pour contrecarrer la procédure judiciaire française.

IOG pense que les djiboutiens sont des idiots.

Djibouto
0

#11 L'utilisateur est hors-ligne   diplomat101 Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
5 544
Inscrit :
28-décembre 09
Gender:
Male
Location:
djibouti....pour l'instant
Interests:
l'art contemporain

Posté 26 juin 2010 - 05:35

[quote name='Djibouto' date='25 juin 2010 - 11:35 ' timestamp='1277498157' post='180998']

Voir le messagediplomat101, le 24 June 2010 - 07:05 AM, dit :

La Cour Criminelle de Djibouti a condamné ce mercredi par contumace Abdourahman-Charles Boreh et Mohamed Ahmed Abdillahi, alias Boss, à 15 ans de réclusion criminelle pour le premier et 5 ans d’emprisonnement ferme pour le second, pour « instigation d’actes terroristes et association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste », a indiqué aujourd’hui le Procureur Général de Djibouti joint par l’ADI.

Cette condamnation constitue l'aboutissement d'une instruction criminelle consécutive à deux attentats à la grenade perpétrés le 4 mars 2009 contre le Supermarché Nougaprix au centre-ville, puis le 8 mars 2009 contre la Brigade de Gendarmerie de Cheikh Moussa à Balbala.

La Cour Criminelle, composée de 3 magistrats professionnels et de 4 jurés, a pris en compte les différentes preuves qui ont été avancées contre les accusés par le ministère public, et notamment les conversations téléphoniques entre, d’une part Abdourahman Boreh et Mohamed Ahmed Abdillahi, dit Boss, et d’autre part entre Boreh et le défunt Mahdi Ahmed Abdillahi, frère de Mohamed Ahmed.

Le contenu de ces conversations a véritablement stupéfait les membres de la Cour et les nombreuses personnes venues assister au procès.

On y entend notamment la voix d’Abdourahman Boreh, téléphonant de l’étranger (le soir même du 4 mars après l’explosion au Supermarché Nougaprix) à Mohamed Ahmed et à son frère Mahdi, et leur demandant «d’intensifier et d’augmenter la cadence des attentats pour que leurs échos arrivent jusqu'à la place Ménélik et jusqu'aux blancs».

« Lorsque les attentats feront beaucoup d'échos, alors j'augmenterai aussi mon soutien financier », insiste Borreh dans cet appel téléphonique.

Pour le Procureur Général de Djibouti, « il n'y a que Me. Morice (avocat français de Boreh) pour imaginer qu'un individu qui refuse de payer ses impôts mais qui dépense sans hésiter des millions pour commettre des attentats terroristes sur un supermarché à une heure de grande affluence, ou sur une brigade de gendarmerie, peut être candidat à une élection présidentielle ».

« C’est contraire à l'histoire de l'humanité, c'est contraire à l'histoire de ce pays et c'est contraire à la mentalité du peuple Djiboutien », a-t-il martelé.

Justice de Djibouti ?????

Il s'agit d'une parodie de justice, pour ne pas dire une justice expéditive aux ordres de l'exécutif.

Des milliers de dossiers criminels et civils n'ont jamais été traités par la justice djiboutienne mais brusquement, on s'intéresse au cas Borreh pour contrecarrer la procédure judiciaire française.

IOG pense que les djiboutiens sont des idiots.

Djibouto


Je pense que c'est toi l'idiot!!!!
relis-toi avant de poster!! =D>
Tu te contredit!!
0

#12 L'utilisateur est hors-ligne   EsCoBaR Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
387
Inscrit :
26-juin 03
Location:
Djibooty

Posté 26 juin 2010 - 09:25

http://www.google.dj/url?sa=t&source=web&cd=4&ved=0CCoQtwIwAw&url=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3D1q8s58mK-Cs&ei=IZ0lTPmRN4Pu0gS3rKzLBA&usg=AFQjCNFsqXcq2PJJm8k6ytp5bPFuYMsHGQ&sig2=Ej7oUiMSEaF8KFThu5aNYA


Dedicace pour le couple Borreh / IOG
I luv u like a Fat Kid luv Food
I rep my country

It's my duty to please that booty,
I luv u Djibooty!

Terre a Nous!
0

#13 L'utilisateur est hors-ligne   Djibouto Icône

  • Membre
  • Pip
Groupe :
Membres
Messages :
94
Inscrit :
09-septembre 08

Posté 26 juin 2010 - 05:05

Voir le messagediplomat101, le 26 June 2010 - 05:35 AM, dit :

ame='Djibouto' date='25 juin 2010 - 11:35 ' timestamp='1277498157' post='180998']


Je pense que c'est toi l'idiot!!!!
relis-toi avant de poster!! =D>
Tu te contredit!!



Ecoutes diplomat, les léches culs comme toi, Djibouti va bientôt se débarasser et il serait inutile de nous faire croire qu'il y a une justice à Djibouti.
Nous aurons la justice lors de l'avènement de la démocratie à Djibouti.
Djibouto
1

#14 L'utilisateur est hors-ligne   thorgal Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
18 654
Inscrit :
07-mai 08
Gender:
Male
Location:
La France et le monde parfois!!

Posté 26 juin 2010 - 07:51

Voir le messagediplomat101, le 24 June 2010 - 05:05 AM, dit :

Pour le Procureur Général de Djibouti, « il n'y a que Me. Morice (avocat français de Boreh) pour imaginer qu'un individu qui refuse de payer ses impôts mais qui dépense sans hésiter des millions pour commettre des attentats terroristes sur un supermarché à une heure de grande affluence, ou sur une brigade de gendarmerie, peut être candidat à une élection présidentielle ».

Alors comme ça hassan,tu viens nous parler d'attentats terroristes, alors que le 06 Mars 2009 tu nous soutenais le contraire!!
http://www.djibnet.c...post__p__149887

Citation

hassan med s'est rendu hier soir sur le lieu , tout est calme ............ C'etait juste un moteur d'un chomeur de vehicle 214D25 ancien Model de Peugeot qui a exploxe' pres de Nougaprix, meme il ny a pas eu un blesse' des animaux vous parlez des humains .......... Hassan med est responsable de tous les infos de Djibouti ...Ne craignez rien hassan med veille pour vous ......Djibnet , c'est comme si vous etiez a Djibouti ...Vous avez hassan med a Djibouti , vous avez l'espoir ...Contuniez votre vie normale


En fait tu ne sais plus ce que tu écris!!
:lol:
"Le boeuf est lent..
Mais la terre est patiente"
1

#15 L'utilisateur est hors-ligne   diplomat101 Icône

  • Membre Avancé
  • PipPip
Groupe :
Membres
Messages :
5 544
Inscrit :
28-décembre 09
Gender:
Male
Location:
djibouti....pour l'instant
Interests:
l'art contemporain

Posté 27 juin 2010 - 01:13

Voir le messagethorgal, le 26 juin 2010 - 07:51 , dit :

Alors comme ça hassan,tu viens nous parler d'attentats terroristes, alors que le 06 Mars 2009 tu nous soutenais le contraire!!
http://www.djibnet.c...post__p__149887


En fait tu ne sais plus ce que tu écris!!
:lol:


Oh!!!
Tu ne comprends rien...
Il y a eu une expertise et une contre-expertise pour arriver a ce resultat...
Dans une affaire criminelle,tu ne peux pas avancer des propos et creer des faits sans une enquete minutieuse...
En plus ,il faut tenir compte de la presomption d'innocence de boreh a la date du 6 mar 2009.
L'enquete a revele l'existance et la relation entre boreh et cet attentat contre le peuple djiboutien...
Et lorsque je pense que certains djibnautes supportent ce terroriste!!! =D>
0

Partager ce sujet :


  • (2 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet